374 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Fondements de la discipline archivistique , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
374 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'évolution de l'archivistique et sa place dans la gestion de l'information. Le principe du respect des fonds et le fonds d'archives. Le cycle de vie des documents. Les unités de travail. La législation. La réglementation. La typologie des archives nord-américaines et des supports d'archives. La formation et la recherche en archivistique.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 22 avril 2011
Nombre de lectures 69
EAN13 9782760521032
Langue Français
Poids de l'ouvrage 7 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,1100€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

LES FONDEMENTS DE LA DISCIPLINE ARCHIVISTIQUE
COLLECTIONGESTION DE L’INFORMATION Collection dirigée parCarol Couture, Marcel LajeunesseetJean-Yves Rousseau
La gestion d’un centre d’archives Mélanges en l’honneur de Robert Garon Sous la direction de Louise Gagnon-Arguin et Jacques Grimard 2003, ISBN 2-7605-1188-X, 360 pages
La gestion des archives photographiques Sous la direction de Normand Charbonneau et Mario Robert 2001, ISBN 2-7605-1068-9, 326 pages
Veille stratégique et PME Comparaison des politiques gouvernementales de soutien Pierrette Bergeron 2000, ISBN 2-7605-1067-0, 462 pages
Les fonctions de l’archivistique contemporaine Sous la direction de Carol Couture 1999, ISBN 2-7605-0941-9, 588 pages
Typologie des documents des organisations De la création à la conservation Louise Gagnon-Arguin avec la collaboration d’Hélène Vien 1998, ISBN 2-7605-0943-5, 448 pages
Images en mouvement Stockage  Repérage  Indexation James M. Turner 1998, ISBN 2-7605-0993-1, 116 pages
Une histoire de l’archivistique Paul Delsalle 1998, ISBN 2-7605-0898-6, 280 pages
Diriger une bibliothèque d’enseignement supérieur Bertrand Calenge, Silvie Delorme, Jean-Michel Salaün et Réjean Savard 1995, ISBN 2-7605-0870-6, 496 pages
La gestion des archives informatiques Sous la direction de Jean-Yves Rousseau 1994, ISBN 2-7605-0793-9, 170 pages
PRESSES DE L’UNIVERSITÉ DU QUÉBEC Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450 Québec (Québec) G1V 2M2 TéléphoneTélécopieur: (418) 657-4399 : (418) 657-2096 Courriel : puq@puq.ca Internet : www.puq.ca
Diffusion / Distribution : CANADA et autres pays PROLOGUEINC. 1650, boulevard Lionel-Bertrand (Québec) J7H 1N7 Téléphone : (450) 434-0306 / 1 800 363-2864
FRANCE AFPU-DIFFUSION SODIS
BELGIQUE PATRIMOINESPRL 168, rue du Noyer 1030 Bruxelles Belgique
SUISSE S SA ERVIDIS 5, rue des Chaudronniers, CH-1211 Genève 3 Suisse
LaLoi sur le droit d’auteurinterdit la reproduction des œuvres sans autorisation des titulaires de droits. Or, la photocopie non autorisée – le « photocopillage » – s’est généralisée, provoquant une baisse des ventes de livres et compromettant la rédaction et la production de nouveaux ouvrages par des professionnels. L’objet du logo apparaissant ci-contre est d’alerter le lecteur sur la menace que représente pour l’avenir de l’écrit le développement massif du « photocopillage ».
LES FONDEMENTS DE LA DISCIPLINE ARCHIVISTIQUE
Jean-Yves Rousseau, Carol Couture
avec la collaboration de Florence Arès, Chantale Fillion, Marlène Gagnon Louise Gagnon-Arguin et Dominique Maurel
2008 Presses de l’Université du Québec Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bur. 450 Québec (Québec) Canada G1V 2M2
Données de catalogage avant publication (Canada)
Rousseau, Jean-Yves, 1948-
 Les fondements de la discipline archivistique  (Collection Gestion de l’information)  L’ouvrage comprend 2 v.  e  Publ. antérieurement sous le titre: Les archives au XX siècle. Montréal: Université de Montréal, Secrétariat général, Service des archives, 1982.
Comprend des réf. bibliogr. et un index.
ISBN 2-7605-0781-5
 1. Archives. 2. Documents administratifs. 3. Archives – Gestion. 4. Gestion des documents. e I. Couture, Carol, 1945- . II. Titre. III. Titre : Les archives au XX siècle. IV. Collection.
CD953.C69 1994 025.17'14 C94-941469-7
Les Presses de l’Université du Québec remercient le Conseil des arts du Canada et le Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition du Patrimoine canadien pour l’aide accordée à leur programme de publication.
Révision linguistique:MonelleGélinas I c. Mise en pages:nfo 1000 mots in Couverture:JacquesGosselin
12 3 4 5 6 7 8 9 9 8 7 6 5PUQ 2008 432 1
Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés © 1994 Presses de l’Université du Québec e Dépôt légal – 4 trimestre 1994 Bibliothèque nationale du Québec / Bibliothèque nationale du Canada Imprimé au Canada
Préface
Un des aspects les plus étonnants et les plus regrettables de cette ère de l’information est que la plus ancienne forme d’information consignée - cette information unique et éminemment pertinente pour la communauté internationale et pour tout peuple que constituent les archives de leurs institutions - est toujours la moins connue et la moins comprise et, par 1 conséquent, la moins bien utilisée de toutes les ressources d’information . Cette répétition d’une observation faite il y a plus d’une décennie souligne la valeur et l’importance de la présente étude. La vue d’ensemble qu’elle nous présente s’adresse non seulement au public en général et à ses utilisateurs éventuels, mais aussi aux professionnels de la gestion de l’information, y compris ceux qui prétendent au titre d’archiviste sans connaître et bien comprendre le rôle que les archives jouent dans toute société. Si l’on devait littéralement commencer par le commencement, on devrait rappeler qu’il y a environ six millénaires, l’humanité a commencé à développer la civilisation le long des vallées des principaux fleuves et rivières de la masse continentale de l’Eurasie. L’émergence d’institutions a constitué un facteur critique dans cette transition dont la continuité et l’organisation des activités ont été assurées grâce à l’invention et à l’application d’une nouvelle technologie : l’écriture. L’écriture a permis de consigner des données, de l’information et des connaissances, de créer sur une forme tangible et matérielle, pour ainsi dire, sur un support, ce qui ne pouvait auparavant être communiqué, conservé et transmis qu’oralement ou visuellement. Il s’en est suivi que les documents 1. Frank B. EVANS. « An Archival Perspective ». Unesco Journal of Information Science, Librarianship and Archives Administration,IV, n° 2(avril-juin 1982), 78.S.
viii
Préface
écrits ont permis aux marchands, aux prêtres et aux rois de consolider et d’étendre leur pouvoir et leur influence par l’entremise des institutionsqu’ils créaient. Les besoins du commerce, plutôt que ceux des conteurs, des philosophes ou des éducateurs, ont conduit à l’invention de l’écriture et de son utilisation pour créer des documents d’archives. Comme les nouvelles institutions acquéraient un caractère officiel et un statut juridique, ainsi en a-t-il été des documents d’archives qu’elles accumulaient. Les documents d’archives institutionnelles conservent encore leur caractère officiel et leur statut juridique, propriétés qui les distinguent des autres types de documentation. Dans l’Antiquité, ceux qui avaient maîtrisé le difficile art d’écrire devinrent les confidents et les conseillers des marchands, des prêtres et desrois ; il leur incomba la responsabilité de créer, gérer et conserver les documents d’archives. Une histoire générale des archives en Orient reste à écrire, mais dans la société occidentale, nous savons que les pratiques primitives de conservation et de mise en valeur des archives se sont améliorées et développées pendant la transition de la civilisation du Proche-Orient à l’Égypte, à la péninsule grecque, puis à Rome. Ce développement a répondu, en grande partie, aux besoins des administrations publiques, institutions des plus englobantes et des plus envahissantes qui transformaient la société. Dans l’Antiquité, l’art et le métier de conservation et de mise en valeur des documents d’archives atteignirent leur apogée sous l’Empire romain. Avec le déclin et la chute de cet empire, l’Église de Rome assuma la tâche de conserver et de poursuivre le développement, non seulement de l’héritage culturel de l’Antiquité, mais aussi de ses structures administratives et de ses procédures. Pendant les siècles qui suivirent, les clercs, qui avaient préservé l’art de l’écriture, créèrent et conservèrent, en premier lieu, les archives dans les royaumes féo-daux, puis dans les états-nations qui devinrent graduellement l’Europe occidentale. L’émergence des langues vernaculaires, des variations nationales des systèmes juridiques et des systèmes d’administration s’est reflétée dans l’évolution de la conservation et de la mise en valeur des documents d’archives. Avec la naissance des universités, les personnes formées dans lessciences juridiques et autres disciplines remplacèrent progressivement les clercs dans l’administration, et la centralisation des archives et la charge de conservateur d’archives étaient déjà devenues un des legs les plus durables et les plus précieux du monde moderne. Rétrospectivement, les archives ont toujours constitué les instruments de base de l’administration, mais au cours. de leur utilisation, elles sont devenues les produits des procédures administratives. Par consé-quent, elles témoignent des politiques, des décisions, des procédures,
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text