Eczémas
6 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
6 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L’eczéma, terme difficile à définir, est aussi appelé dermatite dans la nosographie anglophone. L’eczéma est une réaction inflammatoire de la peau, allergique, érythémateuse, prurigineuse, qui peut être aigu : il s’agit alors d’une dermatose érythémateuse vésiculeuse et/ou suintante ; ou bien chronique, prenant alors un aspect érythématosquameux. Il s’accompagne à toutes ses phases d’un prurit marqué. Il débute par une aire érythémateuse à contours plus ou moins réguliers, qui rapidement se recouvre de petites vésicules, pouvant parfois confluer pour former des bulles. Ensuite, à cause du grattage ou spontanément, les vésicules se rompent la zone érythémateuse devient suintante. La guérison survient en passant par une phase croûteuse puis les lésions disparaissent sans laisser de cicatrice.Aux endroits où la peau est très fine ou très laxe, comme par exemple les paupières, l’eczéma aigu est érythémateux et très œdémateux, ce qui peut parfois rendre le diagnostic difficile. Dans l’eczéma chronique, les vésicules sont plus rares. L’érythème, squameux, prurigineux, a des bords mal limités. L’eczéma peut évoluer vers la lichénification, la peau devient alors épaisse, avec des stries bien visibles, de couleur gris foncé ou pigmentée. Sur les plantes et paumes l’eczéma chronique a un aspect peu spécifique avec kératose et fissures.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2019
Nombre de lectures 7
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,1250€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

1
Dermatologie
Chapitre S19-P03-C09 Eczémas
A B NNICK ARBAUD
9 0 C 3- 0 P - 19 S
09 03-C 19-P S
L’eczéma, terme difficile à définir, est aussi appelé dermatite dans la nosographie anglophone. L’eczéma est une réaction inflammatoire de la peau, allergique, érythémateuse, prurigineuse, qui peut être aigu : il s’agit alors d’une dermatose érythémateuse vésiculeuse et/ou suin-tante ; ou bien chronique, prenant alors un aspect érythémato-squameux. Il s’accompagne à toutes ses phases d’un prurit marqué. Il débute par une aire érythémateuse à contours plus ou moins réguliers, qui rapidement se recouvre de petites vésicules, pouvant parfois confluer pour former des bulles. Ensuite, à cause du grattage ou spon-tanément, les vésicules se rompent la zone érythémateuse devient suin-tante. La guérison survient en passant par une phase croûteuse puis les lésions disparaissent sans laisser de cicatrice. Aux endroits où la peau est très fine ou très laxe, comme par exemple les paupières, l’eczéma aigu est érythémateux et très œdémateux, ce qui peut parfois rendre le diagnostic difficile. Dans l’eczéma chronique, les vésicules sont plus rares. L’érythème, squameux, prurigineux, a des bords mal limités. L’eczéma peut évoluer vers la lichénification, la peau devient alors épaisse, avec des stries bien visibles, de couleur gris foncé ou pigmentée. Sur les plantes et paumes l’eczéma chronique a un aspect peu spécifique avec kératose et fissures. Le diagnostic est clinique et ne nécessite pas de biopsie cutanée. Si cette dernière est réalisée, histologiquement il existe une spongiose intra-épidermique conduisant à une vésiculation intra-épidermique. L’infiltrat dermique demeurant modéré est à prédominance lymphocytaire. Il existe aussi une migration lymphocytaire intra-épidermique appelée exocytose. Il existe deux grandes causes d’eczéma allergique : l’eczéma constitu-tionnel ou dermatite atopique et l’eczéma de contact déclenché par le contact avec des haptènes. D’autres formes sont plus rares : photo-allergie, qui est une forme d’eczéma de contact, dermatite de contact aux protéines et dyshidrose.
Diagnostic différentiel de l’eczéma : la dermatite d’irritation
La dermatite d’irritation est fréquente, surtout sur les mains. Elle est secondaire à des agressions physiques ou chimiques et ne passe pas par des mécanismes immunologiques spécifiques d’un allergène. Elle se différencie de l’eczéma de contact par les caractéristiques suivantes : – elle est bien limitée à la zone de contact avec le produit irritant ; – elle s’accompagne de sensation de brûlure plutôt que de déman-geaisons ; – et, surtout, elle touche un grand nombre de travailleurs exposés au produit irritant, alors que l’eczéma de contact allergique est rare ; – comme elle n’est pas allergique, lespatch-tests(tests épicutanés) avec les produits en contact avec la peau sont négatifs. Elle peut être déclenchée par les produits riches en surfactants (savons), solvants, détergents, produits de nettoyage, mais aussi par les lavages répétés des mains.
S19P03C09
Dermatite atopique
VoirChapitre S19-P03-C10.
Dermatite de contact aux protéines
Il s’agit d’une dermatose survenant chez des patients en contact avec des protéines, qui ont un eczéma chronique, récidivant des mains et un prick-testpositif avec un matériel protéique. Elle a été individualisée en 1976 [18]. C’est une dermatose chronique eczématiforme mal connue et pro-bablement sous-diagnostiquée. Compte tenu de l’exposition cutanée surtout manuportée avec les protéines, la plupart des cas ont été signa-lés sur les mains. La dermatite de contact aux protéines est un eczéma chronique érythématosquameux et prurigineux prédominant sur le dos des mains et sur les doigts. L’importance de la paronychie avec œdème et érythème péri-unguéaux comme signe évocateur de derma-tite de contact aux protéines a été soulignée [25]. L’existence d’exacerbations urticariennes ou vésiculeuses dans les minutes suivant le contact ont une très grande valeur d’orientation car elles témoignent de l’existence d’une hypersensibilité immédiate ; mal-heureusement elles sont inconstantes. Elles ont parfois été présentes en début d’évolution et peuvent alors être retrouvées à l’interrogatoire. Elles peuvent être notées lors de la reprise du travail lorsque l’éviction a été prolongée [5]. Le terrain atopique est fréquemment associé, il était noté chez 56 % des 50 patients avec dermatite de contact aux protéines d’une étude de 2012 [39]. L’interrogatoire identifie toujours des contacts répétés et fréquents avec des protéines. Le principal facteur de risque est d’exercer un métier exposant aux protéines, avec une incidence accrue chez les pro-fessionnels de l’alimentation (bouchers, cuisiniers…) par rapport aux autres branches professionnelles. Dans le nord de l’Europe, de nom-breux cas ont été rapportés chez les éleveurs d’animaux, surtout de bovins. Les allergènes inducteurs de dermatite de contact aux protéines sont très nombreux [5]. Les protéines comestibles en sont la principale source ; voilà pourquoi c’est dans les métiers de bouche, principale-ment chez les cuisiniers et pâtissiers, que des sensibilisations à des ali-ments très variés ont été le plus souvent rapportées. Les protéines animales non comestibles (liquide amniotique chez les vétérinaires, phanères de bovins chez les éleveurs), protéines de plantes non comes-tibles (latex, ficus, chrysanthème) peuvent aussi induire des dermatites de contact aux protéines. Le diagnostic repose sur l’interrogatoire, l’examen clinique et les prick-testsavec les substances protéiques suspectées. Lespatch-testssont le plus souvent négatifs, ils éliminent un eczéma de contact aux hap-tènes. Leprick-testavec lecture immédiate classique est le test de choix pour faire le diagnostic de dermatite de contact aux protéines. Il sera réalisé avec des extraits commercialisés lorsqu’il en existe, mais en cas de négativité, c’est le produit frais natif qu’il faut tester. La méthode est de faire unprick-by-prick: le produit à tester est « prické », puis, avec la même lancette, leprick-test est fait sur la peau de l’avant-bras du patient. La recherche d’immunoglobulines E sériques spécifiques peut compléter le diagnostic.
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents