311 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Territoires et développement : La richesse du Québec , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
311 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce manuel propose une démarche pédagogique pour comprendre les trois principales dimensions du développement territorial, soit l’occupation, la gouvernance et l’innovation. Les théories, les modèles et les concepts pertinents sont à cet effet exposés et illustrés à travers la diversité des territoires qui fait la richesse du Québec.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 04 novembre 2011
Nombre de lectures 0
EAN13 9782760530935
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,1300€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Table des matières
Couverture
Table des matières
Copyright
Remerciements
Liste des cartes
Liste des figures
Liste des tableaux
Introduction
L’OCCUPATION DES TERRITOIRES
LA GOUVERNANCE TERRITORIALE
L’INNOVATION TERRITORIALE
CHAPITRE 1 - La nature et la culture territoriales
1.1. LES GRANDES COMPOSANTES DE LA NATURE
1.2. LES BASSINS DE RESSOURCES NATURELLES
1.2.1. La ressource hydrique
1.2.2. La ressource terrienne
1.2.3. La ressource «forêt»
1.2.4. Les ressources minières
1.2.5. Les ressources maritimes
1.2.6. Les grandes zones de ressources
1.3. L’ANCRAGE CULTUREL
1.4. LA SAISIE SPATIOÉCONOMIQUE
1.5. L’HÉRITAGE SPATIOÉCONOMIQUE
1.5.1. La conquête territoriale
1.5.2. La colonisation
1.5.3. La collecte des ressources
1.5.4. L’urbanisation
1.5.5. La hiérarchie urbaine
1.5.6. Le mariage urbain-rural
CONCLUSION
CHAPITRE 2 - Les modèles de la théorie spatiale
2.1. LES PRINCIPAUX MODÈLES THÉORIQUES
2.2. LE POSITIONNEMENT DE POINTS-LIEUX
2.2.1. La Cité
2.2.2. Les auréoles
2.2.3. Les foyers
2.2.4. Les économies d’agglomération
2.3. LE POSITIONNEMENT DES AIRES-MILIEUX
2.3.1. Le bassin
2.3.2. La communauté
2.3.3. La région
2.3.4. Le district
2.4. LES RELATIONS ENTRE LES POINTS-LIEUX
2.4.1. La localisation
2.4.2. La diffusion
2.4.3. Le système urbain
2.4.4. Les avant-postes
2.5. LES RELATIONS ENTRE LES AIRES-MILIEUX
2.5.1. Les alvéoles
2.5.2. La dorsale
2.5.3. L’archipel
2.5.4. La métapole
2.5.5. La périphérie
CONCLUSION
CHAPITRE 3 - La dynamique spatioéconomique contemporaine
3.1. LES PERSPECTIVES SPATIOÉCONOMIQUES DU QUÉBEC
3.2. L’ENSEMBLE URBAIN DU QUÉBEC
3.3. MONTRÉAL, PÔLE PRINCIPAL
3.4. QUÉBEC, LA CAPITALE
3.5. LA CROISSANCE INÉGALE DES PÔLES
3.6. LE REPOSITIONNEMENT DE PLUSIEURS PÔLES
3.7. LE RECENTRAGE POLYCENTRIQUE
3.8. LA PÉNÉTRATION DE LA PÉRIPHÉRIE
3.8.1. L’arc nordique de pôles secondaires
3.8.2. Les axes de pôles tertiaires
3.9. LA NOUVELLE DIVISION SPATIOÉCONOMIQUE
3.9.1. L’extraction
3.9.2. La consommation
3.9.3. La production
3.9.4. L’innovation
3.10. LES NOUVELLES FORMES TERRITORIALES
CONCLUSION
CHAPITRE 4 - L’échelon territorial de la cité
4.1. LA NÉCESSITÉ D’INSTANCES LOCALES
4.2. LA MISE EN PLACE DU RÉGIME MUNICIPAL
4.3. LA RESPONSABILISATION DES ÉLUS LOCAUX
4.4. LES INTERVENTIONS «KEYNÉSIENNES»
4.5. LE NOUVEAU RÔLE DE L’ÉTAT CENTRAL
4.6. LA REDÉFINITION DU RÔLE DE L’ÉTAT
4.7. LE TEMPS DES DIAGNOSTICS
4.8. LA RÉFORME PROGRESSIVE
4.9. LA FUSION VOLONTAIRE DES MUNICIPALITÉS
4.10. LE SUIVI DE LA RÉFORME MUNICIPALE
4.11. QUELQUES COMPARAISONS
4.12. LES AGGLOMÉRATIONS URBAINES
4.13. LA RÉFORME DES AGGLOMÉRATIONS URBAINES DE 2000
CONCLUSION
CHAPITRE 5 - Les aires: Régions, communautés, districts
5.1. LES RÉGIONS ADMINISTRATIVES
5.2. LES ORGANISATIONS PUBLIQUES RÉGIONALES
5.3. LES ORGANISATIONS COLLECTIVES RÉGIONALES
5.4. L’APPROPRIATION TERRITORIALE PAR LA RÉGION
5.5. LES COMMUNAUTÉS MRC
5.6. L’INITIATIVE DE L’ÉTAT
5.7. DES COMMUNAUTÉS DÉMOCRATIQUES
5.8. DE L’AMÉNAGEMENT À LA GESTION PUBLIQUE
5.9. LA MOBILISATION DES ACTEURS
5.10. LA RÉFORME TERRITORIALE DE 2000
5.11. L’APPROPRIATION COMMUNAUTAIRE MRC
5.12. LES ZONES ÉCONOMIQUES SPÉCIALISÉES
5.13. LES ZONES DE FORTE CONCENTRATION
5.14. LES TERRITOIRES DE «SOUTIEN DE L’INNOVATION»
5.15. L’APPROPRIATION TERRITORIALE DANS LES ZONES SPÉCIALISÉES
CONCLUSION
CHAPITRE 6 - Les légitimités et les spécificités territoriales
6.1. LA LÉGITIMITÉ HISTORIQUE
6.2. LA LÉGITIMITÉ IDÉOLOGIQUE
6.3. LA LÉGITIMITÉ JURIDIQUE
6.4. LA LÉGITIMITÉ POLITIQUE
6.5. LA LÉGITIMITÉ DÉMOCRATIQUE
6.6. LA LÉGITIMITÉ FONCTIONNELLE
6.7. LA LÉGITIMITÉ FINANCIÈRE
6.8. LA LÉGITIMITÉ ÉCONOMIQUE
6.9. LES SPÉCIFICITÉS DE L’ANCRAGE TERRITORIAL
6.10. LES SPÉCIFICITÉS DE LA PROXIMITÉ TERRITORIALE
6.11. LES SPÉCIFICITÉS DES FONCTIONS TERRITORIALES
6.12. LES SPÉCIFICITÉS DES MOYENS TERRITORIAUX
6.13. LES SPÉCIFICITÉS DE LA GOUVERNANCE TERRITORIALE
CONCLUSION
CHAPITRE 7 - Le levier de la décentralisation
7.1. L’ORIGINE DE CETTE OPTION EN GESTION PUBLIQUE
7.2. L’ODYSSÉE QUÉBÉCOISE
7.3. LA SYNTHÈSE SUR LA DÉCENTRALISATION
7.4. QUELLES RESPONSABILITÉS FAUT-IL DÉCENTRALISER?
7.5. UN RETOUR SUR NOTRE HÉRITAGE INSTITUTIONNEL
7.6. LES VERTUS ET LES VICES DE LA DÉCENTRALISATION DÉCONCENTRÉE
7.7. LES VERTUS ET LES VICES DE LA DÉCENTRALISATION CONCENTRÉE
7.8. L’INTÉGRATION TERRITORIALE PAR UNE STRUCTURE CENTRALE
7.9. LA CONSOLIDATION SUPRALOCALE
7.10. L’INTÉGRATION TERRITORIALE PAR LA COORDINATION VOLONTAIRE
7.11. LES RÉCENTES INNOVATIONS INSTITUTIONNELLES DE COORDINATION
7.12. LA GÉOMÉTRIE VARIABLE DES ENJEUX CONTEMPORAINS
CONCLUSION
CHAPITRE 8 - La demande sociale de décentralisation
8.1. LA COMPLEXITÉ INSTITUTIONNELLE
8.2. LA MÉTHODE
8.3. LE CHOIX DES RÉGIONS, 1983
8.4. LA COMMISSION D’ÉTUDE SUR LES MUNICIPALITÉS, 1985
8.5. LA COMMISSION BÉLANGER-CAMPEAU, 1991
8.6. LES COMMISSIONS SUR L’AVENIR DU QUÉBEC, 1995
8.7. LA COMMISSION SUR LES FINANCES ET LA FISCALITÉ LOCALES, 1998
8.8. LE RENDEZ-VOUS NATIONAL DES RÉGIONS, 2002
8.9. LES LEÇONS DE LA PHASE 1
8.10. LE FORUM DES GÉNÉRATIONS, 2004
8.11. LE VOLET RÉGIONALISATION DU PROGRAMME GOUVERNEMENTAL
8.12. LES BANCS D’ESSAI: LA DEMANDE DES MRC
8.13. LA PROPOSITION DE LOI-CADRE SUR LA DÉCENTRALISATION
8.14. LIBÉRER «LES» QUÉBEC
8.15. LES COMPÉTENCES
CONCLUSION
CHAPITRE 9 - L’appropriation territoriale par la planification
9.1. LES ACTEURS TERRITORIAUX DE LA PLANIFICATION
9.2. LE PILOTAGE DE L’INTERACTION
9.3. LA COORDINATION PAR LE MARCHÉ
9.4. LA COORDINATION PAR UNE STRUCTURE CENTRALE
9.5. LA COORDINATION PAR LES INSTITUTIONS
9.6. LA VISION TERRITORIALE
9.7. LE CADRE STRATÉGIQUE
9.8. LA PRISE DE DÉCISION
9.9. LES TACTIQUES D’EXÉCUTION
9.10. LA MISE EN INTERACTION
9.11. LES LACUNES DE LA PLANIFICATION TERRITORIALE
CONCLUSION
CHAPITRE 10 - Les modèles explicatifs du développement territorial
10.1. LA LOI DES AVANTAGES COMPARATIFS
10.2. LE MODÈLE CLASSIQUE DE LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE
10.3. LA CROISSANCE ÉQUILIBRÉE OU DÉSÉQUILIBRÉE?
10.4. LA THÉORIE DE LA BASE EXPORTATRICE
10.5. LE PROCESSUS CUMULATIF
10.6. LE PRINCIPE DU DÉVELOPPEMENT PAR ÉTAPES
10.7. L’ATTRACTION D’ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES
10.8. LE PRINCIPE DES INDUSTRIES INDUSTRIALISANTES
10.9. LE CARACTÈRE ENDOGÈNE DU DÉVELOPPEMENT
10.10. LE DÉVELOPPEMENT LOCAL
CONCLUSION
CHAPITRE 11 - Les trajectoires économiques territoriales
11.1. LE MODÈLE DE ROSTOW
11.2. LA MÉTHODOLOGIE
11.3. LE CAS DE MONTRÉAL
11.4. LE CAS DE QUÉBEC
11.5. LA PÉRIODE PRÉINDUSTRIELLE NON MÉTROPOLITAINE
11.6. LE DÉMARRAGE INDUSTRIEL NON MÉTROPOLITAIN
11.7. L’ÈRE DE LA CONSOMMATION DE MASSE (1945-1975)
11.8. LES CHANGEMENTS STRUCTURELS EN RÉGIONS (1975-2000)
11.9. LES PARTICULARITÉS DU QUÉBEC
CONCLUSION
CHAPITRE 12 - Le soutien territorial de l’innovation
12.1. L’INNOVATION MOTRICE
12.2. LA DIFFÉRENCE TERRITORIALE
12.3. LES FONDEMENTS THÉORIQUES
12.4. LE MODÈLE DE BECATTINI
12.5. LA NOMENCLATURE DE MARKUSSEN
12.6. LA TYPOLOGIE DE MAILLAT
12.7. LES TERRITOIRES À SUCCÈS
12.8. LES ÉCONOMIES DE PROXIMITÉ
12.9. LE MODÈLE INTERACTIF DE L’INNOVATION
12.10. COMMENT SE PRÉSENTE L’INTERACTION?
12.11. LES RÉSEAUX
12.12. LES TROIS TYPES DE RÉSEAUX
12.13. LES RÉSEAUX NATURELS
12.14. LES RÉSEAUX FONCTIONNELS
12.15 LES RÉSEAUX UTILITAIRES
CONCLUSION
CHAPITRE 13 - La communauté apprenante
13.1. LES ACTEURS DU PROCESSUS COGNITIF
13.2. LA CULTURE TERRITORIALE COGNITIVE
13.3. L’INTERMÉDIATION
13.4. LES NIVEAUX MICRO ET MÉSO
13.5. LA FONCTION DE CRÉATIVITÉ
13.6. LES CATALYSEURS DE LA CRÉATIVITÉ
13.7. LES CERCLES DE CRÉATIVITÉ
13.8. LES CONDITIONS DE LA CR

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text