101 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Guide pratique des élections professionnelles , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
101 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description


Les élections des représentants du personnel au CSE constituent un moment fort de la vie des entreprises. Et chaque année, un grand nombre d’entre elles sont concernées par le renouvellement des élus au CSE !


Vous devez préparer et organiser les élections professionnelles au sein de votre entreprise, peut-être pour la première fois ?


Vous souhaitez sécuriser votre processus électoral, mais connaissez-vous les procédures applicables à ces élections ?


Rédigé sous forme de questions-réponses, cet ouvrage vous permettra de connaître la réglementation des élections professionnelles et les opérations incontournables : calcul de l’effectif, détermination du quotient électoral, établissement des listes…


L’auteur vous explique comment procéder, depuis la convocation des syndicats jusqu’à la proclamation des résultats.


Rédigé de façon claire et précise, ce guide actualisé et 100 % opérationnel présente toutes les informations nécessaires pour respecter la législation et organiser sereinement des élections irréprochables.




PRÉPARER LES ÉLECTIONS
Les préalables


LES PREMIÈRES ÉTAPES
La mise en place d’un planning
Le calcul de l’effectif
L’information des salariés
Le protocole d’accord préélectoral
L’invitation des organisations syndicales représentatives
Les collèges électoraux
L’établissement des listes électorales
Conditions d’électorat et d’éligibilité
Le vote par correspondance
Le vote électronique
L’établissement des listes de candidats


PENDANT L’ÉLECTION
Le matériel de vote
Le bureau de vote
Le premier tour
Le dépouillement du scrutin
Le second tour


APRÈS L’ÉLECTION
La proclamation des résultats
Les procès-verbaux


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 26 mai 2022
Nombre de lectures 3
EAN13 9791039702751
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0000€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Guide pratique des élections professionnelles
Les guides pratiques
Institutions représentatives du personnel



Guide pratique des élections professionnelles
260 questions-réponses sur la préparation et l’organisation de vos prochaines élections
Auteur : Henri GREGO
Édition 2022
© GERESO Édition 2017, 2018, 2022
Direction de collection : Catherine FOURMOND
Conception graphique de couverture : Atmosphère
Suivi éditorial et conception graphique intérieure : GERESO Édition
www.gereso.com/edition
e-mail : edition@gereso.fr
Tél. 02 43 23 03 53 - Fax 02 43 28 40 67
Reproduction, traduction, adaptation interdites
Tous droits réservés pour tous pays
Loi du 11 mars 1957
Dépôt légal : Mai 2022
ISBN : 978-2-37890-530-9
EAN 13 : 9782378905309
ISBN numériques
ISBN eBook : 979-10-397-0274-4
ISBN ePub : 979-10-397-0275-1
GERESO SAS au capital de 465 920 euros - RCS Le MANS B 311 975 577
Siège social : 38 rue de la Teillaie - CS 81826 - 72018 Le Mans Cedex 2 - France





Dan s la même collection :
• Compensation & benefits
• Comprendre l’économie et la finance
• Comprendre le financement des ventes et de l’export
• Comprendre les comptes annuels
• Construire des tableaux de bord vraiment utiles
• CSE : comprendre les comptes de l’entreprise et leurs enjeux
• CSE : prérogatives des ex-DP et représentants de proximité
• Droits et responsabilités des enseignants et acteurs de l’éducation
• Équilibrer la structure et la dynamique sociale de l’entreprise
• Guide d’indemnisation des accidents de la route
• Guide pratique d’externalisation des SI
• La gestion de patrimoine
• La gestion innovante des normes
• Le contrôle de gestion
• Le contrôle de gestion sociale
• Le droit des contrats en 60 questions
• Le mentorat mode d’emploi
• Management de la performance et ressources humaines
• Planification de projet
• Planifier l’organisation du travail et les ressources humaines
• Réussir une GPEC en 9 étapes
Retrouvez tous les titres de la collection « Les Guides Pratiques » sur librairie.gereso.com





Introduction
Il y a fort à imaginer que l’acquisition de ce guide ne soit pas le fait d’un simple hasard. Il est même certain que votre démarche s’inscrit à plus ou moins long terme avec pour objectif, d’organiser vos prochaines élections professionnelles.
Mise en place ou renouvellement de vos instances, la tâche qui vous attend n’est que très rarement appréciée par les directions et les services des ressources humaines. Stress légitime ou mauvaise appréciation de ce qui est souvent présenté comme une difficulté, en raison du caractère très ponctuel de cette obligation qui procure souvent un sentiment d’éternel recommencement.
Une réalité renforcée et complexifiée par les enjeux introduits par la loi du 20 août 2008, et par l’ordonnance du 22 Septembre 2017. Ainsi la notion d’audience électorale qui s’impose désormais aux organisations syndicales, et le fait que seul un accord majoritaire soit désormais valide suscite une attention croissante au déroulement du scrutin, les organisations syndicales n’hésitant plus à faire appel à l’inspection du travail ou au juge en cas d’erreurs ou d’irrégularités.
Après un premier cycle électoral, nombreuses sont les entreprises qui vont être amenée à partir de cette année à renouveler leur Comité social et Économique.
L’employeur, qui s’est donc souvent trouvé dans un rôle inconfortable, tout à la fois spectateur des tensions qui peuvent se multiplier entre les organisations syndicales, soucieuses de leurs résultats, tout en conservant l’exclusive responsabilité de la régularité et du bon déroulement de ses élections, est désormais fort d’une première expérience.
C’est pourquoi la réactualisation de ce guide a fait l’objet d’une mise à jour minutieuse et en particulier en ce qui concerne la jurisprudence de la Cour de cassation. Bien entendu, nous n’en avons pour autant pas oublié le principal objectif, qui est de permettre à tous ceux qui portent cette responsabilité de pouvoir le faire le plus sereinement possible. Ce guide demeure un ouvrage juridique au sens strict du terme, mais ne pourrait être « pratique » sans y apporter la nécessaire boîte à outils composée de tutoriels, modèles, exemples de calculs relatifs à la détermination de la représentativité ou de l’attribution des sièges au sein du Comité Social et Économique.


1 re partie
Préparer les élections


Chapitre 1
Les préalables
1 - Y a-t-il une réelle utilité à mettre en place les élections professionnelles ?
L’intérêt de mettre en place ses élections professionnelles dans l’entreprise peut apparaître pour certains comme accessoire. Il est évident que la mise en place d’un solide dialogue social en entreprise est une nécessité, mais au-delà de cet objectif louable, les entreprises doivent prendre conscience que depuis la disparition du principe de faveur des normes juridiques en droit social, la négociation collective vient de subir « un changement dans la continuité ». En effet, depuis les dispositions de la loi du 4 Mai 2004 1 , la disparition de ce principe de faveur, permettait aux entreprises de négocier des accords dérogatoires aux dispositions du Code du travail et des conventions collectives (lorsqu’elles le permettaient). La Loi travail 2 , permet désormais sur de nombreuses dispositions de négocier ces nouveaux accords.
La loi du 20 août 2008, viendra compléter ce dispositif, en supprimant les dispositions du décret de 1966, fixant le caractère irréfragable des cinq confédérations syndicales (CGT, CGT-FO, CFTC, CFDT et CFE-CGC).
Ce sont désormais les élections professionnelles et en particulier le premier tour qui fixera la représentativité des organisations syndicales.
C’est de cette représentativité que l’entreprise pourra alors engager des négociations et ainsi atteindre la souplesse tant espérée en matière d’application du droit social .
L’ordonnance du 22 septembre 2017 n’apporte pas de modification en ce qui concerne le principe de représentativité des organisations syndicales, mais depuis le mois de mai 2018, tout accord d’entreprise ne peut être juridiquement valide que si celui-ci a pu obtenir au moins l’approbation de 50 % de la représentativité syndicale dans l’entreprise.
2 - Qu’appelle-t-on les grands principes du droit électoral ?
Ni le Code du travail, ni même le Code électoral ne déterminent de façon précise des règles relatives aux élections professionnelles. Malgré cela la jurisprudence de la Cour de cassation rappelle les principales règles d’ordre public en matière d’élection. Le fait d’assurer la sérénité et la sincérité du scrutin, la confidentialité de celui-ci ou bien encore le fait de déclarer les résultats immédiatement après le dépouillement.
3 - Le Code électoral est-il applicable aux élections professionnelles ?
Oui , si le Code du travail doit être votre source juridique de référence, malgré tout celui-ci n’apportera pas forcément toutes les réponses à vos éventuelles questions. C’est à partir de là que le Code électoral sera en mesure de compléter les dispositions inscrites au Code du travail. Ce sera le cas, entre autres, en ce qui concerne les modalités de mise en œuvre du scrutin : urnes, isoloirs, méthodologie relative au dépouillement des bulletins.
4 - Qu’est-ce qu’une délégation unique du personnel ?
Depuis le 1 er janvier 2018, l’ensemble des anciennes instances représentatives du personnel (Comité d’Entreprise, Délégués du Personnel, Comité d’Hygiène, Sécurité et des Conditions de travail, Délégation Unique du Personnel) ont légalement cessé d’exister. Une disposition d’ordre public qui ne permet à quiconque, y compris par la voie conventionnelle, de maintenir celles-ci, laissant désormais au seul Comité Social et Économique le soin d’assurer la représentation du personnel au sein de l’entreprise.
5 - Quand doit-on passer au CSE (Comité social et économique) ?
À partir du 1 er janvier 2020, toutes les entreprises dont l’effectif est supérieur à 11 salariés équivalent temps plein auront l’obligation d’organiser des élections afin de mettre en place le CSE (Comité social et économique). Pour celles, ayant encore des anciennes instances dont le mandat expire après cette date, le renouvellement des élections devra nécessairement intervenir avant. L’ordonnance ratificative du 29 mars 2018 3 offre la possibilité à l’employeur de proroger ou de réduire la durée des mandats de ces instances dans une limite de 12 mois. Cette décision prise unilatéralement par l’employeur, doit faire malgré tout l’objet d’une information préalable auprès des représentants du personnel de l’entreprise.
6 - Un établissement secondaire doit-il organiser des élections ?
Oui . Il est rappelé que la mise en place des élections professionnelles s’impose à tout établissement à partir du moment où celui-ci a atteint les seuils d’effectifs légaux. Le directeur de l’établissement est alors soumis aux mêmes règles que celles applicables à l’établissement principal.
7 - À partir de quel effectif, l’obligation de mettre en place les élections professionnelles s’impose-t-elle ?
11 et 50  : le Code du travail dispose que les entreprises sont dans l’obligation de mettre en place les élections pour le CSE dès que leur effectif atteint le seuil de 11 salariés en équivalent temps plein. Pourtant, si l’acronyme reste le même, les nouvelles dispositions légales déterminent le fonctionnement du CSE en fonction de l’effectif de l’entreprise. Ainsi, pour les entreprises de 11 salariés et plus, les missions du CSE seront celles qui étaient jusqu’alors dévolues aux Délégués du Personnel. Pour les e

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text