Les marées
131 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
131 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Deux fois par jour, des millions de tonnes d’eau de mer montent et descendent sur les côtes. Il s’agit du plus grand mouvement synchronisé de matière sur notre planète : sous l’effet de la force gravitationnelle de la Lune et du Soleil, les marées peuvent se déplacer plus vite qu’une personne qui court ou s’élever aussi haut qu’un immeuble de trois étages.

À partir des travaux récents sur la dynamique des grands fonds marins, les auteurs analysent en quoi la marée est un élément clé du système de contrôle du climat et constitue une source d’énergie renouvelable. Ils explorent aussi les marées inhabituelles et les effets des marées au-delà de notre propre planète.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 17 juin 2021
Nombre de lectures 0
EAN13 9782759829750
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,1450€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

David George Bowers et Emyr Martyn Roberts
Les marées
Copyright

© EDP Sciences, Les Ulis, 2021
ISBN papier : 9782759825813 ISBN numérique : 9782759829750
Composition numérique : 2023
http://publications.edpsciences.org/
Cette uvre est protégée par le droit d auteur et strictement réservée à l usage privé du client. Toute reproduction ou diffusion au profit de tiers, à titre gratuit ou onéreux, de tout ou partie de cette uvre est strictement interdite et constitue une contrefaçon prévue par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. L éditeur se réserve le droit de poursuivre toute atteinte à ses droits de propriété intellectuelle devant les juridictions civiles ou pénales.
Présentation

Deux fois par jour, des millions de tonnes d’eau de mer montent et descendent sur les côtes. Il s’agit du plus grand mouvement synchronisé de matière sur notre planète : sous l’effet de la force gravitationnelle de la Lune et du Soleil, les marées peuvent se déplacer plus vite qu’une personne qui court ou s’élever aussi haut qu’un immeuble de trois étages.
À partir des travaux récents sur la dynamique des grands fonds marins, les auteurs analysent en quoi la marée est un élément clé du système de contrôle du climat et constitue une source d’énergie renouvelable. Ils explorent aussi les marées inhabituelles et les effets des marées au-delà de notre propre planète.
Les auteurs

David George Bowers

Professeur émérite d’océanographie physique à l’Université de Bangor. Il a collaboré avec des scientifiques du monde entier, en France, en Malaisie, au Mozambique et aux États-Unis.
Emyr Martyn Roberts

Océanographe physique au département des sciences biologiques et au Centre de recherches K. G. Jebsen sur les grands fonds marins de l’Université de Bergen. Il a participé à des croisières de recherche dans les océans Pacifique, Arctique et Indien, et dans les mers côtières de l’Atlantique Nord-Est.
Table des matières Remerciements Préface 1. En observant la marée La marée sur les côtes L importance de la marée Les rythmes des marées Des cycles, des cycles partout Les rythmes diurnes et plus longs La vie entre les marées Les effets météorologiques 2. Comment se produisent les marées La force génératrice de marée La marée d équilibre La réponse des océans à la force génératrice de marée L effet de la rotation de la Terre L âge de la marée 3. Mesures et prévisions Mesurer les marées Mesurer les courants de marée L analyse des données « tidales » 4. La marée sur les plateaux continentaux Les vagues progressives Les vagues stationnaires La résonance Un exemple de mer de plateau en résonance L effet de la rotation de la Terre Les marées en eaux peu profondes 5. Les mascarets Comment un mascaret se forme Où et quand voir un mascaret Différents types de mascaret Les « whelps », vagues secondaires Le grondement La mort d un mascaret Les temples de la renommée Les mascarets et les hommes Impact sur les processus estuariens et les écosystèmes Les mascarets sous d autres cieux Les courses de la marée 6. Les marées et la Terre Une planète qui ralentit Friction de marée dans les mers épicontinentales Marées internes Le moteur thermique de la Terre 7. Quand les marées se mélangent Turbulence et mélange Le stockage de la chaleur dans la mer Les marées et le temps Fronts de mélange des marées Quand les eaux se troublent Maximales de turbidité isolées Le mélange des marées dans les estuaires Exploiter l énergie de la marée 8. De nouvelles frontières Marées et écosystèmes des grands fonds marins Interactions des marées avec la lumière du Soleil Les marées dans les océans primitifs Les marées dans le système solaire Lectures supplémentaires Chapitre 1 - En observant la marée Chapitre 2 - Comment se produisent les marées Chapitre 3 - Mesures et prévisions Chapitre 4 - La marée sur les plateaux continentaux Chapitre 5 - Les mascarets Chapitre 6 - Les marées et la Terre Chapitre 7 - Quand les marées se mélangent Glossaire Index A B C D E F G H J L M R S T V W
Remerciements

C e livre n aurait pas vu le jour sans l aide généreuse de nombreuses personnes. Nous sommes extrêmement reconnaissants à Latha Menon de l Oxford University Press qui a défendu l idée dès le départ et à Ernest Naylor pour ses conseils. Anne-Christin Schulz, de l université d Oldenburg, en Allemagne, et Christopher Jones et Joanne Crewdson du Bureau hydrographique du Royaume-Uni nous ont fourni des informations supplémentaires et donné d utiles conseils. Jenny Nugée, rédactrice en chef des publications de la série VSI, nous a patiemment guidés dans la réalisation et la production du livre. Eric Jones, qui a été témoin oculaire de la plupart des mascarets de notre planète, nous a fait part de ses réflexions sur le chapitre 5. Phil Woodworth a lu une version préliminaire du livre et a fait de précieuses suggestions pour l améliorer. Nous adressons nos remerciements à l université de Bangor (pays de Galles), à l Université de Bergen (UiB, Norvège) et à l Union européenne pour leur soutien.
Les données de certaines des illustrations ont été tirées du site web de la NOAA (sur les marées et les courants). Les données satellitaires utilisées dans le chapitre 7 ont été reçues et traitées par le service britannique NERC d acquisition et d analyse des données d observation de la Terre (NEODAAS) à l Université de Dundee (Écosse) et au laboratoire de recherches marines de Plymouth, cf . le site http://www.neodaas.ac.uk .
Les données SeaWiFS ont été fournies avec l aimable autorisation du Projet SeaWiFS de la NASA et Orbital Sciences Corporation. Nous remercions la société savante - la Royal Society for the Protection of Birds pour les données utilisées pour dessiner la figure 13.
Depuis de nombreuses années, David Bowers apprécie les discussions qu il a sur les marées et les phénomènes liés à la marée, de façon mémorable, avec Katherine Braithwaite, John Bye, John Brubaker, Carl Friedrichs, Mattias Green, Antonio Hoguane, Geof Lennon, Rick Nunes, Tom Rippeth, Larry Sanford, John Simpson, Martin White et Phil Woodworth, entre autres. Les fruits de ces discussions ornent ces pages. Faith Bowers a gentiment permis à son mari de disparaître dans son bureau pendant de nombreuses heures pour écrire sa partie de ce livre et a eu encore la patience de lui signaler avec tact où il pouvait apporter des améliorations.
Martyn Roberts est reconnaissant à Malen pour la lecture attentive de sa contribution, et à Dylan (un nom dérivé du mot gallois pour « marée ») pour avoir partagé son Papa avec un ordinateur et la mer. Kate Johnson, Howard Jukes et Iris Verhagen sont remerciés pour avoir entrepris la chasse aux mascarets. Les connaissances littéraires de Victoria Johnson ont été très utiles et sont certainement inégalées. Hans Tore Rapp et Furu Mienis sont remerciés pour tout ce qu ils ont réalisé en haute mer et dans les profondeurs océaniques. Ce livre a été en partie inspiré par les conversations sur les marées qui ont eu lieu pendant de nombreuses années : les frères Grant (Meilyr et Aeddan), Mervyn, Susan et Geraint Roberts et David Broadbent en sont responsables, bien qu aucun ne puisse probablement se rappeler exactement où, quand ou comment.
Préface

D epuis les temps immémoriaux, les gens postés sur le rivage se sont posé des questions sur la marée. La cause de l élévation et de la baisse du niveau bi-journalière de la mer a attiré l attention de certains des plus grands scientifiques du monde. Pour commencer, le questionnement était à la fois d ordre fondamental (pourquoi, demandaient-ils, voit-on deux marées par jour ?) et pratique (comment pouvons-nous les prévoir ?) Aujourd hui, nous nous rendons compte que la marée est essentielle pour que notre planète soit devenue ce qu elle est. Elle fait partie du processus qui contrôle le climat mondial et contribue à faire des océans une riche source de vie. Au niveau local, la marée peut également être spectaculaire : rien de tel que de voir un mascaret remonter un fleuve accompagné d un train de surfeurs.
Ce livre a été écrit par deux scientifiques qui continuent d être surpris et intrigués par les effets réels et potentiels de la marée. Le livre explique comment la marée se forme et comment elle peut être mesurée et prédite. Il contient des sections sur les marées dans les eaux côtières, les mascarets et les phénomènes connexes, le frottement dû aux marées et le ralentissement conséquent de la rotation de la Terre, et sur la marée en tant que grand mixer (sic), qui mélange les eaux des mers avec celles des océans. Le livre se termine par une réflexion sur les prochaines étapes de l étude des marées, dans nos propres océans et ailleurs dans le système solaire. Nous vivons une époque passionnante ; les sondes spatiales sont sur le point d étudier les possibilités de vie dans les océans chauffés par les marées sur les lunes de Jupiter et de Saturne.
Les marées est destiné aux lecteurs curieux de savoir comment la marée fonctionne et pourquoi elle est si importante pour notre planète.
Elle s adresse aux étudiants et aux lecteurs non spécialisés qui veulent disposer d un guide succinct sur le sujet. Le livre évite les mathématiques, mais utilise plutôt des arguments physiques, des analogies et des illustrations pour étayer, le cas échéant, certains points de vue. Des exemples de marées et de processus liés aux marées sont donnés dans le monde entier.
1. En observant la marée

L a marée est la réponse des océans à l attraction gravitationnelle de la Lune et du Soleil. Plus précisément, comme nous le verrons, c est la variation de cette attraction à la surface de la Terre qui produit les marées. Il y a aussi des marées dans l atmosphère et dans la terre solide, mais c est seulement dans l océan que la marée a une importance pratique. Sur certaines côtes, les marées sont insignifiantes, mais sur d autres, le niveau de la mer monte et descend de plusieurs mètres, deux fois par jour. À ces endro

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents