Jaccr Africa - Volume 5, Numéro 2 (Avril, Mai, Juin 2021)
262 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Jaccr Africa - Volume 5, Numéro 2 (Avril, Mai, Juin 2021) , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
262 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

JACCR-AFRICA (ISSN: 1859-5138) est un journal à comité de lecture en accès libre qui concerne la médecine et les disciplines sanitaires apparentées donc multidisciplinaire.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 12 juillet 2021
Nombre de lectures 30
Langue Français
Poids de l'ouvrage 12 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0000€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

https://www.jaccrafrica.com
Jaccr Africa
ISSN 1859-5138
https://www.jaccrafrica.com
Volume 5, Numéro 2 (Avril, Mai, Juin 2021)
JACCR-AFRICA (ISSN 1859-5138) est un journal à comité de lecture en accès libre qui concerne la médecine et les disciplines sanitaires apparentées donc multidisciplinaire. Il s'agit d'un journal trimestriel (4 numéros par an) en parution Online. Le délai entre la soumission et la décision finale (Acceptation ou Rejet) est de 6 semaines en moyenne. Cependant, un article accepté est publié en ligne en moyenne dans deux semaines suivant l'acceptation. La propagation du savoir-faire médical à travers les communautés scientifiques passe nécessairement par entre autres cette facette éditoriale comportant ‘’les cas cliniques et les revues ’’ et faisant ainsi éviter les errances diagnostiques et gage aussi d’une harmonisation des bonnes pratiques cliniques.Les revues constituent un moyen précieux de formation continue et de mise à jour des connaissances et compétences déjà acquises. Jaccr Africa publie aussi les études prospectives et rétrospectives sous forme de revues de dossiers des malades. JACCR-AFRICA se donne mission d'être une fenêtre de diffusion des travaux scientifiques du continent africain à travers les cas cliniques et les revues (Revues de la littérature et Revues de dossiers) en confrontant les données de la littérature aux résultats des études africaines en mettant l'accent surtout sur les aspects cliniques, environnementaux et socio-culturels. Ceci étant, les cas cliniques occupent une place importante dans le partage scientifique médical. Quant aux images en médecine,il s’agit aussi d’une composante essentielle en matière de partage d’expérience pratiqueconférant une capacité de mémorisation facile des faits cliniques aux praticiens. Par ailleurs, il est bien évident que l'examen complémentaire reste contributif mème s'il est pour certains diagnostics un outil indispensable. C'est pourquoi le comité de lecture évalue surtout la clinique et l'essentiel d'arguments paracliniques pour se rassurer de la fiabilité scientifique d'un manuscrit soumis à JACCR-AFRICA en vue d'une publication donc un partage avec la communauté scientifique internationale et notamment africaine. Enfin, dans le cadre du concept de ''One Health '' les fondamentalistes (Biologie, Microbiologie, Parasitologie, Immunologie, Bactériologie, Neurosciences, Histo-embryologie, Physiologie...etc.) sont aussi concernés à propos de la publication dans JACCR-AFRICA à travers leurs revues, lettres à la rédaction, short communication, description d'une technique au laboratoire et autres. Contact :editor@jaccrafrica.com
https://www.jaccrafrica.com
Articles publiés dans ce numéro (Trouvez après cette liste lintégralité de chaque article)
La dilatation kystique congénitale du cholédoque chez le sujet âgé : à propos d’une observation
T Elabbassi, O Elyamine, N Fakhiri, MR Lefriyekh
Evaluation du traitement chirurgical par plaque vissée des fractures du tibia proximal au service d’orthopédie traumatologie du chu DonkaMM Diallo, A Barry, L Léopold, NM Camara
Motifs de consultation dans l’unité de cardiologie du centre de sante de référence de la commune I de Bamako
B Dembele, A Sangare, M Sidibe, AS Cissoko, M Doumbia, N Sidibe
Prévalence et gestion de l’anxiété préopératoire chez l’enfant en Afrique sub-saharienne : Expérience de l’hôpital central de Yaoundé
S Nga Nomo, P Binyom, C Iroume, A Kuitchet, R Essomba, G Chewa, ZE Minkande, F Binam
Evaluation de l’état bucco-dentaire des enfants dans les Jardins d’enfant les « Cigognes et Diane Séméga » de la commune V de Bamako
O Diawara, B Ba, M Ba, MB Coulibaly, D Guette, A Niang, A Nimaga, M Koné, H Koita, A Kone, K
Kayentao, B Maiga, S Coulibaly
Enquête sur les facteurs de risque cardio-vasculaire en milieu scolaire dans la
communauté urbaine de Niamey (Classes de terminale)
H Idrissa, H Habibou, AM Maliki, H Bako, FM Nouhou
Evaluation du niveau tensionnel (grade de l’HTA) chez les patients hypertendus vus pour la première fois en consultation cardiologique au pôle de cardiologie de l’Hôpital National de Niamey (HNN)
H Habibou, AM Maliki, H Idrissa, H Bako, SS Rachida
Lymphangiome kystique cervical à propos d’un cas à l’hôpital National de Niamey et revue de la littérature)
A Soumaila, AI Dourahamane, OS Galadima, H Zaki, G Hakimi, I Moudi,YD Harouna
Association hémopathie maligne et tuberculose : à propos de deux cas
L Abarray, FZ Lahlimi, I Tazi
https://www.jaccrafrica.com
Bactéries sur frottis sanguin : vraie bactériémie ou contamination ?
S Ed-dyb, S Rouhi, S Abbassi, R Bahri, H Yahyaoui, S Sayagh, M Ait Ameur, M Chakour
Faux anévrisme de l’artère utérine, une cause rare de l’hémorragie secondaire du post
partum à propos d’un cas et revue de la littérature
A Sounni, S Jayi, Kh S Yacoubi, A FZ Fdili, H Chaara, MY A Melhouf, M Maaroufi
Aspects épidémiologiques, cliniques, thérapeutiques et évolutifs de l’infection à VIH, chez le sujet diagnostiqué à 50 ans et plus
I Ayouba Tinni, M Amadou Gado, M Daou, Y Hanki, S Moussa Saley, M Doutchi Mahamadou, BM
Boulama Malam, YZ Kossi Odjo Dogbé, E Adehossi
Epilepsie et jeûne de Ramadan : Ce qu’il faut savoir !
Soumaila Boubacar
Exploration tomodensitométrique des anévrismes intracrâniens (AIC) à Abidjan : A
propos de 149 cas
AE Zouzou, A Toure, AP N’dja, DT Gnaoule, LE Dion Anicet, NE Fatto, GC Gbazy
Thrombose veineuse cérébrale post infection à COVID 19 : à proposd’un cas
KA Mbaye, R Diagne, F Kane, AB Mbodji, MS Diop-Séne, AD Sow, K Touré
Hypertension artérielle chez les femmes enceintes à la maternité del’Hopital National
Ignace Deen
I Sylla, F Bamba Diallo, IT Diallo, A II Sow, AL Diallo, IS Baldé, T Sy, AO Bah
Une tumeur rénale rare découverte fortuitement au scanner en phase de prérupture dans un contexte de douleur post partum : l’angiomyolipomerénal, à propos de 1 cas
A Toure, NE Fatto, AP N’dja, A Le Dion, DT Gnaoule, AE Zouzou, NAJI Kouakou-Fatto, GC Gbazy
Analyse des décèsmaternels par audit à l’hôpital Nianankoro Fomba de Ségou au Mali
T Traoré, K Sidibé, B Taoré, M Traoré, A Sanogo, C Sylla, SZ Dao, SA Beye, F Kané, S Boiré, B
Traoré, D Fomba, S Dougnon, TA Théra, Y Traoré, I Téguété, N Mounkoro, M Touré, Z Ouattara
La Maladie d’Ollier : à propos d’un cas et revue de la littérature
https://www.jaccrafrica.com
AY Mourabiti, M Sqalli Houssaini, M Haloua, B Alami, MY Alaoui Lamrani, M El Maaroufi, M
Boubbou
Prise en charge du syndrome néphrotique corticorésistant chez l’enfant au Centre Hospitalier Universitaire Pédiatrique Charles-De-Gaulle de Ouagadougou (Burkina Faso) : réalités d’un pays en développement
H Savadogo, L Tamini/Toguyeni, AS Ouermi, A Kaboré, BD Diarra, G Coulibaly, S Kaboret, L Dao,
D Yé
Thrombus du ventricule droit secondaire a une plaie pénétrante à propos d’un cas au centre hospitalier national universitaire de Fann
SL Sy, PA Diagne, SJ Manga, MS Diop, EM Sarr, M Seye, ID Bindia, NA Sarr, EA Tine, M Dioum,
IB Diop
The assessment of a covid circuit in a mother-child center in Tunisia
C Mrazguia, H Aloui, H Jaouad, F Jaouad, BS Houda, E Fnina, A Marzougui, G Saber, L Wael
Hémorragie du post partum immédiat à l’hôpital Fousseyni Daou de Kayes
S Dembele,M Diassana, B Macalou, A Sidibe, A Hamidou, D N’diaye, SO Traore, M Traore, M
Sima, A Bocoum, C Sylla, S Traore
Migration intra-vésicale d’un Dispositif Intra-utérin calcifié : à propos d’une observation
A Sarr, L Gueye, A Thiam, B Sine, O Sow, A Ndiath, M Ndiaye, B Sakho, C Ze Ondo, A A Diouf, B
Diao, P A Fall, A K Ndoye
Plaque fémorale intra-corticale ablatée à 21 ans post-opératoires : à propos d’un cas
HV Feigoudozoui, KD Soumaro, DA Sess, JB Sié-Essoh, I Bamba
Toxidermie tardive secondaire à la prise de chlorpromazine vue au service de psychiatrie de l’hôpital national de Niamey (HNN) Niger : à propos d’un cas et revue de la littérature
MM Salifou Abdou, B Bagué, KCC Sawadogo, OS Kambou, D Douma Maiga
Amélioration des connaissances, des attitudes à propos de 71 patients hypertendus et/ou diabétiques suivis au CSCom-Universitaire de Konobougou
https://www.jaccrafrica.com
F Dakouo, MB Coulibaly, BK Coulibaly, I Tembiné, A Konaté, IB Bengaly, AA Niangaly, M Maïga
Evaluation du système de référence/évacuation obstétricale du centre de santé de
référence de Banamba, au Mali
MB Coulibaly, A Traoré, MA Camara, B Kane, M Sima, B Touré, A Sangaré, T Théra, I Tégueté, Y
Traoré
Dracunculose : Etude de cas clinique de ver guinée notifié en mars 2020 au CSCom-U de Konobougou dans le district sanitaire de Barouéli
MB Coulibaly, A Traoré, MA Camara, B Kane, M Sima, B Touré, A Sangaré, T Théra, I Tégueté, Y
Traoré
Association Extrophie vésicale et Grossesse
A Mihimit, MD Ndiaye Gueye, ID Diame, G Tchindebe, OA Oumar, M Gueye, M Mbaye
Insuffisance surrénale lente compliquée d’insuffisance rénale aiguë : à propos d’un cas au Centre Hospitalier Universitaire Régional de Ouahigouya
S Hien, N Sawadogo, F Traore, YZ Bonzi, A Sawadogo, WE Pilabre, O Guira
Fistule artério veineuse native pour hémodialyse compliquée de syndrome de vol ischémique : à propos de trois cas dans le service d’hémodialyse du Centre Hospitalier Universitaire Hédi-Chaker de Sfax (Tunisie)
YJ Bonzi, J Dah, A Ikram, K Kammoun, HM Ben
Formes familiales des spondyloarthrites : Une étude sénégalaise de 78 familles multiplex
A Abba, M Niasse, LM Diaby, H Ali
Communications inter auriculaires multiples : A propos d’un cas clinique
N Loudiy, A Zaimi, M Malki, N Mouine, Y Moutaki Allah, A Benyass
Condylome acuminé géant ano-rectal (tumeur de Buschke-Lowenstein) dégénéré à
propos d’un cas
B Bengaly, L Diarra, D Traoré, B Togola, D Ouattara, A Kanté, S Sanogo, M Coulibaly, B Coulibaly,
B Ba, N Ongoiba
Dépistage du cancer du col de l’utérus au centre de santé de référence de la commune II
de Bamako, Mali
https://www.jaccrafrica.com
SZ Dao, K Sidibé, BA Traoré, S Konaté, E Togo, C Sylla, A Coulibaly, I Kanté, M Sima, MS Traoré,
A Samaké, M Keita, T Traoré, SO Traoré, H Sissoko, AB Dembélé, M Sissoko, L Diarra, CS Koné, Y
Traoré, N Mounkoro, AI Dolo
Prévalence hospitalière des hémopathies malignes au Service d’Hématologie –Oncologie de l’Hôpital National Donka
AS Kante, M Diakite, A Dambakate, NA Ngoma, NMN Djayou, YA Saha, S Keita, ML Kaba
Traumatismes crânio-faciaux après accidents de la voie publique : à propos de deux patientes prise en charge à l’hôpital régional de Kankan en république de Guinée
M Fofana, A Kéita, F Camara, F Fofana, TN Iffono, S Conté, I Diallo, MMR Diallo, MA Diallo, A
Cissé, RM Kéita, A Camara, AO Diallo
Les manifestations ostéo-articulaires des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin au Sénégal : étude de 15 observations
A Abba, M Niasse, LM Diaby, H Ali
Massive Vulvar edema in post-partum about a cases
C Mrazguia, H Aloui, A Hammemi, H Jaouad, B Guidara, E Fnina, A Marzougui
Nécrose digitale : Quel diagnostic ? Devant quel tableau clinique ?
N Oubelkacem, A Oudghiri, I Khoussar, M Ouazzani, Z Khammar, R Berrady
Prostatectomie radicale élargie pour cancer de la prostate localisé à haut risque de D’Amico ou localement avancé
M Ndiaye, A Traoré, EM Diaw, O Sow, NS Ndour, ST Faye, B Sine, A Sarr, NM Thiam, A Ndiath,
NA Bagayogo, A Thiam, O Gaye, C Ze Ondo, Y Sow, B Fall, B Diao, PA Fall, AK Ndoye
Hernie rétro caecale révélée par une occlusion grêlique à propos d’un cas
M Bouali, N Fakhiri, K Elhattabi, F Bensardi, A Elbakouri, A Fadil
Journal of african clinical cases and reviews / Journal africain des cas cliniques et revues
www.jaccrafrica.com1859-5138 ISSN Open access
Cas clinique
La dilatation kystique congénitale du cholédoque chez le sujet âgé : à propos d’une observation
Congenital cystic dilatation of the bile ducts in the elderly: about a case
1,2 1 1 1,2 T Elabbassi* , O Elyamine , N Fakhiri , MR Lefriyekh
Résumé La dilatation kystique du cholédoque est une dilatation congénitale communicante des voies biliaires extra hépatique associée ou non à une dilatation des voies biliaires intra hépatiques. Une malformation rare qui se voit surtout chez le sujet jeune avec une nette prédominance féminine, et seulement 10 % des cas après 40 an. Cliniquement elle se manifeste par une colique hépatique, un ictère et une masse sous costale droite palpable, cependant elle peut rester longtemps asymptomatique avec risque de dégénérescence après plusieurs années d’évolution. L’imagerie hépatobiliaire est essentielle pour diagnostiquer et stadiîer ces dilatations kystiques dont l’exérèse chirurgicale complète demeure le traitement de choix. Nous rapportons le cas d’une patiente âgée de 70 ans qui présentait depuis deux mois des douleurs au niveau de l’hypochondre droit avec un ictère cutanéomuqueux permanant. L’imagerie biliaire avait montré une dilatation kystique de la voie biliaire principale type I selon la classiîcation de Todani. Une résection chirurgicale complète du kyste cholédocien a été faite avec des suites postopératoires simples. Mots-clés : La dilatation kystique, le cholédoque, la classiîcation de Todani.
Jaccr Africa 2021, Vol 5, Num 2
Abstract Cystic dilatation of the bile duct is a congenital communicating dilatation of the extra-hepatic bile ducts associated or not with a dilatation of the intra-hepatic bile ducts. It is a rare malformation which is seen mainly in young people, with a clear predominance of females, and only 10% of cases after 40 years of age. Clinically it manifests itself by hepatic colic, jaundice and a palpable right sub-costal mass, however it can remain asymptomatic for a long time with the risk of degeneration after several years of evolution. Hepatobiliary imaging is essential for diagnosing and staging these cystic dilatations, for which complete surgical removal remains the treatment of choice. We report the case of a 70-year-old patient who had been presenting for two months with pain in the right hypochondrium with permanent mucocutaneous jaundice. Biliary imaging had shown cystic dilatation of the main bile duct type I according to the Todani classiîcation. A complete surgical resection of the choledochial cyst was performed with simple postoperative sequelae. Keywords Cystic dilatation, choledochus, the Todani classiîcation.
www.jaccrafrica.com
Introduction
T Elabbassi et al. Jaccr Africa 2021; 5(2): 1-4
Les dilatations kystiques du cholédoque sont des malformations congénitales de la voie biliaire principale. Une aection rare à prédominance féminine habituellement rencontrée chez l’enfant et l’adulte jeune rarement chez le sujet âgé (1). La douleur est le maitre symptôme mais un patient sur quatre restera asymptomatique très longtemps avec risque de dégénérescence d’où la nécessité d’un traitement chirurgical une fois le diagnostic est conîrmé (2). Notre patiente est une femme âgée qui présentait un tableau clinique fait de douleur de l’hypochondre droit et d’ictère et dont l’imagerie conîrmait la dilatation kystique du cholédoque.
Cas clinique
Patiente âgée de 70 ans sans antécédents pathologiques particuliers, qui présentait depuis 2 mois des douleurs spasmodiques de l’hypochondre droit associées à un ictère cutanéomuqueux choléstatique intermittent évoluant dans un contexte d’apyrexie et de conservation de l’état général. L’examen physique trouvait une sensibilité de l’hypochondre droit sans hépatomégalie ni splénomégalie ni autre masse palpable. Son bilan biologique montrait une hémoglobine à 15g / dl, globules blancs à 4800 élé/mm3, les transaminases étaient normales, la bilirubine conjuguée à 6 mg/l, les phosphatases alcalines à 120 UI/l et les GGT à 50UI/l témoignant une légère choléstase biologique, son bilan d’hémostase ainsi que son bilan rénal étaient normaux. Une échographie abdominale révélait une dilatation kystique segmentaire de la voie biliaire principale. La vésicule biliaire alithiasique à paroi îne (Figure 1). Une IRM abdominale avec des séquences biliaires objectivait une dilatation kystique de la voie biliaire principale mesurant 5cm de grand axe située à 2cm de la convergence biliaire supérieure type I selon la classiîcation de Todani (Figure 2).
Jaccr Africa 2021, Vol 5, Num 2
La patiente fut opérée et une cholécystectomie avec résection complète du cholédoque a été faite et réalisation d’une anastomose hépatico- jéjunale sur une anse montée en Y (Figure 3 et 4). L’étude histologique de la pièce opératoire avait trouvé un remaniement abrasif et congestif de la voie biliaire principale dilatée sans signes de malignité avec une cholécystite chronique. Les suites post opératoires étaient simples, avec un recul d’un an.
Figure 1 : L’image échographique de la dilatation kystique de la voie biliaire principale.
Figure 2 : Image de la dilatation kystique du cholédoque type I selon la classiîcation de Todani sur une coupe sagittale(A) et transversale(B) d’une IRM abdominale.
Figure 3 : Image per opératoire de la dilatation kystique de la voie biliaire principale (èche)
www.jaccrafrica.com
T Elabbassi et al. Jaccr Africa 2021; 5(2): 1-4
Figure 4 : Photo de la pièce opératoire montrant la résection complète du kyste cholédocien (èche bleue) et de la vésicule biliaire (èche jaune) en monobloc.
Discussion
Les dilatations kystiques des voies biliaires sont des malformations congénitales caractérisées par des dilatations kystiques communicantes des voies biliaires intra- et/ou extra hépatiques. Une malformations congénitale rare découverte plus souvent chez l’enfant que chez l’adulte (3,4), et rencontrée trois fois plus chez les femmes que les hommes (5,6). Une anomalie de la jonction bilio-pancréatique reste la théorie la plus incriminée responsable d’un reux Wirsungo-biliaire (7). La sévérité et la précocité d’apparition des signes cliniques dépendent en général de la taille de la dilatation kystique et du degré de perméabilité du segment rétréci, La triade classique : douleurs de l’hypochondre droit, ictère et masse sous costale droite, bien que très évocatrice du diagnostic, elle n’est retrouvée que chez une minorité de patients (8). Elle peut être découverte suite à des complications type angiocholite, pancréatite aiguée, calculs biliaires intra kystiques, une cirrhose biliaire ou une dégénérescence maligne. L’imagerie est essentielle au diagnostic. L’échographie hépatobiliaire montre une masse kystique indépendante de la vésicule biliaire ou l’existence d’une énorme dilatation des voies biliaires. La tomodensitométrie abdominale met en évidence une tumeur liquidienne bien limitée, étendue entre la conuence portale et le duodénum
Jaccr Africa 2021, Vol 5, Num 2
(9). La cholangiographie par résonance magnétique avec séquences biliaires représente actuellement l’examen clé permettant de préciser le type de dilatation, l’existence d’anomalie de la jonction bilio-pancréatique, et la présence d’un calcul intrakystique ou une lésion tissulaire pariétale orientant vers une dégénérescence (9-10). La classiîcation de TODANI détermine cinq groupes de dilatations kystiques congénitales des voies biliaires (11). Notre patiente avait une dilatation fusiforme presque totale de la voie biliaire principale correspondant à type I selon cette classiîcation. Les techniques opératoires varient en fonction du type de la malformation, mais l’exérèse chirurgicale complète du kyste demeure le traitement de choix, suivie d’anastomose hépatico-jejunale (12,13).
Conclusion
La dilatation kystique congénitale des voies biliaires est une aection rare, qui peut être révélée tardivement à l’âge adulte parfois par une complication dont la plus redoutable est la dégénérescence. Son traitement doit répondre à une stratégie adaptée à chaque type de malformation, cette prise en charge est plus souvent chirurgicale.
Contribution des auteurs Tous les auteurs ont contribué équitablement à la conduite de ce travail. Ils déclarent également avoir lu et approuvé la version înale du manuscrit.
*Correspondance
Taouîk Elabbassi
elabbassi.taouîk@gmail.com
Disponible en ligne: 01 Avril 2021 1 :Département de Chirurgie Générale, Centre hospitalier universitaire Ibn Rochd, Casablanca, Maroc.
www.jaccrafrica.com
T Elabbassi et al. Jaccr Africa 2021; 5(2): 1-4
2 : Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Hassan II, Casablanca, Maroc.
© Journal of african clinical cases and reviews 2021
Conlit d’intérêt :Aucun
Références
[1]Finech B, Narjis Y, El Mansouri MN, Diaa A, Samlani Z, Krati K, et al. Dilatation kystique du cholédoque et maladie de von Recklinghausen. J Afr Hépato-Gastroentérologie 2011;5:123–5.
[2]Olbourne NA. Choledochal cysts. A review of the cystic anomalies of the biliary tree. Ann R Coll Surg Engl 1975;56:26–32. [3]Anglade E, Aubé C, Lebigot J, Croquet V, Loisel D, Coupris L, et al. Bilan préthérapeutique d’une dilatation congénitale de la voie biliaire principale par cholangio-pancréatographie-IRM. Arch Pédiatrie 2000;7:49–53. [4]Dagher I, Franco D. Lésions kystiques du foie et des voies biliaires (en dehors du kyste hydatique): Place de la
chirurgie. Gastroentérologie Clin Biol 2005;29:875–7. [5] Singham J, Yoshida EM, Scudamore CH. Choledochal cysts. Can J Surg 2009;52:506–11. [6]Söreide K, Körner H, Havnen J, Söreide JA. Bile duct cysts in adults. BJS Br J Surg 2004; 91:1538–48. [7] Mannai S, Kraïem T, Gharbi L, Haoues N, Mestiri H, Khalfallah M-T. Les dilatations kystiques congénitales des
voies biliaires. Annales de Chirurgie. 2006;131(6–7):369–
74. [8]O’Neill JA, Templeton JM, Schnaufer L, Bishop HC, Ziegler MM, Ross AJ. Recent experience with choledochal
cyst. Ann Surg 1987; 205:533–40. [9]Ferrari FS, Fantozzi F, Tasciotti L, Vigni F, Scotto F, Frasci P. US, MRCP, CCT and ERCP: a comparative study in 131 patients with suspected biliary obstruction. Med Sci Monit Int Med J Exp Clin Res 2005; 11:MT8-18. [10]El Idrissi-Lamghari A, Mohammadi M, Benabed K et al. Dilatations kystiques des voies biliaires : à propos de 2 cas. Maroc Médical, Tome XIX, n°3 et, p59-63. [11]Sacher VY, Davis JS, Sleeman D, Casillas J. Role of magnetic resonance cholangiopancreatography in
Jaccr Africa 2021, Vol 5, Num 2
diagnosing choledochal cysts: Case series and review. World J Radiol 2013; 5: 304-12. [12]Lee HK, Park SJ, Yi BH, Lee AL, Moon JH, Chang YW. Imaging features of adult choledochal cysts: a pictorial review. Korean J Radiol 2009; 10: 71-80. [13]Lenriot JP, Gigot JF, Ségol P, Fagniez PL, Fingerhut A, Adlo M. Bile duct cysts in adults: a multi-institutional retrospective study. French Associations for Surgical Research. Ann Surg 1998; 228:159–66.
Pour citer cet article :
T Elabbassi, O Elyamine, N Fakhiri, MR Lefriyekh. La dilatation
kystique congénitale du cholédoque chez le sujet âgé : à propos
d’une observation. Jaccr Africa 2021; 5(2): 1-4
www.jaccrafrica.com
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents