159 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

LA Liberte de presse, la liberte de tous , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
159 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La liberté de presse n’est pas le privilège du petit groupe des 4000 journalistes du Québec. Conquise de haute lutte, toujours fragile, elle est une liberté fondamentale de chaque citoyen. Elle est indispensable à la vie démocratique d’une société qui sait que pour corriger les problèmes, il faut d’abord les exposer au grand jour.
La liberté de presse est la soeur jumelle de la liberté d’expression, celle-là même qui permet à chacun d’alimenter sa page Facebook et d’avoir accès à toute l’information qui circule. Dans notre droit, le journaliste et le citoyen sont une seule et même personne. Ils sont assujettis aux mêmes lois et ils jouissent des mêmes libertés.
Le citoyen doit défendre la liberté de presse pour protéger sa propre liberté d’expression et le journaliste doit défendre la liberté d’expression des citoyens pour protéger sa propre liberté. Mais la liberté de presse est mal aimée. Au quotidien, des élus, des policiers, des détenteurs de pouvoir et même des citoyens sont tentés de la brimer aussitôt qu’elle choque ou qu’elle contredit leurs idées ou leurs intérêts.
C’est pourtant une liberté qu’il faut protéger, même quand elle sert à propager des idées avec lesquelles nous sommes en total désaccord. Les libertés de presse et d’expression permettent de combattre les mots par les mots et non par la censure ou à coups de Kalachnikov.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 mai 2016
Nombre de lectures 26
EAN13 9782764431658
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0750€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Projet dirigé par Pierre Cayouette, éditeur et conseiller littéraire
Adjoint à l’édition : Éric St-Pierre
Conception graphique : Sara Tétreault
Mise en pages : Pige communication
Révision linguistique : Isabelle Rolland et Sabrina Raymond
En couverture : MP-0000.586.112 | Crieur de journaux dans la rue,
vers 1905 | Anonyme - Anonymous, © Musée McCord
Conversion en ePub : Nicolas Ménard
Québec Amérique 329, rue de la Commune Ouest, 3 e étage
Montréal (Québec) H2Y 2E1
Téléphone : 514 499-3000, télécopieur : 514 499-3010
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada pour nos activités d’édition.
Nous remercions le Conseil des arts du Canada de son soutien. L’an dernier, le Conseil a investi 157 millions de dollars pour mettre de l’art dans la vie des Canadiennes et des Canadiens de tout le pays.
Nous tenons également à remercier la SODEC pour son appui financier. Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC.



Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Robillard, Claude
La liberté de presse, la liberté de tous (Dossiers et documents) Comprend des références bibliographiques.
ISBN 978-2-7644-3163-4 (Version imprimée)
ISBN 978-2-7644-3164-1 (PDF)
ISBN 978-2-7644-3165-8 (ePub)
1. Liberté de presse - Québec (Province). 2. Liberté d’information - Québec (Province). I. Titre. II. Collection : Dossiers et documents (Éditions Québec Amérique).
PN4748.C32R62 2016 323.44’509714 C2016-940598-2
Dépôt légal, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2016
Dépôt légal, Bibliothèque et Archives du Canada, 2016
Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés
© Éditions Québec Amérique inc., 2016.
quebec-amerique.com



REMERCIEMENTS
Un tel ouvrage sur la liberté de presse au Québec exige une bonne dose de travail solitaire, mais il serait impossible sans la contribution de nombreuses personnes. Plusieurs sont nommées dans le texte. D’autres ont préféré rester anonymes. Qu’importe. Qu’elles soient toutes vivement remerciées.
Il faut aussi remercier tout particulièrement Pierre Craig, président de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), qui, au moment où ce projet a été lancé, y a cru et a tout fait pour le rendre possible. Remercions de plus Brian Myles, qui a effectué une relecture attentive, et le comité de la FPJQ, qui a suivi le travail tout au long de sa gestation. Celui-ci était formé de Jean Gagnon, Émilie Larivée-Tourangeau, Stéphane Giroux et Roxane Léouzon.
Nos remerciements vont également aux cadres de médias, aux avocats spécialisés et aux universitaires qui ont consacré de leur temps rare et précieux à répondre à nos questions et à éclairer le débat.
Les journalistes ne sont pas en reste. Nous devons reconnaître la contribution des nombreux journalistes qui nous ont transmis leur expérience vécue en matière de liberté de presse à l’occasion d’une consultation nationale par Internet et d’une consultation régionale. Signalons également leur apport considérable lorsqu’ils font part à la FPJQ, au fil des ans, des obstacles à la liberté de presse qu’ils rencontrent sur le terrain. Sans eux, les atteintes à la liberté de presse passeraient largement sous le radar.
La responsabilité du contenu reste évidemment celle de l’auteur et chaque contributeur n’a pas à être d’accord avec tout. Mais nous osons croire que beaucoup y trouveront une motivation renouvelée à se battre pour défendre la liberté de presse.
Nos remerciements vont enfin au ministère de la Culture et des Communications du Québec, qui a permis, par sa contribution financière, la réalisation de ce projet.


AVANT-PROPOS PAR YVES BOISVERT
Qui n’aime pas la liberté de la presse ? Tous les jugements qui ont tenté de la limiter commencent invariablement par une déclaration d’amour sincère. On en chante les vertus, on en proclame la nécessité… mais à la fin, on trouve souvent qu’elle « va trop loin ». On l’aime à condition qu’elle ne défrise pas trop…
Bien sûr, rien n’est absolu, mais tout évolue. Ce livre nous le rappelle de manière éclatante : l’histoire des 200 dernières années est celle d’une lente mais constante conquête de territoires par la liberté de la presse. Il est loin le temps où, au Québec, l’on emprisonnait pour délit d’opinion ou tout simplement pour avoir écrit la vérité.
Les décisions des tribunaux, les lois, la morale ambiante, la libéralisation des moyens de communication ont au fil des ans posé des jalons de plus en plus clairs. Claude Robillard fait ici le récit passionnant de cette avancée apparemment irrésistible.
En même temps, ce récit nous rappelle combien cette évolution s’est faite au prix de luttes. Un des mérites de cet ouvrage est qu’il nous met en garde : rien n’a jamais été donné d’avance. La liberté de la presse s’est construite au fil de combats politiques et juridiques.
Je ne me souviens pas avoir vu ramassé en si peu de pages un condensé aussi exhaustif des grandes décisions judiciaires sur le sujet. Cet ouvrage est un complément bienvenu et une mise à jour nécessaire du classique de Rodolphe Morissette, La Presse et les tribunaux : Un mariage de raison , qui traitait spécifiquement du reportage judiciaire, et de ceux de Florian Sauvageau et Nicole Vallières.
C’est aussi bien davantage et autre chose qu’un livre de droit. Claude Robillard fait ici à mon sens un travail de pédagogie juridique et politique remarquable et essentiel. Il devrait intéresser non seulement les journalistes mais tous les citoyens soucieux de l’intérêt public.
Par son contenu et par son ton, c’est aussi une invitation à ne jamais baisser la garde. La liberté de la presse n’est jamais acquise, sauf bien entendu pour ce qui ne dérange pas les pouvoirs en place. Or, c’est dans les zones limites, les zones plus difficiles de la controverse, des discours dérangeants, des discours marginaux, choquants même, que nos convictions sont mises à l’épreuve. C’est là, dans la collision parfois douloureuse des idées impopulaires, dans les excès et les terrains minés, qu’elle est nécessaire.
Car au fond, si la liberté de la presse n’était garantie que pour les discours consensuels et policés, on n’aurait pas besoin de la protéger dans la constitution.


PRÉFACE
À la fois célébrée et honnie, la liberté de presse fait partie de ces idées pour lesquelles tous sont enthousiastes en principe mais réservés en pratique.
On prend soin de souligner son caractère fondamental dans les grandes occasions lorsque rien n’est vraiment discuté. Mais c’est habituellement pour aussitôt réclamer qu’elle soit balisée, contenue, dès que l’on aborde les vrais débats.
Chacun de nous célèbre la liberté de presse lorsque celle-ci se trouve attaquée, comme lors de l’attaque meurtrière contre Charlie Hebdo en janvier 2015.
Mais au moindre inconfort, au moindre trait de plume osé, nous sommes nombreux à trouver plein de bonnes raisons pour en rogner les manifestations qui dérangent.
Oui à la liberté de presse si elle me sert, non si elle permet aux autres de me déranger !
L’ouvrage de Claude Robillard propose une revue des multiples situations dans lesquelles la liberté de presse se voit confrontée à cette attitude contradictoire.
La plupart des citoyens de même que les élites ont des rapports conflictuels avec cette liberté. Les gens de médias n’échappent pas à ce même travers. Prompts à décrier les actions liberticides, mais souvent tout aussi rapides à condamner ce qui leur semble du « mauvais journalisme », généralement celui que pratiquent les « autres » !
Certains adhèrent à une vision issue de la tradition européenne. Ils postulent que dans sa proclamation même, la liberté de presse est intrinsèquement limitée. La protection qui lui est accordée est conditionnée par l’interdiction d’en abuser. Et pour plusieurs, les abus, c’est tout ce qui dérange!
D’autres ont une vision inspirée de la tradition américaine, envisagen

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text