40 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Fraternité Matin du 16/05/2024 , magazine presse

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
40 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 16 mai 2024
Langue Français
Poids de l'ouvrage 10 Mo

Extrait

Africa Ceo forum Beugré Mambé à Kigali, PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALESdepuis hier Jeudi 16 mai 2024 / N°17 813 www.fratmat.infoPrix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € P. 12 Diplomatie L’ambassadeur du Sénégal fait ses adieux à Ouattara PHOTO : PRÉSIDENCE P. 2
Affaire faux diplômes au sein des douanes
Les mis en cause risquent grosP. 5
Da Pierre va vériIer les dossiers des 4 000 douaniers
Anne Ouloto invite à la mobilisation contre la fraude
Salon du livre /Françoise Remarck aux écrivains :
‘‘ Vous ne serez plus les parents pauvres ’’ Pp. 6-7
Rapport du Cndh /Viols, mariages forcés, tentatives d’homicide ...
PHOTO : DR Les violences basées sur le genre en hausse L’administration douanière et le ministère d’État, ministère de la Fonction publique P. 3 sont engagés dans une politique d’assainissement du milieu.
2
P olitique
Jeudi 16 mai 2024
En n de mission L’ambassadeur du Sénégal salue l’excellente coopération avec la Côte d’Ivoire Le chef de la mission diplomatique du Sénégal est en fin de mission en Côte d’Ivoire. Il a fait ses adieux, hier, au Président de la République de Côte d’Ivoire. l Hadji Daouda Niang,galais. J’ai, pour ma part, ambassadeur du Sé-eu l’occasion de remercier négal, se dit entière-SEM. le Président Alas-enEtretient avec la Côteposition, durant la période ment satisfait des re-sane Ouattara pour toutes lations que son paysles facilités mises à ma dis-d’Ivoire. Hier, au Palaispendant laquelle j’ai servi de la Présidence à Abi-comme ambassadeur, ici en djan-Plateau, il a été reçuCôte d’Ivoire », a souligné le en audience par le Pré-diplomate. sident de la République,Enn, honoré de diverses Alassane Ouattara.manières par la Côte «Le Sénégal et la Côted’Ivoire, El Hadj Daouda d’Ivoire sont des parte-Niang a traduit sa gratitude naires et la locomotive deaux autorités ivoiriennes. la sous-région. Il est impor-D’une part, pour avoir été tant que nous ayons cetteélevé au rang de comman-convergence de vues quideur dans l’Ordre national. permet d’avoir un socle àEt, d’autre part, pour avoir partir duquel nous avan-été reçu en audience par çons aisément sur diversesle Chef de l’État ivoirien, au questions d’intérêt com-terme de sa mission. (PH: PORO DAGNOGO) mun. Et qui touchent à laPour rappel, le diplomate sécurité, au développementavait présenté ses lettres de notre région», s’est réjouiLe Président Alassane Ouattara s’est entretenu, hier, avec le diplomate sénégalais.de créance au Président le diplomate sénégalais, auAlassane Ouattara, le 2 il est revenu sur l’excellence du Sénégal a effectué une ga est aussi revenu sur les Ouattara, pour recueillir ses terme de sa rencontre avecmars 2023, à Abidjan. Se-des relations entre la Côte visite en Côte d’Ivoire. C’est sujets d’intérêt commun que conseils. Et également s’en-le Chef de l’État.lon des confrères sénéga-d’Ivoire et le Sénégal. une de ses premières visites partagent la Côte d’Ivoire gager avec lui dans ce que El Hadji Daouda Niang est lais, l’homme, général de «L’entretien avec SEM. le à la suite de son investiture. et son pays. Notamment ses devanciers ont com-en n de mission. Il est donc division de son état, a été Président de la République Ce qui traduit l’importance sur le plan économique et mencé », a-t-il rappelé. allé faire ses adieux au Pré- nommé, le 30 avril dernier, a porté essentiellement sur qu’il attache à ce pays ami sécuritaire. «Il était impor- «Le Président Ouattara sident ivoirien, une semaine délégué général au Rensei-la coopération entre nos et frère», a rappelé l’ambas- tant que le Président Faye vient de nous rappeler l’im-après la visite ofcielle à gnement national du Séné-deux pays. Comme vous sadeur. effectue cette visite à Abi- portance des points qu’il a le savez, dernièrement, le Le représentant diploma- djan pour parler à son frère abordés avec son homo-. Abidjan du Chef de l’État sé- gal négalais, Bassirou Diomaye Président de la République tique du pays de la Téran- et son aîné, le Président logue, le Président séné-MARCEL APPENA Faye. Raison pour laquelle
Intégration économique des femmes en Afrique La Cedeao, la Comesa et l’Eac actualisent leur plateforme commune es communautés ré- Louis Philippe Goli, directeur accéder à des ressources et gionales d’Afrique de cabinet du ministre délé- établir des connexions. subsaharienne, à sa- gué auprès du ministre des Vu la portée de l’outil pour ÉtLl’Espagne a décidé dedes Ivoiriens de l’extérieur, ats de l’Afrique de l’Ouest voir la Communau- Affaires étrangères, chargé les femmes des trois com-té économique des de l’Intégration africaine et munautés économiques, (Cedeao), le Marché com- a fait savoir que l’outil en prendre une part active au mun de l’Afrique orientale question vise à donner des projet. Son ambassadeur en et australe (Comesa) et la moyens supplémentaires Côte d’Ivoire, Rafael Sorano Communauté d’Afrique de aux femmes entrepreneurs Ortiz, a indiqué qu’au nom l’Est (Eac), veulent mettre à an qu’elles aient accès à de la coopération de son niveau leur plateforme nu- l’information. Dans sa pre- pays avec la Cedeao, mar-mérique commune d’appui mière mise en œuvre, a pré- quée par la présence d’un au nancement des projets cisé Sandra Oulaté Fattoh, fonds au sein de l’organisa-des femmes dénommée « directrice du Centre de la tion régionale renouvelé à 50 millions de femmes afri- Cedeao pour le développe- hauteur de plus de 2 millions caines ont la parole ». ment du genre (Ccdg), après d’euros, son pays est prêt à Pour ce faire, les représen- son lancement en 2019, la accompagner le projet. Il se tants de ces différentes en- plateforme a, au cours de la réjouit donc du renouvelle-tités, des organisations de Covid-19, enregistré plus de ment de la contribution de Les représentants de ces différentes entités, des organisations de la société civile africaine la société civile africaine et 16 000 utilisateurs. Elle leur son pays en faveur de la et des partenaires înanciers au projet sont en conclave, depuis hier, au siège de la Cedeao à des partenaires nanciers a permis de bénécier de Cedeao, mais également de Abidjan-Cocody.(PHOTO : DR) au projet, dont l’ambassade formations, d’informations la Côte d’Ivoire avec qui un faut poursuivre l’innovation Diarrassouba, directeur de pour l’Afrique. Parce que d’Espagne et la Bad, sont commerciales et de réseaux partenariat vient d’être si-qui l’objectif des nouvelles cabinet du ministère de la ladite plateforme qui est un en conclave, depuis hier, au professionnels essentiels. « gné avec une micro- nance fonctionnalités proposées Femme, de la Famille et véritable outil de réseau-siège de la Cedeao à Abi- Cependant, pour atteindre pour le nancement des pro-. pour validation, aujourd’hui de l’Enfant, a souligné l’im- tage offre aux femmes en-djan-Cocody. plus de bénéciaires poten- jets des femmes», précise-t-elle. portance du projet pour la trepreneurs un espace pour A l’ouverture des travaux tiels dans les trois commu-Tout comme elle, Moussa Côte d’Ivoire et, partant, partager leurs expériences, HERVE ADOU qui prendront n le 17 mai, nautés membres, il nous
Jeudi 16 mai 2024
Politique
3
Violations des droits de l’homme en 2023 Le Cndh fait le point Le ciel des droits de l’homme en Côte d’Ivoire n’est pas totalement dégagé. Des efforts sont à accomplir, notamment en faveur des personnes vulnérables. e Conseil national des allégations de violations, 913 sions de justice ou crient à droits de l’homme (Cndh) concernent la population fra- l’injustice. Le Cndh note, sur n’a pas chômé en 2023. gile, à savoir les femmes, les un tout autre plan, que « la L Pas plus que les autres enfants, les personnes âgées plupart des cas documentés années d’ailleurs. Au ou en situation de handicap. sur les droits sociaux, éco-total, 3 440 requêtes ont été Les angoisses des personnes nomiques et culturels ont un traitées. Parmi elles, 2 890 âgées ou en situation de han- lien avec la cherté de la vie plaintes et dénonciations sont dicap font, à elles seules, et les vulnérabilités socioéco-venues des commissions 33,57 % de ces allégations. nomiques des requérants ou régionales et 550 au niveau Concernant les atteintes à des mis en cause ». central. l’intégrité physique, les sta- En tout cas, sur 5 078 alléga-Les dénonciations sont aussi tistiques font état de 644 cas tions de violations aux droits diverses que variées. dénoncés. Ce qui représente économiques et sociaux, 1 En tête des atteintes déplo- 23,68 % des allégations de 200 cas reètent un niveau rées, gurent les cas de viola- manquements aux droits de vie insufsant ou indé-tions des droits économiques de l’homme. Les personnes cent. Ici, comme ailleurs, les et sociales. Ces manque- survivantes de violences victimes sont pour la plupart,ments l’emportent avec 5 078sexuelles et de maltraitances les femmes, les enfants et les cas dénoncés dans 2 837 font partie de ces diverses personnes âgées ou en situa-requêtes (soit 82,47 % des violations aux droits civils et tion de handicap. requêtes traitées). politiques. 420 personnes, Leurs tracas ou anxiétés au Ces atteintes sont suivies par soit 15,44 % des allégations, quotidien vont de l’accès à la les violations des droits civils vont se plaindre aux services santé à celui de l’éducation La présidente du Cndh, Namizata Sangaré. et politiques. 2 720 transgres- du Cndhci, car elles n’ont pas en passant par l’accès à la sions sont alléguées dans requêtes reçues. Ces man- cupation majeure en matière populations les plus vulné- droit à un procès équitable. propriété, au travail. 1 821 requêtes. Elles repré- quements aux droits civils et de droits de l’homme d’autant rables ou sans revenus. Par conséquent, elles récla-BENOIT HILI sentent donc 52,94 % des politiques restent une préoc- qu’ils ont pour victimes les En effet, si l’on prend 2 720 ment l’exécution des déci-Pourquoi les violations des droits de Les violences basées sur le genre en hausse la solidarité ne sont pas dénoncées ’année 2023 a été mar- cas de viols, de violences hommes, deux lles et un quée par une hausse sexuelles, de mariages homme en situation de han-des saisines et au- forcés et autres agres- dicap. 399 cas de violences to-saisines portant sur sions sexuelles. Quant auxphysiques, conjugales et aLtamment sur des femmestouchées par les cas de vio- vec les cas de Violences les violations en lien femmes, elles sont plus tentatives d’homicide, no-basées sur le genre (Vbg) lences physiques ou psy- et des lles sont également », souligne un annuaire du chologiques. Les chiffres évoqués par le Cndh qui a Cndh. «Nous observons du Cndh montrent que les pu documenter, par ailleurs, une hausse constante des personnes en situation de au cours de la même an-dénonciations portant sur le handicap ne sont pas épar- née, deux cas de viols sur genre », insiste le texte qui gnées par ces violences. des lles en situation de indique un taux de progres- 1 435 cas de transgres- handicap, deux cas de vio-sion de 57,17 % de ces Vbglences psychologiques sursions basées sur le genre par rapport à 2022. « Dans ont été dénoncés auprès un homme et une lle en l’ensemble, les femmes en des services du Cndh en situation de handicap. âge de procréer (18 et 45 2023. Parmi ces entorses, Résultats : les saisines sur ans) sont plus touchées 512 cas se rapportent à des les procédures de garde par rapport aux lles, aux dénis de ressources, d’op- juridique, de reconnais-garçons et aux hommes portunités et de services, sance d’enfants mineurs ou ». Comme il fallait s’y at- y compris les cas d’aban- de recherche de paternité tendre, parce qu’elles sont don d’enfants. Ainsi, 12 cas tendent à s’accroître égale-plus exposées, les lles des dénis de ressources et ment. sont plus touchées par les de services concernent 9 B.HILI Les personnes âgées et les personnes en situation d’handicap sont souvent laissées pour compte.(PHOTOS:JULIEN MONSAN) Le gouvernement et les collectivités interpellésau niveau des chefferies, un ’est au niveau des montre les populations qu’à nsufsance de personnel aux Ong de protection de droits de l’homme continue droits de la solidari- l’inexistence des atteintes ». cas a été observé à Anya-ou de moyens au Cndh, l’enfance et des personnes de plaider pour la révision té que le Cndh s’est Ces transgressions consti- ma, Yamoussoukro, Guiglo, C requérants en situation de en situation de handicap. du code de prévoyance so- tourné, pour ainsi tuent 80,20 % des plaintes. Daoukro, Bongouanou, Ko-I précarité sociale, requé- Le gouvernement, selon le ciale qui limite l’âge donnant dire, les pouces en D’autres désagréments rhogo et deux cas à Daloa. rants victimes de troubles Cndh, doit également vulga- droit au versement de la pen- 2023. Il n’a enregistré que sont déplorés parmi ces at- Les entorses liées à un en-psychologiques, accès dif- riser les dispositions du code sion de réversion et autres 101 dénonciations de viola- teintes, comme par exemple vironnement sain, paisible cile aux tribunaux des sur- pénal réprimant les Vbg. avantages sociaux au prot tion dans 96 requêtes. Ce l’accès à un niveau raison- et à la cohésion sociale ont vivants des Vbg... Plusieurs Il est aussi demandé aux col- du conjoint survivant et des qui représente 2,79 % des nable de développement une incidence sur plusieurs accros ou embarras minent lectivités et aux communau- enfants nés hors du ma- allégations. social et économique ou à autres droits. Notamment le parcours qui mène au res- tés d’appuyer les actions de riage civil. Selon le Conseil, Par droit à la solidarité, la paix au sein des commu- le droit à la propriété et à la pect des droits de l’homme renforcement des capacités les activités de formation et l’on entend le droit à un nautés, notamment rurales, santé, tant physique, psy-en Côte d’Ivoire. Des nuages des commissions régionales d’information à l’endroit des environnement sain et pai- selon le Cndh. D’après chique que psychologique. assombrissent encore le du Cndh, d’accompagner enfants, des femmes, des sible, y compris les cas de le Cndh, justement, l’on « Le Conseil doit inscrire ces ciel de la promotion de ces la mise en place d’un cadre acteurs du monde rural ou nuisances sonores et de constate que ces violations problématiques aux activités droits. Pour maintenir ses meilleur de collaboration du monde syndical, notam- troubles de voisinage. des droits à la solidarité sont de promotion des droits de acquis et intensier ses ac- entre le Cndh, les Ong et les ment en matière de recours Le faible niveau de saisine également alimentées par « l’homme à Abidjan et à l’in-tions, le Cndh fait une série services administratifs de judiciaire ou administratif, sur ce front des droits dits la récurrence des violences térieur du pays », concède de recommandations. Avec protection de l’enfance ou ont également besoin d’être de la solidarité est, selon intercommunautaires et des un annuaire de saisine et le gouvernement, il veut pou- des personnes en situation soutenues. le Cndh, « lié à la mécon- litiges portant sur la gestion d’auto-saisine élaboré par le voir améliorer sa collabora- de handicap. naissance des textes ou des chefferies villageoises Cndh. tion et plaide pour un appui L’organe de promotion desB. HILI». Concernant ces entorsesà la tolérance, dont font B. HILI
4
Politique
Jeudi 16 mai 2024
Répression du terrorisme, entraide judiciaire, etc. La Côte d’Ivoire fait d’importants ajustements La Chambre basse du Parlement a procédé à l’examen en commission de plusieurs textes en vue de mettre le pays en conformité avec certaines conventions internationales. es députés membressus d’enquête. Il peut être de la Commission dessur l’état des comptes ban-affaires générales et caires... de la personne L institutionnelles (Cagi)concernée. L’idée étant de ont voté à l’unanimité, permettre aux États de col-hier, trois projets de loi dont laborer sur le plan pénal en « le projet de loi modiant dehors des conventions bila-la loi n°2015-493 du 7 juil-térales et unilatérales qui ont let 2015 portant répression quelques fois des limites ». du terrorisme ». Face auLorsque l’aide n’est pas ou Garde des Sceaux, ministreest insufsamment règle-de la Justice et des Droits de mentée par un traité ou une l’Homme, Sansan Kambilé, loi spéciale, le nouveau pro-qui présentait le projet en jet de loi prévoit des règles lien avec les instructions du communes à tous les types Groupe d’action nancière de demandes d’entraide en (Ga), 25 députés sur les 42matière pénale, transmises que compte la Commissionpar la Côte d’Ivoire à des étaient présents.États étrangers ou reçues Se prononçant sur l’exposé par elle de ces États. des motifs dudit projet deÉgalement, les représen-loi, le Garde des Sceaux a tants de la Chambre basse, fait savoir que c’est en vuemembres de la Cagi, ont d’harmoniser les différentes adopté à l’unanimité le pro-dénitions des activités ter-jet de loi portant création du roristes qu’il a été conçu. En registre des bénéciaires effet, dans son ordonnance- effectifs des personnes mo-ment juridique, une première rales et des constructions dénition est donnée parjuridiques. l’article 3 de la loi n°2015- Cela, an d’éviter à la Côte Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme a présenté trois projets de loi aux députés. 493 du 07 juillet 2015 portant d’Ivoire de devenir un sanc-répression du terrorisme et tuaire de dissimulations des de ladite loi est soumise à des infractions contre les Selon lui, le présent projetqui vient renforcer les instru-une deuxième, par l’article fonds des réseaux de per-l’appréciation des députés. personnes jouissant d’une de loi modié crée un nou-ments juridiques existants. 1 de la loi n°2016-992 du 14sonnes criminelles. Ceci, Le ministre précise que protection internationale, yvel article. À savoir l’articleCe, dans le but de permettre novembre 2016 relative à lapour lutter contre le blan-la modication envisagée compris les agents diploma- 3-1, à la suite de l’article 3 à la Côte d’Ivoire de trans-lutte contre le blanchiment chiment de capitaux. Pour permet d’intégrer de nom- tiques de 1973, sur la protec- pour conrmer l’engage-mettre ou de recevoir des de capitaux et le nance-rappelle, cette séance riche breuses conventions inter-tion physique des matièresdemandes d’entraide pourment de la Côte d’Ivoire à ment du terrorisme. et constructive avait pour nationales. Notamment lanucléaires de 1980, pour la lutter efcacement contre leles enquêtes, les poursuites C’est donc pour rendreobjectif principal, aux dires Convention pour la répres- répression du nancementet les procédures judiciairesterrorisme sous toutes ses conforme cette loi portantde Sansan Kambilé, de sa-sion de la capture illicitedu terrorisme de 1999 et leformes, etc. sous une forme utile et dans répression du terrorisme tisfaire comme tous les pays d’aéronefs de 1970, pour laProtocole pour la répressionOutre ce projet de loi, les dé- les délais voulus. L’entraide aux différentes conventionsdu monde aux nouvelles exi-répression des actes illicites des actes illicites contre laputés ont voté à l’unanimité entre les États peut, dit le internationales ayant un rap- gences du Groupe d’action dirigés contre la sécurité de sécurité des plateformesle projet de loi relatif à l’en-Garde des Sceaux, « être port étroit avec ce type denancière (Ga). l’aviation civile de 1971, pour xes situées sur le plateautraide judiciaire en matière une aide documentaire en criminalité, que la révision HERVE ADOU la prévention et la répression continental de 2005.vue d’encadrer le proces-pénale. Il s’agit d’un projet Royaume baoulé de Sakassou Nanan Akwa Boni II a mal au pied, un régent présenté ans un communiquégent, Nanan Maxime Koua-gné à travers la 13e reine, lu par André Dibydio, dépêchera incessam- l’ordre de succession échoit Kouakou, notable et ment une délégation de haut à la grande famille Djê dont D secrétaire à la cour niveau du royaume baoulé est issu Nanan Maxime royale et distribué à lapour l’annonce ofcielle deKouadio. « La succession au presse, mardi 12 mai 2024, cette triste nouvelle à Son trône se fait naturellement la cour royale de SakassouExcellence Monsieur Alas-entre les familles Anougblé et le conseil du royaume sane Ouattara, Présidentet Djê. Lorsque l’autorité baoulé informent l’opinionde la République de Côtequi règne décède selon qu’il nationale et internationaleest soit de la famille Anoug-d’Ivoire », apprend-on. La de ce que Sa Majesté Nanan défunte reine a régné sur le blé ou de la famille Djê, la Akwa Boni II, 13e reine dans trône du royaume baoulé de prochaine autorité doit être l’ordre de succession du2017 à 2023. Soit 6 ans deissue de l’autre famille qui trône du royaume baoulé, « règne.n’avait pas le trône », ex-a mal au pied » depuis desC’est après les obsèques deplique, un sachant. mois. feu Sa Majesté Nanan Akwa Notons que le 14e roi est un Dans l’attente d’en informerBoni II que le prince régent,cadre qui a passé ces der-ofciellement les autoritésNanan Maxime Kouadio, nières années en dehors du pays, en l’occurrence lede son pays. Après avoir14e roi du royaume baoulé, Chef de l’État, la Cour royalesera intronisé dans la pureété cadre dans une multina-a présenté le régent, Nanan tradition baoulé. tionale du pétrole en Côte Maxime Kouadio. Il faut savoir que le princed’Ivoire, il s’est retrouvé au Le royaume baoulé a conservé une succession traditionnelle sur le trône L’annonce de cette désigna-régent, Nanan Maxime Canada où il a passé près du Walêbo. « Désormais, Kouadio, responsable de obsèques de Sa Majesté tion a été faite en présence Kouadio, est porté à la têted’une vingtaine d’années le royaume baoulé est pla- la régence, qui sera intro-Nanan Akwa Boni II », dit le du royaume baoulé selon la dans le secteur des mines et des chefs de canton, chefs cé sous l’autorité moralenisé comme le 14e roi du communiqué. lignée successorale. Après le pétrole. de village de Sakassou et du prince Nanan Maxime royaume baoulé après lesla famille Anougblé qui a ré-Par ailleurs, « le prince ré- CHARLES KAZONY de tribu issus du canton
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text