La théorie quantique
97 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

La théorie quantique , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
97 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Voici est un ouvrage passionnant, précis et accessible à un large public, sur l’une des réalisations intellectuelles les plus remarquables du XXe siècle dont la découverte fut une véritable révolution dans notre compréhension des processus physiques. En 6 chapitres, il aborde les problèmes d'interprétation encore irrésolus 75 ans après les premières découvertes ainsi que les thèmes les plus importants soulevés par la théorie quantique tels que l'incertitude, la physique probabiliste, la complémentarité, le caractère problématique de la mesure et la décohérence.

Le texte principal n'utilise pas d'équations mais une annexe à la fin du livre permet d’aller plus loin pour les lecteurs qui le souhaitent.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 20 mai 2021
Nombre de lectures 3
EAN13 9782759829712
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,1450€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

John Charlton Polkinghorne
La théorie quantique
Copyright

© EDP Sciences, Les Ulis, 2021
ISBN papier : 9782759825714 ISBN numérique : 9782759829712
Composition numérique : 2023
http://publications.edpsciences.org/
Cette uvre est protégée par le droit d auteur et strictement réservée à l usage privé du client. Toute reproduction ou diffusion au profit de tiers, à titre gratuit ou onéreux, de tout ou partie de cette uvre est strictement interdite et constitue une contrefaçon prévue par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. L éditeur se réserve le droit de poursuivre toute atteinte à ses droits de propriété intellectuelle devant les juridictions civiles ou pénales.
Présentation

Voici est un ouvrage passionnant, précis et accessible à un large public, sur l’une des réalisations intellectuelles les plus remarquables du XXe siècle dont la découverte fut une véritable révolution dans notre compréhension des processus physiques. En 6 chapitres, il aborde les problèmes d’interprétation encore irrésolus 75 ans après les premières découvertes ainsi que les thèmes les plus importants soulevés par la théorie quantique tels que l’incertitude, la physique probabiliste, la complémentarité, le caractère problématique de la mesure et la décohérence.
Le texte principal n’utilise pas d’équations mais une annexe à la fin du livre permet d’aller plus loin pour les lecteurs qui le souhaitent.
L'auteur

John Charlton Polkinghorne

Queens’ College
Université de Cambridge
Table des matières Remerciements Préface 1. Les « fissures » de la physique classique La nature de la lumière Spectres La catastrophe ultraviolette L effet photoélectrique L atome Le modèle atomique de Bohr Effet Compton 2. La lumière de l aube apparaît La mécanique matricielle La mécanique ondulatoire La mécanique quantique Les doubles fentes et la superposition Probabilités Observables Le principe d incertitude Les amplitudes probabilistes Complémentarité La logique quantique 3. Un horizon paradoxal qui s assombrit Probabilités Décohérence Le problème de la mesure quantique Existe-t-il des états préférentiels ? 4. Des développements supplémentaires L effet tunnel Statistiques La structure en bandes Des expériences à choix différé La sommation des amplitudes et parcours possibles La décohérence (suite) La théorie quantique relativiste La théorie quantique des champs Le calcul quantique 5. Vers l unité 6. Les leçons et leurs significations Positivisme et réalisme Pour être raisonnable Les critères métaphysiques Holisme Le rôle de l observateur L exagération quantique Lectures complémentaires Glossaire Annexe mathématique 1. La formule de Balmer 2. L effet photoélectrique 3. Le modèle d atome de Bohr 4. Les opérateurs non-commutants 5. Les ondes de de Broglie 6. L équation de Schrödinger 7. Les espaces linéaires 8. Vecteurs et valeurs propres 9. Les relations d incertitude 10. Schrödinger, and Heisenberg 11. Statistiques 12. L équation de Dirac Index A B C D E F G H I L M N O P Q R S T V W Y
Remerciements

J e suis reconnaissant au personnel d Oxford University Press pour leur aide dans la préparation du manuscrit pour aboutir à la version imprimée, en particulier à Shelley Cox pour un certain nombre de commentaires utiles sur le premier jet du texte.
Préface

L a découverte de la théorie quantique moderne au milieu des années 1920 entraîna la plus grande révision de notre réflexion sur la nature du monde physique depuis l époque d Isaac Newton. Ce qui avait été considéré comme l arène d un processus clair et déterministe s avéra, au niveau de ses racines subatomiques, nébuleux mais bien adapté dans son comportement.
Par rapport à ce changement révolutionnaire, les grandes découvertes de la relativité restreinte et générale ne semblent guère être plus que des variations intéressantes sur des thèmes classiques. En effet, Albert Einstein, le progéniteur de la théorie de la relativité, trouva la mécanique quantique moderne si peu à son goût métaphysique qu il y resta implacablement opposé jusqu à la fin de sa vie. Il n est pas exagéré de considérer la théorie quantique comme l une des réalisations intellectuelles les plus remarquables du XX e siècle et sa découverte comme une véritable révolution dans notre compréhension des processus physiques.
Cela étant dit, la jouissance des idées quantiques ne devrait pas être l apanage des seuls physiciens théoriciens. Bien que l articulation complète de la théorie nécessite l utilisation de son langage naturel, c est-à-dire les mathématiques, nombre de ses concepts de base peuvent être accessibles au lecteur lambda si ce dernier est prêt à souffrir un peu et se donne la peine de suivre le récit d une découverte remarquable. Ce petit livre est écrit en pensant à de tels lecteurs. Son texte principal ne contient aucune équation mathématique. Une courte annexe présente, cependant, quelques aperçus mathématiques simples qui éclaireront davantage ceux qui sont capables de digérer une substance un peu plus forte (les sections de cette annexe sont référencées en caractères gras dans le texte principal).
La théorie quantique s est avérée incroyablement fructueuse durant les 75 ans qui ont suivi les découvertes initiales. Elle est actuellement appliquée avec confiance et succès dans la discussion sur les quarks et les gluons (les candidats contemporains pour être considérés comme les constituants ultimes de la matière nucléaire), malgré le fait que ces entités soient au moins 100 millions de fois plus petites que les atomes dont le comportement était l affaire des pionniers quantiques. Pourtant, il existe toujours un profond paradoxe. L épigraphe de ce livre traduit l exagération qui caractérisait le discours de ce grand physicien quantique de la deuxième génération, Richard Feynman, mais il est certain que - bien que nous sachions faire les sommes - nous ne comprenons pas la théorie aussi bien que nous le devrions. Nous verrons dans ce qui suit que d importantes questions d interprétation restent en suspens. Pour y répondre, elles exigeront une compréhension physique ainsi que quelques décisions d ordre métaphysique.
Jeune homme, j ai eu le privilège d apprendre ma théorie quantique face à Paul Dirac, assistant à ses célèbres cours à l Université de Cambridge. Le contenu des cours de Dirac correspondait étroitement au traitement donné dans son livre de référence, The Principles of Quantum Mechanics , l un des véritables classiques fondateurs de l édition scientifique du XX e siècle. Dirac fut le plus grand physicien théorique que j ai connu personnellement, et sa pureté d esprit comme sa modestie (il n a jamais mis en avant ses propres contributions pourtant immenses aux fondements de cette discipline) firent de lui une figure inspirante et une sorte de saint scientifique. Je dédie humblement ce livre à sa mémoire.
1. Les « fissures » de la physique classique

L a première floraison de la science physique moderne atteignit son sommet en 1687 avec la publication de l ouvrage d Isaac Newton intitulé Principia . Par la suite, la mécanique fut établie et reconnue comme une discipline mature, capable de décrire les mouvements des particules de manière claire et déterministe. Cette nouvelle science semblait si complète qu à la fin du XVIII e siècle, le plus grand des successeurs de Newton, Pierre-Simon Laplace, pouvait dire - et il fut applaudi pour cette affirmation - qu un être doté de pouvoirs de calcul illimités, connaissant parfaitement les dispositions de toutes les particules à un moment donné, pouvait utiliser les équations de Newton pour prédire l avenir et rétrodater avec une égale certitude le passé de tout l Univers. En fait, cette affirmation mécaniste plutôt effrayante a toujours été fortement soupçonnée d être teintée d orgueil. D une part, les êtres humains ne se considèrent pas comme des automates mus par des mécanismes d horlogerie. D autre part, bien que considérables, les réalisations de Newton n embrassaient pas tous les aspects du monde physique alors connus à son époque. Il restait des questions non résolues qui menaçaient la croyance en l autosuffisance absolue de la synthèse newtonienne. Par exemple, quelles étaient la vraie nature et l origine de la loi universelle de la gravité en carré inverse que Sir Isaac avait découverte ? À cette question, Newton lui-même avait refusé de formuler une hypothèse. Restait aussi la question non résolue de la nature de la lumière. Newton s autorisa ici une certaine spéculation. Dans son ouvrage Opticks , il était enclin à penser qu un faisceau de lumière était constitué d un flux de minuscules particules. Ce type de théorie corpusculaire s accordait avec sa tendance à considérer le monde physique en termes atomistes.
La nature de la lumière
Il s avéra que ce n est qu au XIX e siècle qu il y eut de réels progrès dans la compréhension de la nature de la lumière. Dès le début du siècle, en 1801, Thomas Young présenta des preuves très convaincantes que la lumière avait pour caractéristique un mouvement ondulatoire. On notera qu une hypothèse dans ce sens avait été faite plus d un siècle plus tôt par le contemporain néerlandais de Newton, Christiaan Huygens. Les principales observations faites par Young portaient sur des effets que nous appelons aujourd hui des phénomènes d interférence. Un exemple typique est l existence de bandes alternées de lumière et d obscurité, qui, assez ironiquement, avait été mise en évidence par Sir Isaac lui-même dans un phénomène appelé « les anneaux de Newton ». Les effets de ce genre sont caractéristiques des ondes et se manifestent comme suit. La manière dont deux trains d ondes se combinent dépend de la relation entre leurs oscillations l un par rapport à l autre. S ils sont en phase (comme disent les physiciens), alors la crête de l un coïncide de manière constructive avec la crête de l autre, ce qui donne un renforcement mutuel maximal. Lorsque cela se produit dans le cas de la lum

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents