Génomique
10 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Génomique , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
10 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L’acide désoxyribonucléique (ADN) est formé d’une succession de nucléotides, des modules élémentaires constitués d’un sucre désoxyribose à cinq carbones (numérotés 1′ à 5′), d’un phosphate (lié au carbone 5′) et d’une base purique – adénine (A) ou guanine (G) – ou pyrimidique – thymine (T) ou cytosine (C) – liée au carbone 1′. Le phosphate d’un nucléotide peut se lier au carbone 3′ du nucléotide suivant pour former une molécule d’ADN monocaténaire (brin d’ADN), dont les extrémités 3′ et 5′ sont définies par le carbone du désoxyribose qui les termine. Deux ADN monocaténaires peuvent s’apparier et former une structure hélicoïdale dextrogyre, la « double hélice » ( Figure S24-P1-C2-1). L’ADN bicaténaire ressemble à une échelle dont les montants sont une succession de modules désoxyribose-phosphate et les barreaux un couple base purique-base pyrimidique. Les couples de bases sont appariés par des liaisons hydrogènes faibles : deux liaisons pour le couple AT, trois pour le couple GC. Du fait de ces règles d’appariement strictes, la séquence nucléotidique d’un brin d’ADN est le contretype de celle du brin opposé. Les deux brins d’ADN monocaténaire sont disposés de façon antiparallèle : l’extrémité 5′ d’un brin fait face à l’extrémité 3′ de l’autre chaîne. La dissociation (ou dénaturation) de la double hélice peut être induite par des modifications physicochimiques du milieu, ou par des enzymes spécifiques appelées hélicases. La renaturation (ou hybridation) spontanée de deux brins d’ADN n’est possible que s’il existe une parfaite complémentarité entre les bases puriques et pyrimidiques qui s’affrontent. Cette propriété est à la base du mécanisme semi-conservatif de réplication de l’ADN : avant une division cellulaire, après dissociation des deux brins, chaque ADN monocaténaire formant la molécule d’ADN mère sert de matrice pour l’assemblage d’un nouveau brin d’ADN complémentaire.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2020
Nombre de lectures 1
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,1250€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Chapitre S24P01C02 Génomique
A V LAIN ERLOES
ADN
10 0 0
2 1C0 0 4P S2
L’acide désoxyribonucléique (ADN) est formé d’une succession de nucléotides, des modules élémentaires constitués d’un sucre désoxyri-bose à cinq carbones (numérotés 1’ à 5’), d’un phosphate (lié au car-bone 5’) et d’une base purique – adénine (A) ou guanine (G) – ou
S24P01C02  Génomique
pyrimidique – thymine (T) ou cytosine (C) – liée au carbone 1’. Le phosphate d’un nucléotide peut se lier au carbone 3’ du nucléotide sui-vant pour former une molécule d’ADN monocaténaire (brin d’ADN), dont les extrémités 3’ et 5’ sont définies par le carbone du désoxyribose qui les termine. Deux ADN monocaténaires peuvent s’apparier et for-mer une structure hélicoïdale dextrogyre, la « double hélice » (Figure S24-P01-C02-1). L’ADN bicaténaire ressemble à une échelle dont les montants sont une succession de modules désoxyribose-phos-phate et les barreaux un couple base purique-base pyrimidique. Les couples de bases sont appariés par des liaisons hydrogènes faibles : deux liaisons pour le couple AT, trois pour le couple GC. Du fait de ces règles d’appariement strictes, la séquence nucléotidique d’un brin d’ADN est le contretype de celle du brin opposé. Les deux brins d’ADN monocaté-
Extrémité 5 Liaison O O hydrogène Extrémité 3 CH H 2 PH H N O H N H O O O N N N H N CH 2O H 5H H NDéoxyribose ‚ ‚ O 4 1 H H H Base BaseH H H O pyrimidique purique H C 2 2 3 HO O O O P ADENINE THYMINE CH H 2 O O PH H N O H N H Phosphate O O N N N H N CH 2O H H H N O H H H H H H O H C 2 HO O H O O P CYTOSINE H GUANINE H N PO HN H O O H O O N N H N N CH 2O H N H H O H N3H H3 H H H H O‚ ‚ H C 2 HO O Sens 5 Sens 5 O O P PH O O H O O N CH 2 N CH 2HO N H O H N N H N N H H H H H H H H O H Figure S24P01C021Schéma de la double hélice d’ADN, illustrant la complémentarité A-T et G-C, et le positionnement antiparallèle des deux brins.
S24P01C02
1
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents