217 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
217 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Depuis la révolution industrielle, le développement des entreprises s'est toujours appuyé sur des théories dont seule la stricte application devait permettre d'assurer leur pérennité. Ainsi, certains concepts ont servi de référence puisqu'ils expliquaient tout, justifiaient tout et englobaient tout sans pour autant que leur contenu soit forcément bien assimilé. Après ces leitmotiv qui se sont successivement ancrés dans l'esprit des entrepreneurs et des personnels, le concept à la mode est devenu celui de synergie, dont certains ont montré qu'il ne se réduisait, très souvent, qu'à la suppression de doublons. Cet ouvrage définit et précise ce que sont les synergies, puis présente les trois bases sur lesquelles repose leur création : l'organisation, la formation et l'information. Par l'analyse des types d'organisations et de comportements qui sont de nature à créer les synergies, les lecteurs pourront développer leurs réflexions et leurs actions vers une meilleure efficience.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2022
Nombre de lectures 6
EAN13 9782746227453
Langue Français
Poids de l'ouvrage 10 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,1950€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

La synergie dans l’entreprise
©LAVOISIER, 2005 LAVOISIER 11, rue Lavoisier 75008 Paris
Serveur web : www.hermes-science.com
ISBN 2-7462-1069-X
Tous les noms de sociétés ou de produits cités dans cet ouvrage sont utilisés à des fins d’identification et sont des marques de leurs détenteurs respectifs.
Le Code de la propriété intellectuelle n'autorisant, aux termes de l'article L. 122-5, d'une part, que les "copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective" et, d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration, "toute représentation ou reproduction intégrale, ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite" (article L. 122-4). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
La synergie dans l’entreprise
Jean Belotti
COLLECTION DIRIGÉE PAR JEAN-MARIE DOUBLET
TABLE DES MATIÈRES
Introduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
PREMIÈRE PARTIE.COMPOSANTES DE LA SYNERGIE. . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 1. La synergie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.1. Recherche d’une définition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.2. Analyse de la synergie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.2.1. Les types de synergie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.2.1.1. La synergie organisationnelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.2.1.2. La synergie relationnelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.2.1.3. La synergie stratégique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.2.2. Les effets de la synergie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.2.2.1. Les effets directs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.2.2.2. Les effets induits . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.2.3. La classification des différentes synergies . . . . . . . . . . . . . . 1.2.3.1. Le critère de répétitivité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.2.3.2. Le critère de nombre d’intervenants. . . . . . . . . . . . . . . 1.2.3.3. Le critère de valorisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.2.3.4. La récapitulation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.3. La création de synergies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.3.1. La création de synergies opérationnelles . . . . . . . . . . . . . . . 1.3.1.1. La prise en compte des « demandes » et des « offres » . . . 1.3.1.2. Les liaisons interfonctionnelles . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.3.1.3. L’évaluation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.3.1.4. Généralisation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.3.2. La création de synergies relationnelles . . . . . . . . . . . . . . . . 1.3.2.1. Les deux types de relations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.3.2.2. Les méthodes de stimulation . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
9
 11
131317171824273333353636363737383940414250525254
6 La synergie dans l’entreprise
1.3.1.3. L’analyse des actions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.4. Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
DEUXIÈME PARTIE.LES PILIERS DE LA SYNERGIE. . . . . . . . . . . . . . . . .
 62 67
 69
Chapitre 2. L’organisation71. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.1. Introduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 712.2. Historique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 722.2.1. Ecole classique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 722.2.2. Ecole des relations humaines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 742.2.3. Les autres écoles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 742.3. Les types d’organisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 742.3.1. Différentes écoles de pensées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 742.3.2. Les structures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 752.3.2.1. Structure opérationnelle (ou linéaire, ou directe, ou pyramidale, ou hiérarchique) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 762.3.2.2. Structure fonctionnelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 772.3.2.3. Variantes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 772.3.2.4. L’évolution des structures. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 782.3.3. Les organigrammes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 802.3.4. Un troisième type de hiérarchie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 802.3.5. Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 822.4. L’entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 842.4.1. Le concept de système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 842.4.2. Système bouclé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 842.4.2.1. Sous-ensemble « organisation » . . . . . . . . . . . . . . . . . 862.4.2.2. Sous-ensemble « production » . . . . . . . . . . . . . . . . . . 872.5. Le fonctionnement de l’entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 942.5.1. La logistique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 942.5.2. La réorganisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 972.5.2.1. Les consultants extérieurs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 972.5.2.2. L’organisation permanente . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 992.5.3. Les décisions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1002.6. Ressources humaines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1052.7. Pathologie de l’entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1072.7.1. La bureaucratisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1082.7.2. La réunionite. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110
Table des matières 7
Chapitre 3. La formation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.1. Le problème de la formation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.1.1. Constats. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.1.2. Contenu de la formation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.1.3. Types de formation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2. Le projet d’entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2.1. Première étape . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2.2. Deuxième étape . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2.2.1. Les objectifs de performance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2.2.2. Les objectifs opérationnels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2.3. Troisième étape . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2.4. Quatrième étape . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2.5. Cinquième étape : les méthodes pédagogiques. . . . . . . . . . . . 3.2.5.1. Choix de la méthode . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2.5.2. Types de méthodes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2.6. Sixième étape : les moyens pédagogiques . . . . . . . . . . . . . . 3.2.7. Septième étape : les enseignants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2.8. Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3. Le système de formation intégré (SFI) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3.1. Les prodromes du SFI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3.2. Intégration des objectifs et des moyens de formation . . . . . . . . 3.3.3. Les postes fonctionnels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3.4. Découpage modulaire de la formation . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3.5. Décomposition des modules. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3.6. Exploitation des modules . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3.7. Processus de création des modules . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3.8. Spécificités intégrées dans les modules . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3.9. Avantages du SFI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.4. Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 4.L’information. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.1. La politique d’information dans l’entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . 4.1.1. L’information . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.1.2. La communication . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.1.3. Information et communication . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.1.4. Les réseaux de communication . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.2. La politique d’information . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.3. Elaboration de la politique d’information . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.3.1. Le milieu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
 111 112 112 113 114 116 116 118 119 119 121 122 123 124 124 128 135 141 142 142 143 149 158 159 164 166 167 171 174
 177 177 177 179 180 182 184 187 187
8 La synergie dans l’entreprise
4.3.2. Les émetteurs-récepteurs finals . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.3.2.1. Les individus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.3.2.2. Les groupes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.3.3. Les émetteurs-récepteurs initiaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.3.3.1. Quoi ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.3.3.2. Quand ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.3.3.3. Où ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.3.3.4. Comment ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.3.3.5. Qui ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.3.4. Fonctionnement du système de communication . . . . . . . . . . . 4.3.4.1. Barrières et distorsions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.3.4.2. L’efficacité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.3.4.3. Le coût . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.3.5. Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
 188 188 190 192 192 195 197 197 206 208 208 213 214 214
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text