Insuffisance rénale aiguë en réanimation
9 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Insuffisance rénale aiguë en réanimation , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
9 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L’insuffisance rénale aiguë (IRA) est une complication fréquemment observée dès l’admission ou en cours d’hospitalisation chez les patients de réanimation. Elle connaît de nombreuses causes et requiert l’épuration extrarénale dans 10 % des cas environ. L’IRA est associée à une augmentation de la morbidité et de la mortalité à court et à long terme. Elle engendre des surcoûts majeurs. Il n’existe pas de traitement spécifique de l’IRA.DéfinitionLe syndrome IRA correspond à un déclin rapide de la fonction rénale à l’origine d’une altération de l’excrétion des déchets azotés, de désordres électrolytiques, d’anomalies de la balance des fluides et de troubles de l’équilibre acide-base. Le diagnostic d’IRA s’appuie classiquement sur l’élévation de la créatininémie, l’oligurie et les indices biochimiques urinaires. L’analyse microscopique du sédiment urinaire, la recherche d’une protéinurie et la réalisation d’une histologie rénale sont des outils complémentaires qui peuvent utilement contribuer au diagnostic étiologique dans certaines circonstances.Une définition uniformisée de l’IRA a longtemps fait défaut. La classification KDIGO (kidney disease : improving global outcome) fait désormais référence et remplace les classifications AKIN et RIFLE [4]. La classification KDIGO utilise la créatininémie et la diurèse. Elle permet le diagnostic et l’évaluation de la gravité de l’IRA en trois stades selon le critère de créatininémie ou de diurèse le plus péjoratif (Tableau S07-P03-C01-I). Quel que soit le stade d’IRA, la survie du patient et la survie rénale à court et à long terme sont très nettement inférieures lorsque le diagnostic d’IRA combine les deux critères.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2018
Nombre de lectures 1
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,1250€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

1
PARTIE S07P03
1
Défaillance rénale aiguë et troubles métaboliques
Chapitre S07P03C01 Insuffisance rénale aiguë en réanimation
PIERREANTOINEPIOCHE, ALEXANDRELAUTRETTE, JULIENANIORT B S ET ERTRAND OUWEINE
0010
1
L’insuffisance rénale aiguë (IRA) est une complication fréquemment observée dès l’admission ou en cours d’hospitalisation chez les patients de réanimation. Elle connaît de nombreuses causes et requiert l’épura tion extrarénale dans 10 % des cas environ. L’IRA est associée à une augmentation de la morbidité et de la mortalité à court et à long terme. Elle engendre des surcoûts majeurs. Il n’existe pas de traitement spéci fique de l’IRA.
Définition
Le syndrome IRA correspond à un déclin rapide de la fonction rénale à l’origine d’une altération de l’excrétion des déchets azotés, de désordres électrolytiques, d’anomalies de la balance des fluides et de troubles de l’équilibre acidebase. Le diagnostic d’IRA s’appuie classi quement sur l’élévation de la créatininémie, l’oligurie et les indices bio chimiques urinaires. L’analyse microscopique du sédiment urinaire, la recherche d’une protéinurie et la réalisation d’une histologie rénale sont des outils complémentaires qui peuvent utilement contribuer au diagnostic étiologique dans certaines circonstances. Une définition uniformisée de l’IRA a longtemps fait défaut. La clas sification KDIGO (kidney disease : improving global outcome) fait désormais référence et remplace les classifications AKIN et RIFLE [4]. La classification KDIGO utilise la créatininémie et la diurèse. Elle per met le diagnostic et l’évaluation de la gravité de l’IRA en trois stades selon le critère de créatininémie ou de diurèse le plus péjoratif (Tableau S07P03C01I). Quel que soit le stade d’IRA, la survie du patient et la survie rénale à court et à long terme sont très nettement inférieures lorsque le diagnostic d’IRA combine les deux critères. La créatininémie est facilement disponible, mais son utilisation pour le diagnostic d’IRA connaît certaines limites qu’il est important de rap peler. La cinétique de la créatininémie suit grossièrement la cinétique de la filtration glomérulaire mais avec un délai de 24 à 48 heures (Figure S07P03C011). Les valeurs de créatininémie peuvent être
S07P03C01
Tableau S07P03C01IDéfinition et classification de l’IRA selon les critères KDIGO (kidney disease : improving global outcomes). Créatininémie Diurèse Stade 1créatininémie26μ0,5 ml/kg/h pendantmol/m < en 48 heuresou6 heures créatininémie entre 5099 % en 7 jours/valeur basale Stade 2créatininémie entre 100 et 199 % < 0,5 ml/kg/h pendant en 7 jours/valeur basale12 heures Stade 3créatininémie200 % en 7 jours/ < 0,3 ml/kg/h pendant valeur basaleou24 heuresou Créatininémie354μAnurie pendantmol/l et ↑ ≥26μmol/l en 48 heuresou12 heures Créatininémie354μmol/l et↑ ≥50 % en 7 jours/valeur basaleou Nécessité d’une épuration extrarénale La classification est effectuée a posteriori et prend en compte la valeur la plus péjorative du critère.
affectées indépendamment du degré de la fonction rénale par de nom breux paramètres tels que la masse musculaire, l’hydratation et les trai tements qui impactent sa sécrétion tubulaire. Le dosage de la créatininémie a une sensibilité plus réduite en cas d’insuffisance hépa tique. Enfin, chez les patients avec réduction néphronique préalable, l’élévation de la créatininémie peut s’inscrire dans l’évolution de la maladie chronique et faire porter à tort le diagnostic d’IRA.
Rein normal
Facteurs de risque
Début de laltération des paramètres clinicobiologiques des KDIGO (créatininémie et diurèse)
Évolution réelle du DFG
Lésions initiales
Baisse du DFG calculé
IRA
Décès
Figure S07P03C011Schématisation du retard diagnostique à l’insuffi sance rénale aiguë (IRA) avec les biomarqueurs actuels. DFG : débit de filtra tion glomérulaire ; KDIGO :kidney disease : improving global outcome.
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents