116 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Le management fertile , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
116 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description



Dans une entreprise, l'expérience montre que les collaborateurs s'engagent quand leur manager construit une relation authentique et durable, quand il est à leur écoute et sait les comprendre. Et surtout quand il prouve par des actes engagés, qu'il est digne de son statut. Dans ce livre, il n'est pas questions de techniques ou de théories ! L'engagement d'un manager s'exprime par des principes simples, inspirés de valeurs consensuelles (le plus souvent) mais qui ont ete ici totalement remises en question, reinterpretees et reformulées à tel point qu'aucun des lieux communs du management n'a survécu à l'exercice. Le management fertile détaille ces principes, dit comment les mettre en œuvre et quel résultat en attendre. Si vous vous reconnaissez comme un manager enthousiasme par son rôle et son entreprise ; un manager expérimenté ; un manager qui a su éviter le piège des « theories toutes faites » ; et surtout un manager capable d'identifier ce poison banalise qu'est le « management sterile » ; alors oui, vous êtes un manager fertile !





ALLER À L’ESSENTIEL

En quoi le management peut-il être fertile ?

Premier axiome

La part du manager

Une qualité très recherchée



CONSTRUIRE SUR LA PASSION ET L’EXPÉRIENCE

La puissance contagieuse de la passion

Les irremplaçables leçons de l’expérience



THÉORIE OU PRATIQUE, CHOISIR SON CAMP

Une offre pléthorique

Trois arguments douteux

Des faiblesses cumulatives

Un repère infaillible



TOUT SAVOIR DU MANAGEMENT STÉRILE

Un concept anonyme, muet, invisible

Au cœur de la zone de confort

Un pâle substitut



FONDER UNE RELATION PROFONDE, AUTHENTIQUE ET DURABLE

La considération et son contraire

La proximité et ses limites

L’humilité, vraiment ?



ÊTRE À L’ÉCOUTE ET COMPRENDRE

L’oreille cassée

Time is money

De Martin à Newton

Jeux de rôle



S’ENGAGER

L’exemplarité

Le courage

Sept variations sur le thème de la confiance

L’esprit d’équipe

Empire masculin vs peuple des femmes

Un allié au cœur de l’action

Finale fertile


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 03 septembre 2020
Nombre de lectures 5
EAN13 9782378905781
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0000€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Le management fertile
collection Ma nagement



Le management fertile
Comment devenir un manager engagé
Auteur : Yves GOLDER
Édition 2020
© GERESO Édition 2020
Direction de collection : Catherine FOURMOND
Suivi éditorial et conception graphique : GERESO Édition
Illustration : © marigold_88/gettyimages.fr
www.gereso.com/edition
e-mail : edition@gereso.fr
Tél. 02 43 23 03 53 - Fax 02 43 28 40 67
Reproduction, traduction, adaptation interdites
Tous droits réservés pour tous pays
Loi du 11 mars 1957
Dépôt légal : Septembre 2020
ISBN : 978-2-37890-437-1
EAN 13 : 9782378904371
ISSN : 2725-0172
ISBN numériques :
eBook : 978-2-37890-577-4
ePub : 978-2-37890-578-1
Kindle : 978-2-37890-579-8
GERESO SAS au capital de 160 640 euros - RCS Le MANS B 311 975 577
Siège social : 38 rue de la Teillaie - CS 81826 - 72018 Le Mans Cedex 2 - France





Dans la même collection :
• Désengagement au travail : quand le baby-foot ne suffit plus !
• Devenez un manager-jardinier
• Écoutez, motivez, impliquez vos équipes !
• Gagner en leadership
• L’art du feed-back
• La nouvelle vie des managers
• Le leadership du cœur
• Le management, une histoire d’amour
• Management Alpha
www.la-librairie-rh.com





À Martine, Thomas et Benjamin.



L’humanité a besoin d’entreprises
et les entreprises, de managers.
D’entreprises rentables évidemment ;
de managers fertiles, donc.



Remerciements
Par ordre chronologique de leur apparition dans le film de ma carrière, merci à…
Serge Boyer, le manager « talentueux et magnétique » de la p. 37 . C’est à lui que je dois cette chance inoubliable d’avoir eu un manager fertile pour premier manager.
Yves Buchsenschutz plusieurs fois évoqué dans ce livre notamment p. 44 où je le décris en toute impartialité comme un « manager d’une dimension exceptionnelle ».
Dominique Bouvard, mon premier manager au féminin qui a elle aussi, par son exemplarité , inspiré ma réflexion sur le management fertile en général et celui des femmes en particulier.
Noël Huin, Jean-Marc Revy, Jean Mandel, Bertrand Minighetti, Roger Mercier, Didier Obeuf pour ce qu’ils m’ont transmis. Je n’ai pas toujours pu, dans le cadre de cet ouvrage, attribuer à chacun le bénéfice précis de sa contribution personnelle, mais j’ai bien le souvenir de sa consistance et je sais ce que je leur dois.
Philippe-Loïc Jacob et Laurent Sacchi des N + 2 qui ont en commun d’avoir parfaitement illustré pour moi – et avec élégance – le concept d’autorité reconnue.
Virginie Brunel qui m’a ouvert la porte d’Euroflash, donné les clés et accompagné pendant cinq ans avec une présence parfaitement dosée, à la fois solide et discrète.
Marie-Laure Jarry, Estelle Martin et Valérie Milward (ordre alphabétique cette fois) trois managers dont j’ai eu la chance d’être… le manager. J’ai beaucoup appris en regardant dans leur direction et, comme elles le savent bien, je ne les oublie pas.
Jean-Marie Delaplanche, consultant inégalable dans deux disciplines essentielles, le management et la négociation.
Gereso enfin, qui m’a permis de faire un livre d’un simple manuscrit. Merci particulièrement à Catherine Fourmond pour sa confiance ainsi qu’à Nathalie Chazelle et Laurence Leboucher pour la rigueur, la gentillesse et la patience dont elles ont fait preuve dans leur mission de relecture et de correction.
Pour conclure, je tiens à féliciter Véronique Goutelle et Delphine Bert que j’ai observées discrètement, du coin de l’œil, tandis qu’elles prenaient brillamment les commandes de postes que je venais de libérer. La suite de leur carrière illustre à la perfection le propos du chapitre 25. Animé d’un mauvais esprit, j’aurais pu ajouter : heureusement, ce sont des hommes qui m’ont succédé dans les autres postes…



Pour commencer
À soixante ans, mon deuxième licenciement a mis un terme à cette carrière mouvementée qui m’a mené dans trois grands groupes, six entreprises, dix postes. J’ai commencé par la gestion des ressources humaines. Après dix ans passés dans cette fonction, j’ai choisi de bifurquer dans la vente. Bien plus tard, les circonstances m’ont permis de faire une heureuse synthèse de ces deux univers, dans le rôle d’un patron de PME.
Je me souviens parfaitement des quatorze responsables hiérarchiques auxquels j’ai été rattaché mais je ne me hasarderai pas à faire le décompte exact de toutes les personnes dont j’ai été le manager, au premier, deuxième ou troisième degré, dans des usines et des sièges sociaux. C’est à eux tous cependant que je dois ce que j’ai appris.
Au départ, je me suis lancé dans la rédaction de ce livre parce que je voulais tout simplement garder pour moi une trace écrite des aventures que j’ai vécues dans les entreprises, avant de passer définitivement à autre chose. C’est seulement à la relecture des premiers chapitres, qu’il m’est venu à l’esprit que mon propos pourrait être utile à d’autres.
Je m’adresse d’abord aux managers, très directement comme vous pourrez le voir. Ce faisant, je ne veux surtout pas me positionner en donneur de leçons : si j’ai su identifier les principes de ce que j’appelle le management fertile, c’est bien parce que j’en ai testé certains avec succès. Mais j’aurai autant appris sinon plus, des échecs subis pour avoir méconnu les autres.
Ce que je vous propose n’est qu’un témoignage. Ne cherchez pas mes sources. Vous ne trouverez ici nulle référence à des statistiques, des sondages ou des études. J’ai décidé de forger mes convictions à partir de mon expérience et de m’y tenir. Je suis bien conscient que ma vérité n’est pas « la » vérité et que mes certitudes, fussent-elles bien arrêtées, peuvent être légitimement contredites ou remises en cause. Si vous êtes vous-même un manager, il ne fait pas de doute qu’un autre parcours aura pu vous conduire à des conclusions différentes. C’est une chance car vous ne me lirez plus seulement pour apprendre ou découvrir mais pour débattre, quand bien même ce ne serait qu’en votre for intérieur. Mon ambition de simple témoin n’est absolument pas de convaincre mais de soumettre mes idées à votre esprit critique, de sorte qu’au terme de votre lecture, votre propre conception du management soit plus élaborée, plus affirmée et surtout, mieux adaptée à votre entreprise – si c’est possible. Certains seront peut-être en accord avec ces idées. Mais j’espère surtout être utile à ceux qui, en les confrontant, sauront y trouver un appui solide pour construire une opinion plus personnelle.
J’ai choisi d’être aussi synthétique que possible. Faire perdre leur temps à des lecteurs qu’on sait très occupés en prêchant un management fertile serait ridiculement contradictoire. Cela explique mon choix de ne pas m’attarder sur les exceptions. J’écris, parfois un peu rapidement, « les entreprises », « les managers », « les salariés » alors que, comme tout le monde, je connais des exemples qui échappent aux généralités. Dans presque tout, on trouve ces 1 % qui écornent insolemment l’intégrité de la statistique. Je ne m’y arrête pas, sauf dans les cas où ils présentent un intérêt pour les 99 % qui composent l’indiscutable majorité.
Tous les termes associés au management que j’utilise dans ce livre concernent à égalité les femmes et les hommes. L’ouvrage est construit sur ce que j’ai vécu, les exemples cités sont le reflet de mon itinéraire, y compris dans la sous-représentation des femmes managers. Je vous invite à lire le chapitre 25 pour tout connaître de ma position à ce sujet.


Partie 1
ALLER À L’ESSENTIEL
L’idée de cette première partie n’est absolument pas de livrer ce qui est essentiel dans les premières pages de sorte qu’on puisse se débarrasser du reste sans inconvénient, non : c’est de livrer ce qui est essentiel dès les premières pages.


Chapitre 1
En quoi le management peut-il être fertile ?
Deux clics suffisent pour réaliser que, selon de nombreuses théories, le management peut-être « directif », « transversal », « participatif », « bienveillant », « par objectif », « situationnel », « collaboratif », « holistique », « agile » , etc. Mais peut-il vraiment être « fertile » ? Et fallait-il rajouter cette nouvelle option à une liste déjà bien longue ? Certainement. Par le choix de ce mot, mon idée est de proposer une démarche tournée vers l’efficience en faisant d’entrée de jeu ce que les autres termes ne font pas : connecter le management à sa finalité.
Une image recto verso
Lorsque le manager prend les attributs du jardinier, la croissance apparaît immédiatement comme la principale valeur ajoutée du management, voilà ce qui donne sa pertinence et sa force à l’image « management fertile ». Il est plutôt habituel de recourir à des références telles que « coach » ou « chef d’orchestre » ou « capitaine ». Elles sont justes lorsqu’il s’agit de décrire ou d’expliquer certaines dimensions du management, mais elles n’en restituent pas, de mon point de vue, la part déterminante. En revanche, l’image de la fertilité fait mouche. Elle renvoie directement le manager à l’essentiel : agir sans relâche pour que toutes les plantes bénéficient des gestes et des substances nécessaires à leur développement, sans perdre de vue qu’au final, c’est tout le domaine qui doit se développer. Avec l’image de la fertilité, si l’entreprise est notre jardin, la croissance est sa substance vitale.
Mais la force de cette image ne se limite pas à ce que nous voyons au recto. Elle dit aussi très justement ce que nous trouverons au verso. Comme toute chose, le management fertile a son revers pour lequel j’ai choisi une formulation logiquement symétrique : le management stérile. Appauvrissement et affaiblisseme

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text