190 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
190 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La création d'entreprises innovantes est consacré à l'approche de la création d'entreprise basée sur des avancées de la technologie au sens large. Les forces et les faiblesses d'une entreprise sont étroitement liées à la vision que l'entrepreneur-créateur a eu de cette entreprise au moment de sa création. Qu'est-ce que l'entrepreneur innovateur ? La réponse à cette question ne peut être ni rationnelle, ni systématique. De nombreuses histoires réelles sont racontées ici pour rendre compte de ce parcours initiatique qu'est la création d'entreprise innovante et pour prendre la mesure de cette école de l'expérimentation active : l'ambition en tête, l'être en action ! De l'idée imaginaire à l'entreprise en activité, les enseignements apportées par le vécu d'entrepreneurs heureux et malheureux sont étayés par des commentaires qui guideront tous ceux désireux de se lancer.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2022
Nombre de lectures 4
EAN13 9782746227415
Langue Français
Poids de l'ouvrage 16 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,2200€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

La création d’entreprises innovantes
Les auteurs expriment toute leur gratitude à Madame Colette Pourroy alias "kolette" pour la qualité de ses illustrations réalisées avec talent et une réactivité remarquable.
©LAVOISIER, 2005 LAVOISIER 11, rue Lavoisier — 75008 Paris
Serveur web : www.hermes-science.com
ISBN 2-7462-1058-4
Le Code de la propriété intellectuelle n'autorisant, aux termes de l'article L. 122-5, d'une part, que les "copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective" et, d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration, "toute représentation ou reproduction intégrale, ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite" (article L. 122-4). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.Tous les noms de sociétés ou de produits cités dans cet ouvrage sont utilisés à des fins d’identification et sont des marques de leurs déten-teurs respectifs.
La création d’entreprises innovantes
l’entrepreneur innovateur
Jean-Claude Sabonnadière
Sylvie Blanco
COLLECTION DIRIGÉE PAR JEAN-MARIE DOUBLET
La synergie dans l’entreprise — Jean Belotti, 2005.
Le changement sans perte d’authenticité — Dr Pierre Achard, 2005.
Stratégies d’entreprise — André Labourdette, 2005.
La prise de fonction en entreprise — Dominique Christian, 2005.
Enseigner le management — Gilles Garel et
Éric Godelier, 2004.
Veille et intelligence stratégique — Corine Cohen, 2004.
Les chaînes d’approvisionnement — Satyaveer Singh Chauhan, Cyril Duron et Jean-Marie Proth, 2003.
James March, penser les organisation —
Éric Godelier, 2003.
TABLE DES MATIÈRES
Préface.Lentrepreneur innovant. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Thierry GRANGE
Avant-propos. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Introduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 1. Créer et construire une vision et une trajectoire. 1.1. Vision et trajectoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.1.1. Approche entrepreneuriale de la vision stratégique . 1.1.2. Application de la vision à lentrepreneur innovateur 1.1.2.1. K-SYS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.1.2.2. RYSAL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.1.3. De la vision à lambition réaliste . . . . . . . . . . . . 1.2. Cas dillustration. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.2.1. Elictyl . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.2.1.1. Lhistoire de Yvette Liénart . . . . . . . . . . . 1.2.1.2. Enseignements autour de Elicityl . . . . . . . . 1.2.2. i-makina . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.2.2.1. Histoire de Haldun Altan . . . . . . . . . . . . . 1.2.2.2. Enseignements autour de i-makina . . . . . . . 1.3. Les qualités requises et les faiblesses potentielles . . . . . 1.3.1. La capacité à se projeter dans le futur . . . . . . . . . 1.3.2. Le sens du réel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.3.3. La connaissance de ses limites . . . . . . . . . . . . . 1.3.4. Lenthousiasme et loptimisme . . . . . . . . . . . . . 1.3.5. La rigueur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.4. Démarches pratiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.4.1. Lexploration de lidée . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
9
13
19
27 27 27 31 31 36 39 40 40 40 43 44 44 48 49 50 50 51 53 54 54 54
6 La création d’entreprises innovantes
1.4.1.1. De l’idée à l’opportunité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54 1.4.1.2. Exploration des applications potentielles de l’idée . . . . . . 56 1.4.1.3. Exemple d’exploration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58 1.4.1.4. Une autre idée à méditer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59 1.4.2. La cristallisation de l’opportunité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60 1.4.2.1. La construction de l’opportunité . . . . . . . . . . . . . . . . . 60 1.4.2.2. Témoignage du fondateur d’une entreprise de logiciel . . . . 60 1.4.2.3. L’accumulation de connaissances sur l’opportunité et les signaux faibles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61 1.4.2.4. La vigilance active et l’exposition à l’environnement externe 63 1.4.3. L’exemple du lait de soja . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64 1.4.3.1. L’émergence de l’idée du lait de soja . . . . . . . . . . . . . . 65 1.4.3.2. La concrétisation et l’évaluation de l’idée . . . . . . . . . . . 67 1.4.3.3. Le démarrage du projet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68 1.4.4. Enseignements vus par Maurice Rochet quant à l’exploration de l’idée . 70 1.4.4.1. Une accumulation de connaissances et de compétences basées sur l’expérimentation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70 1.4.4.2. Un état d’esprit : ouverture, action, vigilance . . . . . . . . . 70 1.4.4.3. Auto-diagnostic du créateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71 1.4.5. Vue synthétique de la trajectoire exploratoire de Maurice Rochet dans Sojinal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71
Chapitre 2. Expérimenter et matérialiser l’activité future. . . . . . . . . . . 2.1. Matérialiser l’activité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.1.1. Le défi de la matérialisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.1.2. La matérialisation : une histoire réaliste. . . . . . . . . . . . . . . . 2.1.2.1. Définition du plan d’affaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.1.2.2. En synthèse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.2. Cas d’illustration. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.2.1. Henri Sellier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.2.1.1. L’histoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.2.1.2. La démarche de matérialisation du projet . . . . . . . . . . . 2.2.1.3. Epilogue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.2.1.4. Enseignements autour de Henri Sellier . . . . . . . . . . . . . 2.2.2. Getedes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.2.2.1. L’histoire : une aventure familiale devenant une entreprise à fort potentiel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.2.2.2. Enseignements autour de Getedes . . . . . . . . . . . . . . . . 2.3. Les qualités requises et les faiblesses potentielles . . . . . . . . . . . . . 2.3.1. La capacité d’apprentissage par l’action . . . . . . . . . . . . . . . 2.3.2. Le pragmatisme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.3.3. L’écoute et la remise en question. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.3.4. La tolérance à l’incertitude . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
7373 73 76 77 79 80 80 80 81 82 82 83
 83  87  87  87  88  89  90
Table des matières 7
2.4. Démarche et méthodes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.4.1. La proposition de valeur aux clients . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.4.2. Le modèle économique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.4.2.1. Le modèle « ingénierie » . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.4.2.2. Le modèle « applications nouvelles » . . . . . . . . . . . . . . 2.4.2.3. Le modèle « clients nouveaux » . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.4.2.4. Le modèle « recherche technologique » . . . . . . . . . . . . 2.4.3. Le plan d’affaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 3. Mettre en action et démarrer l’activité. . . . . . . . . . . . . . . 3.1. La réalité du démarrage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.1.1. Les difficultés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.1.2. Les points clés du démarrage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.1.3. Les grandes phases du démarrage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2. Cas d’illustration. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2.1. Le cas de Damien F. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2.1.1. L’histoire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2.1.2. Enseignements pour les deux parties . . . . . . . . . . . . . . 3.2.2. Le cas de HILISS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2.2.1. L’émergence du projet d’entreprise . . . . . . . . . . . . . . . 3.2.2.2. Réflexion personnelle de Max . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2.2.3. Le démarrage de la société . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2.2.4. La pression de la levée de fonds . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2.2.5. Epilogue : réflexions d’après levée de fonds. . . . . . . . . . 3.3. Les qualités requises et les faiblesses potentielles . . . . . . . . . . . . . 3.3.1. La stabilité émotionnelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3.2. La rigueur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3.3. La capacité d’entraîner une équipe, le leadership, la confiance . . 3.3.4. La capacité à déléguer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3.5. La persévérance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3.6. Une bonne santé physique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3.7. Le sens des responsabilités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3.8. L’ambition collective. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3.9. La rapidité de décision et d’adaptation . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3.10. La capacité d’improvisation et la réactivité . . . . . . . . . . . . . 3.4. Démarches et méthodes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.4.1. Définition et initialisation des processus-clés de l’entreprise . . . 3.4.2. Détermination des indicateurs de suivi et de contrôle. . . . . . . . 3.4.3. L’adaptation et le management du changement . . . . . . . . . . .
Chapitre 4. Balertech : une entreprise à haut risque !. . . . . . . . . . . . . 4.1. Introduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.2. Les prémices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
 91  91  94  97  97  97  98  99
 103 103  103  105  106  107  107  107  112  113  113  114  115  116 117  118  118  119  119  121  122  122  123  123  124  124  124  125  126  128
 131 132  134
8 La création dentreprises innovantes
4.2.1. Premier signal dalerte . . . . . . 4.2.2. Deuxième signal dalerte . . . . 4.3. La constitution de léquipe de départ . 4.3.1. Troisième signal dalerte. . . . . 4.3.2. Questionnement . . . . . . . . . . 4.3.3. Questionnement . . . . . . . . . . 4.3.4. Quatrième signal dalerte . . . . 4.4. Laventure commerciale . . . . . . . . 4.5. Situation critique. . . . . . . . . . . . . 4.6. La levée de fonds . . . . . . . . . . . . 4.7. Un management difficile . . . . . . . . 4.8. Le loup dans la bergerie . . . . . . . . 4.9. Epilogue. . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .
Chapitre 5. Regards sur les entrepreneurs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.1. Entre co-fondateurs  le cas de Soitec . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.2. Fondateurs et associés potentiels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.2.1. Retour sur la cas de Getedes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.2.2. Que pensez-vous du décalage de vos réponses sur la vision ? . 5.2.3. Getedes aujourdhui . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.3. Une histoire « presque vraie » : Creakit . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.3.1. La technologie ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.3.2. Quelques semaines ont passé lorsque le dialogue reprend . . . 5.3.3. Constitution déquipe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.3.4. Quelques jours plus tard . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.3.5. Quelques semaines plus tard . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.3.6. Pendant lincubation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.3.7. Vers la levée de fonds . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.3.8. Epilogue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.4. Regards dincubateur : GRenoble Alpes INcubation . . . . . . . . . 5.5. Regards dinvestisseurs : Emertec SA . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . .
Conclusion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Bibliographie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Index. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
134 135 136 137 138 139 139 140 141 142 143 144 146
149 149 153 153 155 156 157 157 159 160 161 161 162 165 167 168 172
179
185
187
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text