Stephen Hawking en images
178 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Stephen Hawking en images , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
178 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Stephen Hawking est l’un des physiciens britanniques contemporains les plus connus dans le monde. Outre son destin tragique, il est connu pour ses travaux de recherche dans les domaines de la cosmologie et de la gravité quantique en particulier dans le cadre des trous noirs.
Il est également auteur du célèbre livre de vulgarisation scientifique vendu à plus de 9 millions d’exemplaires « Une brève histoire du temps ».


Retrouvez à travers cet ouvrage graphique les moments-clés de sa vie et de ses travaux et à travers eux les théories les plus actuelles en physique.

 


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 09 juin 2016
Nombre de lectures 1
EAN13 9782759820085
Langue Français
Poids de l'ouvrage 29 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,1200€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

J.P. MCEVOY & OSCAR ZARATE
2
Dans a même coectîon : L'înteîgence artîicîee,: 978-2-7598-1772-62015, ISBN Les mathématîques en îmages,: 978-2-7598-1737-52015, ISBN La génétîque en îmages,2015, ISBN : 978-2-7598-1767-2 La ogîque en îmages,2015, ISBN : 978-2-7598-1748-1 La reatîvîté en îmages,2015, ISBN : 978-2-7598-1728-3 Le temps en îmages,2014, ISBN : 978-2-7598-1228-8 La théorîe quantîque en îmages,: 978-2-7598-1229-52014, ISBN La physîque des partîcues en îmages,2014, ISBN : 978-2-7598-1230-1 La psychoogîe en îmages,2014, ISBN : 978-2-7598-1231-8
Édition originale : Stephen Hawking, © Icon Books Lts, London, 2013. Traduction : Alan Rodney  Relecture : Gaëlle Courty
Imprîmé en France par Présence Graphîque, 37260 Monts Mîse en page de ’édîtîon françaîse : studîowakeup.com
ISBN : 978-2-7598-1966-9
Tous droits de traduction, d’adaptation et de reproduction par tous procédés, réservés pour tous pays. La loi du 11 mars 1957 n’autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part, que les « copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinés à une utilisation collective », et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration, « toute représentation intégrale, ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants er cause est illicite » (alinéa 1 de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du code pénal.
© EDP Scîences, 2016
L’homme e pus chanceux de ’Unîvers
Lors de ’întervîew de Stephen Hawkîng pour es besoîns de cet ouvrage, je uî aî posé d’embée une questîon quî peut paraïtre téméraîre, voîre împertînente : « Vous consîdérez-vous comme un homme chanceux ? »
Quelle question ! Cloué dans un fauteuil roulant depuis plus de vingt ans, incapable de parler ou d’écrire… chanceux ? Qui donc pourrait en convenir ?
Personne, sauf peut-êtreStephen Hawkinglui-même !
3
4
Je suis d’accord que j’ai eu beaucoup de chance pour tout sauf quand j’ai contracté la maladie de Charcot. Et encore, cette maladie n’a pas été si terrible que ça. Avec beaucoup d’aide, j’ai réussi à surmonter ses effets. J’ai eu la satisfaction d’avoir réussi, malgré la maladie.
Aujourd’hui, je suis bien plus heureux qu’avant le début de mes ennuis de santé. Je ne vais quand même pas dire que cela m’a été profitable, mais j’ai de la chance qu’elle ne soit pas devenuele désavantage qu’elle aurait pu être.
Revenons un peu en arrîère…
Tout e monde a entendu parer des ennuîs de santé de Stephen Hawkîng. Tout a commencé un après-mîdî du prîntemps 1962, quand Stephen s’est rendu compte combîen î devenaît dîficîe de acer ses chaussures. I comprît que son corps n’aaît pas bîen du tout. Cette même année, î avaît réussî, moyennant un peu de « tchatche », à décrocher sa îcence à ’unîversîté d’Oxford et avaît été accepté en tant que doctorant à ’unîversîté de Cambrîdge. Maîs î avaît contracté unescérose atérae amyotrophîque(SLA), une maadîe du neurone moteur încurabe et mortee. Ses médecîns uî donnaîent encore deux ans à vîvre.
5
6
Sî ’on se ie à a presse peope et aux bîographîes de poche, Hawkîng auraît passé aors pusîeurs moîs pongé dans une dépressîon profonde dans son ogement unîversîtaîre, s’adonnant à a boîsson et écoutant du Wagner. Pour ajouter à son amertume, î avaît apprîs – aors que c’est pour cette raîson que son premîer choîx étaît Cambrîdge – qu’î n’auraît pas e céèbre cosmoogîste Fred Hoye(1915–2001) comme dîrecteur de thèse.
Maîs a chance a commencé à tourner. D’une part, une jeune femme, Jane Wîde, que Stephen avaît rencontrée au réveîon 1962, uî manîfestaît un întérêt sîncère et, d’autre part, e département de physîque de Cambrîdge uî avaît affecté comme dîrecteur de thèseDennîs Scîama(1926–1999), ’un des dîrecteurs de recherche es pus « înstruîts » en matîère de cosmoogîe reatîvîste et quî, de pus, savaît vraîment înspîrer ses éèves.
Aors que tous s’accordaîent à dîre que es capacîtés physîques de Stephen Wîîam Hawkîng étaîent sévèrement îmîtées par es effets de a SLA, une sérîe d’« heureux » événements a marqué e début des années 1960, uî permettant d’accompîr son destîn pour devenîr ’un des cosmoogîstes es pus céèbres des temps modernes.
7
8
D’abord, pour e domaîne qu’î avaît choîsî – à savoîr a physîque théorîque –, ’unîque organe dont î avaîtabsoumentbesoîn étaît son cerveau, quî n’étaît pas du tout atteînt par a SLA. Puîs, î venaît de rencontrer une partenaîre d’un grand secours en a personne de Jane Wîde et, enin, î avaît été présenté au sympathîque dîrecteur de thèse, e professeur Scîama.
I devaît peu de temps après faîre a connaîssance de Roger Penrose (né en 1931), un brîant mathématîcîen quî étudîaît es trous noîrs. Penrose uî a apprîs e manîement de certaîns outîs anaytîques très récents, appîcabes en physîque, quî ont permîs aussî à Hawkîng de résoudre un probème théorîque quî a « sauvé » non seuement sa thèse de doctorat, maîs ’a amené dîrectement sur es terres de a physîque moderne.
L’aîde de ces troîs personnes survenue à un moment sî crîtîque de a vîe de Hawkîng est peut-être pus împortante qu’î n’auraît pu e croîre.
À peu près au même moment, Hawkîng avaît un autre rendez-vous avec e destîn. En ’occurrence, une théorîe déveoppée presque cînquante ans auparavant – a théorîe générae de a reatîvîté d’Abert Eînsteîn – étaît en passe d’être appîquée très argement aux probèmes spécîiques de a cosmoogîe. I sembaît que es prévîsîons basées sur cette théorîe étaîent sî bîzarres qu’î eur avaît fau des décennîes pour être acceptées. À cette époque, au début des années 1960, une ère gorîeuse de recherche en cosmoogîe fondée sur a reatîvîté générae étaît sur e poînt d’écore. Le destîn avaît attendu a venue de Stephen Hawkîng. Le secrètement ambîtîeux physîcîen théorîcîen – que certaîns jugeaîent égèrement handîcapé – étaît in prêt. I îgnoraît combîen de temps î uî restaît à vîvre… maîs î étaît certaîn d’être à au bon endroît, au bon moment.
Peut-être avait-il réellement de la chance.
9
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents