68 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Sass Pour Les Web Designers N10 , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
68 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description



Soyons réalistes : les CSS, c’est dur. Nos feuilles de styles sont plus complexes que jamais et nous avons exploité la spécification actuelle jusqu’aux limites de ses capacités. Heureusement, nous pouvons désormais compter sur Sass pour nous venir en aide et optimiser nos CSS. Alors qu’il était réticent au départ, Dan Cederholm nous raconte ici pourquoi et comment il a fini par adopter ce préprocesseur CSS populaire puis nous montre la voie à suivre pour mieux maîtriser notre code, tout en conservant nos habitudes de travail. Des notions les plus élémentaires aux techniques plus avancées, Dan Cederholm vous aide à faire évoluer vos feuilles de styles et à commencer à tirer parti de la puissance de Sass dès la fin de votre lecture.





Pourquoi Sass ? * CSS, c’est compliqué * Qu’est-ce que Sass ? * Syntaxe de Sass * Mythes surSass * Workflow Sass * Installer Sass sur un Mac * Installer Sass sous Windows * Définir lesfichiers à surveiller * Utiliser une application à la place de la ligne de commande * Choisir un style de formatage * N’éditez pas le fichier converti ! * Utiliser Sass * Règles d’imbrication * Imbrications de propriétés composites * Référencer les sélecteurs parents avec & * Commenter dans Sass * Variables * Mixins * CSS3 adore les mixins * Créer une bibliothèque de mixins * Sass et les media queries * Media queries imbriquées * « Rétiniser » les images d’arrière-plan HiDPI *


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 16 février 2015
Nombre de lectures 11
EAN13 9782212320169
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0424€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

R sum
Soyons réalistes : les CSS, c’est dur. Nos feuilles de styles sont plus complexes que jamais et nous avons exploité la spécification actuelle jusqu’aux limites de ses capacités. Heureusement, nous pouvons désormais compter sur Sass pour nous venir en aide et optimiser nos CSS.
Au sommaire
Pourquoi Sass ? * CSS, c’est compliqué * Qu’est-ce que Sass ? * Syntaxe de Sass * Mythes sur Sass * Workflow Sass * Installer Sass sur un Mac * Installer Sass sous Windows * Définir les fichiers à surveiller * Utiliser une application à la place de la ligne de commande * Choisir un style de formatage * N’éditez pas le fichier converti ! * Utiliser Sass * Règles d’imbrication * Imbrications de propriétés composites * Référencer les sélecteurs parents avec & * Commenter dans Sass * Variables * Mixins * CSS3 adore les mixins * Créer une bibliothèque de mixins * Sass et les media queries * Media queries imbriquées * « Rétiniser » les images d’arrière-plan HiDPI *
Biographie auteur
Alors qu’il était réticent au départ, Dan Cederholm nous raconte ici pourquoi et comment il a fini par adopter ce préprocesseur CSS populaire puis nous montre la voie à suivre pour mieux maîtriser notre code, tout en conservant nos habitudes de travail. Des notions les plus élémentaires aux techniques plus avancées, Dan Cederholm vous aide à faire évoluer vos feuilles de styles et à commencer à tirer parti de la puissance de Sass dès la fin de votre lecture.
www.editions-eyrolles.com

A BOOK APART
Les livres de ceux qui font le web
Dan Cederholm
SASS POUR LES WEB DESIGNERS
ÉDITIONS EYROLLES
61, bld Saint-Germain
75240 Paris Cedex 05
www.editions-eyrolles.com
Traduction autorisée de l’ouvrage en langue anglaise intitulé SASS FOR WEB DESIGNERS de Dan Cederholm (ISBN : 978-1-937557-13-3), publié par A Book Apart LLC
Adapté de l’anglais par Charles Robert
© 2013 Dan Cederholm pour l’édition en langue anglaise
© Groupe Eyrolles, 2015, pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-14147-4
Dans la même collection
HTML5 pour les web designers , Jeremy Keith, 2010, 96 pages.
CSS3 pour les web designers , Dan Cederholm, 2011, 128 pages.
Stratégie de contenu web , Erin Kissane, 2011, 96 pages.
Responsive web design , Ethan Marcotte, 2011, 160 pages.
Design émotionnel , Aarron Walter, 2012, 118 pages.
Mobile first , Luke Wroblewski, 2012, 144 pages.
Métier web designer , Mike Monteiro, 2012, 156 pages
Stratégie de contenu mobile , Karen McGrane, 2013, 172 pages
La phase de recherche en web design , Erika Hall, 2015, 176 pages
Typographie web , Jason Santa Maria, 2015
Dépôt légal : février 2015
N° d’éditeur : 9410
Imprimé en Slovénie par DZS
Le code de la propriété intellectuelle du 1 er juillet 1992 interdit en effet expressément la photocopie à usage collectif sans autorisation des ayants droit. Or, cette pratique s’est généralisée notamment dans les établissements d’enseignement, provoquant une baisse brutale des achats de livres, au point que la possibilité même pour les auteurs de créer des oeuvres nouvelles et de les faire éditer correctement est aujourd’hui menacée.
En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre Français d’Exploitation du Droit de Copie, 20, rue des Grands Augustins, 75006 Paris.
TABLE DES MATIÈRES
CHAPITRE 1 Pourquoi Sass ?
CHAPITRE 2 Workflow Sass ?
CHAPITRE 3 Utiliser Sass
CHAPITRE 4 Sass et les media queries
Conclusion
Ressources
Références
Index
Remerciements
AVANT-PROPOS
S I L’ON S’INTÉRESSE à l’évolution des langages de programmation, on a l’impression que tous les dix ans environ vient s’ajouter une nouvelle couche d’abstraction. Les « uns et les zéros » ont fait place au code assembleur, qui a lui-même permis de former des langages compilés. Ces langages ont évolué et nous les avons utilisés pour créer des navigateurs web. Ces navigateurs interprètent des langages tels que HTML, CSS et JavaScript. Nous sommes aujourd’hui prêts pour une nouvelle évolution.
HTML, CSS et JavaScript ont eu une influence décisive sur l’évolution du Web. Nous construisons des sites web toujours plus imposants et plus complexes. Mais nous sommes arrivés à un stade où nous devons trouver un moyen de rendre nos créations plus simples à gérer. Et nous pouvons y parvenir grâce à une nouvelle couche d’abstraction.
CSS a des besoins de plus en plus pressants. Aujourd’hui, le HTML est généralement produit à partir de code back-end et de templates qui offrent toute l’abstraction dont nous avons besoin. En tant que langage de programmation, JavaScript intègre déjà tous ces outils d’abstraction. CSS, lui, n’offre absolument aucune possibilité d’abstraction et est particulièrement répétitif. Si cette simplicité a été l’une des clés de son adoption, elle s’avère peu pratique aujourd’hui. Voici donc venu le temps de faire évoluer CSS !
Comme Dan Cederholm vous le montrera dans ce livre, Sass offre tous les outils d’abstraction dont nous avons besoin. Les valeurs répétitives deviennent des variables. Les groupes de styles répétitifs peuvent être hérités avec @extend . Les jeux de règles complexes deviennent des mixins. Tous ces allégements permettent d’obtenir un code CSS facile à gérer à n’importe quelle échelle.
Certes, la transition vers Sass ne se fait pas sans heurts pour tout le monde. Dan en sait quelque chose. Il utilisait et enseignait le CSS bien avant que je ne sache utiliser une balise div . Mais Dan est un artisan du Web. Un sculpteur sait reconnaître quand son ciseau est émoussé, et Dan sait que travailler directement en CSS aujourd’hui revient à utiliser un outil émoussé : vous pouvez essayer, mais vous risquez de vous blesser.
Quand vous aurez fini ce livre et démarré votre premier projet en Sass, vous maîtriserez 95 % des fonctionnalités importantes de Sass. Laissez Dan Cederholm vous guider. Vous verrez que Sass vous simplifiera considérablement la tâche.
Chris Coyier
J ’AI EU DU MAL à croire en Sass. J’écris mes feuilles de styles à la main ! Je n’ai pas besoin d’aide ! Et je n’ai pas envie qu’on complique mon workflow. Fichez-moi la paix !
C’est ce que je me disais, en tout cas. Mais la vérité, c’est que Sass (et d’autres préprocesseurs CSS) peut être un allié puissant – un outil que n’importe quel web designer saura incorporer facilement à son travail quotidien. J’ai mis du temps à me faire à cette idée, mais je ne regrette pas d’avoir franchi le pas.
C’est pour cette raison que j’ai voulu écrire ce petit livre. Pour vous faire part de mon expérience avec Sass, qui m’a permis de devenir plus efficace tout en préservant la méthode que j’utilise depuis dix ans pour composer mes feuilles de styles. J’avais de nombreux préjugés sur Sass qui m’empêchaient de me lancer. Je craignais d’avoir à changer complètement ma façon d’écrire et de gérer mes feuilles de styles. CSS peut parfois être fragile, et il est compréhensible que ses utilisateurs soient un peu sur la défensive. Pas vrai ?
Je suis donc ici pour vous démontrer que Sass ne bouleversera pas votre méthode de travail, et qu’il vous rendra même la vie plus facile. Je détaillerai les divers aspects de Sass, son installation, son utilisation et l’aide qu’il m’a apportée dans mes propres projets. Avec un peu de chance, je parviendrai à vous convertir.
SASS EN QUELQUES MOTS
Il vous est déjà arrivé de vouloir changer une couleur dans votre feuille de styles et de vous apercevoir que vous deviez la remplacer à plusieurs endroits n’est-ce pas ? Vous n’aimeriez pas que CSS vous permette de faire ça plus facilement ?
$brand-color: #fc3;
a {
  color: $brand-color;
}
nav {
  background-color: $brand-color;
}
Avec Sass, vous pouvez changer cette valeur à un seul endroit et la propager dans toute la feuille de styles. C’est aussi simple que ça !
Qu’en est-il des blocs de style que vous réutilisez plusieurs fois au long de votre feuille de styles ?
p {
  margin-bottom: 20px;
  font-size: 14px;
  line-height: 1.5;
}
footer {
  margin-bottom: 20px;
  font-size: 14px;
  line-height: 1.5;
}
Ne serait-il pas fantastique de pouvoir regrouper toutes ces règles partagées dans un bloc réutilisable ? Là encore, Sass vous permet de les définir une seule fois et de les inclure quand vous en avez besoin.
@mixin default-type {
  margin-bottom: 20px;
  font-size: 14px;
  line-height: 1.5;
}
p {
  @include default-type;
}
footer {
  @include default-type;
}
Sass, c’est aussi ça ! Et ces deux exemples extrêmement simples ne suffisent pas à décrire les gains de temps et de flexibilité potentiels. Sass est une aide bienvenue dans le monde du web design, car quiconque a déjà créé un site web sait que...
CSS, C’EST COMPLIQUÉ
Soyons réalistes : apprendre le CSS, ce n’est pas si simple. Comprendre la fonction de chaque propriété, le principe de la cascade CSS, quel navigateur prend en charge quoi, les sélecteurs et autres bizarreries. Ajoutez à cela la complexité des interfaces que nous construisons de nos jours, et la maintenance qui va avec et... Attendez, pourquoi on fait tout ça déjà ? C’est un puzzle, et certains d’entre nous aiment en assembler toutes les pièces.
Une partie du problème vient du fait que CSS n’a pas été conçu à la base pour tout ce qu’on veut lui faire faire aujourd’hui. Bien sûr, les normes progressent grâce à l’évolution rapide des navigateurs et à l’implémentation de CSS3, entre autres. Mais nous sommes toujours amenés à utiliser des techniques qui sont pour ainsi dire des bidouillages. La propriété float , par exemple, a été conçue à l’origine pour aligner une image dans un bloc de texte. C’est tout. Et pourtant, nous avons tordu cette propriété dans tous les sens pour mettre en page des interfaces entières.
Par ailleurs, nos feuilles de styles sont excessivement répétitives. Pensez aux couleurs, aux polices de carac

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text