67 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Mon potager en pots , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
67 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Vous rêvez de cultiver vos propres légumes, mais vous ne disposez pas de l’espace nécessaire ?

Le potager en pots est LA solution ! Jardinet, cour, petite terrasse, rebords de fenêtre pourront accueillir pots, bacs et jardinières, et vous offrir de jolies récoltes !

Dans cet ouvrage, Carole alias Une Fleur Parmi les Fleurs vous confie ses astuces et conseils pour cultiver avec succès ses plantes potagères favorites : tomate, courgette, haricot, poivron, radis, carotte, pomme de terre, laitue, fraise et petits fruits.

Lancez-vous !


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 16 juin 2023
Nombre de lectures 13
EAN13 9782815321396
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0324€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

MON POTAGER EN POT
Carole Archambault
Photographies de Carole Archambault et Benoit Beghyn
Sommaire Introduction Les bases du potager en pots Zoom sur l’exposition Un potager toute l’année ? À quel moment démarrer mon potager en pots ? Fruits ou légumes : que récolte-t-on ? Quelques conseils à picorer Le matériel Le calendrier du potager en pots Les plantes potagères Tomate Courgette Haricot Poivron Radis Carotte Pomme de terre Laitue Fraise Arbustes à petits fruits Page de copyright

Points de repère Page de Titre Couverture

Introduction
Lorsque j’ai loué mon premier studio qui comportait un petit balcon, cultiver quelques plantes potagères s’est imposé pour moi comme une évidence : j’adorais glaner des fruits et des légumes en me baladant dans le jardin de mes parents, et j’allais pouvoir m’offrir ce plaisir en ville !
Depuis, ayant souvent déménagé, j’ai appris à coloniser le moindre espace extérieur avec un mini-potager : terrasses et balcons filants, mais aussi les rebords de fenêtre, pour peu que les pots soient solidement fixés ou bien maintenus par une rambarde !
Aujourd’hui, je réunis dans cet ouvrage mes dix plantes potagères favorites à cultiver en pot, et vous offre tous mes conseils pour réussir ! Vous n’avez plus qu’à vous lancer, quel que soit le type d’extérieur dont vous disposez !
Une Fleur Parmi les Fleurs

ZOOM SUR L’EXPOSITION
Plein sud, mi-ombre… On n’évoque pas la culture d’une plante sans parler de son exposition idéale ! Et pour cause : la lumière du soleil est indispensable à tout végétal pour se développer, fleurir et fructifier.
La plupart des plantes potagères sont exigeantes et ont besoin de six à huit heures d’ensoleillement quotidien. Mais vous trouverez dans cet ouvrage quelques plantes plus tolérantes qui se satisferont d’un emplacement moins bien exposé. Reste à savoir quelle lumière reçoit votre extérieur.
Pour cela, il faut tenir compte de l’exposition, mais aussi des éléments qui peuvent prodiguer de l’ombre durant la journée. Une terrasse au rez-de-chaussée, orientée plein sud mais cernée de grands arbres, ne recevra pas forcément plus de soleil qu’un balcon orienté à l’ouest.
N’oubliez pas : l’orientation de votre balcon ou terrasse ne suffit pas à déterminer son ensoleillement. Avant de choisir les plantes potagères que vous aimeriez y cultiver, observez ce qui s’y passe un jour de soleil.


pour résumer !
Plein soleil :
c’est le balcon (ou la terrasse) orienté plein sud, sud-est ou sud-ouest, qui reçoit du soleil à peu près toute la journée. Ce type d’extérieur est bien adapté pour la culture des tomates, courgettes, poivrons, haricots, fraisiers…
Mi-ombre :
exposé à l’est ou à l’ouest ou abrité par des arbres ou des bâtiments, votre extérieur se trouve à l’ombre pendant une partie de la journée. Vous pouvez tenter les cultures qui ont besoin de soleil en leur réservant l’emplacement qui en reçoit le plus, mais attendez-vous à des récoltes moins généreuses. N’hésitez pas à vous tourner vers les cultures plus à l’aise en situation semi-ombragée, telles que les arbustes à petits fruits, certaines variétés de fraises, les carottes, les laitues, les radis.
Ombre :
c’est l’exposition des extérieurs orientés au nord ou bien abrités du soleil toute la journée ou presque. Il est difficile d’obtenir un potager luxuriant sur ce type d’extérieur, mais si vous glanez un peu de soleil à certains endroits, vous pouvez essayer les laitues, les radis et les carottes..
UN POTAGER TOUTE L’ANNÉE ?
Récolter des fruits et légumes toute l’année, ce serait le rêve ! Mais en réalité, l’essentiel des récoltes se fera en été, avec quelques exceptions au printemps et en automne. En général, le potager en pots marque une pause durant l’hiver. Cependant, tout n’est pas fini car les plantes vivaces sont juste en dormance, prêtes à repartir de plus belle dès le retour des beaux jours !
Puis-je garder mes plantes pendant l’hiver ?
Tout dépend si elles sont vivaces ou annuelles.
Les plantes annuelles ont un cycle de vie assez court, d’une année en général : elles poussent, fleurissent, dispersent des graines puis meurent. Quoi qu’il arrive, celles-ci ne passeront pas l’hiver sur votre balcon.
Les plantes vivaces, quant à elles, sont destinées à vivre plusieurs années, à condition qu’elles soient rustiques, c’est-à-dire suffisamment résistantes au froid.
Les fraisiers, par exemple, sont vivaces et rustiques : ils supportent nos hivers et quittent le repos végétatif quand les températures remontent, nous offrant des récoltes tous les ans. Les tomates, quant à elles, sont des plantes vivaces mais on les cultive comme des plantes annuelles sous nos latitudes car elles ne tolèrent absolument pas le gel ni des températures trop basses.
Faut-il protéger les plantes vivaces du froid ?
A priori, les fraisiers et les arbustes à petits fruits que je vous présente résistent bien à nos hivers. Mais si vous êtes dans une région très froide ou bien si l’hiver est exceptionnellement rude, n’hésitez pas à ajouter des protections ( voir ici ).




Certaines plantes sont bisannuelles : leur cycle de vie s’étale sur deux ans. Un bon exemple au potager est le persil, une plante aromatique dont on récolte le feuillage la première année, puis qui fleurit la seconde année avant de mourir.
À QUEL MOMENT DÉMARRER MON POTAGER EN POTS ?
Pour se lancer dans les annuelles gratifiantes telles que les tomates et autres cultures symboliques de l’été, le printemps est le moment idéal : procurez-vous le matériel nécessaire, démarrez avec des cultures peu frileuses (radis, pommes de terre…), puis élargissez la palette de vos plantations une fois les dernières gelées passées, au mois de mai.
Si vous ouvrez cet ouvrage en automne, profitez-en pour prendre de l’avance : c’est le bon moment pour rempoter les arbustes à petits fruits et les fraisiers, qui seront d’autant plus productifs qu’ils auront eu le temps de s’enraciner avant l’hiver !
FRUITS OU LÉGUMES : QUE RÉCOLTE-T-ON ?
Dans l’assiette, la différence entre le fruit et le légume réside principalement dans sa saveur : si elle est résolument sucrée, on parle souvent de fruit !
Mais si la plupart des fruits sont bel et bien de vrais fruits, à savoir le produit d’une fleur, la gamme des légumes est bien plus variée ! Petit tour d’horizon des différents types de légumes que je vous propose de cultiver en pots :
• Le légume-fruit :
tomate, haricot, courgette et poivron sont techniquement des fruits. Ils se développent à partir d’une fleur qui a été pollinisée.
• Le légume-racine :
c’est celui dont on déguste… la racine ! c’est le cas de la carotte et du radis.
• Le tubercule :
oui, il nous arrive de manger des tubercules, notamment lorsqu’on déguste des pommes de terre ! Réserve nutritive pour la plante, le tubercule est une excroissance souterraine qui prend forme au niveau des racines dans le cas de la pomme de terre.
• Le légume-feuille :
comme son nom l’indique, on en con­somme les feuilles. La laitue est un légume-feuille facile à cultiver en pot.


Le saviez-vous ?

Certains légumes sont tout-en-un : vous pouvez ainsi déguster à la fois la racine et les fanes (tiges et feuilles) du radis ! Les racines se consomment généralement crues mais peuvent faire des merveilles cuites, en présentation dans une belle assiette. Les fanes se déclinent en mille et une recettes : veloutés, poêlées, cakes et même pesto !
QUELQUES CONSEILS À PICORER


Plantez des fleurs !

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text