Cœur et sport
11 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Cœur et sport , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
11 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La sédentarité et l’inactivité physique, qui favorisent le développement de nombreuses maladies chroniques et diminuent l’espérance de vie, ne cessent de croître dans la population générale. Devant ce problème de santé publique, la pratique d’une activité physique et sportive doit toujours être recommandée et le médecin doit le plus souvent possible la prescrire et non la limiter ou, pire, l’interdire ! Il est aussi vrai qu’une pratique sportive « sans limites » peut révéler une cardiopathie méconnue dont le dépistage est essentiel. Pour remplir au mieux ce double rôle, le praticien doit être capable de dépister une contre-indication cardiovasculaire, de conseiller un pratiquant sur les activités physiques et sportives autorisées et de l’éduquer sur leur bonne pratique pour une prescription la plus individualisée possible.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2018
Nombre de lectures 0
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,1250€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

1
Cardiologie
Chapitre S06P03C11 Cœur et sport
FRANÇOISCARRÉ
10 1 00
11 03C P  5 S0
La sédentarité et l’inactivité physique, qui favorisent le développe ment de nombreuses maladies chroniques et diminuent l’espérance de vie, ne cessent de croître dans la population générale. Devant ce pro blème de santé publique, la pratique d’une activité physique et sportive doit toujours être recommandée et le médecin doit le plus souvent pos sible la prescrire et non la limiter ou, pire, l’interdire ! Il est aussi vrai qu’une pratique sportive « sans limites » peut révéler une cardiopathie méconnue dont le dépistage est essentiel. Pour remplir au mieux ce double rôle, le praticien doit être capable de dépister une contreindi cation cardiovasculaire, de conseiller un pratiquant sur les activités physiques et sportives autorisées et de l’éduquer sur leur bonne pra tique pour une prescription la plus individualisée possible.
Quelques définitions
L’activité physique regroupe l’ensemble des mouvements corporels qui majorent la dépense énergétique par rapport au métabolisme basal. Le sport est souvent défini comme une activité physique réalisée dans un cadre codifié répondant à un règlement. Il peut se pratiquer sous forme de compétition ou de loisir. La compétition repose sur un entraînement planifié pour améliorer une performance ou un classe ment obtenu lors de confrontations avec d’autres pratiquants. Sur le plan cardiovasculaire, il n’y a pas de compétition de petit ou de haut
S05P03C11
niveau. C’est le niveau de la performance qui varie. En France, la plu part des épreuves sportives officielles sont considérées comme des com pétitions, même si le participant y prend part sans esprit de performance, mais le seul but de loisir. Le terme loisir sousentend une participation ludique et de détente. Cette distinction binaire classique est un peu artificielle. En effet, des activités sportives amicales peuvent donner lieu à de véritables joutes où l’esprit de compétition domine. En termes d’exposition aux risques cardiovasculaires, le sport dépend du type d’exercice physique, de son intensité, de sa durée, de l’environnement dans lequel il est réalisé et du niveau d’entraînement du sujet.
Adaptations cardiovasculaires aiguës à l’exercice musculaire
Tous les sports correspondent à un mélange variable d’exercice dyna mique ou statique. L’exercice dynamique (aérobie, endurance) est carac térisé par une alternance de contraction et de relaxation de masses musculaires importantes avec ventilation libre. Il sollicite plus ou moins selon l’intensité de l’effort les métabolismes aérobie et anaérobie. L’intensité, en pourcentage de la consommation maximale d‘oxygène, et la durée de l’effort sont modulables. L’exercice statique (isométrique) est caractérisé par une contraction sans changement de longueur du muscle, il est purement anaérobie. La « musculation » (résistance) est le plus sou vent un exercice dynamique contre résistance et diffère donc de l’exercice statique pur. L’intensité de ces exercices est exprimée en pourcentage de force maximale volontaire. Les exercices mixtes associent de manière variable ces deux composantes (aviron, cyclisme). La classification de Mitchell [4] est fondée sur les composantes dynamique et statique des différents sports (Tableau S05P03C11I) et est utilisée pour les recommandations pour la pratique sportive des cardiaques.
Tableau S05P03C11IClassification des sports de Mitchell en fonction de leurs contraintes dynamiques et statiques. Dynamique A B C Statique Faible (< 40 % VO2(4070 % VOmax) Moyenne 2(> 70 % VOmax) Forte 2max) I. Faible Billard Baseball Football (< 20 % FMV) Bowling Volleyball Tennis, badminton Cricket Escrime Squash, racketball Tir à l’arme à feu Tennis de table Course longue distance Golf Course d’orientation Marche athlétique Ski de fond (classique) (1) II. Moyenne Tir à l’arc Sprint, sauts (athlétisme) Basketball (2) (1) (2050 % FMV) Plongée sousmarine Patinage artistique Handball (1,2) (1) (1) Automobilisme Football américain Hockey sur glace (1,2) (1) (1) Motocyclisme Rugby Ski de fond (skating) (1,2) (1,2) Équitation Surf Course à pied moyenne distance (1,2) (2) Natation synchronisée Natation (2) III. Forte Lancers, haltérophilie Lutte Canoëkayak, aviron (1,2) (1) (1) (> 50 % FMV) Gymnastique Bodybuilding Boxe , décathlon (1,2) (1,2) (1,2) (1) (1) Luge Ski alpin , surf des neiges Cyclisme , triathlon (1,2) (1,2) (1,2) (1) Voile, planche à voile , ski nautique Skateboard Patinage de vitesse Escalade Sports de combat Ce tableau aide à guider un patient cardiaque dans son choix de pratique sportive. (1) Sports présentant un risque marqué de collision. (2) Sports présentant un risque en cas de cardiopathie à risque de syncope. FMV : force maximale volontaire ; VO max : consommation maximale d’oxygène. 2
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents