ABC de l argumentation, 2e édition : Pour les professionnels de la santé et toute autre personne qui souhaite convaincre
212 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

ABC de l'argumentation, 2e édition : Pour les professionnels de la santé et toute autre personne qui souhaite convaincre , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
212 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Au quotidien, les professionnels de la santé ont à convaincre différentes personnes ou communautés – qu’il s’agisse de patients, de collègues, de supérieurs ou de partenaires – de la pertinence de leurs points de vue. Cet ouvrage explique à ces professionnels les principes de la rhétorique et diverses stratégies argumentatives, tout en soulignant les avantages de les utiliser dans le cadre de leur pratique. Parfois considérée comme l’art de persuader ou d’écrire avec style, la rhétorique est ici envisagée comme l’art d’argumenter pour convaincre par l’usage de la logique (logos), le recours aux émotions (pathos) et une réflexion éthique sur le rôle de l’orateur (ethos).
Cette seconde édition de l’ABC de l’argumentation a été entièrement revue. Alors que les éléments théoriques de la première partie de l’ouvrage sont demeurés sensiblement les mêmes que ceux de la première édition, les éléments pratiques de la deuxième partie ont été, pour leur part, significativement bonifiés. Les auteures ont notamment développé de nouveaux exemples pour présenter certains arguments de la méthode I-DÉ-A-L-E.
Trois nouveaux chapitres enrichissent également cette nouvelle édition, qui offre un plus grand nombre d’outils aux professionnels de la santé pour soutenir leurs revendications. Ceux-ci s’articulent autour du thème de l’advocacy et illustrent la manière dont les principes rhétoriques et les stratégies argumentatives peuvent être mis au service de la défense des droits, des besoins ou des intérêts des patients et des professionnels, de la promotion des emplois en santé ainsi que de l’amélioration des soins et des services dans ce milieu.
Ce livre se veut un incontournable dans l’enseignement de l’argumentation en santé et dans d’autres domaines. Il entend aussi outiller toute personne qui souhaite convaincre, car les principes et stratégies qu’il propose s’appliquent à toute situation d’argumentation.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 23 janvier 2019
Nombre de lectures 12
EAN13 9782760550926
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,1150€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

ABC de l argumentation
Presses de l Universit du Qu bec
Le Delta I, 2875, boulevard Laurier
bureau 450, Qu bec (Qu bec) G1V 2M2
T l phone: 418 657-4399 - T l copieur: 418 657-2096
Courriel: puq@puq.ca - Internet: www.puq.ca

Diffusion / Distribution:
CANADA
Prologue inc., 1650, boulevard Lionel-Bertrand

Boisbriand (Qu bec) J7H 1N7 - T l.: 450 434-0306 / 1 800 363-2864
FRANCE ET
Sof dis, 11, rue Soufflot
BELGIQUE
75005 Paris, France - T l.: 01 53 10 25 25

Sodis, 128, avenue du Mar chal de Lattre de Tassigny

77403 Lagny, France - T l.: 0160 07 82 99
SUISSE
Servidis SA, chemin des Chalets 7

1279 Chavannes-de-Bogis, Suisse - T l.: 022 960.95.25

Diffusion/ Distribution (ouvrages anglophones):

Independent Publishers Group, 814 N. Franklin Street

Chicago, IL 60610 - Tel.: (800) 888-4741

La Loi sur le droit d auteur interdit la reproduction des uvres sans autorisation des titulaires de droits. Or, la photocopie non autoris e - le "photocopillage - s est g n ralis e, provoquant une baisse des ventes de livres et compromettant la r daction et la production de nouveaux ouvrages par des professionnels. L objet du logo apparaissant ci-contre est d alerter le lecteur sur la menace que repr sente pour l avenir de l crit le d veloppement massif du "photocopillage .
ABC de l argumentation
Pour les professionnels de la sant et toute autre personne qui souhaite convaincre
Pr face de Marc Andr Bernier

2 e DITION
Marie-Jos e Drolet, Mireille Lalancette et Marie- ve Caty
Catalogage avant publication de Biblioth que et Archives nationales du Qu bec et Biblioth que et Archives Canada
Drolet, Marie-Jos e, 1971- , auteur
ABC de l argumentation: pour les professionnels de la sant et toute autre personne qui souhaite convaincre / Marie-Jos e Drolet, Mireille Lalancette, Marie- ve Caty.
2 e dition.
Comprend des r f rences bibliographiques.
Publi en formats imprim (s) et lectronique(s).
ISBN 978-2-7605-5090-2
ISBN 978-2-7605-5091-9 (PDF)
ISBN 978-2-7605-5092-6 (EPUB)
1. Argumentation. 2. Persuasion (Rh torique). 3. Communication en m decine.
I. Lalancette, Mireille, 1974- , auteur. II. Caty, Marie- ve, 1977- , auteur. III. Titre.
PN4192.M43D76 2019
808.06 661
C2018-942977-1


C2018-942978-X

Correction d preuves
Justine Pomerleau
Conception graphique
Julie Rivard
Mise en page
Interscript
Image de couverture
Shutterstock
D p t l gal: 1 er trimestre 2019
Biblioth que et Archives nationales du Qu bec
Biblioth que et Archives Canada
2019 - Presses de l Universit du Qu bec
Tous droits de reproduction, de traduction et d adaptation r serv s
Imprim au Canada
D5090-1 [01]
Aux tudiants qui nous donnent toujours envie de nous d passer, ainsi qu aux professionnels de la sant qui se trouvent parfois dans des situations o leurs arguments ne parviennent pas convaincre les personnes avec lesquelles ils discutent et qui rencontrent, ce faisant, des difficult s revendiquer, au nom de patients et en collaboration avec eux, la d fense des droits de ces derniers ou la promotion de leurs besoins .
P R FACE


LA RH TORIQUE, OU L ART DE CONDUIRE DES PRISES DE D CISIONS CLAIR ES
Dans sa remarquable banalit , l exp rience de l erreur repr sente peut- tre l une des dimensions les plus curieuses de la vie intellectuelle et morale, ne serait-ce que dans la mesure o c est bien souvent gr ce aux r flexions qu elle inspire qu on peut esp rer parvenir des v rit s. C est cet trange paradoxe que Montaigne avait plac au c ur de l criture de ses Essais , ce texte fondateur de la modernit qu on peut lire comme une vaste recension des erreurs auxquelles est sujet l esprit humain, que celles-ci soient religieuses ou philosophiques, politiques ou judiciaires, populaires ou scientifiques. Ce projet qui consiste faire de toutes ces erreurs le foyer d une m ditation sur ce que Montaigne (1580) appelle l "humaine condition convient assur ment des temps troubl s, marqu s par l rosion des certitudes et la perte des rep res traditionnels. Toutefois, si elle est le fruit d une inqui tude propre aux temps modernes, la th se suivant laquelle, comme l crit Fontenelle (1683, p. 143), l "esprit humain et le faux sympathisent extr mement est elle-m me susceptible de conduire deux attitudes distinctes. La premi re est celle d un scepticisme radical, que caract rise une d fiance l gard de toute certitude pr tendue et qui en conclut une relativit absolue des opinions et des go ts, des valeurs et des cultures, telle ou telle coutume, telle ou telle pratique n tant finalement ni meilleure ni pire que telle ou telle autre. La seconde retient moins de l exp rience de l erreur cette impossibilit prendre parti qu une exigence de discernement critique, qui se r alise dans une capacit jauger diff rents arguments et confronter diverses hypoth ses concurrentes au sein d une sph re publique de libre expression, de communication et de d bat. En pareil cas, l exp rience de l erreur invite moins se mettre l cole d un scepticisme d senchant qu soumettre toute opinion et toute prise de d cision l preuve d un d bat raisonnable o s exerce un art de penser et de dire. Les anciens Grecs et les anciens Romains appelaient "rh torique cet art de raisonner qui, en cherchant mobiliser les arguments les plus probables, nourrissait l ambition de conduire des prises de d cision clair es; aujourd hui, c est la red couverte de cet art aussi m connu qu indispensable que convie le livre de Marie-Jos e Drolet, Mireille Lalancette et Marie- ve Caty.
Cette red couverte est d autant plus essentielle que les sources desquelles proc de l erreur sont, on le sait, infinies. Par exemple, l erreur m dicale et, plus g n ralement, professionnelle, peut tenir non seulement une multitude d inexactitudes portant sur les faits, mais encore d innombrables m prises dans la conduite de la pens e. Dans ce dernier cas, l erreur est d autant plus craindre qu elle para t bien souvent sous les formes les plus insidieuses et les plus captieuses, dans la mesure o m me les proc dures les mieux assur es de la logique peuvent toujours tre fort ais ment d tourn es. Prenons cet exemple classique de raisonnement d ductif: "Tous les hommes sont mortels; or Socrate est un homme; donc Socrate est mortel. Rien n est plus juste ni plus vrai; rien, pourtant, n est plus simple subvertir que la parfaite coh rence d un tel argument, voire de tout raisonnement. Dans ses Essais , Montaigne avait d ailleurs soulign la facilit avec laquelle le langage se pr te tous les d tournements sophistiques ou, si l on pr f re, trompeurs et fallacieux dans la conduite d un raisonnement. Afin d illustrer l extr me mall abilit des r gles de la logique, ne s amusait-il pas jeter le ridicule sur les certitudes pr tendues auxquelles pr tend parvenir le raisonnement d ductif, en en proposant ce nouvel exemple si r jouissant: "Le jambon fait boire; or boire d salt re; donc le jambon d salt re ? De m me, de nos jours, dans cet ABC de l argumentation que l on va lire, nos trois auteures prennent-elles toujours soin d indiquer les "pi ges viter , lorsqu elles montrent comment construire des arguments convaincants. C est que l erreur de raisonnement n est pas toujours, comme dans le plaisant exemple de Montaigne, un simple jeu d esprit destin faire rire: dans la vie quotidienne, le sophisme a bien plus souvent pour fonction de chercher produire une illusion de v rit , elle-m me destin e tromper le jugement et garer les consciences. En ce sens, la rh torique est bien davantage qu un art d argumenter, elle est aussi une cole de prudence et de discernement qui enseigne se garantir des manipulations de la parole. Voil m me ce qui fait l une des plus grandes forces de cet ABC de l argumentation : le refus de la manipulation, posture qu il importe sans nul doute d affirmer avec force une poque comme la n tre, si puissamment domin e par le r gne de l image et de l apparence qu impose le triomphe d une soci t du spectacle et de la communication m diatique.
Mais s il est vrai que, de nos jours, toute prise de parole s inscrit dans ce contexte g n ral, le professionnel de la sant qui cherche persuader doit alors en tirer une cons quence qui le concerne plus particuli rement. De fait, l exp rience de l erreur et de la manipulation se trouve, en quelque sorte, multipli e et renforc e par l univers de la communication virtuelle, dont la caract ristique la plus fondamentale tient une croissance exponentielle des informations qui circulent dans l espace public. Or cet accroissement est, bien souvent, directement proportionnel l affaiblissement de l autorit des institutions traditionnelles - universit s, coles de m decine, associations professionnelles, diteurs scientifiques, etc. - dont la mission consiste, justement, r guler la diffusion des savoirs afin de mieux en assurer la validit . Gr ce Internet, chaque individu ne semble-t-il pas de plus en plus habit par le sentiment qu il est d sormais en mesure d tablir lui-m me son propre diagnostic, sans se soucier d une connaissance objective, valid e par les institutions du savoir? Du fait d Internet, ne voit-on pas galement se multiplier rumeurs incontr l es et d sinformation int ress e, comme en t moignent le refus parfois opini tre de la vaccination et, de mani re plus g n rale, le progr s des croyances d raisonnables? Plac sous ce jour, le nouvel instrument de construction de l opinion publique que repr sente Internet exige d autant plus de renouer avec un art d argumenter que le refus, chez quelques patients, de reconna tre ju

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents