138 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
138 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description



Pourquoi ai-je tant d'acheteurs dans mon organisation ? Sont-ils rentables ? Sont-ils assez efficaces ?



Avec l'émergence de la fonction achats, un métier qui se professionnalise, voire se technocratise, les dirigeants posent régulièrement ces questions à leur responsable achats. Ce livre y répond de manière exhaustive et documentée.



Cet ouvrage novateur est structuré autour des besoins de l'entreprise : répondre à sa stratégie, faire croître son chiffre d'affaires, augmenter sa marge, diminuer son besoin en trésorerie et sécuriser les risques.



Il explique comment les acheteurs créent de la valeur tout au long des processus commerciaux, de projets, de productions et d'après-vente.



Rendu vivant par les nombreux exemples vécus, ce livre est un complément unique et très opérationnel aux ouvrages de stratégie d'entreprise qui vous permettra de décider comment tirer le meilleur des achats et des acheteurs.






  • L'alignement stratégique


  • Augmenter la marge


  • Manager les risques


  • Améliorer le cash


  • Développer la croissance


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 juin 2014
Nombre de lectures 55
EAN13 9782212251456
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,1200€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

R sum
Pourquoi ai-je tant d’acheteurs dans mon organisation ? Sont-ils rentables ? Sont-ils assez efficaces ?
Avec l’émergence de la fonction achats, un métier qui se professionnalise, voire se technocratise, les dirigeants posent régulièrement ces questions à leur responsable achats. Ce livre y répond de manière exhaustive et documentée.
Cet ouvrage novateur est structuré autour des besoins de l’entreprise : répondre à sa stratégie, faire croître son chiffre d'affaires, augmenter sa marge, diminuer son besoin en trésorerie et sécuriser les risques.
Il explique comment les acheteurs créent de la valeur tout au long des processus commerciaux, de projets, de productions et d’après-vente.
Rendu vivant par les nombreux exemples vécus, ce livre est un complément unique et très opérationnel aux ouvrages de stratégie d’entreprise qui vous permettra de décider comment tirer le meilleur des achats et des acheteurs.
Biographie auteur
Olivier Wajnsztok , master en Achats Internationaux de Bordeaux, a créé en 2006 AgileBuyer, société de conseil spécialisée dans le conseil et les équipiers Achats.
Isabelle Royal , ESC Paris, est responsable du pôle Achats « Immobilier, Achats généraux et Sécurité » de la direction des Achats d’un grand groupe français.
Hugues de Sazilly , ingénieur Arts et Métiers, est directeur des Achats et de la Supply Chain du groupe Faiveley Transport, équipementier de l'industrie ferroviaire.
Jean-Philippe Cécille , ingénieur ICAM et master en Achats internationaux de Bordeaux, est directeur des Achats d’une business unit de Zodiac Aerospace, équipementier aéronautique.

www.editions-eyrolles.com
Olivier Wajnsztok – Isabelle Royal – Hugues de Sazilly Jean-Philippe Cécille
Stratégie Achats
L’essentiel des bonnes pratiques
Groupe Eyrolles
61, bd Saint-Germain
75240 Paris Cedex 05
www.editions-eyrolles.com
En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français d’exploitation du droit de copie, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris.
© Groupe Eyrolles, 2014
ISBN : 978-2-212-55778-7
Sommaire
Remerciements
Introduction
L’émergence de la fonction Achats
Des basiques et des définitions
Chapitre 1 - L’alignement stratégique
Harmoniser les stratégies
Aligner la stratégie Achats sur la stratégie d’entreprise
Exemples d’alignement stratégique des Achats
Maîtriser ses fournisseurs : stratégie de panel
Chapitre 2 - Augmenter la marge
Augmenter la marge par effet prix
Augmenter la marge par la démarche coût complet
Augmenter la marge par une approche stratégique et managériale
Le management de la cost base : mise sous contrainte de la performance des achats hors production
Le coût de tous ces acheteurs : rentabilité
La balance des pouvoirs dite la « balance de Sazilly »
Conclusion
Chapitre 3 - Manager les risques
La matrice des risques
Les risques financiers
Les risques opérationnels
Les risques juridiques
Les risques d’image
Les risques d’achat dans les pays à bas coûts
Chapitre 4 - Améliorer le cash
La contribution des acheteurs aux paiements des clients
Réduction des stocks
Réduire les immobilisations : louer ou acheter
Transformer des frais fixes en frais variables
Conditions de paiement

Chapitre 5 - Développer la croissance
Projets
Time to market
Innovation
Supplier Relationship Management
La logistique
Développement durable et responsabilité sociétale des entreprises (RSE) : créateur de valeur même au regard de la seule performance Achats ?
Conclusion
Bibliographie
Glossaire
Index
Remerciements
Nous remercions David Besson et Innana Martin pour leur utile relecture, ainsi que les consultants AgileBuyer pour leurs nombreuses remontées du terrain.
Nous remercions également la crise d’avoir mis à mal la rentabilité des entreprises et de pousser ainsi les achats à rétablir cette rentabilité ; l’accélération du tempo du monde des affaires et la globalisation à avoir aidé l’intégration des achats en amont dans les projets ; Lehman Brothers d’avoir réveillé nos entreprises sur leur gestion du cash ; Fukushima, les crises alimentaires ou les révolutions d’avoir pointé la gestion des risques comme vitale à l’entreprise.
Enfin, nous remercions tous les bons fournisseurs, les mauvais acheteurs, les prescripteurs brouillons et les managers trop accommodants ; ils nous ont inspirés pour cet ouvrage.
Introduction
L’émergence de la fonction Achats
La fonction Achats monte en visibilité et en responsabilité depuis quarante ans, avec une accélération sur les toutes dernières années. Il y a eu trois grandes étapes.
La première étape est liée aux conséquences sur les entreprises du second choc pétrolier de 1979. Les prix des matières premières flambent. Il faut trouver des solutions. Cette crise a obligé les entreprises, principalement industrielles, à chercher de nouvelles sources d’approvisionnement et à structurer leurs démarches Achats. Le « acheter moins cher » a accompagné le « acheter moins ». Le slogan « La chasse au gaspi » en était l’étendard en France. Par exemple, si une entreprise achetait des pièces en plastique, elle se mettait à réfléchir à la façon de réduire l’épaisseur de son produit tout en gardant les mêmes qualités du produit final. La deuxième étape, au début des années 1990, a vu la véritable croissance du métier d’acheteur comme une conséquence d’un nouveau capitalisme, le « capitalisme actionnarial » comme l’appelle Daniel Cohen 1 , dont l’une des conséquences est que la performance de l’entreprise doit être aisément comparable à celle de ses compétiteurs. La performance ne doit pas être polluée par une tâche aval (la fabrication des sous-composants) ou un service lié au fonctionnement (le restaurant d’entreprise, le gardiennage). L’entreprise se concentre sur son « cœur de métier » et achète les produits et services nécessaires à son fonctionnement et sa fabrication.
Et cette notion de « cœur de métier » change tout. Dans les années 1960, les constructeurs automobiles manufacturaient 80 % d’une voiture. Aujourd’hui, le pourcentage avoisine plutôt les 20 %. Une entreprise performante sous-traite pour des raisons de compétence ou de capacité, et aussi pour gagner en agilité. En effet, pourquoi réaliser en interne une tâche que d’autres produiraient mieux ou moins cher alors que celle-ci n’est pas stratégique ?
Au « acheter moins cher » et au « acheter moins », s’est ajouté le « acheter mieux ». C’est notre troisième étape. Les démarches qualité, les systèmes d’information, les logiques de gestion globale de la chaîne d’approvisionnement, la réduction du temps de création et de diffusion des nouveaux produits (time to market), ou l’approche de responsabilité sociale et sociétale des entreprises alimentent ce « acheter mieux ».
Dans cette course à l’optimisation, un service ou un produit est composé d’un patchwork de savoir-faire, donc d’origines. Le « fait maison » est totalement désuet. Le moindre téléphone portable regroupe des morceaux de logiciels issus du monde entier. Une poupée Barbie est un incroyable puzzle : le plastique arrive de Taïwan, les cheveux viennent du Japon, l’assemblage est effectué en Chine, les moules sont fabriqués aux États-Unis.
La complexification des processus de production et la difficulté à déterminer les technologies gagnantes pour chacun des composants, donc à tout miser sur une seule technologie pour chaque composant, sont les raisons principales de l’externalisation croissante. Une voiture ne peut plus être pensée de A à Z par la même poignée d’ingénieurs.
Sur fond de « rêve » d’entreprise sans employés, ou au moins avec un minimum d’entre eux, le travail doit bien être fait ; donc idéalement par des entreprises sous-traitantes. Et tout s’achète chez de bons fournisseurs : le matériel, l’immatériel, l’intelligence, la flexibilité, la R&D, la production, le marketing, etc. Bien entendu, en restant dans les limites du fameux « cœur de métier ».
La fonction Achats sort grandie de ces mutations.
Soyons réalistes. Dans certaines structures, les basiques Achats ne sont toujours pas appliqués. Et dans d’autres organisations matures agissant dans des environnements externes complexes au sein d’organisations souvent matricielles, le processus Achats est tellement morcelé q

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text