280 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

« onychomycoses » , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
280 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description


« Le brevet INPI FR 1600254 protège un Principe actif
apportant une solution thérapeutique au problème des ONYCHOMYCOSES (mycoses
des pieds et des mains dus à divers agents pathogènes tels les dermatophytes,
les candidats albicans, fungus, bactéries, virus, levures, protistes,
pauropodes...), et onyxis affiliés.





Son originalité réside tant dans la
simplicité de ses composés chimiques que dans son efficacité nouvelle. Sa
formule chimique est irréductible et suffisante. Ses molécules, bien connues de
la chimie organique, garantissent de par leur nature et leur concentration
l’innocuité totale du Principe actif. Ce point est extrêmement important si
l’on considère les molécules actuellement utilisées contre ce type de
pathologie, c’est-à-dire des corticoïdes puissants non sans effet secondaire
sur la santé humaine. »

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 24 janvier 2020
Nombre de lectures 2
EAN13 9782414436620
Langue Français
Poids de l'ouvrage 31 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0082€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Couverture
Copyright













Cet ouvrage a été composé par Edilivre
194 avenue du Président Wilson – 93210 La Plaine Saint-Denis
Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50
Mail : client@edilivre.com
www.edilivre.com

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,
intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

ISBN numérique : 978-2-414-41041-5

© Edilivre, 2020
Présentation
EN QUOI CONSISTE LE BREVET INPI n°1600254 ?

C’EST UN INHIBITEUR COMPETITIF REVERSIBLE
POUR LES MICRO-ORGANISMES PATHOGENES
ET LES KERATINOCYTES DE LA TABLETTE UNGUEALE
(bactéries, virus, champignons ou levures, dermatophytes, micro-algues, unicellulaires et pluricellulaires, protistes, pauropodes, propagules, spores,…)
&
C’EST UN STIMULATEUR DE CROISSANCE DES KERATINOCYTES
Le brevet INPI FR 1600254 protège un Principe actif apportant une solution thérapeutique au problème des ONYCHOMYCOSES (mycoses des pieds et des mains dus à divers agents pathogènes tels les dermatophytes, les candidas albicans, fungus, bactéries, virus, levures, protistes, pauropodes…), et onyxis affiliés.
Son originalité réside tant dans la simplicité de ses composés chimiques que dans son efficacité nouvelle. Sa formule chimique est irréductible et suffisante. Ses molécules, bien connues de la chimie organique, garantissent de par leur nature et leur concentration l’inocuité totale du Principe actif. Ce point est extrêmement important si l’on considère les molécules actuellement utilisées contre ce type de pathologie, c’est-a-dire des corticoïdes puissants non sans effet secondaire sur la santé humaine.
Enfin, ce Principe actif est un STIMULATEUR DE LA CROISSANCE UNGUEALE et peut être utilisé sous la forme de VERNIS à ONGLES curatif, esthétique et COSMETIQUE (vernis pouvant être colorisé)
COMMENT UTILISER CE PRINCIPE ACTIF ?
Le principe actif n° 1600254 se décline sous deux formes galéniques à usage topique et non contraignantes, l’une étant une solution aqueuse, l’autre un gel-vernis esthétique et curatif.
La solution aqueuse : aisée à mettre en œuvre sous sa forme de « vaporisateur-collutoire », elle est destinée à imprégner correctement tous les ongles infectés, et pourtours, quotidiennement, et ce jusqu’à la disparition des mycoses.
Sa formule assure une pénétration correcte de toute la tablette unguéale afin d’en garantir l’efficacité. Le soin n’est pas contraignant.
Le Gel-Vernis curatif : Ce vernis, aisé à mettre en œuvre avec son « stylo applicateur », est destiné à compléter l’action de la solution aqueuse, mais en aucun cas ne peut se substituer à cette dernière tant que des traces de mycoses subsistent. Moins concentré en Principe actif et moins pénétrant que la solution aqueuse, son rôle n’en n’est pas pour autant moins important ; en effet, de par sa composition en molécules naturelles bien connues de la cosmétique classique, il laisse à la surface des ongles un mince « BIO-FILM » protecteur, semi-occlusif. Son action conjuguée avec la solution aqueuse augmente de façon ’exponentielle’ l’action du Principe actif en toute sécurité, ce qui contribue grandement à réduire la durée du traitement. Son action prolongée dans le temps (1 journée) utilise les propriétés pharmacocinétiques de la tablette unguéale.
Sa mise en œuvre est facile, rapide et non contraignante.
Après guérison, le Vernis-Gel peut être utilisé quotidiennement à des fins protectrices (entretien pour éviter les rechutes et nouvelles infestations), mais aussi à des fins esthétiques.
Cette deuxième facette du Gel-Vernis est certainement promise à un bel avenir car plus naturelle et plus saine que les vernis à ongles conventionnels (composés à partir de molécules contenant des résines et formaldéhydes).
Le Vernis-Gel peut être coloré avec des colorants naturels tels les colorants alimentaires par exemple, ou bien servir d’aprêt, de base protectrice – ou sous couche – aux vernis ’résines’ communs du commerce.
QUELLE EST LA DUREE DU TRAITEMENT ?
Elle est fontion de l’état initial d’infestation des ongles, pouvant aller de quelques semaines à 1 an, voire 2 pour une guérison totale et des ongles esthétiques. Ce Principe actif vise à restaurer l’ongle dans sa beauté originelle. ET PUIS de le SUBLIMER autant que faire se peut ! Notons cependant que les onychomycoses sont en général des pathologies relativement longues à soigner du fait du temps naturel de croissance des ongles qui est de l’ordre de 6 mois (temps nécessaire pour une repousse complète des ongles des orteils).
COMMENT PRODUIRE INDUSTRIELLEMENT LA SOLUTION AQUEUSE ET LE GEL-VERNIS ?
ET A QUEL COÛT ?
Une prodution à caractère industriel réaliste et fonctionnelle est d’ors et déjà planifiée et clairement déterminée (matériel à usage pharmaceutique de production et de contrôle qualité, conditionnements, packaging, matières premières, fournisseurs,…) Et fait partie d’un budget établi.
[Voir documents annexes # Budget#]
Hors mis les frais de personnels, amortissements, et autres frais d’entreprise, le prix de revient brut de la Solution aqueuse à partir de laquelle est fabriqué le Vernis-Gel est relativement bas et se situerait à environ 1 € les 50 ml avec le vaporisateur (quantité conseillée à la vente pour une durée de 1 mois). Ce prix est simplement indicatif et non contractuel, donc révisable à la hausse ou à la baisse selon les sources d’approvisionnements…
Pour ce qui en est du Vernis -Gel, son coût de revient est légèrement plus élevé en raison des additifs utilisés et son applicateur. Mais, comme la quantité de gel utilisée est moindre pour une durée équivallente de traitement, son coût de revient consommateur est sensiblement du même ordre que celui de la Solution aqueuse.
Ces coûts de revient relativement faibles favorisent un lancement à l’échelle industrielle et de la Solution aqueuse, et du Vernis-Gel complémentaire.
QUEL EST LE MARCHE POUR LE PRINCIPE ACTIF n°1600254 ?
Le marché 1 er est bien entendu celui des personnes affectées par ce genre de pathologies et qui peuvent trouver ces produits de soins soit dans les Grandes surfaces, soit en pharmacie sur le conseil de leur Médecin ou Dermatologue. Mais cela peut être également les instituts de soins des ongles (ongleries), les parapharmacies, la vente en ligne, etc…
Le marché des personnes saines désireuses d’accroître la croissance et la beauté de leurs ongles est également un marché extrêmement porteur.
Pour ce qui est des chiffres, environ 10 % à 15 % des populations occidentales (USA et CAN. inclus) recencées et connues seraient légèrement ou plus gravement contaminés. Ce qui représente (… bien malheureusement …) un marché très conséquent.
Conclusion
Le Principe actif FR1600254 est un produit idéalement conçu pour une fabrication à l’échelle industrielle et mérite d’être reconnu comme un soin d’intérêt public général (ce qui est déjà le cas par l’INPI).
Sa mise en œuvre quotidienne n’est pas contraignante, voire très aisée, et s’insère parfaitement dans le cadre d’une hygiène corporelle traditionnelle.
Sa durée de traitement est conforme aux durées habituelles des traitements contre les onychomycoses, ces dernières étant généralement des pathologies longues à soigner (voir docs. « temps de latence et réépithélilisation de l’ongle, ou temps biologique nécessaire à la réépithélialisation »)
PROSPECTIVE et PERSPECTIVES DANS LA SPHERE RECHERCHE & DEVELOPPEMENT
Le Principe actif FR1600254 contribue, tout en rétablissant la beauté originelle des ongles, à améliorer l’état général de la voûte plantaire et du pied dans son ensemble. Force est de constater que dès lors que les ongles sont guéris, toutes les calosités ou amas de kératine en excès (hyperkératoses) s’estompent et disparaissent en redonnant un nouvel éclat aux pieds.
En fait, l’ensemble de ces affections semblent relever d’un même processus plus global dans lequel les ongles seraient la clef de voûte, ceci étant probablement lié aux propriétés pharmaco-cinétiques de la tablette unguéale ; l’état général des pieds pouvant être considéré, en quelques sortes, comme la somme de ses différentes parties. Sans compter que nos pieds méritent bien toute notre attention car ils sont la base sur laquelle nous nous appuyons pour marcher en équilibre, et ils nous relient à la terre. Ils sont le fruit de millions d’années d’évolution !
En soulignant ce caractère plus global du fonctionnement des pieds comme un système, il est légitime de procéder à d’autres projections de même nature qui intègreraient le pied dans un ensemble d’interconnections et de symétries actives plus vaste encore incluant les membres inférieurs puis supérieurs. Mais ceci relève de la prospective et mériterait d’être développé au-delà des évidences premières.
Des observations ont été rapportées indiquant une possible action positive du principe actif n°1600254 sur le système veineux des membres inférieurs (voir ci-dessous dans « Prospective et Perspectives dans la sphère Recherche & Développement »), ainsi que des observations portant sur l’évolution et la modification ’en parallèle ’- ou identique – de la morphologie des ongles des 2 pieds bien que traités séparément ou de manière différente. Les mécanismes physiologiques à l’origine de ces phénomènes étant peu expliqués, voire inconnus. De tels phénomènes physico-chimiques laissent présumer de l’existence de processus d’analyses et de stimuli diffus – « Il existe un débat sur les parallèles entre le traitement de l’information chez les végétaux et les animaux » (voir travaux de Janet Braam, Dianna Bowles, Daniel Chamovitz dans ’ la plante et ses sens’ p.86 à p.90, etc…) – ou bien d’unités centralisatrices impliquées dans l’harmonisation d’une symétrie organique, morphologique et physiologique (une sorte de « ’carte de mémoire’centrale destinée au contrôle et au maintien de la symétrie des formes et du phénotype.)
Enfin, le Principe actif n°1600254 se caractérise en ce qu’il est novateur et qu’il propose des approches e

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text