265 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Les PME à forte croissance , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
265 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Quel est le secret des PME qui survivent à la croissance? À partir de l'expérience de 17 entreprises québécoises, les auteurs montrent qu'au-delà de la croissance même du secteur et de stratégies de fusion ou d'acquisition, le succès relève de la dynamique de la direction et des relations particulières qu'elle développe avec les clients. Il est aussi tributaire de la capacité des organisations à s'ajuster au changement et donc de leurs pratiques d'autoréorganisation à mesure que la croissance exige plus de ressources pour innover et relever les défis du développement des marchés.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 29 juillet 2002
Nombre de lectures 12
EAN13 9782760517134
Langue Français
Poids de l'ouvrage 9 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0027€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

LES PME
À FORTE CROISSANCE
L’exemple de 17 gazelles
dans 8 régions du Québec
© 2002 – Presses de l’Université du Québec
Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Sainte-Foy, Québec G1V 2M2 • Tél. : (418) 657-4399 – www.puq.uquebec.ca
Tiré de : Les PME à forte croissance, sous la direction de Pierre-André Julien, ISBN 2-7605-1181-2Collection sous la direction de
Pierre-André Julien, Réal Jacob et Louis Raymond
La gestion financière des PME
Théories et pratiques
Josée St-Pierre
1999, ISBN 2-7605-1030-1, 340 pages
Entrepreneuriat et stratégie des PME
Recueil de cas
Sous la direction de Camille Carrier et Colette Fourcade
1998, ISBN 2-7605-1018-2, 308 pages
De la créativité à l’intrapreneuriat
Camille Carrier
1997, ISBN 2-7605-0946-X, 154 pages
Mondialisation de l’économie et PME québécoises
Pierre-André Julien et Martin Morin
1996, ISBN 2-7605-0857-9, 218 pages
PRESSES DE L’UNIVERSITÉ DU QUÉBEC
Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450
Sainte-Foy (Québec) G1V 2M2
•Téléphone : (418) 657-4399 Télécopieur : (418) 657-2096
•Courriel : puq@puq.uquebec.ca Internet : www.puq.uquebec.ca
Distribution :
CANADA et autres pays
DISTRIBUTION DE LIVRES UNIVERS S.E.N.C.
845, rue Marie-Victorin, Saint-Nicolas (Québec) G7A 3S8
Téléphone : (418) 831-7474 / 1-800-859-7474 • Télécopieur : (418) 831-4021
FRANCE SUISSE
DIFFUSION DE L’ÉDITION QUÉBÉCOISE SERVIDIS SA
30, rue Gay-Lussac, 75005 Paris, France 5, rue des Chaudronniers, CH-1211 Genève 3, Suisse
Téléphone : 33 1 43 54 49 02 Téléphone : 022 960 95 25
Télécopieur : 33 1 43 54 39 15 Télécopieur : 022 776 35 27
La Loi sur le droit d’auteur interdit la reproduction des œuvres sans autorisation
des titulaires de droits. Or, la photocopie non autorisée – le « photocopillage » –
s’est généralisée, provoquant une baisse des ventes de livres et compromettant
la rédaction et la production de nouveaux ouvrages par des professionnels.
L’objet du logo apparaissant ci-contre est d’alerter le lecteur sur la menace
que représente pour l’avenir de l’écrit le développement massif du « photocopillage ».
© 2002 – Presses de l’Université du Québec
Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Sainte-Foy, Québec G1V 2M2 • Tél. : (418) 657-4399 – www.puq.uquebec.ca
Tiré de : Les PME à forte croissance, sous la direction de Pierre-André Julien, ISBN 2-7605-1181-2LES PME
À FORTE CROISSANCE
L’exemple de 17 gazelles
dans 8 régions du Québec
Sous la direction de Pierre-André JULIEN
Avec la collaboration de Danielle LUC, Mario CARRIER, Luc DESAULNIERS et Yvon MARTINEAU
Avec la participation de
Farid BEN HASSEL, Robert CARRIER, Jocelyne GÉLINAS,
Marie-Pierre IPPERSIEL, Christophe KADJI-YOUALEU,
Martin MORIN et Michel PÉRIGNY
2003
Presses de l’Université du Québec
Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bur. 450
Sainte-Foy (Québec) Canada G1V 2M2
© 2002 – Presses de l’Université du Québec
Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Sainte-Foy, Québec G1V 2M2 • Tél. : (418) 657-4399 – www.puq.uquebec.ca
Tiré de : Les PME à forte croissance, sous la direction de Pierre-André Julien, ISBN 2-7605-1181-2Données de catalogage avant publication (Canada)
Vedette principale au titre :
Les PME à forte croissance : l’exemple de 17 gazelles dans 8 régions du Québec
(Entrepreneuriat & PME)
ISBN 2-7605-1181-2
1. Petites et moyennes entreprises – Québec (Province). 2. Leadership – Québec (Province).
3. Innovations – Québec (Province). 4. Apprentissage organisationnel – Québec (Province).
5. Marketing – Québec (Province). 6. Petites et moyennes entreprises – Québec (Province) –
Cas, Études de. I. Julien, Pierre-André, 1939- . II. Collection.
HD2346.C22Q44 2002 338.6'42'09714 C2002-940578-5
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada
par l’entremise du Programme d’aide au développement
de l’industrie de l’édition (PADIÉ) pour nos activités d’édition.
Révision linguistique : LE GRAPHE ENR.
Mise en pages : INFO 1000 MOTS INC.
Couverture: RICHARD HODGSON
1 2 3 4 5 6 7 8 9 PUQ 2003 9 8 7 6 5 4 3 2 1
Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés
© 2002 Presses de l’Université du Québec
eDépôt légal – 3 trimestre 2002
Bibliothèque nationale du Québec / Bibliothèque nationale du Canada
Imprimé au Canada
© 2002 – Presses de l’Université du Québec
Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Sainte-Foy, Québec G1V 2M2 • Tél. : (418) 657-4399 – www.puq.uquebec.ca
Tiré de : Les PME à forte croissance, sous la direction de Pierre-André Julien, ISBN 2-7605-1181-2Préface 0
Les PME à forte croissance
Au-delà de la fascination
Quelle fut la plus grande invention de Thomas Edison?
L’ampoule à incandescence? Le phonographe? Le
cinémascope ? Ce furent certes de grandes inventions; mais le réel
génie d’Edison fut de créer un laboratoire de R-D,
hyperorganisé, réglé comme une horloge, qui devint, plus tard, la
Compagnie Générale Électrique. Les bâtisseurs de grandes
entreprises sont des horlogers, pas simplement des gens qui se
contentent de vous donner l’heure. Ils savent que, pour créer
une entreprise d’envergure, ils doivent d’abord et avant tout
1s’appliquer à bâtir son organisation. (Jim Collins , notre
traduction)
Les entreprises à forte croissance, grandes, moyennes ou petites,
fascinent. Avec raison devrait-on ajouter.
Elles nous fascinent d’abord par leurs performances hors du
commun. Pensons-y: capables de maintenir un rythme annuel de
croissance supérieur à 20-25 % au cours d’une période d’au moins
cinq ans (et parfois plus), ces entreprises dépassent, bon an mal an,
la croissance de leurs marchés de référence par des facteurs souvent
1. Voir J. Collins et J. Porras, The Ultimate Vision, 1995,
<http://www.jimcollins.com>.
© 2003 – Presses de l’Université du Québec
Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Sainte-Foy, Québec G1V 2M2 • Tél. : (418) 657-4399 – www.puq.uquebec.ca
Tiré de : Les PME à forte croissance, sous la direction de Pierre-André Julien, ISBN 2-7605-1181-2VIII LES PME À FORTE CROISSANCE
impressionnants. Lorsqu’on considère que la durée de vie d’une
nouvelle PME ne dépasse pas cinq ans dans 50 % des cas et que la
plupart des PME qui survivent croissent relativement peu, on sait
d’emblée être en présence d’un phénomène somme toute rare.
De fait, les entreprises à forte croissance forment, selon les pays,
de 2 % à 10 % des entreprises pérennes, mais elles génèrent de 40 %
à 60 % des emplois créés par expansion. Dans le contexte de
croissance accélérée des pays occidentaux depuis le début des années
1990, elles ont grandement contribué à réhabiliter l’entrepreneurship
en tant que moteur de cette croissance, une dimension que les tigres
internationaux – ces conglomérats qui carburent à la croissance
externe – avaient reléguée dans l’ombre.
La fascination qu’exercent ces entreprises chez les observateurs
tient aussi à leur apparente singularité économique. En fait, ces
entreprises constituent de véritables paradoxes selon les théories
économiques classiques. Ces théories nous enseignent, en effet, qu’il est peu
probable qu’une entreprise se démarque de façon durable de ses
compétiteurs, puisqu’en principe ces derniers sont assujettis aux mêmes
règles du jeu et qu’ils réagissent à ces signaux en accroissant, eux
aussi, leurs efforts pour profiter de rendements supérieurs. À moyen
terme, croit-on, les taux de rendement et de croissance de ces
entreprises convergeront donc… Si cette loi des rendements croissants a
connu son heure de gloire à l’apogée de l’ère industrielle, la réalité
économique qui émerge actuellement dans les pays occidentaux nous
oblige à réviser plusieurs de ces postulats. Il nous suffira ici de
souligner que les savoirs ne répondent pas aux mêmes règles du jeu que
les ressources économiques traditionnelles et que, de ce fait,
l’économie qui en résulte ouvre la voie à de nouveaux modèles
stratégiques d’affaires (new game strategies), dont les entreprises à forte
croissance pourraient être une manifestation durable, voire de plus en
2plus « courante » .
Ainsi, on comprend mieux la fascination que ces entreprises<

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text