169 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
169 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La gestion des connaissances (Knowledge Management) s'inscrit désormais dans la réalité de l'entreprise : la connaissance est un enjeu économique majeur de demain. Créer, capitaliser et partager son capital de connaissances est une préoccupation de toute organisation performante. Mais cerner ce qu'est vraiment la gestion des connaissances dans une organisation n'est pas une chose aisée, car elle en traverse presque toutes les composantes. Elle concerne tout d'abord la stratégie, car il s'agit vraiment d'un nouveau type de management répondant à un nouvel environnement socio-économique et à une nouvelle vision de l'organisation. Elle porte ensuite sur la structure de l'organisation, car le savoir se fait et se défait à travers des réseaux complexes, connectés à l'environnement, qui peuvent remettre en cause les structurations classiques. Elle concerne encore de nombreux processus déjà mis en place dans les organisations, mais qu'il s'agit de revoir dans de nouvelles perspectives, d'optimiser ou de développer. De plus, elle se rapporte au personnel de l'organisation, qui est au coeur de la problématique, tant il vrai que la connaissance ne se crée, ne se partage, n'évolue qu'à travers les personnes, qui doivent se mobiliser personnellement et collectivement pour cet objectif. Enfin, elle a trait aux technologies de l'information et de la communication, qui sont des vecteurs puissants pour la gestion des connaissances, si elles sont utilisées efficacement. Cet ouvrage est une tentative pour présenter une vision quelque peu unifiée de la gestion des connaissances dans une organisation. Cette vision est centrée sur la notion de capital de connaissances, en tant que ressource intangible fondamentale propre à l'organisation, qu'il s'agit de gérer au mieux, dans tous les sens du terme. C'est une vision opératoire, qui examine les processus essentiels qui permettent de valoriser, pérenniser, faire évoluer ce capital et qui mettent en avant les points ou la connaissance peut apporter de la valeur ajoutée à l'organisation.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2022
Nombre de lectures 8
EAN13 9782746227200
Langue Français
Poids de l'ouvrage 25 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,2250€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

La gestion des connaissances© LAVOISIER, 2003
LAVOISIER
11, rue Lavoisier
75008 Paris
Serveur web : www.hermes-science.com
ISBN 2-7462-0660-9
Le Code de la propriété intellectuelle n'autorisant, aux termes de l'article L. 122-5, d'une
part, que les « copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non
destinées à une utilisation collective » et, d'autre part, que les analyses et les courtes
citations dans un but d'exemple et d'illustration, « toute représentation ou reproduction
intégrale, ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants
cause, est illicite » (article L. 122-4).
Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc
une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété
intellectuelle.La gestion des
connaissances
Jean-Louis ErmineEXTRAIT DU CATALOGUE GÉNÉRAL
Ingénierie cognitive – IHM et cognition, Guy BOY (dir.), 2003.
Le travail coopératif et ses technologies, Jacques LONCHAMP, 2003.
Coopération et connaissance dans les systèmes industriels,
René SOËNEN, Jacques PERRIN (dir.), 2002.
La qualité – démarche, méthodes et outils, Zohra CHERFI (dir.), 2002.
Filtrage sémantique – du résumé automatique à la fouille de textes,
Jean-Luc MINEL, 2002.
Interaction homme-machine et recherche d’information,
Céline PAGANELLI (dir.), 2002
Multilinguisme et traitement de l’information, Frédérique SEGOND (dir.), 2002.
Organisation et application des SMA, René MANDIAU,
Emmanuelle GRISLIN LE STRUGEON, André PÉNINOU (dir.), 2002.
Principes et architecture des systèmes multi-agents,
Jean-Pierre BRIOT, Yves DEMAZEAUX (dir.), 2001.
Management des connaissances – modèles d’entreprise et applications,
Manuel ZACKLAD, Michel GRUNDSTEIN (dir.), 2001.
Indicateurs de performance, Chantal BONNEFOUS, Alain COURTOIS (dir.), 2001.
Ingénierie des systèmes d’information, Corinne CAUVET,
Camille ROSENTHAL-SABROUX (dir.), 2001.
Traitement et contrôle de l’information – procédures sémiotiques et textuelles,
Peter STOCKINGER, 2001.
Ingénierie et capitalisation des connaissances, Manuel ZACKLAD,
Michel GRUNDSTEIN (dir.), 2001.
Bases de données et Internet - Modèles, langages et systèmes, Anne DOUCET,
Geneviève JOMIER (dir.), 2001.
La construction du datawarehouse – du datamart au dataweb,
Jean-François GOGLIN, 2001.
Analyse et conception de l'IHM – interaction homme-machine pour les SI 1,
Christophe KOLSKI (dir.), 2001.
Environnements évolués et évaluation de l'IHM – interaction homme-machine pour
les SI 2, Christophe KOLSKI (dir.), 2001.LOV

PDUFKH
VD
SDUWDJH
FRQF
D
QRX
FULWLTXH
/D
PD
QDL


JHVWLR
QDLV





UHSpUDJH

OD
VDQFH
FRQQDL
PDUFKH
QWUHSULVH

H
QFHV
XQ
FRQQDLV

JHVWLR
PL
Q
/D
W
HQ
GpPDUFKH
FRQQDLVVDQFH
PDW
V
GHV
GH

QFHV

FRQQDLV

QDL

XQ
JH
IDFWHXU

G
GH
WLRQ
D
QFHV


GHV
FRQQDL
FRQQDLV

D
FUpDWLRQ
YDQ
V


O
GHV

V

D
,QWURGXFWLRQ
[SOLFLWDWLR


VDQFH

XQH
OHV
,QWURGXFWLRQ
LQ
JHVWLRQ
/¶H
IDFWH
/D
VDQFHV
VDQFH



3
/D


GHV
X

GHV
(YDOXDWLRQ
/D
FULWLFLWp
FRQQDLV

Q
QWDWLRQ
XQ
Q
FDSLWDO
QFHV
GH

\SH
LWp
G
L
OD
O¶H
FRQ
VWUDWpJLTXH
VVD

VVD
G


/H
&KDSLWUH
GHV
/D
VVD
O
FRQQDL
VDQFH


/D
D
GH
YDOHXU
VDQFH
WDJH
GHV
QDLV

XUUHQWLH
/D

Q
GpWHU
FRQ

VDQFH
QDQW
F

P

Q
/D
J
&KDSLWUH
Q
FRQQDLV
SDUDGR[DO
0HWWUH

Q

SODFH
/D
XQ
SDU
Gp
RXW
V

GH
IRU
YHDX
LRQ
GH



FRQQDLV
FDUWRJUDSKLH
XU
FRQQDLV

V

V


SURGXFWLYLWp

,QWURGXFWLRQ
UHPLHU
/D




&DUWRJUDSKLH

FRQQDLV
FRQ
QFHV
JHVWLRQ



FRQ
GH
VDQFH
QFHV
WDFLWHV
VDQFH

HQMHX
TX
SpUHQQ
GHX[
VVD

QFHV
6FKp
pOp
G¶RULH
P
GH
H
VWLR
Q
GHV
W
VVD
GH
VD
PDQDJHPHQW

VWUDWpJLTXH
/HV

W

V

H

p

SRXU
/D
JHV
FDSLWDOLVDWLRQ
GHV
GHV
QDLV
FRQ


7DEOH GHV PDWLqUHV










RPPH HPH








H
,QWURGXFWLRQ
FRQQD

JHVWLR
QDWXUH
JHVWLRQ
/H
Q
V


FRQQDL

D
WLRQ
VDQFH
VWUDWpJLH
PRGqOH
GX
Q

QFHV
G¶DSSUHQWLV
LQWHUDFWLR
/¶DSSUREDWLRQ
UHVVR



W
O¶HQWUHSULVH
SURFHVVXV
FRQ
IL
/D



/H
/HV
XVFOpV
,QWURGXFWLRQ
VXSSRUWFOp
V
GHV
P
YLURQ
8Q
XHULWH

'HVFULSWLRQ


VD

/¶DSSUHQWLV
/D

H
H
GH
OD

FDSLWDOLVDWLRQ
O
QV

/H

QYLURQ
/D


/H

YLURQ

/D
V
$
V
X


QV
PRLQH
X
FRQ

QFH

YHUWXH

O¶L
$QQH
OD
XV
O¶H
U
QDL

PH
G¶L
OD


/H


SURFHVVXV
,QWURGXFWLRQ


DYHF
LQGL
PpWDSKRUH

Q
JH

W
Q
F



SURFHVVXV
/H
QMHX
Q
H
,QWURGXFWLRQ
Q

VDQFHV
G
QFHV
UHODWLRQ


UHODWLRQ
VpOHFWLRQ
SDUWDJH
JH
VRQ

G¶L
YDOXDW
GHV

/HV


YDOXD
O¶H

GH
/¶p
VVD
WUDWpJLT


PH
IDFWHXUVFOpV
GH
GH

FRQQDL
F


XV
SURFHVV
/D
/H
QpQ
SDWUL


V
GH
Q
D
W
LVVD

FHUFOH

V
/H
GH

GH
VDQFH
X[
F
QWHUDFWLR
X
GH
SURFHVV
DYHF
G¶p
FRQ
H
Q
JHQFH
PDUJ

QH

VVD
SURFHVVXV
QW
Q
QDLVVDQFHV
Q





SURFHVVXV
,QWURGXFWLRQ
VDJH
GX





JHVWLRQ

Q
/¶DSSUHQWLV
/D
JH
O
YLGXHO


H

GX
VD
Y
FROOHFWLI

FRQQDLVVDQFH

\
JHVWLR

GHV
/H
XUFHV


O
V


FRQQDLV

/¶H
SURFHVVXV
G
VpOHFWLRQ
GH

GH

JHVWLR
DWLR
O¶HDX

GHV
/D

Q
VVD
H

D
GD
FOLHQ
HW
P
OD


/D
GH
SDU

XVD
DYHF
OpJLWL
SURFHVVXV

H
/H
GHV
G¶p
Q
LRQ
QWHUDFWLRQ

W

GHV



YHF
/¶p

WLRQ
QDL
QDQFLqUH
SURFHVVXV

Q

FUpDWLRQ
YDOXD

V

XH
QH


&KDSLWUH
QFHV
/HV
FUpDWLRQ
GH
QW
XFFqV
FRQQDLV
OD
SURFHVV
GHV
V
VVDQFH





,QWURGXFWLRQ
Q



XV
GX
/
JHVWLRQ
&KDSLWUH
GHV

F
LURQQ

G¶pY
XSKDU
ROX

WLRQ

GX
pWDSHVFOp
SDWUL
G
PRLQH
FKD
GH
JHP
FRQ
Q
QDLV
FRQVH
VDQFH

V

[H
/H





VWDGH
/D
PLURLU
FUpDWLRQ

GH

FRQQDLV

QRYDWLR








HPHQ
HPHQ

RPPH

RPPH




KXPDLQ














$

3UpVHQWDWLRQ
$
V

\
OD
V
WH[WH
Pq

VDQFH
WLRQ
\

,QWURGXFWLRQ
$
WULDQ
GH
,QIRUPD
8QH
X
GRPDLQ
HW

$
ILFDWLR

QDO
XGH
$

P

FRQ

DFURVFRSH

pWKRGH
FRQ
/H
WLTXH
GH

VWp
$
Q
G
OD
$

P


PDWLR


VDQFH
WkFKHV
H
GH

/H
/H

/H
OH
G
FRQQDL
p
,QWURGXFWLRQ

PDUFKH
[H
0

RXWLOV

SODFH

[


$
YXH


PH
YXH



QQHO
V
PL
DFURVFRSH
Jp
VL

L
FDV
ILFDWLRQ
'p
X


PRGqOH
QFHV
R
&RQQDLV
GH
QFH
'HVFULSWLRQ
Q
$
$
W
GH

GHV
$

Y
PRGqOH
VLJQ


/H
OLYUH
VWRULTXH
H

$
GHV
H

FRQW
8QH
V
FDV

GH
JOH
SDUWDJH
VDQFH
QFHV
Q

LRQ

QFHV
/D


P
/H
/¶LQJpQLHULH
FDKLHU
RULHQ
$
V

H
0LVH

©

YHUW

$

$
/D

$
SRLQW
$6.
VWLRQ
PDFURVFRSH
VVD


/HV
SRLQW

IRU
VDQFH

/HV
/H
V
RUJDQL
QDLV


/HV
0
GX
QW
VWqP
WLRQ

P
VLRQ
J

GH
XGH
L
OH
T
L
FRQ

FR
$
FRQQDL

H
/H

GX
FRQQDLVVD
H
$
X

RGqOH
VDQFH
SKpQR
Q
QH
L



IRU
/H
Wp
G¶DFWLYL
Q
$
/HV


$
PRGqOH

FRQFHSWV
GH

&RQQDLV


/H
HW
GHV
X

L

OH
$
Q
PRGqOH
G
O¶KL


$


$
O¶D
PRGqOH
&RQQDLV
OLJQpH
VVD
YHLOOH
HW

\
$
H[WH
pW
WULDQ
GH

VXU
H
SURFHVVXV

FDSLWDOLVD
YHLO
HW
&RQQDLV
GHV
¶X
VVD
HW
GH
Vp

YROXW
$
V
FKDUJHV
$

$
$

Gp
VWq
GHV
$QQH

LRWLTXH
$

SURFHVVXV
H
$6.
GHV



QDLVVDQFH
/HV
O
/H



$

HQ
P
G¶XQ
$
F
IRU
FOH

XHX

ª




$
%LODQ


P

$
/H
0
GH
/H
JH

GHV
/H
QDL

QFHV
GH

$

PDWLqUHV
/H
GpPDUFKH
GH
FRQQDLV
LQ

PD
JOH

$

VVD
$
PRGqOHV
SRLQW
P
YXH
FRQ
VDWLR

QpUDOH
VDQFH

\
$
GDQV
OL
$
WHV
$
\
GHV

QQDL


SRLQWV

/H
6
H
.

OD


&RQFOX

PDUFKH


$
$
/H
pW
PRGqOH
GH
GX
VXU
SDWULPRL
SURFHVVXV
QH

GH
QWHUDFWLRQ
FRQQD

LVVD

QFH
,QWURGXFWLRQ
GH





PRGqOH
7DEOH
V\VWqP













p





















$
&RQFOX
KL
G
V
QHOOH
%LEOLRJUDSKLH


8WLOLVDWLRQ


OD

VWU

ILFDWLRQ
$
V
pW
FRQ
D
Q
$

PRGqOHV

PDUF
YHL

LQDW
GDQV

$
OH
W
GX


SRUWH
YUH
V

O¶p
$
5HSUpVHQWDWLRQ
VXU

Q




¶KL

V
VVD
REMHWV
G
$
&RQVWUXFWLR

$
ILTXH
P
$
0pWKRGH

FRQQD
GHV
LQGXVWULH
XQ

H
VDQFH
$
V

R


%LODQ
$
V
FDGUHV


FRQ
/HV
$
QDO

G
$
LRQ


GH
KURQLTXH
WLRQ
VVD
SURFHVVXV

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text