128 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
128 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le temps est responsable du plus grand mal de nos sociétés modernes : le stress. Une mauvaise gestion du temps dans ses études ou sa vie professionnelle entraîne inévitablement anxiété, fatigue et inefficacité. Cet ouvrage vous invite à prendre conscience de vos atouts et de vos défauts dans votre façon de travailler et de vous organiser. Quel est votre mode de fonctionnement ? Que pouvez-vous améliorer au quotidien ? Etc. Vous apprendrez ainsi à mieux connaître votre mode de communication, à respecter votre rythme personnel, à prendre les décisions au bon moment.

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2022
Nombre de lectures 101
EAN13 9782759049554
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0398€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

rti.os_0epnd21mG
GÉRER SON TEMPS
Charline LICETTE
il:/dnu21407
i.trdn0_speo2mG
/7n:li4d21u0
ri.tod302nep_sGm
INTRODUCTION
SOMMAIRE
PARTIE I Une gestion du temps : est-ce réaliste ?
1. Une gestion du temps satisfaisante
2. Les avantages d’une gestion du temps
3. Testez-vous wTests wRésultats 4. Facteurs de la gestion du temps wLes facteurs qui influent sur l’organisation du temps wLes actions possibles La préparation et l’anticipation Les outils, les méthodes Les temps partagés et la relation aux autres L’organisation de l’entreprise/des études wRécapitulatif des facteurs de l’organisation du temps
PARTIE II Comment utilisez-vous votre temps ?
1. Analyse
2. Mission wVotre mission wVotre fonction
3
9
13 15 16 18 18 19 20 21 21 21 21 22 22 23
25 27 29 29 29
l:i2/u14nd07
i.rtndp_s02oe4mG
3. Inventaire des activités wChoisir la période de référence wLa saisie d’informations 4. Analyse quantitative de la situation wAnalyse quantitative : première impression wReprésentation de ce que vous souhaitez wPremières décisions 5. Analyse qualitative wObservez l’activité au quotidien Les activités productives Les « temps perdus » wObservez les temps de réflexion 6. Les « voleurs de temps » wLes voleurs de temps d’origine externe wLes voleurs de temps d’origine interne 7. Définir des objectifs d’amélioration wElaborez votre plan d’action wDonnezvous les chances de réussir
PARTIE III Vous et votre temps
1. Polychrone ou monochrone wSystème monochrone wSystème polychrone wConnaître son fonctionnement, pour quoi faire ? 2. La structuration du temps wLe retrait wLe rituel wLe passetemps
4
31 31 32 34 34 35 35 36 36 36 36 37 38 38 39 40 40 40
41 43 43 44 46 47 48 48 48
i:l/70d4nu12
rti.pse0_o5n2dmG
wL’activité wLes relations intenses wUne journée avec signes positifs wUne journée avec signes négatifs 3. Les affirmations aidantes wLes affirmations wL’environnement wLe comportement wLes capacités wLes croyances et les valeurs wL’identité wL’appartenance 4. Les métaprogrammes wOrientation dans le temps wReprésentation du temps Associé au temps Dissocié du temps 5. Les « drivers » et la gestion du temps wSois parfait wSois fort wDépêchetoi wFais plaisir wFais des efforts 6. Vos rythmes wRepérer ses rythmes d’activité Les rythmes personnels Les rythmes professionnels wGestion du temps et rythme d’activité 7. Votre diagnostic
5
49 49 50 51 52 52 53 54 54 54 55 55 57 57 58 58 58 59 60 61 62 63 64 65 65 65 65 65 67
/:7li0412nud
rt.i6oesp_02ndGm
PARTIE IV Votre temps et celui des autres
1. Savoir travailler en relation avec les autres
2. Votre mode de communication wL’expression wL’écoute wLa reformulation wLe questionnement Questions fermées Questions ouvertes Questions relais Questions suggestives 3. L’entretien efficace wAvant l’entretien wPendant l’entretien wLa fiche d’entretien wSavoir clore un entretien 4. Les réunions efficaces wVous participez à une réunion Avant la réunion Pendant la réunion wVous animez une réunion Avant la réunion Pendant la réunion Après la réunion wLa fiche de réunion 5. Savoir dire non wDire NON wQuelques conseils 6. Gérer les interruptions
6
69 71 72 72 73 74 75 75 75 75 76 77 77 77 77 80 82 82 82 82 82 82 82 82 83 86 86 86 89
/7li:4012nud
i.tr7dn20_pseoGm
7. Critiquer, réagir aux critiques wCritiquer wRéagir aux critiques Principes Procédure générale Types de critiques
PARTIE V Démarches utiles
1. Les étapes dans toute préparation
2. Les priorités wLa méthode Eisenhower wLa loi de Pareto 3. Lister les tâches et appliquer les principes du temps wLister les tâches wTenir compte des principes du temps Principes de Parkinson Principes de Laborit Principes d’Illich et d’Adref Principes de Murphy Principes de Fraisse Principes de l’alternance 4. Anticiper, gérer les imprévus wAnticiper, estce utile ? wMesure des imprévus… wImprévus ou tâches à programmer… 5. Planifier la journée, le mois, l’année wClarifier la formulation des objectifs wDéfinir les degrés de priorité wConstruire le plan d’action wEtablir le timing wPrévoir les ajustements
7
92 92 93 93 94 94
97 99 101 101 105
107 107 107 107 108 108 108 109 109 110 110 110 111 112 112 112 112 113 113
/71lnuid:402
t.iroeps_02nd8mG
6. Lire plus efficacement pour s’informer wS’informer wPour une lecture rapide et efficace wPour une lecture approfondie Technique de l’écrémage Technique d’approfondissement 7. La prise de notes efficace wComment faire ? Ecrire le thème Notez les motsclés Structurer les idées wAutres applications 8. Mieux mémoriser wAccueil de l’information wAppropriation de l’information wNécessité d’un projet wUtilisation de l’information 9. Prendre des décisions au bon moment wLes inconvénients d’une prise de décision hâtive ou retardée wPour agir efficacement
8
116 116 116 117 117 117 119 119 119 119 120 122 123 123 123 124 125 126
126 126
li/:07ndu421
t.ireo20_psnd9mG
INTRODUCTION
«Si tu connaissais le temps aussi bien que moi,dit le Chapelier, tu ne parlerais pas de le perdre.Le Temps est un être vivant. » Lewis Caroll dansAlice au pays des Merveilles
« Gagner du temps », « perdre du temps », « le temps passe trop vite », « tu crois que j’ai du temps à perdre ! », « tu me fais perdre mon temps », « je n’ai pas vu le temps passer… », « le temps me semble long… » « chaque chose en son temps… » Que montrent toutes ces expressions de notre vie quotidienne ?
Des définitions…
Quelle définition pouvonsnous donner du temps ?
Parlonsnous d’un temps objectif, du temps des horloges, du temps qu’affichent nos montres, de celui qui rythme nos emplois du temps ? Mesurer le temps a été une préoccupation importante : les e premières horloges apparaissent auXIIIsiècle, elles sont construites pour les édifices publics ou religieux. Avant cette invention, des dispositifs ingénieux permettaient de déter miner les différents moments de la journée et en mesurer la durée : l’écoulement de l’eau, du sable, les cadrans solaires. Les montres plates apparaissent sous la Révolution. Ou parlonsnous du temps subjectif, le temps éprouvé, celui que l’on nomme « notre horloge intérieure » et qui ne s’écoule pas régulièrement.
Selon SaintAugustin, dansLes Confessions: «Qu’estce donc le temps ? Si personne ne me le demande, je sais. Si quelqu’un pose la question et que je veuille l’expliquer, je ne sais plus. »
9
li/:40d7un21
.tir_ps2oe0dn1mG
Ou pour Montaigne dans lesEssais: «J’ai un dictionnaire tout à part moi : je «passe» le temps, quand il est mauvais et incommode ; quand il est bon, je ne le veux pas «passer», je le retâte, je m’y tiens. Il faut courir le mauvais et se rasseoir au bon.» Et enfin pour Pascal dans lesPensées, sur les effets du temps : «Le temps guérit les douleurs et les querelles parce qu’on change, on n’est plus la même personne. Ni l’offensant, ni l’offensé ne sont plus euxmêmes.»
Quel est notre rapport au temps ?
Le temps vécu est particulier : une heure, une semaine, une année n’ont pas la même durée subjective selon notre âge, selon les circonstances. À 5 ans, l’enfant se lamente : c’est encore long deux semaines avant Noël. À 10 ans, il s’exclame «Comme tu es vieux40 ans,» à son cousin de 16 ans. À l’adulte s’étonne : «Déjà ! Une année écoulée ! Comme le temps passe vite ! »
Cette subjectivité du temps qui passe a inspiré les écrivains. DansAlice au pays des Merveillesde Lewis Caroll, le person nage du Chapelier propose à Alice d’être en bons termes avec le temps :« Si tu étais en bons termes avec le Temps, il ferait presque tout ce que tu voudrais de la pendule. Par exemple, suppose qu’il soit neuf heures du matin, l’heure de commencer tes leçons : tu n’as qu’à dire un mot au Temps, et les aiguilles tournent en un clin d’œil ! Voilà qu’il est une heure et demie, l’heure du déjeuner !» Primo Lévi, dans une nouvelle intituléeEchec au temps, rappelle que «l’écoulement du temps, tel qu’il est perçu par chaque individu, ne coïncide pas avec celui indiqué par les instruments qualifiés d’objectifs. Selon les mesures auxquelles j’ai procédées, une minute passée devant un feu rouge est en moyenne huit fois plus longue qu’une minute passée à converser avec un ami, vingtdeux fois si l’ami est d’un sexe différentPanachrone »,Il imaginait l’invention du « . »
10
l:/ui2041dn7
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text