access_time 48:30
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Mamadou Sinsy Coulibaly: au Mali, l’État ne fait rien pour les entreprises

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
access_time 48:30
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description


C’est un patron touche-à-tout et aux prises de position tranchées qui est venu dans les studios de RFI : Mamadou Sinsy Coulibaly, fondateur du groupe Kledu, présent dans de nombreux secteurs d’activité comme le commerce, les assurances, l’agriculture, l’élevage d’autruches, le tourisme, les services, la communication et les médias, qu’il s’agisse de la radio ou de bouquets de télévision avec le groupe Malivision. 

Parfois présenté comme l’homme le plus riche du pays, il répond aux questions de Bruno Faure (RFI) et Julien Clémençot (Jeune Afrique).
Libéral convaincu et fervent critique de la politique menée par la junte militaire au pouvoir au Mali, il dénonce un mauvais traitement infligé selon lui aux entreprises, les mauvaises conditions pour le commerce régional, une coopération inappropriée avec certains pays voisins. Mamadou Sinsy Coulibaly n’hésite pas à aborder les sujets les plus sensibles comme la lutte contre le terrorisme ou la corruption, l’un de ses principaux chevaux de bataille. Il en appelle à un rapprochement avec la France, tout en rejetant toute collaboration avec la Russie et d’autres pays qu’il considère totalitaires. Il dévoile enfin son affection pour le cinéma malien, à l’occasion de la remise par le Festival de Cannes du Carrosse d’or, prestigieuse récompense, à Souleymane Cissé. 
LE PARCOURS DE NOTRE INVITÉ 
Mamadou Sinsy Coulibaly (67 ans), est à la tête du groupe Kledu, du nom de sa mère. Ce conglomérat a employé jusqu’à 3.000 personnes, avant d’être mis en difficulté par la crise politique, sécuritaire et économique que traverse le Mali. 
 De 2015 à 2020, il a été président du Conseil national du patronat du Mali. L’aventure s’est mal terminée. En 2020, il a contesté la validité de l’élection emportée par Amadou Sankaré, affirmant avoir obtenu un second mandat. La crise a paralysé le patronat pendant près de deux ans jusqu’à l’élection à sa tête en 2022 de Mossadeck Bally, fondateur du groupe hôtelier Azalaï. 
Ce parcours très riche a débuté par des études à Mopti et à Bamako avant un départ en France : des études de mécanique à l’Université de Jussieu, puis au Mans pour une école de commerce dans le secteur automobile. Dans les années 1970, Mamadou Sinsy Coulibaly a créé sa première entreprise pour assurer la sécurité d’un supermarché. Quand ce contrat n’est pas reconduit, il s’envole pour les États-Unis, où il va fonder une société de services funéraires à destination des diasporas africaines avant d’investir dans une compagnie aérienne reliant Miami à Haïti, puis de revenir définitivement au Mali en 1979 et fonder ensuite le groupe Kledu.
Retrouvez-nous sur :      
- Facebook
- Twitter

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 05 mai 2023
Nombre de lectures 4
Langue Français
Poids de l'ouvrage 44 Mo

Extrait

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents