Petit précis de macramé
145 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Petit précis de macramé , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
145 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Découvrez tous les secrets du macramé dans ce petit précis. Posé près de votre ouvrage, il vous accompagnera dans toutes vos créations : du choix de la corde jusqu’aux finitions.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 28 juillet 2023
Nombre de lectures 32
EAN13 9782317035661
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0500€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Sommaire Introduction Première partie : Le matériel La corde Les matières Les types de corde Épaisseur et couleur Pour mesurer et couper la corde Pour rentrer les fils Pour brosser Les décorations Les supports Le matériel pour s’installer Deuxième partie : Avant de commencer La conception de votre création Comment estimer la longueur des cordes Couper la corde Comment s’installer pour travailler Troisième partie : Apprendre les nœuds Les nœuds de base et leurs variantes Nœud à tête d’alouette (NTA) Nœud plat (NP) Nœud baguette (NB) Nœud rassembleur (NR) Les nœuds et tresses pour aller plus loin Nœud de Maure Nœud simple et nœud en 8 Nœud Joséphine Nœud de capucin Nœud de sang Nœud tissé Tresse tissée avec quatre cordes Tresse ronde Tresse carrée Nœud plat en arête de poisson Motif en losange Motif en croix Motif avec encadrement et tresses Quatrième partie : Les techniques au cours de la réalisation Remplacer des cordes trop courtes Prolongation de fil sur le nœud plat Prolongation de fil sur le nœud baguette Faire des augmentations Avec des nœuds plats Avec des nœuds baguette Démarrer son projet sans support Nœud plat sans support Nœud baguette sans support Retirer le support Créer une anse ou une attache Travailler les couleurs Démarrer avec un mélange de couleurs Ajouter de la couleur en cours de travail Réaliser un filet Pour réaliser un filet Ajouter des perles ou des pierres Insérer un objet plein, sans perforation Insérer un objet percé Travailler en rond Utiliser un anneau Former l’anneau avec une corde Travailler les volumes Le pixel art Tisser sur les cordes Cinquième partie : Les finitions Les franges Amidonner Créations sans frange Ajouter des franges Teindre sa création Que faire des chutes ? Remerciements Page de copyright
Points de repère Cover Title Page Copyright Page Corps de texte
INTRODUCTION
Je suis heureuse de partager avec vous l’art et les techniques du macramé. Le macramé est l’art de faire des nœuds, uniquement avec ses mains et de la corde. Un savoir-faire rudimentaire et millénaire, d’une incroyable diversité.
Cet art manuel s’est enrichi au fil des siècles grâce aux hommes et aux femmes qui l’ont pratiqué. Les tisserands arabes du XIII e siècle l’utilisaient pour embellir leurs tapis. Les femmes européennes du XIX e siècle le pratiquaient pour réaliser des napperons et des galons qui ornaient leurs intérieurs. L’histoire du nœud et celle de la navigation sont aussi étroitement liées. Depuis toujours, les marins utilisent les nœuds aussi bien pour résoudre des problèmes techniques du quotidien que pour produire des objets d’arts sur leurs temps de loisirs.
Aujourd’hui, le macramé peut être pratiqué par toutes celles et ceux qui prendront le temps de le découvrir : c’est une activité manuelle accessible, il n’y a pas d’âge pour commencer. La pratique régulière vous permettra ensuite d’apprécier chaque moment passé à créer. Cet ouvrage s’adresse aux personnes qui souhaitent débuter le macramé et en acquérir les bases, mais aussi aux personnes qui désirent aller un peu plus loin dans la technique en découvrant l’étendue de ses possibilités. Bon macramé !
Caroline
Première partie Le matériel
Le macramé est un art qui demande peu de matériel. De la corde, de quoi la mesurer et la couper, de quoi vous installer, voilà ce qu’il vous faut pour débuter. Plus tard, quand vous aurez réalisé quelques créations, prenez le temps de regarder ce qui peut vous aider pour travailler plus facilement et confortablement.
Pour commencer, je vous conseille de vous entraîner avec le matériel que vous avez chez vous. Découvrez les nœuds et les techniques créatives avec la corde ou le fil que vous possédez déjà. Et au fur et à mesure de votre pratique et des objets que vous souhaitez créer, vous pourrez choisir d’investir dans du matériel de qualité qui durera longtemps, sera agréable à utiliser et répondra à vos besoins pour obtenir les créations souhaitées.
La corde
Prenez le temps de bien comprendre les particularités de chaque corde avant d’entamer un projet. En fonction de la corde choisie, la création n’aura pas le même aspect.
Pour un beau travail de macramé, il faut choisir une corde de qualité et bien ronde. Ne prenez pas de matière qui pourrait pelucher et qui rendrait le travail moins régulier et plus difficile à réaliser.
Le contact de la corde sur ses mains est l’un des plaisirs de cette technique. Au fur et à mesure de vos créations, testez différents types de cordes et voyez celle que vous préférez.
Les cordes pour le macramé se définissent selon quatre critères :
* La matière,
* Le type de fabrication,
* L’épaisseur,
* La couleur.
Les matières
Un grand choix de matières s’offre à vous, privilégiez les matières qui sont issues de fibres végétales et qui ne peluchent pas.
Actuellement, la matière la plus couramment utilisée est le coton . Il offre une grande variété de possibilités et permet de réaliser un large panel de créations. Privilégiez les cotons recyclés, vous les trouverez en mercerie ou sur Internet. Certains sont fabriqués en Europe. Le raphia, le coco, le sisal et le jute sont aussi des matières végétales utilisables en macramé. Elles ont été beaucoup utilisées dans les années 1970. Elles donnent un aspect rustique au macramé, sont plus rêches que le coton et donc moins agréables à travailler. On les utilise encore aujourd’hui pour la réalisation de paniers, par exemple.
Le cuir peut être utilisé pour la confection de sacs à main, de ceintures ou de bracelets. Pour le micro-macramé (bijoux en macramé), on utilise principalement des fibres synthétiques en plastique ( polyester ) dont les extrémités sont brûlées en fin de travail. Le coton ciré est également utilisé pour la confection de bracelets et colliers. L’utilisation de la laine est déconseillée car c’est une matière qui s’abîme avec les frottements. Vous risquez de vous retrouver avec des nœuds non désirés.

Bon à savoir
Pour choisir une matière de qualité, repérez la norme Standard 100 by OEKO-TEX®. Elle est uniformisée à l’échelle mondiale et assure que les produits utilisés pour la confection de la corde ne sont pas nocifs pour la santé.
Les types de corde
La corde torsadée (ou câblée)
La plus connue, celle que l’on trouve en quincaillerie et magasin de bricolage. Elle est constituée de trois ou quatre brins torsadés.
* Qualités : robuste, ne se déforme pas, peut se peigner pour faire des franges.
* Défauts : dense, pèse plus lourd que les autres types de cordes, elle peut être un peu rigide.
* Utilisation : tentures, suspensions pour plante, rideaux, fauteuils et hamacs.
La corde peignée
Créée spécifiquement pour le macramé et constituée d’un seul brin torsadé. Vous la trouverez en mercerie ou sur Internet dans des boutiques spécialisées.
* Qualités : lisse et douce au toucher. Elle permet de réaliser les mêmes créations que la corde torsadée tout en étant moins dense, plus malléable et moins rigide. Elle gonfle quand on la peigne et permet de faire de jolis pompons et franges.
* Défauts : elle a tendance à se défaire quand on la travaille, il faut la retorsader régulièrement afin qu’elle garde un aspect rond et régulier.
* Utilisation : tout type de créations en macramé, en évitant celles qui contiennent beaucoup de brins non noués et qui sont destinées à être manipulées régulièrement, comme les sacs filets et les rideaux de porte, par exemple.
La corde tressée
C’est une corde constituée de plusieurs brins qui sont tricotés ensemble à la manière du tricotin. Souvent l’intérieur est rembourré de coton. Vous en trouverez en mercerie car elle se crochète bien.
* Qualités : ne se défait pas, moins dense et donc plus légère que les autres cordes.
* Défauts : souvent élastique et plus difficile à couper. On ne peut pas la peigner pour obtenir des franges.
* Utilisation : tout type de créations en macramé et en priorité les sacs, les vêtements et les créations pour lesquelles on ne veut pas de franges trop fragiles.
Le trapilho
Il s’agit d’une corde fabriquée à partir de tissu en jersey. Vous pouvez d’ailleurs la fabriquer vous-même à partir d’un t-shirt, c’est une façon peu coûteuse de vous mettre au macramé.
* Qualités : agréable à travailler, se lave bien.
* Défauts : irrégulière et parfois plate, plus ou moins élastique en fonction du tissu utilisé. On ne peut pas la peigner.
* Utilisation : particulièrement adaptée pour les sacs et les vêtements.

Note
En fonction du fabricant, la corde sera plus ou moins élastique, plus ou moins souple et plus ou moins dense. Les indications ci-dessus correspondent aux particularités les plus rencontrées pour ces types de cordes. Essayez toujours d’avoir le maximum d’information sur la corde avant de l’acheter.

De haut en bas : trapilho, deux cordes tressées, deux cordes peignées, deux cordes torsadées (ou câblées). Toutes les cordes sont en coton sauf la dernière qui est en jute.
Épaisseur et couleur
L’épaisseur
L’épaisseur est indiquée par le diamètre de la corde en millimètres. Ce diamètre varie entre 1 et 10 mm. Les plus couramment utilisés sont : 3, 4 et 5 mm.
* Pour obtenir une création de même dimension, une corde de diamètre fin (1 à 3 mm) vous demandera plus de temps de travail qu’une corde plus épaisse.
* Pour une réalisation à nombre de nœuds identiques, il faut plus de longueur de corde épaisse que de corde fine. (pour estimer la longueur, voir ici )
La couleur
Aujourd’hui les cordes sont disponibles dans une grande variété de couleurs, donc profitez-en !
Vous pouvez jouer avec les couleurs, le croisement des cordes donnera un rendu différent en fonction de la manière dont vous les placerez (voir « Travailler les couleurs » p. 116). Pour un motif complexe, réalisez un échantillon avec une ou deux cordes pour comprendre comment vont se positionner les couleurs.
Pensez aussi aux cordes métallisées pour donner de l’éclat à vos macramés. Si vous ne trouvez pas la couleur voulue en magasin, vous pouvez teind

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents