Examens de routine
4 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Examens de routine , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
4 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les tests d’hémostase sont utilisés quotidiennement et ont des objectifs très divers : s’assurer de l’absence de risque hémorragique avant un geste invasif ou une intervention chirurgicale, surveillance de certains traitements anticoagulants, diagnostic étiologique d’un syndrome hémorragique. Certains tests spécifiques sont utiles pour identifier la cause de thromboses à répétition, ou pour évaluer le risque de développer un accident thrombo-embolique.Il n’existe pas de test unique permettant une étude globale de l’hémostase. Chaque examen explore une étape particulière concernant l’hémostase primaire, la coagulation plasmatique, la fibrinolyse. La prescription et l’interprétation des examens doivent donc être fondées sur une parfaite connaissance des processus qu’ils explorent.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2018
Nombre de lectures 1
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,1250€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

PARTIE S04P04
1
Chapitre S04P04C01 Examens de routine
J F S EAN RANÇOIS CHVED
Hémostase
01 C  4 P0  4 S0
1 0 C 04 P 4 0 S
Les tests d’hémostase sont utilisés quotidiennement et ont des objectifs très divers : s’assurer de l’absence de risque hémorragique avant un geste invasif ou une intervention chirurgicale, surveillance de certains traite ments anticoagulants, diagnostic étiologique d’un syndrome hémorra gique. Certains tests spécifiques sont utiles pour identifier la cause de thromboses à répétition, ou pour évaluer le risque de développer un acci dent thromboembolique. Il n’existe pas de test unique permettant une étude globale de l’hémostase. Chaque examen explore une étape particulière concer nant l’hémostase primaire, la coagulation plasmatique, la fibrinolyse. La prescription et l’interprétation des examens doivent donc être fon dées sur une parfaite connaissance des processus qu’ils explorent.
Exploration de l’hémostase primaire
Temps de saignement
C’est le seul test reproduisant les conditions réelles de son déroule ment physiologique. Il mesure le temps d’arrêt de l’hémorragie d’une plaie cutanée superficielle. Deux méthodes sont possibles : celle de Duke, par incision à l’oreille et celle d’Ivy à l’avantbras. Bien effectué, le temps de saignement apporte un certain nombre de renseignements, mais il est difficile à standardiser et il peut être perturbé par des erreurs techniques. Il est donc tombé en désuétude.
Numération des plaquettes
La numération des plaquettes fait partie intégrante de l’hémogramme. Les automates de numération, quel qu’en soit le principe, donnent des résultats reproductibles. Le taux normal de plaquettes va de 150 à 400 G/l. Cette numération peut être faussée par de nombreux artefacts (voir Chapitres S04P01C01 et S04P02C10) et toute thrombopénie doit donc être vérifiée sur un prélèvement effectué sur tube citraté ou hépariné.
Dosage du facteur Willebrand
Le facteur Willebrand permet aux plaquettes d’adhérer entre elles et aux surfaces sousendothéliales. Il peut être quantifié sous forme
d’antigène (vWF:Ag), ou par une méthode fonctionnelle fondée sur sa propriété d’induire une agrégation plaquettaire en présence de ristocé tine (vWF:RCo). Cette méthode est la plus sensible pour dépister la quasitotalité des maladies de Willebrand. En clinique, l’étude du « complexe Willebrand » doit comporter systématiquement un dosage de l’activité coagulante du facteur VIII (FVIII:C), du vWF:RCo, du vWF:Ag. Le dosage du facteur Willebrand doit, pour être interprété convenablement, tenir compte du groupe sanguin : les patients du groupe O ont en effet des taux physiologiquement plus bas. Il faut l’interpréter avec prudence du fait de circonstances élevant le taux de facteur Willebrand : grossesse, pilule œstroprogestative, syndromes inflammatoires. Ces situations peuvent masquer un déficit.
Autres tests Temps d’occlusion plaquettaire C’est un test semiglobal d’hémostase primaire très sensible aux déficits en facteur Willebrand (voirChapitre S04P04C03). Il est mesuré à l’aide ® ® un appareil spécifique(le PFA100 ou PFA200 ). Il est aussi utilisé pour le dépistage de certaines thrombopathies (voirChapitre S04P04C02). Agrégométrie photométrique L’agrégométrie étudie l’agrégation plaquettaire induite in vitro par des inducteurs d’agrégation : ADP, collagène, ristocétine, thrombine, acide arachidonique, ionophore calcique, TRAP. Ces tests sont du res sort de laboratoires spécialisés et nécessitent un respect strict des contraintes préanalytiques. Ils permettent de faire le diagnostic des thrombopathies (voirChapitre S04P04C02).
Étude des récepteurs membranaires par cytométrie en flux
La cytométrie en flux ((voirChapitre S04P01C03) contribue au diagnostic de certaines thrombopathies par déficit de glycoprotéines membranaires (maladie de Glanzmann, maladie de BernardSoulier, voire de thrombopathies non membraneuses).
Exploration de la coagulation
Les tests globaux et analytiques utilisés en routine pour l’étude de la coagulation sont présentés au tableau S04P04C01I.
Temps de céphaline + activateur (TCA) Le TCA étudie la voie intrinsèque (endogène) de la coagulation. La phase contact y est activée à l’aide de différentes substances : classique
S04P04C01
1
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents