Revue Défense Nationale N° 861 - Juin 2023
200 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Revue Défense Nationale N° 861 - Juin 2023 , magazine presse

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
200 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le savais-tu ? Tu peux t'abonner à ce journal en cliquant sur la petite cloche. Tu recevras alors une alerte par mail à chaque nouvelle parution !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 12 juin 2023
Langue Français
Poids de l'ouvrage 15 Mo

Extrait

RDN Les conditions de la paix mondiale
Un nouvel ordre international ?
La morale internationale a fait quelques progrès dans le monde, mais elle n’a pas partout les mêmes exigences. André Frossard
Revue Défense NationaleMensuel  Juin 2023
undeeop.cowasuenrcbdDaivndcuonactt1eéeuz.drferraectReQeduocsi
er avril au 7 juillet,
Document publicitaire. Unéo, mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la mutualité, inscrite au répertoire SIRENE sous le numéro 503 380 081 et dont le siège social est situé 48 rue Barbès – 92544 Montrouge Cedex.
Éditorial el un tremblement de terre avec ses répliques, le 24 février 2022 continue à désaTrmement réel de l’Europe, puis l’ébranlement provoqué par les attentats du 11 sep-remettre en cause les certitudes géopolitiques des dernières décennies. Après la chute du mur de Berlin et la période des « dividendes de la paix » avec un tembre 2001 et dont les conséquences se poursuivent encore – même au-delà du repli occidental à l’été 2021 de Kaboul – une nouvelle ère de compétition–confrontation– affrontement s’est ouverte lorsque les blindés russes franchirent la frontière avec l’Ukraine, État souverain refusant la tutelle moscovite. Certes, le monde occidental (dont la définition reste complexe) a très vite décidé de soutenir Kiev avec une montée en puissance progressive de l’appui militaire et politique au regard de la remarquable résistance ukrainienne, mais force est de constater que d’autres Nations comme celles du « Sud global », dont l’unité et l’identité ne font pas l’unanimité, rechignent à choisir un camp au risque de fermer les yeux sur la nature même de la guerre infligée par Moscou. L’échec militaire russe – du moins par rapport aux objectifs du printemps 2022 – ne signifie pas pour autant la fin du conflit et les derniers mois ont vu un enlisement sur une ligne de front rappelant les pires heures des guerres mondiales avec des batailles acharnées pour gagner quelques arpents de terre ou des immeubles réduits à l’état de ruines. De fait, entre la guerre d’Ukraine et la mondialisation de ses effets comme la hausse des prix de l’énergie et des céréales, l’ambition ouvertement affichée de Pékin de reprendre Taïwan, les remises en cause des règles internationales décrites par cer-tains comme obsolètes car trop « occidentales », tout concourt à fragiliser l’idée même de Paix. Cette Paix est-elle juste l’absence de guerre ou une forme chimérique et idéa-lisée des relations entre les peuples ? Que signifient aujourd’hui les notions de multi-latéralisme et de droit international ? Que doit-on mettre derrière l’idée de sécurité ? Est-elle même partagée entre les acteurs internationaux ? Autant d’interrogations et donc de réflexions proposées dans les deux gros dossiers de ce numéro dense qui essaye de décrypter ce nouvel ordre international avec ses fractures, ses désordres, ses périls mais aussi de possibles pistes pour sortir d’un affrontement aux conséquences stériles pour certains États voulant se reconstruire un Empire. Il en ressort, cependant, une impression de réalisme, voire de pessimisme au regard des différentes contributions rassemblées ici. Cela signifie plus que jamais qu’il importe de comprendre le monde tel qu’il est, et non pas tel que nous aimerions qu’il soit. Cela exige aussi d’assumer nos responsabilités en nous donnant les moyens d’agir plutôt que de subir. C’est d’ailleurs l’un des enjeux majeurs de la prochaine Loi de programmation militaire 2024-2030. Construire la défense de demain pour préserver la Paix et contribuer à un ordre international juste. Jérôme PELLISTRANDIRédacteur en chef de laRDN
Sommaire JUIN 2023 -RDNn° 861
Les conditions de la paix mondiale Avant-Propos 7 LOUIS GAUTIER 9 Leçon inaugurale- Les conditions de la paix mondiale FRANÇOIS HOLLANDE La paix est fragilisée par ceux qui veulent un ordre international autoritaire. Le conflit en Ukraine en est une des conséquences, obligeant l’Europe à réfléchir sur son avenir et à son positionnement dans les affaires du monde. Dans le désordre actuel, l’opinion publique pourrait bousculer les tenants d’une approche totalitaire. La sécurité et la transition énergétiques européennes 17 sontlesdeuxfaces delamêmemédaille NATHALIE TOCCI La transition énergétique voulue par l’Union européenne a été fragilisée par la crise commencée par la Russie en envahissant l’Ukraine. Les efforts faits alors pour réduire la dépendance vis-à-vis de Moscou ont permis de renforcer la sécurité de nos approvisionnements et participent à une Europe plus verte et plus sûre. Le «système international» et les révisionnistes 27 ALAIN FRACHON La Chine et la Russie veulent remettre en cause le système international jugé trop « occidentalo-centré » et dominé unilatéralement par les États-Unis. Certes, celui-ci fonctionne mal depuis déjà trop longtemps, mais les intentions des « révisionnistes » semblent conforter leurs ambitions et la pérennité de leurs régimes. Pour un apprentissage de la sécurité globale 39 BERTRAND BADIE La sécurité nationale est en pleine mutation pour devenir globale. La compétition interétatique est désormais bousculée avec de nouveaux acteurs et des pratiques différentes. Cela oblige à revoir nos schémas de compré-hension pour une gouvernance différente, remettant en cause l’idée de souveraineté. La paix par la dissuasion? 47 BRUNO TERTRAIS La question de savoir si la dissuasion nucléaire évite la guerre reste d’actualité. De fait, il n’y a pas eu de conflits majeurs entre les États dotés de la bombe, mais cela ne signifie pas forcément que ce risque ait disparu. La dissuasion reste imparfaite et fragile, et néanmoins nécessaire à la paix. 57 Lapaixn’a qu’unpassé, laguerre n’apasd’avenir LOUIS GAUTIER Le monde n’est ni en guerre, ni en paix avec des conflictualités déstabilisatrices comme la guerre en Ukraine. Celle-ci est un conflit conventionnel bâtard car sous ambiance nucléaire et dans une impasse pour Moscou. Cependant, pour l’Europe et les États-Unis, il y a obligation à réfléchir sur le besoin de paix pour demain. 71 Lafin delasociété internationale? Laguerre deRussie etledéfi àl’ordreinternational THOMAS DIEZ La guerre de la Russie contre l’Ukraine pose un défi à l’ordre international et remet en cause à la fois insti-tutions et pratiques. Il convient de s’y pencher à nouveau pour réfléchir à une future architecture de sécurité pour l’Europe, même s’il est aujourd’hui impossible de savoir quel sera l’état du rapport de force.
85
96
107
Lemultilatéralisme etlapaix JEANMAURICE RIPERT Les désordres du monde s’aggravent avec une remise en cause du multilatéralisme. Toutefois, l’ONU n’a pas failli et a été assez efficace malgré de multiples défaillances. Il convient maintenant de conforter l’ONU face aux critiques de certains États voulant remette en cause une organisation qui reste indispensable. La paix et les défis de sécurité nationale STÉPHANE BOUILLON La France doit faire face à de nombreux et nouveaux défis de sécurité nationale alors que des compétiteurs mal intentionnés veulent balayerles valeurs que nous défendons. Il faut donc anticiper et élargir nos capacités pour répondre aux crises de demain en ayant le courage de nos convictions. Le déclin de la guerre est-il une illusion? De l’avenir de l’ordre international libéral AZAR GAT La guerre n’est plus l’avenir de l’homme, mais elle existe encore et traduit les antagonismes entre des systèmes politiques et économiques de nature différente. La Chine et la Russie, par une vision biaisée de l’ordre inter-national, vont à l’encontre d’une perspective d’ouverture et de progrès.
Un nouvel ordre international ?The ‘New International Order’ from a Gulf Perspective 119 ABDULAZIZ SAGER Les États-membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) se sentent directement concernés par les frac-tures du monde accélérées par la guerre en Ukraine. L’objectif du CCG est de contribuer à la stabilité mon-diale au carrefour du « Sud global » en dialoguant avec tous les acteurs internationaux. Lesrégimesillibéraux dansunjeumondialisé 124 BERTRAND BADIE L’essor des régimes illibéraux est une réalité, même si le concept reste incertain en termes de définition. Cependant, l’illibéralisme se répand, remettant en cause les conceptions classiques de la démocratie. Et ces régimes n’ont pas d’état d’âme à conclure des alliances et à afficher leurs ambitions. Rester lapremièrepuissance mondiale: les États-Unis face àlaChine 130 PHILIPPE ÉTIENNE Les États-Unis se retrouvent désormais en concurrence avec la Chine dont les ambitions ne cessent de se développer. Le dilemme pour Washington est de conserver sa place de première puissance mondiale en trou-vant une voie compliquée évitant la confrontation mais en préservant ses intérêts. Entretien -Le reste contre l’Ouest? 139 RENAUD GIRARD et OLIVIER PETROS Certes l’Occident n’est ni uniforme, ni totalement responsable des désordres du monde. Et pourtant, il est violemment remis en question par lesleadersdu « Sud global », dont la Chine. Il importe donc de mieux agir et de construire une dynamique d’affirmation en retrouvant une part de fierté. 145 Guerre économique etmultilatéralisme: unconflit majeur sedessine-t-il? JULIEN MATHONNIERE La fragmentation du monde, accéléré par la guerre en Ukraine, se traduit aussi sur le plan économique, exa-cerbée par la volonté chinoise de remettre à plat les mécanismes internationaux actuels. Cette confrontation pose la question de son évolution avec le risque d’un conflit majeur, mais serait alors contre-productif.
Repères - Opinions Lasouveraineté aérienne etlesfrontières delatroisième dimension 157 PASCAL DUPONT L’espace aérien au-dessus des territoires obéit à des règles de souveraineté précises et s’inscrit dans un cadre de coopération internationale. La mise en œuvre est assurée par chaque État et garantit une sécurité aérienne collective. La guerre d’Ukraine a obligé à un renforcement de la posture défensive face à la Russie. Del’efficacité del’Union européenne enmatière dedéfense 162 JACQUES FAVIN LÉVÊQUE La réalité de la défense européenne reste modeste au regard des efforts consentis. Or, il est nécessaire de ren-forcer les capacités actuelles sous-utilisées. Cela peut se faire sans un coût excessif, mais nécessite une volonté politique plus affirmée de l’Union européenne pour être plus autonome dans ses choix stratégiques. L’ordre ou la paix? 167 FRANÇOIS GONIN Guerre ou paix, désordre ou ordre ? Quel équilibre nouveau ressortira de l’après-guerre en Ukraine ? De fait, la force est nécessaire mais sans justice, elle ne peut construire la paix, celle-ci exigeant davantage que la simple imposition d’un ordre par la coercition.
 Approches régionales Lesdéfischinois del’Unioneuropéenne 172 PHILIPPE LE CORRE Les relations de l’UE avec la Chine se sont complexifiées avec la crise sanitaire de la Covid-19, puis la guerre imposée par la Russie à l’Ukraine. Si les échanges commerciaux restent essentiels, les inquiétudes se sont accrues, d’autant plus que les États-Unis considèrent Pékin comme un compétiteur déloyal.
 Chroniques (1/2) 178 Histoire militaire- La France et l’OtanLa France de la Quatrième, pilier de l’Otan CLAUDE FRANC e La France a joué un rôle majeur dans la montée en puissance de l’Otan, sous la IV République. De fait, elle était le principal pilier militaire européen. Ainsi, le maréchal Juin,AFCENT, disposait d’un commandement opérationnel majeur sous les ordres duSACEUR. Mais la question nucléaire allait accroître les difficultés. Amérique latine- Sergueï Lavroven Amérique latine: des symboles et une stratégie 183 PASCAL DROUHAUD La visite en Amérique latine de Sergueï Lavrov (ministre russe des Affaires étrangères) au mois d’avril démontre à la fois l’intérêt du Kremlin pour la région et la volonté des pays visités de remettre en cause la gouvernance mondiale dominée par les États-Unis.
 Recensions 188 «The Nonaligned World»Foreign Affairs, mai-juin2023(André-Hubert Onana Mfege) FAvAreL-GuArriGueSGilles,La verticale de la peur – Ordre et allégeance en Russie poutinienne(eugène Berg) AuGriSÉtienne,Philippe Rondot maître espion(Bernard Norlain)
Programme de laRDNen ligne, p. 196
Les conditions de la paix mondiale
Un nouvel ordre international ?
La morale internationale a fait quelques progrès dans le monde, mais elle n’a pas partout les mêmes exigences. André Frossard
RDN Revue Défense NationaleJuin 2023
Avant-propos
Louis GAUTIER
Directeur de la Caire Grands enjeux stratégiques de Paris 1, Secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) de 2014 à 2018.
a guerre d’Ukraine – surtout si, comme certains, on l’envisage comme le d’aLutre part –, polarise toutes les analyses stratégiques aujourd’ui. Celles-ci sont prologue à une confrontation mettant aux prises les États-Unis et leurs alliés d’une part, la Cine partenaire stratégique de la Russie et leurs soutiens désormais dominées par la prévision d’affrontements militaires futurs ainsi que par le constat d’une course accélérée aux armements qui les favorisent. Les discours ambiants sont frappés du sceau du fatalisme avec lequel on semble accueillir e comme inéluctable, pour la suite du XXI siècle, la récurrence des conflits, leur intensification certaine, voire leur transformation en une confrontation systémique toucant à la fois l’Europe et l’Asie. Partout on réarme, de l’Allemagne au Japon en passant par l’Iran et les pays du Golfe.
Réflécir, dans ce contexte, aux « conditions de la paix future », comme l’ambitionnait au départ le cycle 2023 de la caireGrands enjeux stratégiques contemporains, ce n’était pas sacrifier à je ne sais quel pacifisme, ce n’était pas prôner non plus n’importe quels accommodements. Face à la Russie agresseuse de l’Ukraine ou face à l’Iran, à la Corée fauteurs de troubles, une politique de fermeté s’impose. La sauvegarde de la paix implique de ne pas flécir. La paix cependant est une construction, elle ne se construit pas sans principe, encore faut-il qu’il y ait d’abord une volonté de la construire.
La paix, en effet, ne s’appréende pas comme un état de fait ou une situa-tion donnée. C’est une édification pour partie établie sur les rapports de forces militaires, économiques et politiques, mais aussi sur des mécanismes de réassu-rance, sur des procédures de régulation, sur le droit, c’est-à-dire sur autant de préa-lables nécessaires à la création ou la restauration d’un climat de confiance que ce soit au niveau mondial ou local.
Depuis plus d’un demi-siècle, en tout cas à partir de la période dite de la détente au temps de la guerre froide et plus encore après la cute du mur de Berlin, le monde vivait en paix, une longue paix relative épargnant les grandes puissances.
Revue Défense Nationalen° 861 - Juin 2023
7
Les conditions de LA pAix mondiALe
8
Ce qui, mis à part la période qui suivit le congrès de Vienne de 1815 à 1870, constitue une situation istorique insolite. Beaucoup des postulats qui conditionnaient cette paix mondiale depuis la fin des années 1980 – paix qu’il faut bien qualifier d’imparfaite dans la mesure où elle tolérait nombre de conflits d’ajustement ne la remettant pas en cause — ne sont plus opérants ou aussi efficaces. La force de la dissuasion nucléaire s’est rela-tivisée, la logique du désarmement s’est enrayée, les mécanismes traditionnels de régulation internationale sont en panne et aucune règle n’a été inventée pour gérer l’apparition de nouveaux acteurs irréguliers ou les nouvelles dimensions de conflic-tualités que représentent l’espace ou le cyber. C’est pourquoi, après la guerre d’Ukraine et à la différence des conflits qui l’ont précédée au cours des trente dernières années, on ne peut plus envisager que la paix demain soit produite par un simple mouvement de balancier où tout rede-viendrait normal, tout rentrerait dans l’ordre par miracle. La fin des ostilités dans le Donbass ne réglera pas les dommages infligés à l’Ukraine, à l’Europe et au monde. La construction d’une paix mondiale durable suppose la définition de nouveaux paramètres et la recerce de nouveaux équilibres. Voilà les réflexions qui ont présidé au coix de la tématique retenue pour e le 10 anniversaire de la Caire. Le cycle de conférences 2023, inauguré par M. François Hollande, ancien président de la République, a permis d’accueillir, en faisant varier les points de vue, les interventions de M. hierry de Montbrial (président de l’Institut français des me relations internationales, Ifri), M Natalie Tocci (directrice de l’Institut des Affaires internationales, IAI, Rome), MM. Bertrand Badie (Professeur des univer-sités en science politique, IEP de Paris), Bruno Tertrais (directeur adjoint de la Fondation pour la recerce stratégique, FRS), Alain Fracon (éditorialiste au journalLe Monde), homas Diez (Professeur de science politique, Université de Tübingen), Jean-Maurice Ripert (Ambassadeur de France), Stépane Bouillon (Secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale, SGDSN) et Azar Gat (directeur du Département de science politique, Université de Tel Aviv). Ces personnalités ont abordé des tèmes nombreux allant des probléma-tiques posées par la guerre en Ukraine aux enjeux sécuritaires de l’environnement, en passant par les aménagements de la dissuasion nucléaire, les difficultés du mul-tilatéralisme ou encore la déstructuration de l’ordre international. Ils ont cercé à comprendre pourquoi et en quoi la paix dégénérait gravement aujourd’ui. Ils ont exploré les voies qui permettraient de contrer sa dégradation, sinon irrémé-diable. Force est de constater néanmoins que dans ces articles écrits alors que les canons tonnent en Ukraine, la paix a bien du mal à seulement se faire entendre.w
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents