99 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

L'Adaptation organisationnelle dans les théories managériales et sociales , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
99 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

À la fois une introduction, une critique et une réflexion sur les concepts-clés des théories managériales et sociales, ce livre rend compte de la relation entre les organisations et leur environnement. L’auteur s’applique à faire ressortir les apports de chaque courant à la théorie organisationnelle contemporaine.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 31 mars 2011
Nombre de lectures 4
EAN13 9782760529120
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0650€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

L’ADAPTATION
ORGANISATIONNELLE
DANS LES THÉORIES
MANAGÉRIALES ET SOCIALES
PRESSES DE L’UNIVERSITÉ DU QUÉBEC
Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450
Québec (Québec) G1V 2M2
Téléphone: 418-657-4399 Télécopieur: 418-657-2096
Courriel: puq@puq.ca . Internet: www.puq.ca

Diffusion/Distribution:

CANADA et autres pays
P ROLOGUE INC .
1650, boulevard Lionel-Bertrand
Boisbriand (Québec) J7H 1N7
Téléphone: 450-434-0306 / 1 800 363-2864
SUISSE
S ERVIDIS SA Chemin des Chalets 1279 Chavannes-de-Bogis Suisse Tél. : 22 960. 95. 32
FRANCE
S ODIS 128, av. du Maréchal de Lattre de Tassigny 77403 Lagny France Tél. : 01 60 07 82 99
BELGIQUE
P ATRIMOINE SPRL 168, rue du Noyer 1030 Bruxelles Belgique Tél. : 02 7366847
AFRIQUE
A CTION PÉDAGOGIQUE POUR L’ÉDUCATION ET LA FORMATION Angle des rues Jilali Taj Eddine et El Ghadfa Maârif 20100 Casablanca Maroc

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Amedzro St-Hilaire, Walter, 1976-

L’adaptation organisationnelle dans les théories managériales et sociales
Comprend des réf. bibliogr.
ISBN 978-2-7605-2910-6
1. Changement organisationnel. 2. Adaptation sociale. 3. Gestion - Aspect social. I. Titre.
HD58. 8. A43 2011 658. 4’06 C2010-942608-8
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement
du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada
pour nos activités d’édition.
La publication de cet ouvrage a été rendue possible
grâce à l’aide financière de la Société de développement
des entreprises culturelles (SODEC).
Intérieur
Mise en pages: I NFO 1000 MOTS
Couverture
Conception: A NNABELLE VIAU
1 2 3 4 5 6 7 8 9 PUQ 2011 9 8 7 6 5 4 3 2 1
Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés
© 2011 Presses de l’Université du Québec
Dépôt légal – 1 er trimestre 2011
Bibliothèque et Archives nationales du Québec / Bibliothèque et Archives Canada
Table des matières
Introduction
Les spécificités des théories et recherches managériales et sociales
P ARTIE 1 Concepts fondamentaux et éléments d’attache à l’analyse de l’adaptation organisationnelle
C HAPITRE 1 La rationalité et la recherche managériale et sociale
La rationalité économique classique
Critique de la rationalité classique
La réévaluation de la théorie économique:un survol de quelques approches émergentes
Le postmodernisme
L’institutionnalisme
Les théories critiques
Conclusion sur la rationalité
C HAPITRE 2 Les perspectives empiriques disponibles
Les limites de la rationalité classique
Des approches conceptuelles trop partielles de l’objet société
Les approches économiques
Les approches politiques
Les approches sociologiques
Conclusion: des perspectives empiriques peu adaptées…
P ARTIE 2 L’adaptation organisationnelle dans les théories managériales et sociales
C HAPITRE 3 L’adaptation organisationnelle dans les modèles de l’organisation dominée par son environnement sociétal
L’adaptation technico-économique des organisations
Modèles de l’environnement: incertitude et dépendance
La théorie de la dépendance envers les ressources…
La théorie de la démographie des organisations
L’adaptation socioculturelle des organisations
Modèles de l’environnement: champs organisationnels
Conséquences de l’adaptation socioculturelle
Contributions théoriques des modèles de l’organisation dominée par son environnement sociétal
C HAPITRE 4 Les modèles de l’organisation créatrice de son environnement sociétal
L’environnement réticulé (perspective des réseaux)
Panorama
L’approche structuraliste des organisations
L’approche de l’encastrement (embeddedness)
L’approche de l’intéressement (enrôlement)
Critique des théories de l’environnement réticulé… .
La perspective de l’environnement négocié
Ordre négocié de Strauss
Théorie des conventions (économie de la grandeur: Boltanski et Thévenot)
Systèmes d’action concrets
Structuration:la dialectique agence/structure (Giddens)
Conclusion sur les théories de l’environnement négocié…
C HAPITRE 5 Nouvelle frontière entre l’organisation et son environnement sociétal
Une construction sociale de l’environnement résultant des interactions organisationnelles
Les parties prenantes (the stakeholders) :un nouvel enjeu organisationnel
De l’éthique à la responsabilité sociale des entreprises dans la théorie des organisations
L’adaptation organisationnelle et l’influence d’un cadre normatif
Conclusion générale
Glossaire
Bibliographie
Introduction
La question des relations entre les organisations et leur environnement sociétal est essentielle à la compréhension de la dynamique des organisations, à l’analyse de leur performance de même qu’à la caractérisation du système sociétal dans lequel se trouvent ces organisations. L’analyse des organisations modernes dans un contexte de profondes mutations accélérées nécessite, d’une part, de caractériser l’environnement sociétal dans lequel elles baignent, de déterminer les transformations que subit cet environnement et de l’autre, elle appelle à une mise en évidence de la réaction de ces organisations face aux mutations socio-économiques environnementales contemporaines. Mais, fondamentalement, comment les approches managériales et sociales traitent-elles de la gestion de l’incertitude et des risques découlant des transformations des environnements sociétaux, l’adaptation organisationnelle étant étroitement liée à la performance des organisations et à la structure de la communauté?
De nombreux cadres d’analyse ont été développés pour tenter de rendre compte de cette relation entre les organisations et leur environnement. Toutefois la question a été véritablement posée dans les années 1960 par les théoriciens de la contingence (Lawrence et Lorsch, 1967; Burns et Stalker, 1961). Avec leurs travaux apparaît l’idée que l’environnement constitue un facteur de contingence influençant la structure organisationnelle et la performance de l’organisation. Ils soutiennent que l’environnement recèle une multitude d’éléments, externes à l’entreprise et synthétisés par l’incertitude de l’environnement. En 1965, Joan Woodward démontre, à la suite d’une recherche menée sur 100 entreprises industrielles dans l’Essex (Grande-Bretagne), que la structure organisationnelle relève des différences technologiques entre entreprises. Elle en déduit que le système technique est le facteur de contingence principal qui détermine la structure organisationnelle. De façon générale, deux hypothèses majeures se dégageaient des propos de ces théoriciens de la contingence:

→ il n’existe pas de modèle unique de l’organisation performante, et toutes les structures organisationnelles ne sont pas équivalentes en termes d’efficacité;
→ les organisations performantes se reconnaissent à leur capacité d’adopter le modèle organisationnel leur permettant de s’adapter le mieux possible aux contraintes et exigences environnementales découlant des facteurs de contingence.
Il en résulte que la structure d’une organisation se trouve déterminée par les éléments de contingence caractérisant son environnement. L’organisation n’apparaît plus comme un système global et homogène. En fonction du degré de turbulence et de complexité de son environnement, tout ou partie des éléments structurels de l’organisation évolue et s’adapte. Ainsi, une organisation s’adapte à son environnement par un double mécanisme de différenciation et d’intégration des éléments de contingence de sa structure. Confrontées à des environnements variés, les organisations se diversifient en conséquence. Cependant, l’efficacité organisationnelle demeure la variable principale à optimiser. Les cadres d’analyse privilégiés caractérisent alors les organisations comme des systèmes régis par des décideurs mus par une rationalité maximisatrice.
La question de la relation entre les organisations et leur environnement, donc de l’adaptation organisationnelle, a évolué et s’est complexifiée au fil du temps. En 1972, John Child démontre que par le biais des choix stratégiques, les organisations sont capables d’altérer, d’influencer ou de façonner leur environnement afin d’accroître leur performance. De nouvelles formes relationnelles ont été observées par la s

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text