173 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
173 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Toute organisation développe son propre climat de travail, issu des composantes physiques, sociales et fonctionnelles dans lesquelles baigne l’individu et qui influence ses attitudes et ses comportements.


La perception entretenue par les membres d’un système concernant le fait d’être bien ou mal traité par l’organisation constitue, ce que l’on nomme le climat organisationnel. Ainsi, cette perception sert de cadre de référence pour interpréter la réalité qui nous entoure en milieu de travail. Si on perçoit que l’on est mal traité, on sera porté à réagir aux demandes de notre environnement de travail en fonction de cette perception et on cherchera à se protéger.


Le climat de travail se veut un inducteur important et central dans la compréhension des problèmes de santé psychologique, des comportements antisociaux et d’efficacité organisationnelle et à l’inverse, un bon indicateur de la capacité d’adaptation au changement d’une personne est la manière dont elle vit son quotidien.


Les directions d’entreprise, les consultants en management ou en ressources humaines ainsi que les étudiants des écoles de gestion trouveront dans cet ouvrage une définition détaillée de la notion de climat organisationnel ainsi qu’une grille d’analyse menant au diagnostic à des fins d’analyse et d’interventions.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 60
EAN13 9782847699319
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0090€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Introduction
Le travail donne un sens à la vie. Il permet, non seulement, de retirer de grandes joies, comme un sens d’accomplissement, le sentiment d’une vie bien remplie, mais il peut aussi provoquer de la détresse, voire même de l’aliénation. Penser comprendre le comportement d’un individu au tra-vail sans tenir compte de son environnement peut facilement mener à des conclusions biaisées ou carrément fausses. De la même façon, chercher à analyser l’efïcacité d’un établissement sans tenir compte des membres qui le composent ainsi que de leurs relations avec l’organisation peut aboutir à une évaluation erronée de son fonctionnement. Il s’ensuit que, en pratique, la façon dont un individu se comporte au travail dépend plus ou moins de ses caractéristiques personnelles et plus ou moins de la façon dont il per-çoit son environnement. Par exemple, si les membres du personnel d’une usine perçoivent le climat comme menaçant, ils seront portés à adopter des comportements de défense pour essayer de se soustraire à cette ten-sion. L’attitude défensive individuelle mise en place dépendra du degré de méïance et de peur de chacun, mais tous les individus seront plus ou moins sur la défensive.
Toute organisation a une face méconnue (cachée ?), peut-être parce que trop évidente, qui inuence très fortement son fonctionnement. Le climat organisationnel y tient une partie. Il inuence les dynamiques individuelle, groupale et organisationnelle. Tout établissement développe son propre cli-mat humain, issu des composantes physiques et sociales dans lesquelles baigne l’individu et qui inuencent ses attitudes et ses comportements. Depuis une cinquantaine d’années, les recherches ont mis en évidence des modèles explicatifs du comportement organisationnel. Plusieurs concepts
Introduction
Introduction
tirés du vécu au travail ont pu être formés, puis déïnis et enïn mesurés par des chercheurs de tous horizons. Ainsi, le climat de travail, conceptualisé en termes de climat organisationnel, résulte des efforts de ces recherches pour appréhender les réalités du monde du travail. Étudié depuis les an-nées 1950-1960, le climat organisationnel a d’abord suscité l’intérêt des chercheurs des milieux scolaires puis du monde industriel. Cette orienta-tion est née à la fois du constat que les écoles ne présentent pas toutes la même ambiance au niveau de leurs environnements scolaires et du besoin d’expliquer les différences entre les écoles relatives au degré de réussite des élèves et à la performance des enseignants.
Dans le passé, les premières études ont consisté à isoler le concept de climat organisationnel, à le déïnir et à déterminer ses dimensions constitu-tives. Chaque étude a été conduite à la lumière d’une déïnition particulière du climat de travail. Une fois le concept déïni, chaque chercheur ou groupe de chercheurs tendait à élaborer une liste de dimensions et à les déïnir. Par la suite, l’exploration a consisté à développer des instruments de mesure et à les tester sur des échantillons de populations, d’abord en milieu scolaire. C’est par la suite que des études ont été conduites dans divers milieux de travail, notamment dans les entreprises manufacturières et dans des ins-titutions publiques d’affaires, telles les banques et les compagnies d’assu-rances.
Même s’il est reconnu que le climat de travail conditionne le comporte-ment d’un individu, ses déterminants déïnitifs font encore l’objet de polé-miques. Ces derniers sont-ils la salubrité des lieux, l’aménagement phy-sique, les politiques de la direction, le style de gestion des directions ou les modes de communication à l’intérieur de l’entreprise ? Il n’est pas tou-jours facile de répondre à cette question. C’est pourquoi le gestionnaire ou le conseiller en organisation doit se doter d’une approche rigoureuse aïn de diagnostiquer le climat et, le cas échéant, utiliser son inuence pour le modiïer. La connaissance du climat organisationnel prend une importance particulière puisque, selon les dernières études, il agit comme catalyseur pouvant freiner ou accélérer un changement organisationnel, agir sur le bien-être psychologique et la détresse, voire même sur les comportements délictueux. Ainsi, tout intervenant ou gestionnaire à l’intérieur d’une orga-nisation aurait intérêt, en premier lieu, à diagnostiquer et à comprendre le climat de l’organisation dans lequel il œuvre. Comme on compare fréquem-ment le climat organisationnel à la personnalité, le consultant ou le gestion-naire, avant d’intervenir, doit savoir d’abord à qui il s’adresse, quelles sont les dimensions qui causent le plus de problèmes et quelles sont celles sur lesquelles il peut agir.
Il convient de connaître le climat pour :
anticiper des conduites ; faire le point sur des conduites ;
14
développer des projets de changement ; faire une bonne planiïcation ;
Introduction
améliorer l’efïcacité de la formation et du perfectionnement ; améliorer la conïance du personnel dans l’organisation ; développer la coopération ; prévenir la délinquance organisationnelle ; • agir sur la santé psychologique au travail.
Le but de cet ouvrage est de présenter un cadre de référence valide pour la compréhension et le diagnostic du climat à des ïns d’analyse et d’intervention. Il met donc l’accent sur le diagnostic du climat en fonction de postulats de travail rigoureux. Il déïnit des orientations générales pour l’intervention en changement du climat de travail. Le lecteur trouvera à la fois des outils de recherche perceptuelle utiles pour analyser le climat orga-nisationnel, une grille d’analyse et un modèle d’interprétation des résultats du diagnostic. Finalement, le lecteur trouvera un énoncé des principaux effets du climat ainsi que des approches de modiïcation de ce dernier.
Le climat apparaît comme un terrain d’action essentiel dans tous les programmes visant la transformation, l’innovation, la créativité et l’expé-rimentation de modèles de travail et de relations dans les organisations. À l’image de l’importance que revêt le climat géographique ou atmosphé-rique pour les systèmes sociaux, le climat de travail tient une grande place dans la vie des organisations et de leurs membres. Ceci est d’autant plus vrai que les sociétés connaissent de nos jours des changements spectacu-laires, les uns moins bénéïques que d’autres et entraînant des répercus-sions fort inquiétantes pour la dynamique des organisations.
15
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text