352 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Toujours ANTICIPER… pour les utiliser au mieux , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
352 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Enfin l'ouvrage que l'on désespérait de trouver sur le marché, au travers d'interrogations que chaque lecteur aurait très bien pu poser, avec des réponses précises et pratiques par un formateur, à la demande de ses anciens stagiaires. Aucun livre n'a traité ces sujets d'actualité, trop rarement évoqués parce que très difficiles à expliciter. Ce livre sera votre allié au quotidien, quels que soient votre matériel informatique, votre marque de téléphone et vos logiciels utilisés à titre personnel, professionnel ou associatif. Qui que vous soyez, vous y trouverez des recettes pleines de bon sens, étayées d'exemples pratiques, des modes d'emploi concrets et déjà expérimentés. Enfin, plus indépendants et prudents face aux dernières nouveautés techniques, vous deviendrez responsables dans vos choix d'outils ainsi que dans vos réalisations, car vous aurez pris le temps de réfléchir en amont pour acquérir enfin cette propre et précieuse autonomie d'action dans ce monde qui évolue un peu trop rapidement.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 mars 2019
Nombre de lectures 5
EAN13 9782414313327
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0067€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Couverture
Copyright













Cet ouvrage a été composé par Edilivre
175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis
Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50
Mail : client@edilivre.com
www.edilivre.com

Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction,
intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

ISBN numérique : 978-2-414-31333-4

© Edilivre, 2019
Préface
Nous nous fréquentons depuis bientôt 50 ans avec Jacques NÉEL . Je ne l’ai jamais vu changer depuis l’époque à laquelle nous enseignions tous les 2 à Sciences-Po auprès d’étudiants, dont le premier souci n’était certainement pas l’apprentissage de l’informatique. Est-ce cette circonstance qui l’a conduit sans jamais renoncer « à former le plus grand nombre possible de personnes à une maîtrise intelligente des outils informatiques » ? ainsi qu’en témoigne Odile flichy, dans la postface.
En effet, quel riche parcours que celui de Jacques NÉEL. Il est intervenu auprès de publics aussi variés que, notamment, des cadres de la Banque de France ou de la Sécurité Sociale, des jeunes, des moins jeunes dans le cadre de la formation professionnelle des adultes, tous publics à l’étranger, notamment en Afrique pour le compte du Bureau International du Travail, etc. Ce qui est sans doute le plus inattendu, sinon le plus remarquable, c’est son orientation, qui remonte déjà à pas mal d’années, vers des publics associatifs (retraités, notamment de l’Armée, club d’Anciens, associations caritatives…) ; c’est d’ailleurs dans ce dernier contexte que j’ai retrouvé Jacques récemment, pour se mettre à la disposition des bénévoles qui œuvrent au sein d’une épicerie solidaire du Secours Catholique dont je suis responsable.
À chaque fois, Jacques n’enseigne pas à des « élèves », mais à des familiers… Ce livre : « Nos outils multimédias… Avec ce réflexe : Toujours « ANTICIPER » et ce, pour les utiliser au mieux ! » , vous invite tout simplement à devenir des familiers, non seulement de Jacques qui vous destine son savoir, mais de tous les instruments « bizarres et exigeants » que vous avez à portée de main qui, parfois et même (trop) souvent, finissent par vous empoisonner la vie. Ce n’est donc pas « un cours d’informaticiens », à l’égard de qui Jacques a toujours éprouvé une certaine défiance, mais une main tendue de sa part pour que tous, vous vous sentiez en confiance, et efficaces dans l’utilisation, au jour le jour, de votre micro-ordinateur.
Belle découverte !
Jean-Claude hillion.


Préambules à partager…
❷① Pourquoi ce nouveau livre et dans quel but ?
Bonjour à vous Toutes et Tous.
Un livre se découvre par son titre et se révèle par son contenu. Ce titre doit donc résumer ou justifier tout ce que cet ouvrage contient. Son choix, d’ailleurs s’opère très souvent à l’issue de sa rédaction et ce fut mon cas ici, avec…

Pourquoi donc ?
Tout simplement parce que cet ouvrage est, à ce jour, le seul ou l’un des rares de tous les livres dans les domaines de nos activités personnelles ou professionnelles à privilégier avant tout les souhaits de chacun d’entre nous, souhaits énoncés, précisés et justifiés , alors que beaucoup d’autres ouvrages vantent et font la promotion de tout ce que l’on pourra faire avec les outils à notre disposition, en enjambant allègrement nos réelles attentes et la façon la plus pertinente et la plus efficace pour exprimer, puis réaliser nos réels besoins.
Eh oui, « ce que je veux faire » est complètement ignoré mais un flot de bons conseils, de suggestions pour encenser tous ces matériels et tous ces logiciels high-techs qui vont nous permettre [promis, c’est juré…] de faire ceci ou cela… Or, en ai-je vraiment besoin ?
Entre « Ce Que Je Veux Faire » [mais que je dois préalablement exprimer !] et ce que l’on souhaite « me faire faire » [publicité oblige !] il y a un abyme, car toutes ces propositions alléchantes, je n’en ai pas forcément besoin et en plus, préciser et détailler ce que je veux effectivement entreprendre, ce n’est pas si simple que cela…
Ce constat est fréquent, voire systématique et c’est là, l’un des objectifs primordiaux de ce livre : vous rendre autonome, vous permettre de réaliser vos souhaits, enfin rigoureusement et préalablement exprimés ; la balle est maintenant dans votre camp.
➢ 2018 et sa « Révolution Numérique » [comme je préfèrerais évoquer « l’Évolution Numérique », mais il faut être au goût du jour !]. C’est très « tendance » d’avoir ces 2 mots là, à la bouche.
Cette révolution numérique qui nous est donc imposée, où l’informatique rentre cependant, toujours en ligne de compte, se polarise d’abord sur tous ces nouveaux métiers qui en découlent, source espérée d’emplois, sans oublier aussi et surtout, tous les nouveaux matériels techniques qui inondent le marché.
Dans ce mot « Révolution » j’ai donc tendance à me méfier de tous ces matériels neufs pour lesquels on trouvera, de moins en moins, de pièces détachées pour leur maintenance [avec parfois une obsolescence déjà prévue, même avant la vente], car il y aura toujours, en revanche, de nouveaux produits « encore plus neufs et plus performants », pour les remplacer au plus vite.
Le « Numérique » est un concept virtuel plus porteur et très médiatisé, alimenté au gré d’offres commerciales de produits informatisés, à chaque fois plus prometteuses les unes que les autres, avec une mise en réseau planétaire et de nouvelles formes de communication, de plus en plus déshumanisées.
En revanche, le concept « d’ Évolution » permet de prendre en compte, dans un climat d’innovation technique, naturel et souhaitable, toutes ces femmes et tous ces hommes qui vont utiliser et bénéficier de toutes les nouveautés, dans leur quotidien privé ou professionnel, avec toujours en toile de fond, l’informatique qui évolue, elle aussi de plus en plus. Oui je préfère, dans ce domaine, comme dans tant d’autres d’ailleurs, une évolution qui me dynamise et me propulse, plutôt qu’une révolution que je subis, de gré ou de force.
Or, via les promesses commerciales, une bonne partie des acheteurs de tous les matériels du marché, peuvent curieusement devenir très vite « accro » de telle ou telle innovation, jusqu’à s’y polariser à tout va…
◾ Addiction ou Dépendance :
Dans ma jeunesse le danger était l’alcoolisme, dans ma vie d’adulte on combattait la drogue. Ces dix dernières années enfin, soi-disant quelque chose d’innovant et de porteur, avec ces réseaux sociaux.
Quand je marche sur un trottoir de ma banlieue parisienne, j’aperçois souvent des jeunes, des adultes qui, de par leur culture, se donnent le droit de cracher par terre… Peut-être par esprit de partage… avec la semelle de la chaussure de celui qui marche derrière eux !
« Tweeter » pour moi c’est aussi un peu cela et ce, jusqu’aux instances politiques du plus haut niveau, étrangères ou françaises. Et en plus, on double maintenant leur volume d’expressions pour mieux étancher leur soif de parade [280 caractères, au lieu de 140], plutôt que de réfléchir personnellement avant d’agir.
Derrière tout cela il y a cependant deux mots qui devraient nous rassurer « réseaux sociaux ». Avec la racine « social », il y a sûrement du bon et on rentre alors dans le circuit où très vite nos « egos » s’étalent, en nous donnant l’illusion de partager alors que nous ne faisons que proposer nos envies, nos revendications, nos soi-disant bonnes idées, et nos « Moi… je … ».
Personnellement je pense que, dans ce contexte, on ne dialogue pas, on se montre, on « s’étale », on provoque, voire même jusqu’à déblatérer ; c’est plus facile car les interlocuteurs sont loin derrière. Ce serait d’ailleurs beaucoup plus difficile d’énoncer le contenu de chaque tweet devant une présence humaine, face à « moi », les yeux dans les yeux, car elle pourrait simplement me répondre et échanger sur la pertinence de ce que j’énonce.
Et pour conclure, pour mieux noyer le poisson, on va nous lancer dans ce « virtuel » utopique pour compenser notre « réel » apparemment démodé !
◾ Et si je rétorquais « Efficacité… Maîtrise » :
Facile à dire ou à écrire ces deux derniers mots, ci-dessus. Eh oui, Lectrice ou Lecteur, c’est la raison pour laquelle je vais y consacrer tout le contenu de cet ouvrage en essayant, à chaque fois de dire mais aussi, immédiatement après, de le prouver par des exemples concrets , un peu à la manière du « smash que je reçois et de ma reprise pour concrétiser le point gagnant ».
Alors allons-y gaiment, car vous le pressentez peut-être déjà : je suis partisan [et j’espère que vous le serez aussi] pour un « réel » concret.
L’ informatique enfin, est-il besoin de le rappeler, c’est la technique du traitement automatique de l’Information [avec un « amont », un « pendant » et un « après » dans tout traitement automatisé ( et c’est cet « amont » que nous allons, nous, en permanence, privilégier, comme d’ailleurs dans n’importe quelle autre situation )].
Mais il faut donc maintenant prendre aussi en compte ce mot « Information » ; l’Information qui est aussi variée que prolifique et qui se retrouve dans toutes les circonstances de notre vie [avec ou sans moyen automatisé], d’où la proposition qui vous est faite de la mettre en exergue, quel que soit le contexte. Et…
♦ Qui que vous soyez Jeunes, Retraité(e) s, Adultes dans la vie active,
♦ Quels que soient vos souhaits, vos besoins, vos exigences et vos interrogations…
Vous avez maintenant un allié : ce livre, où vous découvrirez, en fonction de votre niveau d’approche, des réponses à vos questions, des conseils, des modes d’emplois simples et pratiques… pour :
♦ vous situer, réfléchir et pouvoir être autonome face à toute situation, tout en optimisant l’utilisation de n’importe quel matériel ;
♦ préciser concrètement ce que vous désirez entreprendre, avec vos matériels [oh oui, être efficace et maîtriser l’utilisation de nos outils privilégiés, c’est « porteur »] ;
♦ vous positionner dans un contexte personnel, avec tous les apports possibl

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text