Mécanique Quantique - Tome 1
959 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Mécanique Quantique - Tome 1 , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
959 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ouvrage publié grâce au mécénat du Centre National de la Recherche Scientifique, de Paris-Sciences-et-Lettres et du Collège de France.

Cet ouvrage, issu de nombreuses années d’enseignements universitaires à divers niveaux, a été conçu afin de faciliter le premier contact avec la physique quantique et d’aider ensuite le lecteur à progresser continûment dans la compréhension de cette physique. Les deux premiers tomes, publiés il y a plus de 40 ans, sont devenus des classiques dans le monde entier, traduits dans de multiples langues. Ils se placent toutefois à un niveau intermédiaire et ont été complétés par un troisième tome d’un niveau plus avancé. L’ensemble est systématiquement fondé sur une approche progressive des problèmes, où aucune difficulté n’est passée sous silence et où chaque aspect du problème est discuté (en partant souvent d’un rappel classique).
Cette volonté d’aller au fond des choses se concrétise dans la structure même de l’ouvrage, faite de deux textes distincts mais imbriqués : les « chapitres » et les « compléments ». Les chapitres présentent les idées générales et les notions de base. Chacun d’entre eux est suivi de plusieurs compléments, en nombre variable, qui illustrent les méthodes et concepts qui viennent d’être introduits ; les compléments sont des éléments indépendants, dont le but est de proposer un large éventail d’applications et prolongements intéressants. Pour faciliter l’orientation du lecteur et lui permettre d’organiser ses lectures successives, un guide de lecture des compléments est proposé à la fin de chaque chapitre.
Le tome I fournit une introduction générale, suivie d’un chapitre détaillé qui décrit les outils mathématiques de base de la mécanique quantique. L’expérience d’enseignement des auteurs a montré que cette présentation est à terme la plus efficace. Les postulats sont ensuite clairement énoncés à partir du troisième chapitre avec de nombreuses applications en compléments. Ensuite sont décrites quelques grandes applications de la mécanique quantique, par exemple le spin et les systèmes à deux niveaux, ou encore l’oscillateur harmonique qui donne lieu à de très nombreuses applications (vibration des  molécules, phonons, etc.) dont bon nombre font l’objet d’un complément spécifique.


Tome I

I ONDES ET PARTICULES. INTRODUCTION AUX IDÉES FONDAMENTALES DE LA MÉCANIQUE QUANTIQUE 1

A Ondes électromagnétiques et photons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3

B Corpuscules matériels et ondes de matière . . . . . . . . . . . . . . . . . 10

C Description quantique d’une particule. Paquets d’ondes . . . . . . . . . 14

D Particule dans un potentiel scalaire indépendant du temps . . . . . . . . 24

GUIDE DE LECTURE DES COMPLÉMENTS 35

AI Ordre de grandeur des longueurs d’onde 37

BI Contraintes imposées par la relation de Heisenberg 41

1 Système macroscopique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41

2 Système microscopique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41

CI Relation de Heisenberg et paramètres atomiques 43

DI Une expérience illustrant la relation de Heisenberg 47

EI Paquet d’ondes à deux dimensions 51

1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51

2 Dispersion angulaire et dimensions latérales . . . . . . . . . . . . . . . . 51

3 Discussion physique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53

FI Lien entre les problèmes à une et à trois dimensions 55

1 Paquet d’ondes à trois dimensions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55

2 Justification des modèles à une dimension . . . . . . . . . . . . . . . . . 58

GI Paquet d’ondes gaussien 59

1 Définition d’un paquet d’ondes gaussien . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59

2 Calcul de Δx et Δp ; relation de Heisenberg . . . . . . . . . . . . . . . . 61

3 Evolution du paquet d’ondes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61

HI Potentiels carrés à une dimension 65

1 Comportement d’une fonction d’onde stationnaire ϕ(x) . . . . . . . . . 65

2 Étude de certains cas simples . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67

JI Paquet d’ondes dans une marche de potentiel 77

1 Réflexion totale : E < V0 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77

2 Réflexion partielle : E > V0 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 81

KI Exercices 85

II LES OUTILS MATHÉMATIQUES DE LA MÉCANIQUE QUANTIQUE...89

A Espace des fonctions d’onde d’une particule . . . . . . . . . . . . . . . . 90

B Espace des états. Notations de Dirac . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 104

C Représentations dans l’espace des états . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118

D Equation aux valeurs propres. Observables . . . . . . . . . . . . . . . . . 128

E Deux exemples importants de représentations et d’observables . . . . . . 141

F Produit tensoriel d’espaces d’états . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150

GUIDE DE LECTURE DES COMPLÉMENTS 161

AII Inégalité de Schwarz 163

BII Rappel de quelques propriétés utiles des opérateurs linéaires 165

1 Trace d’un opérateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 165

2 Algèbre des commutateurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 167

3 Restriction d’un opérateur à un sous-espace . . . . . . . . . . . . . . . . 167

4 Fonctions d’opérateurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 168

5 Dérivation d’un opérateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 171

CII Opérateurs unitaires 175

1 Propriétés générales des opérateurs unitaires . . . . . . . . . . . . . . . 175

2 Transformation unitaire sur les opérateurs . . . . . . . . . . . . . . . . . 179

3 Opérateur unitaire infinitésimal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180

DII Etude plus détaillée des représentations {|ri} et {|pi} 183

1 Représentation {|ri} . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183

2 Représentation {|pi} . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 186

EII Quelques propriétés générales de deux observables Q et P dont le commutateur est égal à i~ 189

1 Opérateur S(λ) : définition, propriétés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 189

2 Valeurs propres et vecteurs propres de Q . . . . . . . . . . . . . . . . . . 190

3 Représentation {|qi} . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 191

4 Représentation {|pi}. Symétrie entre les observables P et Q . . . . . . . 192

FII Opérateur parité 195

1 Etude de l’opérateur parité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 195

2 Opérateurs pairs et impairs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 198

3 Etats propres d’une observable B+ paire . . . . . . . . . . . . . . . . . . 201

4 Application à un cas particulier important . . . . . . . . . . . . . . . . . 201

GII Application des propriétés du produit tensoriel ; puits infini à deux dimensions 203

1 Définition ; états propres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 203

2 Etude des niveaux d’énergie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 204

HII Exercices 207

III LES POSTULATS DE LA MÉCANIQUE QUANTIQUE 215

A Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 215

B Enoncé des postulats . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 217

C Interprétation physique des postulats sur les observables et leur mesure 229

D Contenu physique de l’équation de Schrödinger . . . . . . . . . . . . . . 239

E Principe de superposition et prévisions physiques . . . . . . . . . . . . . 256

GUIDE DE LECTURE DES COMPLÉMENTS 271

AIII Particule dans un puits de potentiel infini : étude physique 275

1 Répartition des valeurs de l’impulsion dans un état stationnaire . . . . . 275

2 Evolution de la fonction d’onde de la particule . . . . . . . . . . . . . . 279

3 Perturbation apportée par une mesure de la position . . . . . . . . . . . 283

BIII Etude du courant de probabilité dans quelques cas particuliers 287

1 Expression du courant dans des régions où le potentiel est constant . . . 287

2 Application aux problèmes de marches de potentiel . . . . . . . . . . . . 288

3 Courant de probabilité des ondes incidente et évanescente, dans le cas

d’une réflexion sur une marche de potentiel à deux dimensions . . . 289

CIII Ecarts quadratiques moyens de deux observables conjuguées 293

1 Relation de Heisenberg pour P et Q . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 293

2 Paquet d’ondes “minimum” . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 294

DIII Mesures portant sur une partie d’un système physique 297

1 Calcul des prévisions physiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 297

2 Signification physique d’un état produit tensoriel . . . . . . . . . . . . . 299

3 Signification physique d’un état qui n’est pas un produit tensoriel . . . . 300

EIII L’opérateur densité 303

1 Position du problème . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 303

2 Notion de mélange statistique d’états . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 303

3 Cas pur. Introduction de l’opérateur densité . . . . . . . . . . . . . . . . 305

4 Mélange statistique d’états (cas non pur) . . . . . . . . . . . . . . . . . 308

5 Exemples d’utilisation de l’opérateur densité . . . . . . . . . . . . . . . 312

FIII Opérateur d’évolution 317

1 Propriétés générales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 317

2 Cas des systèmes conservatifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 319

GIII Points de vue de Schrödinger et de Heisenberg 321

HIII Invariance de jauge 325

1 Position du problème : potentiels scalaire et vecteur associés à un champ

électromagnétique ; notion de jauge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 325

2 Invariance de jauge en mécanique classique . . . . . . . . . . . . . . . . 326

3 Invariance de jauge en mécanique quantique . . . . . . . . . . . . . . . . 331

JIII Propagateur de l’équation de Schrödinger 339

1 Introduction. Idée physique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 339

2 Existence et propriétés d’un propagateur K(2, 1) . . . . . . . . . . . . . 340

3 Formulation lagrangienne de la mécanique quantique . . . . . . . . . . . 343

KIII Niveaux instables. Durée de vie 347

1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 347

2 Définition de la durée de vie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 348

3 Description phénoménologique de l’instabilité d’un niveau . . . . . . . . 349

LIII Exercices 351

MIII Etats liés dans un “puits de potentiel” de forme quelconque 363

1 Quantification de l’énergie des états liés . . . . . . . . . . . . . . . . . . 363

2 Valeur minimale de l’énergie du niveau fondamental . . . . . . . . . . . 367

NIII Etats non liés d’une particule en présence d’un puits ou d’une

barrière de potentiel de forme quelconque 371

1 Matrice de transmission M(k) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 372

2 Coefficients de transmission et de réflexion . . . . . . . . . . . . . . . . . 376

3 Exemple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 377

OIII Propriétés quantiques d’une particule dans une structure périodique à une dimension 379

1 Traversée successive de plusieurs barrières de potentiel identiques . . . . 380

2 Discussion physique : notion de bande d’énergie permise ou interdite . . 386

3 Quantification des niveaux d’énergie dans un potentiel de structure périodique ; effet des conditions aux limites . . . 388

IV APPLICATION DES POSTULATS À DES CAS SIMPLES :

SPIN 1/2 ET SYSTÈMES À DEUX NIVEAUX 397

A Particule de spin 1/2 : quantification du moment cinétique . . . . . . . 398

B Illustration des postulats sur le cas d’un spin 1/2 . . . . . . . . . . . . . 405

C Etude générale des systèmes à deux niveaux . . . . . . . . . . . . . . . . 416

GUIDE DE LECTURE DES COMPLÉMENTS 427

AIV Les matrices de Pauli 429

1 Définition ; valeurs propres et vecteurs propres . . . . . . . . . . . . . . 429

2 Propriétés simples . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 430

3 Une base commode de l’espace des matrices 2 × 2 . . . . . . . . . . . . . 431

BIV Diagonalisation d’une matrice hermitique 2 × 2 433

1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 433

2 Changement d’origine pour le repérage des valeurs propres . . . . . . . 433

3 Calcul des valeurs propres et vecteurs propres . . . . . . . . . . . . . . . 435

CIV Spin fictif 1/2 associé à un système à deux niveaux 439

1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 439

2 Interprétation de l’hamiltonien en termes de spin fictif . . . . . . . . . . 439

3 Interprétation géométrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 441

DIV Système de deux spins 1/2 445

1 Description quantique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 445

2 Prédiction des résultats de mesure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 448

EIV Matrice densité d’un spin 1/2 453

1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 453

2 Matrice densité d’un spin parfaitement polarisé (cas pur) . . . . . . . . 453

3 Exemple de mélange statistique : spin non polarisé . . . . . . . . . . . . 454

4 Spin 1/2 à l’équilibre thermodynamique dans un champ statique . . . . 456

5 Décomposition de la matrice densité sur les matrices de Pauli . . . . . . 457

FIV Résonance magnétique 459

1 Traitement classique ; référentiel tournant . . . . . . . . . . . . . . . . . 459

2 Traitement quantique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 462

3 Lien entre le traitement classique et le traitement quantique : évolution de hMi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 467

4 Equations de Bloch . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 467

GIV Modèle simple pour la molécule d’ammoniac 473

1 Description du modèle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 473

2 Fonctions propres et valeurs propres de l’hamiltonien . . . . . . . . . . . 475

3 La molécule d’ammoniac considérée comme un système à deux niveaux 482

HIV Effets d’un couplage entre un état stable et un état instable 489

1 Introduction. Notations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 489

2 Influence d’un couplage faible sur des niveaux d’énergies différentes . . . 490

3 Influence d’un couplage quelconque sur des niveaux de même énergie . . 491

JIV Exercices 495

V L’OSCILLATEUR HARMONIQUE À UNE DIMENSION 501

A Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 501

B Valeurs propres de l’hamiltonien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 507

C Etats propres de l’hamiltonien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 514

D Discussion physique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 521

GUIDE DE LECTURE DES COMPLÉMENTS 529

AV Etude de quelques exemples physiques d’oscillateurs harmoniques531

1 Vibration des noyaux d’une molécule diatomique . . . . . . . . . . . . . 531

2 Vibration des noyaux dans un cristal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 538

3 Oscillations de torsion d’une molécule : exemple de l’éthylène . . . . . . 540

4 Atomes muoniques lourds . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 546

BV Etude des états stationnaires en représentation {|xi}. Polynômes d’Hermite 551

1 Les polynômes d’Hermite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 551

2 Les fonctions propres de l’hamiltonien de l’oscillateur harmonique . . . 554

CV Résolution de l’équation aux valeurs propres de l’oscillateur

harmonique par la méthode polynomiale 559

1 Changement de fonction et de variable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 559

2 Méthode polynomiale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 561

DV Etude des états stationnaires en représentation {|pi} 567

1 Fonctions d’onde dans l’espace des impulsions . . . . . . . . . . . . . . . 567

2 Discussion physique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 570

EV L’oscillateur harmonique isotrope à trois dimensions 573

1 L’opérateur hamiltonien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 573

2 Séparation des variables en coordonnées cartésiennes . . . . . . . . . . . 574

3 Dégénérescence des niveaux d’énergie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 576

FV Oscillateur harmonique chargé placé dans un champ électrique uniforme 579

1 Equation aux valeurs propres de H′(E ) en représentation {|xi} . . . . . 580

2 Discussion physique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 581

3 Utilisation de l’opérateur translation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 583

GV Etats cohérents “quasi classiques” de l’oscillateur harmonique 587

1 Recherche des états quasi classiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 588

2 Propriétés des états |αi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 592

3 Evolution d’un état quasi classique au cours du temps . . . . . . . . . . 599

4 Exemple d’application : étude quantique d’un oscillateur macroscopique 601

HV Modes propres de vibration de deux oscillateurs harmoniques couplés 603

1 Vibrations des deux particules en mécanique classique . . . . . . . . . . 603

2 Etats de vibration du système en mécanique quantique . . . . . . . . . . 609

JV Modes de vibration d’une chaîne linéaire indéfinie d’oscillateurs harmoniques couplés ; phonons 615

1 Etude classique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 616

2 Etude quantique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 626

3 Application à l’étude des vibrations dans un cristal : les phonons . . . . 630

KV Modes de vibration d’un système physique continu. Application au rayonnement ; photons 635

1 Position du problème . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 635

2 Modes de vibration d’un système mécanique continu : exemple de la corde vibrante . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 636

3 Modes de vibration du rayonnement : les photons . . . . . . . . . . . . . 643

LV Oscillateur harmonique à une dimension en équilibre thermodynamique à la température T 651

1 Energie moyenne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 652

2 Discussion physique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 654

3 Applications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 655

4 Distribution de probabilité de l’observable X . . . . . . . . . . . . . . . 659

MV Exercices 667

VI MOMENTS CINÉTIQUES EN MÉCANIQUE QUANTIQUE 673

A Introduction : importance du moment cinétique . . . . . . . . . . . . . . 673

B Relations de commutation caractéristiques des moments cinétiques . . . 675

C Théorie générale du moment cinétique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 678

D Application au moment cinétique orbital . . . . . . . . . . . . . . . . . . 691

GUIDE DE LECTURE DES COMPLÉMENTS 709

AVI Les harmoniques sphériques 711

1 Calcul des harmoniques sphériques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 711

2 Propriétés des harmoniques sphériques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 716

BVI Moment cinétique et rotations 723

1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 723

2 Etude succincte des rotations géométriques R . . . . . . . . . . . . . . . 724

3 Opérateurs de rotation dans l’espace des états.

Exemple d’une particule sans spin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 726

4 Opérateurs de rotation dans l’espace des états d’un système quelconque 733

5 Rotation des observables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 736

6 L’invariance par rotation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 740

CVI Rotation des molécules diatomiques 745

1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 745

2 Rotateur rigide. Etude classique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 746

3 Quantification du rotateur rigide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 747

4 Manifestations expérimentales de la rotation des molécules . . . . . . . 752

DVI Moment cinétique des états stationnaires d’un oscillateur harmonique à deux dimensions 761

1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 761

2 Classification des états stationnaires au moyen des nombres quantiques nx et ny . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 765

3 Classification des états stationnaires en fonction de leur moment cinétique767

4 Etats quasi classiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 771

EVI Particule chargée dans un champ magnétique. Niveaux de Landau...777

1 Rappels classiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 777

2 Propriétés quantiques générales d’une particule dans un champ magnétique782

3 Cas où le champ magnétique est uniforme . . . . . . . . . . . . . . . . . 785

FVI Exercices 801

VII PARTICULE DANS UN POTENTIEL CENTRAL. ATOME

D’HYDROGÈNE 809

A Etats stationnaires d’une particule dans un potentiel central . . . . . . . 810

B Mouvement du centre de masse et mouvement relatif pour un système de deux particules en interaction . . . . . 819

C L’atome d’hydrogène . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 824

GUIDE DE LECTURE DES COMPLÉMENTS 839

AVII Systèmes hydrogénoïdes 841

1 Systèmes hydrogénoïdes comprenant un électron . . . . . . . . . . . . . 842

2 Systèmes hydrogénoïdes sans électron . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 847

BVII Exemple soluble de potentiel central : l’oscillateur harmonique isotrope à trois dimensions 851

1 Résolution de l’équation radiale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 852

2 Niveaux d’énergie et fonctions d’onde stationnaires . . . . . . . . . . . . 854

CVII Courants de probabilité associés aux états stationnaires de l’atome d’hydrogène 861

1 Expression générale du courant de probabilité . . . . . . . . . . . . . . . 861

2 Application aux états stationnaires de l’atome d’hydrogène . . . . . . . 862

DVII Atome d’hydrogène plongé dans un champ magnétique uniforme.

Paramagnétisme et diamagnétisme. Effet Zeeman 865

1 Hamiltonien du problème. Terme paramagnétique et terme diamagnétique...866

2 Effet Zeeman . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 872

EVII Etude de quelques orbitales atomiques. Orbitales hybrides 879

1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 879

2 Orbitales atomiques associées à des fonctions d’onde réelles . . . . . . . 880

3 Hybridation sp . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 886

4 Hybridation sp2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 888

5 Hybridation sp3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 892

FVII Niveaux de vibration-rotation des molécules diatomiques 895

1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 895

2 Résolution approchée de l’équation radiale . . . . . . . . . . . . . . . . . 896

3 Evaluation de quelques corrections . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 902

GVII Exercices 909

1 Particule dans un potentiel à symétrie cylindrique . . . . . . . . . . . . 909

2 Oscillateur harmonique à trois dimensions dans un champ magnétique uniforme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 909

INDEX 911

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 septembre 2018
Nombre de lectures 27
EAN13 9782759822881
Langue Français
Poids de l'ouvrage 19 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,7800€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

PHYSIQUESAVOIRS ACTUELS
MÉCANIQUE
QUANTIQUE
TOME I
Nouvelle édition
CLAUDE COHEN-TANNOUDJI
BERNARD DIU
FRANCK LALOË
CNRS ÉDITIONSPHYSIQUE
MÉCANIQUE CLAUDE COHEN-TANNOUDJI
QUANTIQUE I BERNARD DIU
FRANCK LALOË
Cet ouvrage, issu de nombreuses années d’enseignements universitaires à divers niveaux, a été conçu afin de faciliter le premier
contact avec la physique quantique et d’aider ensuite le lecteur à progresser continûment dans la compréhension de cette
physique. Les deux premiers tomes, publiés il y a plus de 40 ans, sont devenus des classiques dans le monde entier, traduits
dans de multiples langues. Ils se placent toutefois à un niveau intermédiaire et ont été complétés par un troisième tome d’un
niveau plus avancé. L’ensemble est systématiquement fondé sur une approche progressive des problèmes, où aucune difficulté
n’est passée sous silence et où chaque aspect du problème est discuté (en partant souvent d’un rappel classique).
Cette volonté d’aller au fond des choses se concrétise dans la structure même de l’ouvrage, faite de deux textes distincts mais
imbriqués : les « chapitres » et les « compléments ». Les chapitres présentent les idées générales et les notions de base. Chacun
d’entre eux est suivi de plusieurs compléments, en nombre variable, qui illustrent les méthodes et concepts qui viennent d’être
introduits ; les compléments sont des éléments indépendants, dont le but est de proposer un large éventail d’applications et
prolongements intéressants. Pour faciliter l’orientation du lecteur et lui permettre d’organiser ses lectures successives, un guide
de lecture des compléments est proposé à la fin de chaque chapitre.
Le tome I fournit une introduction générale, suivie d’un chapitre détaillé qui décrit les outils mathématiques de base de la
mécanique quantique. L’expérience d’enseignement des auteurs a montré que cette présentation est à terme la plus efficace.
Les postulats sont ensuite clairement énoncés à partir du troisième chapitre avec de nombreuses applications en compléments.
Ensuite sont décrites quelques grandes applications de la mécanique quantique, par exemple le spin et les systèmes à deux
niveaux, ou encore l’oscillateur harmonique qui donne lieu à de très nombreuses applications (vibration des molécules, phonons,
etc.) dont bon nombre font l’objet d’un complément spécifique.
Claude Cohen-Tannoudji a été chercheur CNRS, puis professeur successivement à l’Université de Paris et au
Collège de France, donnant des cours dont l’influence scientifique a été considérable. Il a été lauréat du Prix Nobel
en 1997, avec Steve Chu et Williams Phillips, pour ses nombreuses contributions à la recherche, en particulier dans le
domaine du refroidissement et du piégeage d’atomes par des faisceaux laser.
Bernard Diu a été professeur à l’Université de Paris et y a enseigné divers domaines de la physique, en particulier
la mécanique quantique et la physique statistique, sur laquelle il a écrit un ouvrage de référence avec trois co-auteurs.
Il a toujours montré un intérêt soutenu pour l’enseignement et la diffusion des sciences. Son domaine de recherche
principal est la physique des particules.
Franck Laloë a été maître-assistant attaché aux cours de mécanique quantique, puis chercheur CNRS au sein du
Laboratoire Kastler Brossel. Ses travaux de recherches ont porté sur divers effets liés aux statistiques quantiques, l’orientation
nucléaire de l’hélium trois par pompage optique, les ondes de spin dans les gaz à basse température, et divers aspects
de la mécanique quantique fondamentale.
Série Physique dirigée par Michèle LEDUC et Michel LE BELLAC
SAVOIRS ACTUELS
Collection dirigée par Michèle LEDUC
CNRS ÉDITIONS
www.edpsciences.org
www.cnrseditions.fr
Création graphique : Béatrice Couëdel
Ces ouvrages, écrits par des chercheurs, reflètent des
enseignements dispensés dans le cadre de la formation à la
recherche. Ils s’adressent donc aux étudiants avancés, aux
9782759 822874 chercheurs désireux de perfectionner leurs connaissances ainsi 64 €
qu’à tout lecteur passionné par la science contemporaine.ISBN EDP Sciences 978-2-7598-2287-4
ISBN CNRS ÉDITIONS 978-2-271-12498-2Claude Cohen-Tannoudji, Bernard Diu
et Franck Laloë
Mécanique quantique
Tome I
Nouvelle édition
Collection dirigée par
Michèle Leduc et Michel Le Bellac
SAVOIRS ACTUELS
EDP Sciences/CNRS ÉditionsDans la même collection :
Analyse dans les espaces métriques
Hervé Pajot et Emmanuel Russ
eComprenons-nous vraiment la mécanique quantique ? 2 édition
Franck Laloë
Mécanique quantique - Tomes II et III
Claude Cohen-Tannoudji, Bernard Diu et Franck Laloë
Cohomologie galoisienne
David Harari
Optique non linéaire
François Hache
Chimie verte
Jacques Augé et Marie-Christine Scherrmann
Retrouvez tous nos ouvrages et nos collections sur
http://laboutique.edpsciences.fr
Ouvrage publié avec le soutien du laboratoire Kastler-Brossel.
Imprimé en France
© 2018, EDP Sciences, 17 avenue du Hoggar, BP 112, Parc d’activités de
Courtabœuf, 91944 Les Ulis Cedex A
et
CNRS Éditions , 15, rue Malebranche, 75005 Paris.
Tous droits de traduction, d’adaptation et de reproduction par tous procédés
réservés pour tous pays. Toute reproduction ou représentation intégrale ou
partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans le présent ouvrage,
faite sans l’autorisation de l’éditeur est illicite et constitue une contrefaçon. Seules
sont autorisées, d’une part, les reproductions strictement réservées à l’usage privé
du copiste et non destinées à une utilisation collective, et d’autre part, les courtes
citations justifiées par le caractère scientifique ou d’information de l’œuvre dans
laquelle elles sont incorporées (art. L. 122-4, L. 122-5 et L. 335-2 du Code de la
propriété intellectuelle). Des photocopies payantes peuvent être réalisées avec
l’accord de l’éditeur. S’adresser au : Centre français d’exploitation du droit de
copie, 3, rue Hautefeuille, 75006 Paris. Tél. : 01 43 26 95 35.
EDP Sciences, ISBN (papier) : 978-2-7598-2287-4, ISBN (ebook) : 978-2-7598-2288-1
CNRS Éditions, ISBN (papier) : 978-2-271-12498-2, ISBN (ebook) : 978-2-271-12500-2Avertisssement important, “mode
d’emploi”
L’exposéquivasuivreestcomposédedeuxpartiesdistinctes,bienqu’imbriquées : les chapitres et les compléments.
– Les chapitres contiennent les notions de base : à quelques
développements et quelques variations près, leur niveau correspond à celui d’un
cours en Licence 3 pour le premier tome, Master 1 pour le second, et
Master 2 pour le troisième. Ces chapitres, au nombre de 21, forment un
tout, qui peut être étudié indépendamment des compléments.
– Les compléments suivent chacun des chapitres; ils sont repérés par une
lettre majuscule munie d’un indice indiquant le chapitre auquel ils sont
attachés (par exemple, les compléments qui suivent le Chapitre V sont
notés, dans l’ordre : A , B , C , etc.), et peuvent être immédiatementV V V
distingués par un signe• fgurant en haut des pages correspondantes.
Lescomplémentssontdetypes divers :certainssontparexempledestinés
à faciliter l’assimilation du chapitre auquel ils sont attachés, ou à
préciser certains points; d’autres peuvent également indiquer des applications
physiques concrètes, ou encore ouvrir des perspectives sur diférents
domainesdelaphysique;l’undecescompléments(généralementledernier)
regroupe des exercices.
Les compléments sont de niveaux variés : tous peuvent être compris à
partir des chapitres qui les précèdent, mais certains en sont des
applications ou des prolongements très simples, alors que d’autres sont plus
difciles (quelques uns peuvent même se situer au niveau du Master 2
ou s’intéresser à des sujets proches de la recherche).
Les compléments sont indépendants. En aucun cas il n’est conseillé
d’étudier l’ensemble des compléments d’un chapitre dans l’ordre où ils se
présentent. Suivant ses préoccupations et ses intérêts, le lecteur en
choisira un petit nombre (par exemple 2 ou 3), plus quelques exercices; les
autres compléments pourront être réservés pour une lecture ultérieure.
Pour permettre au lecteur d’organiser ses lectures successives, un guide
de lecture comprenant une liste commentée des compléments est
proposée à la fn de chaque chapitre.
Signalons enfn que, dans le texte des chapitres et des compléments,
certains passages pouvant être sautés en première lecture sont imprimés
en petits caractères.Avant-propos
Avant-propos
La mécanique quantique est une branche de la physique dont l’importance
n’a cessé de s’accroître au cours des dernières décennies. Elle est bien sûr essentielle
pour comprendre la structure et la dynamique des objets microscopiques comme
les
atomes,lesmolécules,ainsiqueleursinteractionsaveclerayonnementélectromagnétique.Maiselleestaussiàlabasedufonctionnementdenombreuxdispositifscomme
les sources laser (communications, médecine, usinage, etc.), les horloges atomiques
(essentielles, en particulier, pour le GPS), les transistors (et donc les
communications, l’informatique), l’imagerie par résonance magnétique, la production d’énergie
(capteurs solaires, nucléaire), etc., donc des applications pratiques innombrables.
Elle permet également d’expliquer des phénomènes surprenants comme la
superfuidité ou la supraconductivité. Un grand intérêt est actuellement porté aux états
quantiques intriqués, dont les propriétés de non-localité et non-séparabilité sont peu
intuitives, et permettent d’envisager des applications remarquables dans le domaine
de l’information quantique. Notre civilisation devient ainsi de plus en plus
imprégnée par les applications technologiques qui découlent des concepts quantiques. Il
est par suite clair qu’une attention particulière doit être portée à l’enseignement de
la mécanique quantique. L’objet de ces trois tomes est de concourir à cet objectif.
Un premier contact avec la mécanique quantique peut cependant être très
déroutant. Le présent ouvrage, issu de plusieurs enseignements

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents