40 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Fraternité matin N° 17801 - DU 30/04/2024 au 01/05/2024 , magazine presse

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
40 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 30 avril 2024
Langue Français
Poids de l'ouvrage 15 Mo

Extrait

Crise de la presse
Les solutions
Mardi 30 avril - Mercredi 1 mai 2024 / N° 17 801 www.fratmat.infod’Amadou Coulibalyer Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € PREM I ER QU OT I DI EN I V OI RI EN D’I N FORM AT I ON S GÉN ÉRALESP. 5 Promotion économique /Forum Afrique-Japon e Abidjan accueille la 3 édition en décembre Le Président Ouattara a reçu la ministre japonaise des Affaires étrangères Pp. 2-3
Insécurité au Sahel /Prise en charge des réfugiés La Côte d’Ivoire PHOTO : PRÉSIDENCE sollicite Industrie des services Cgeci Academy met les Ivoiriens àlaBanque mondiale Le Premier ministre a lancé l’appel à l’aide l’école de Singapour et Maurice au sommet de l’Ida, au Kenya P. 14 P. 4 Situation économique et înancièreAdama Coulibaly rassureP. 12
2
N a t ion
er Mardi 30 avril - Mercredi 1 mai 2024
Coopération La Côte d’Ivoire et le Japon satisfaits de l’excellence de leurs relations Le Président de la République, Alassane Ouattara, a reçu, hier, à sa résidence à Cocody, Kamikawa Yoko, ministre des Affaires étrangères du Japon, qui effectue une visite en Afrique subsaharienne.
Kamikawa Yoko, ministre des Affaires étrangères du Japon et le Président de la République Alassane Ouattara, assistés de leurs collaborateurs, ont réafîrmé leur engagement à renforcer la coopération ivoiro-japonaise.(PHOTO : PORO DAGNOGO) a coopération ivoiro-ja-d’Ivoire (...) Je voudraisde nombreux investisse-nées », a-t-elle fait savoir.tions de coopération bilaté- ces assises, en vue de faire . ponaise date de 1966, dire que le Japon et la Côte ments du gouvernement ja- Avant de déclarer que dans leface aux dés mondiauxrale avec la Côte d’Ivoire en selon le Président ded’Ivoire entretiennent des re-cadre de la prochaine Ticad,ponais dans le secteur des particulier et avec les États la République Alassanelations d’amitié depuis 1966, infrastructures, de l’énergie,le Japon renforcera ses rela- africains qui prendront part àKANATÉ MAMADOU tioLavons participé à« Nous notre indépendance. Ces n entre les deux pays, à Ouattara. Cette rela- quelques années aprèsde l’agriculture, du social. l’en croire, s’est boniée etrelations sont basées sur laplusieurs Ticad (Tokyo inter-consolidée au l des ans. Le conance. D’ailleurs, nousnational conference on Afri-Chef de l’État, recevant, hier,avons eu le privilège de re-can development) et nousL’échangeur de Solibra, achevé à 70%, livré en fin d’année à sa résidence à Cocody,cevoir la visite de l’ancienserons, bien sûr, présents Kamikawa Yoko, ministre Premier ministre japonais,à la 9e session, l’annéedes Affaires étrangères,Shinzō Abe, il y a 10 ans, en prochaine », a-t-il assuré.s’est félicité de l’excellence Côte d’Ivoire. J’ai eu le grandKamikawa Yoko, ministre de la collaboration avec cethonneur d’être reçu, avec lades Affaires étrangères du État insulaire de l’Asie de Première dame, par l’em- Japon, pour sa part, s’est fé-l’Est.pereur du Japon en 1992. licitée des actions engagées « Nous avons le grand plai-C’est dire combien les lienspar leurs gouvernements sir et l’honneur d’accueillir larespectifs pour renforcer lessont forts, anciens et basés ministre des Affaires étran-sur la conance », s’est ré-relations ivoiro-japonaises gères du Japon. Elle est àjoui le Président Ouattara.en vue d’une coopération sa première visite en AfriqueIl a, par ailleurs, coné que gagnant-gagnant. « Les re-au sud du Sahara. Nous relativement à la bonne lations entre les deux pays sommes honorés qu’ellesanté de leur coopération, se sont approfondies au commence par la Côtela Côte d’Ivoire a bénécié cours des 10 dernières an-
Le Japon s’engage à renforcer les capacités de contrôle des frontières ivoiriennes
amikawa Yoko s’est félicitée de la stabili-té qui règne en Côte K d’Ivoire. Elle a décla-ré, à cet effet, que le pays jouit d’une sécurité dans une sous-région en proie au terrorisme et aux coups d’État. Au nom de son pays, elle a pris l’en-gagement de contribuer à la paix et à la stabilité dans l’espace ouest-africain, « en renforçant les capacités de contrôle des frontières, en vue de donner une réponse urgente aux problèmes qui surviennent dans la région du nord, améliorant ainsi les services publics et en soutenant les réfugiés qui demandent l’asile. Le Japon continuera à soutenir les ef-
forts de la Côte d’Ivoire pour atteindre cet objectif ». La ministre des Affaires étrangères a, en outre, afr-mé que son gouvernement travaille avec les autorités ivoiriennes pour la promo-tion des valeurs communes que sont l’état de droit et la démocratie. Par ailleurs, elle a salué la performance économique de la Côte d’Ivoire. En foi de quoi, elle a déclaré que le Japon considère la nation ivoirienne comme un État ayant un taux de croissance économique élevé, qui lui permet de bénécier d’un bon environnement des affaires. Une réalité, selon elle, qui fait de ce pays la porte d’entrée de l’Afrique
de l’ouest, la locomotive de cet espace sous- régional. « Nous continuerons à ren-forcer les relations écono-miques entre nos deux pays », s’est-elle engagée. Kamikawa Yoko n’a pas manqué de féliciter la Côte d’Ivoire pour les disposi-tions sécuritaires prises pour réussir l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations. À travers cet ex-ploit, à l’en croire, l’État ivoi-rien a montré au monde que ce pays est une grande na-tion qui a retrouvé sa place dans le concert des nations, après la parenthèse dou-loureuse des crises succes-. sives
K. MAMADOU
L’échangeur de Solibra, dont la construction de la première phase démarrée en novembre 2016, avait été livré le 16 décembre 2019.(PHOTO : DR) ’est une infrastruc- en bas (...) La circulationde Marcory pour Treichville. ture née de la coo- sera beaucoup plus aisée Selon lui, cet ouvrage long pération ivoiro-ja- sur ce carrefour. Ceux quide 760 m avec 9,7 m de ponaise. Dénommé quittent De Gaulle pour al-coûté 25 milliardslarge, a fouCr Solibra, ce chantier, se-plus haut », avait-il dit.la première phase, soit un l’échangeur du carre- ler vers l’aéroport passeront de F Cfa, comme celui de lon le Président de la Répu- A cette occasion, le repré-coût global de 50 milliards blique, est à 70% de taux desentant du gouvernementde F Cfa pour les deux réalisation et sera livré en navait aussi fait remarquerphases.» d’année. « Je voudrais direque pour éliminer tousLe ministre avait rappelé que l’échangeur Shinzō Abeque le projet sur lequel tra-les embouteillages sur le de l’amitié ivoiro-japonaise boulevard Valéry Giscard vaillent 200 personnes dont est à 70% terminé. Nous d’Estaing (Vge), rebaptisé 80% d’Ivoiriens est un don pensons que l’inauguration aujourd’hui boulevard Félixdu gouvernement japonais. pourra se faire dès l’année Houphouët-Boigny, il faut La première phase de cette prochaine », a-t-il annoncé.infrastructure qui a démar-simplement déniveler tous Le ministre de l’Équipementles carrefours, notammentré en novembre 2016 avait et de l’Entretien routier,été livrée le 16 décembreau grand carrefour de Mar- cory, celui d’Orca Deco et 2019. La phase 1 est ter-Amedé Kouakou, au cours d’une visite de cette œuvre les autres. Il avait aussi in-minée avec la construction située à Treichville, le 16 formé que les travaux dede deux ponts. La phase 2 avril passé, avait soutenu cette deuxième phase de consiste à la construction que la construction de l’in-cet échangeur ont porté surd’un pont de 760 mètres frastructure était nie. « Il ne la construction « d’un pontpour enjamber le carrefour reste qu’à mettre le bitume,haut de 17 mètres qui a sur- en venant de Marcory pour . l’éclairage, les garde-fousTreichvilleplombé les deux premiers et faire les aménagements bras du carrefour en venantK. MAMADOU
er Mardi 30 avril - Mercredi 1 mai 2024
N a t ion
Afrique-JaponUn forum économique en Côte d’Ivoire en décembre es projecteurs se-avec son hôte de marque.Kamikawa Yoko, la ministre ront braqués, en dé- « La ministre des Affairesdes Affaires étrangères du cembre prochain, surétrangères du Japon nousJapon, parlant de ce forum, la Côte d’Ivoire, à laa informés également que a soutenu que cette ren-nLomique Afrique-Japonfaveur du forum éco- la Côte d’Ivoire pourra abri- contre est le fruit de l’ac-ter, (...) et j’ai donné mon cord acté entre son gouver-du secteur privé qui seraaccord, un forum écono-nement et l’État ivoirien à organisé sur son sol. Ce mique Afrique-Japon dutravers le Président Ouatta-forum sera à sa première secteur privé en décembre ra. « La Côte d’Ivoire et le édition en Côte d’Ivoire prochain. C’est dire que la Japon se sont mis d’accord mais la troisième dans un Côte d’Ivoire est véritable-pour coorganiser un forum pays africain. Hier, le Pré-ment une place attractiveéconomique Afrique-Japon sident Ouattara a conéen décembre prochain »,depuis la performance que que c’est l’un des sujets nous avons eue avec laa-t-elle précisé. qui a meublé son entretien Can », a-t-il déclaré.Ces assises avaient déjà
Adom et Kamikawa échangent sur le renforcement de la coopération
Les chefs de la diplomatie japonaise et ivoirienne ont échangé hier sur les perspectives de la coopération entre les deux pays. n visite ofcielle enministre. Côte d’Ivoire, la mi- Il a, en outre, félicité le Ja-nistre japonaise des pon pour la réalisation de E Affaires étrangèresnombreuses infrastruc-et la délégation quitures routières, dont le l’accompagne se sont en-plus emblématique reste tretenues avec les hautes l’Échangeur de l’amitié ivoi-autorités de la diplomatie ro-japonaise, au carrefour ivoirienne, avec à leur têteSolibra, dans la commune le ministre Léon Adom Ka-de Treichville. «C’est le cou. Ces échanges ont eu symbole par excellence de lieu hier au ministère desla bonne coopération entre Affaires étrangères à Abi- nos deux nations», s’est ré-djan-Plateau. joui Léon Adom Kacou. Dans son adresse, le chefLe ministre s’est également de la diplomatie ivoiriennesatisfait de la réalisation s’est réjoui de l’excellence d’autres infrastructures du des relations et de la coo- genre en phase de réali-pération entre le Japonsation. Notamment dans la et la Côte d’Ivoire. Cescommune de Cocody, sur échanges, il les a qualiés le boulevard Mitterrand. de «riches et denses». IlAutres motifs de satisfaction s’est surtout félicité «des relevés par le chef de la di-efforts énormes» fournisplomatie ivoirienne, les réa-par le pays du Soleil levantlisations dans de nombreux en faveur des populationsdomaines tels que la santé, ivoiriennes. «C’est pratique- l’éducation... ment toutes les semaines«Je voudrais donc vous ré-que des activités sont inau- itérer ma gratitude. Je vou-gurées partout sur le terri-drais vous traduire aussi la toire ivoirien», s’est réjoui le reconnaissance de la Côte
d’Ivoire pour toutes les op-portunités que nous offre votre pays. Merci pour cette riche coopération qui ne cesse de croître. Une coo-pération que nous voulons très stratégique», a suggéré le ministre ivoirien. Pour Yōko Kamikawa, mi-nistre des Affaires étran-gères du Japon, «il faut accroître davantage» la coopération entre le Japon et la Côte d’Ivoire. Pour elle, le pays d’Alassane Ouatta-ra qui connaît une stabilité et une paix durable reste, avant tout, «un partenaire stratégique de premier plan». Ce qui explique cet attachement «profond» du Japon à la Côte d’Ivoire. «Ces liens doivent toujours être renforcés. Nos rela-tions vont croître d’année en année», a-t-elle promis. La ministre japonaise a également évoqué les élé-ments clés qui fondent l’ex-cellence des rapports et de la collaboration entre les deux nations. «Il s’agit de la conance et les liens étroits entre nos deux pays», a-t-elle révélé. Avant d’expli-quer les trois principaux objectifs qui ont motivé sa visite ofcielle en Côte d’Ivoire. «Premièrement renforcer davantage les re-lations bilatérales avec la Côte d’Ivoire. Deuxième-ment, soutenir la stabilité dans les pays côtiers du Golfe de Guinée. Et troisiè-mement, renforcer la coo-pération Côte d’Ivoire-Ja-pon», a-t-elle fait savoir. A noter que cette année 2024 marque le soixan-tième anniversaire de l’ins-tallation de l’ambassade du Japon en Côte d’Ivoire. Quant à l’établissement des relations diplomatiques, il date du lendemain de l’ac-cession de la Côte d’Ivoire à . la souveraineté nationale
MARCEL APPENA
3
Kamikawa Yoko, la ministre des Affaires étrangères du Japon et le Chef de l’État Alassane Ouattara ont indiqué que ces assises consolideront l’environnement des affaires en terre ivoirienne.(PHOTOS : PORO DAGNOGO) été mentionnées lors dude l’Économie, du Plan et d’Ivoire. Elle avait aussi passage de la vice-ministre du Développement, Nialéexprimé la disponibilité du des Finances du Japon,Kaba, Kanda Masato avait Japon à soutenir le secteur Kanda Masato, en février fait montre de la volonté privé et les start-up ivoi-. dernier. Au cours de sa de son pays de renforcer riennes rencontre avec la ministre ses relations avec la Côte KANATÉ MAMADOU
Stabilité et sécurité Les Usa saluent les actions de la Côte d’Ivoire
Le général Michael Langley a félicité le Président de la République pour ses actions à la tête de la Côte d’Ivoire.
es États-Unis se féli-citent de la stabilité et la sécurité qui règnent en Côte d’Ivoire. Le gé-leLy, au sortir, hier, d’une néral Michael E. Lang-audience avec le Président de la République Alassane Ouattara, à sa résidence à Cocody, a pris l’engagement d’accompagner l’État ivoi-rien dans cette dynamique en vue de traquer les ter-roristes et combattre toute forme d’extrémisme dans l’espace ouest-africain et même dans le Sahel. « Il y a 9 mois, j’étais en Côte d’Ivoire. Nous avons, à cette époque, parlé de sécurité avec les autorités ivoiriennes. Si je suis en-core revenu dans ce pays, c’est pour renforcer nos re-
lations sécuritaires dans la lutte contre le terrorisme et partager plus d’informations sur ce sujet an d’aider la Côte d’Ivoire à gérer les problèmes d’insécurité qui règnent dans la sous-région », a-t-il expliqué. Premier responsable du Commandement des États-Unis pour l’Afrique (Africom), l’ofcier américain a dit s’être déplacé pour féliciter la Côte d’Ivoire pour l’orga-nisation réussie de la Coupe d’Afrique des nations (Can). « Le monde entier a regar-dé la Can en Côte d’Ivoire. Tous ont vu comment ce pays a montré sa capacité à recevoir le ot humains qui s’est déplacé pour ve-nir suivre cette compétition africaine. La Côte d’Ivoire,
à travers les dispositions prises, a montré qu’elle était capable d’assurer la sécuri-té de tout ce beau monde. Nous félicitions ce pays pour cet exploit. Nous sommes aussi heureux parce que les Éléphants ont remporté le trophée continental », s’est-il réjoui. Le général Michael Langley, lors de sa visite à la rési-dence du Président Ouat-tara, était accompagné de l’ambassadeur Jessica Da-vis Ba. Le ministre de l’In-térieur et de la Sécurité, le général Vagondo Diomandé et le général de corps d’ar-mée, Lassina Doumbia ont également assisté à cette . rencontre
K. MAMADOU
4
N a t ion
Mardi 30 avrilEe-Mercredi1ermai 2024
Mobilisation des ressources de développement/ Ida 21 L’appel de la Côte d’Ivoire à la Banque mondiale et ses partenaires Une dizaine de Chefs d’État et de gouvernement se sont succédé au pupitre lors du sommet de la 21e reconstitution des ressources de l’Association internationale du développement (Ida 21). e Kenyatta internatio- Cette situation provoque un nal conference center exode important de réfugiés de Nairobi a abrité, le 29 vers la Côte d’Ivoire. On en L avril, une importante réu- dénombre plus de 50 000 à ce nion des Chefs d’État et jour. de gouvernement pour la re- Conséquences, le pays fait constitution des ressources de face à des pressions des ser-l’Association internationale du vices sociaux de base, pour-développement (Ida 21). tant c’est un engagement fort Plusieurs Chefs d’État, de gou- du gouvernement. vernements et d’institutions Face à cette situation, la Côte internationales ont répondu au d’Ivoire sollicite l’aide de la rendez-vous de l’Afrique. Cette Banque mondiale. « Mon Afrique consciente de ses pays a besoin de l’aide de la potentialités et de ses difcul- Banque mondiale, en matière tés à s’afrmer sur un certain de prévention et de résilience nombre de préoccupations a », plaide le Premier ministre. répondu présente à la tribune La dizaine de Chefs d’État et d’échanges et de perspectives de gouvernement qui se sont heureuses avec les bailleurs succédé au pupitre ont tous de fonds et partenaires au dé- salué la tenue du sommet de veloppement. la 21e reconstitution des res-Les Chefs d’État et de gouvernement fondent beaucoup d’espoir dans le partenariat avec la Banque mondiale à travers Ida. Témoin privilégié de ce som- sources de l’Association inter-nement ivoirien. d’Ivoire, dans la même veine, Beugré Mambé. Cette ambition légitime d’une met, le Premier ministre Robert nationale du développement « La Côte d’Ivoire qui a porté va recevoir un rendez-vous La rencontre de Nairobi a été Côte d’Ivoire qui n’a d’autres Beugré Mambé, portant la voix (Ida 21), compte tenu du vo-le plaidoyer pour la mobilisa- économique en octobre. « l’occasion pour le représentant ambitions que de demeurer du Président Alassane Ouatta- lume des questions à résoudre tion des ressources de l’Ida 20 C’est donc avec plaisir que la du Président ivoirien de rap- leader dans la sous-région et ra, a lancé un appel aux dona- sur le continent. Les priorités est engagée à poursuivre ses Côte d’Ivoire abritera, les 9 et peler, à la face du monde, les d’être au niveau des pays dé-teurs, au groupe de la Banque allant des besoins les plus efforts, en vue d’une reconsti- 10 octobre, le sommet éco- dés de développement aux- veloppés se heurte à certaines mondiale et à ses partenaires, basiques au plus importants. tution conséquente pour l’Ida nomique africain en faveur quels la Côte d’Ivoire fait face. difcultés qui l’obligent à sortir an qu’ils mobilisent davan- De l’électrication à la santé, 21. Nous soutenons tous les de la mobilisation des inves- Il s’agit de la digitalisation, de un peu de sa progression nor-tage de ressources pour aider en passant par l’éducation et efforts de la Banque mondiale tissements majeurs, an de la modernisation de l’agricultu- male. les gouvernements à faire face l’agriculture. et de ses partenaires », insiste soutenir la campagne de re- re et des secteurs productifs, Au nombre de ces situations aux dés plus nombreux etMARC YEVOU le chef du gouvernement. Et constitution des ressources de du développement du secteur anormales, la menace sécuri-plus complexes. Et de réafr-(ENVOYÉ SPÉCIAL À de se réjouir de ce que la Côte l’Ida 2021 », se réjouit Robert privé et de l’emploi des jeunes. taire au Sahel passe en tête. mer l’engagement du gouver-NAIROBI AU KENYA)  Beugré Mambé porteur d’un message Investir dans la transformation du Chef de l’État à son homologue kényan économique du continent es Chefs d’État et de à l’énergie, au numérique fructueux avec les contribu-gouvernement présents vienne renforcer la résilience teurs au nancement de Ida, au sommet de Nairobi face au changement clima- les Chefs d’État promettent, se sont retrouvés à huis tique et assurer la prospérité dans un souci d’efcacité, de Lchaque État pré- à clos, après la plénière qui des populations africaines. « se réunir plus souvent et de a permis Pour réaliser les aspirations renforcer la gouvernance à sent d’exposer ses attentes de nos populations, nous travers une politique écono-dans la collaboration avec devons créer un cercle ver- mique qui donne la priorité au Ida. Prenant en compte les tueux de connaissances, de secteur privé. Mais aussi de différentes préoccupations et politique d’investissement et gérer de façon transparente le bilan à mi-parcours de l’ou- d’emploi, avec une forte ca- les ressources générées. til de nancement du groupe pacité de mise en œuvre pour Le président du groupe de la de la Banque mondiale, les obtenir des résultats efcaces Banque mondiale, Ajay Ban-Chefs d’État sont arrivés à la », plaide le Président Moha- ga a, quant à lui, réafrmé conclusion que Ida demeure med Ould El-Ghazaouani. Et l’engagement de son institu-la plus grande source de - de promettre que les États tion envers l’Afrique à travers nancement concessionnel feront davantage l’effort d’in- le fonds de développement à long terme pour les pays vestir dans une croissance Ida. d’Afrique subsaharienne. forte et inclusive. Ce qui ap- Une des particularités de l’Ida Le Premier ministre Robert Beugré Mambé et le Président William Samoei Ruto ont revisité les Avec cette garantie, les par- pelle au renforcement de 21 est que le groupe a été re-relations entre les deux pays. ticipants aux discussions de l’investissement privé sur le joint par des institutions telles n marge des travaux pas été rendu public pour desLe leadership du Président l’Union africaine, les Na-haut niveau se sont accordés continent. que de la réunion de haut raisons évidentes. Cependant,tions unies ; des Ong inter-à faire une recommandation Pour l’atteinte de ces objec- Alassane Ouattara, princi- niveau de l’Association les deux personnalités ont misnationales et des hommesessentielle, celle d’investir tifs, les Chefs d’État et de pale cheville ouvrière, pour E internationale de déve- la rencontre à prot pour évo-d’affaires. Dont l’appel de leurgouvernement invitent à une dans la transformation éco- avoir eu l’idée de dénir les loppement (Ida 21), le quer des questions bilatérales.représentant, James Mwan-importante reconstitution des nomique du continent et de fondamentaux de l’Ida 20 en Président de la République Bien avant, Robert BeugréAfrique, a été également loué s’attaquer aux grandes prio- nances qui permettra à Ida gi, à développer davantage le du Kenya, Docteur William Mambé, au nom du Présidentsecteur privé sur le continentde mieux répondre aux prio- par le Président kényan, ainsi rités identiées. Au nom de Samoei Ruto, a accordé une Alassane Ouattara, a traduitses pairs, le Président de la que par la Banque mondiale. a été bien entendu par lesrités identiées sur le conti- audience au Premier ministre la gratitude de la Côte d’IvoireIl faut préciser que le plai- Mauritanie, Mohamed Ould nent et dans les autres pays Chefs d’État et de gouverne-Robert Beugré Mambé, au pour l’invitation à cette réunionqu’elle couvre. « D’un com- ment.doyer de la Côte d’Ivoire El-Ghazaouani, par ailleurs Kenyatta International Confe- de haut niveau. Cela conrmeEn attendant de s’accordermun accord, nous appelons à président de l’Union africaine, pour la mobilisation des res- rence Center. Le chef du gou- la grande amitié entre lessources au prot des pays a indiqué que cette volonté une reconstitution ambitieuse sur le niveau de relèvement vernement ivoirien était porteur deux pays. « Nous avons mismoins nantis a été plusieurs commune appelle à investir et solide de l’Ida 21 », plaide du nancement Ida, des voix d’un message du Président de ensemble les fondementsdans un capital humain solide fois rappelé et salué par les ont souhaité que le budgetle porte-parole des Chefs la République Alassane Ouat- d’une coopération très renfor-et permet au secteur privé de participants au sommet. passe du simple au double.d’État au sommet de Nairobi. tara à son homologue kényan. cée entre le Kenya et la CôteEn se réjouissant du par-créer plus d’emplois. M. YEVOU Le contenu du message n’a d’Ivoire », a-t-il afrmé.M. YEVOUAussi veulent-ils que l’accès tenariat qu’ils qualient de
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text