72 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Créer une mare dans mon jardin , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
72 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Une mare dans un jardin, c’est d’abord un point d’eau qui permet aux insectes, aux petits mammifères et aux oiseaux d’avoir toujours de l’eau à disposition.

C’est aussi un monde à part entière avec ses drôles de petites bêtes caractéristiques, ses grenouilles amoureuses, ses larves de libellules voraces régulatrices de moustiques…

En creusant une mare dans votre jardin, vous créerez un milieu pour une foule de plantes et d’animaux et pourrez chaque jour vous émerveiller de cette vie foisonnante.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 22 février 2023
Nombre de lectures 15
EAN13 9782815321341
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0324€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Table des matières Introduction La création de la mare Quelle taille prévoir ? Choisir le bon emplacement Quel revêtement utiliser ? Quelle profondeur ? Creuser la mare, étape par étape L’entretien de la mare La végétalisation de la mare Aider la nature Quelles plantes choisir ? Le cornifle Le cresson de fontaine L’iris des marais Le jonc épars La lentille d’eau La massette Le nénuphar blanc La pesse d’eau La prêle des marais La reine-des-prés Le petit peuple de la mare L’arrivée des premiers animaux Un émerveillement quotidien Les différents animaux à observer dans la mare Le crapaud commun Le dytique Le gerris La grenouille verte Le gyrin La libellule Le moustique La notonecte La salamandre tachetée Le triton Larves et pontes Page de copyright
Points de repère Cover Title Page Copyright Page Corps de texte
Introduction
La mare est un petit écosystème très riche en biodiversité accueillant de nombreuses espèces, très utiles pour l’équilibre du jardin.
Elle peut être un bon complément pour un jardin ou un potager, en attirant une partie des prédateurs naturels (limaces et escargots), qui peuvent parfois y faire des dégâts. Cela va permettre de réguler et d’équilibrer tout l’écosystème du jardin.
Le nombre de zones humides diminue régulièrement en France et le petit espace que vous allez créer fera office de refuge pour de multiples espèces. Ce lieu d’observation privilégié pour petits et grands vous émerveillera par la puissance de la nature et la vitesse à laquelle elle peut s’approprier un espace.
La mare est aussi un point d’eau pour tous les habitants du jardin : chat, hérisson, oiseaux viendront s’y désaltérer. Vous pourrez observer les oiseaux tôt le matin y prendre leur bain. En cours de journée, abeilles et guêpes s’y abreuveront après avoir butiné vos fleurs. La mare, coin de nature sauvage au cœur du jardin, va également accueillir et attirer de nombreuses espèces animales et végétales (grenouilles, libellules, iris, nénuphars).
La colonisation de la mare par les différentes espèces se fait assez rapidement. Il suffira de quelques mois pour que vous puissiez observer les premiers habitants et, de quelques années, pour qu’elle soit habitée par une foule de petits batraciens et insectes.
Vous aurez le plaisir d’observer son évolution au fil du temps.
La création de la mare
Dans un premier temps, il convient de définir l’espace que vous souhaitez allouer à votre future mare selon la superficie de votre jardin et le temps que vous pouvez libérer pour sa construction et son aménagement.
Quelle taille prévoir ?
Une petite mare de 3 m 2
Pour votre première mare, choisir une surface réduite est une bonne option. Vous aurez ainsi un premier aperçu de la quantité de travail à réaliser.
La réalisation d’une mare de 3 m², par exemple, est à la portée de tout le monde, et elle accueillera déjà une grande diversité de petits insectes et d’animaux (libellules, crapauds, grenouilles, etc.). Les besoins en matériels seront peu importants : une brouette, une pelle et un niveau seront suffisants.
Une mare plus grande
Si vous préférez faire une mare d’une plus grande taille, jusqu’à 25 m², cela demandera forcément plus de temps pour la réalisation et du matériel plus conséquent : une minipelle pour creuser et au minimum une remorque pour évacuer les surplus de terre.
Le coût du projet est à prendre en compte également : plus la surface sera grande, plus le coût sera élevé. En sus du terrassement, il faudra prévoir : les moyens pour imperméabiliser le sol et la végétalisation de la mare, et, à plus long terme, un entretien, moins important si la surface est plus petite.

Petit point sur la législation
Avant d’installer votre mare, renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir s’il y a une réglementation particulière sur votre commune. Pour une bonne entente avec vos voisins, pensez également à leur en parler. Le coassement des grenouilles pourrait déranger la quiétude de vos voisins.

Dessinez-la !
Pour vous aider, faites des croquis de votre jardin, de l’emplacement de la mare et de la forme que vous souhaitez lui donner. Cela vous aidera à mettre la mare en perspective dans votre jardin. Différentes formes sont possibles (circulaire, ovale…), l’idéal étant que l’ensemble fasse le plus naturel possible.
Choisir le bon emplacement
L’idéal est de choisir un endroit un peu à l’écart du jardin et du potager, où la végétation pourra se développer plus facilement au bord de la mare. Un environnement calme et légèrement éloigné de la maison sera également plus propice à la colonisation de la mare par les animaux.
Zone humide ?
Si votre jardin contient une zone humide ou marécageuse, utilisez cet espace pour y créer la mare. Certaines espèces y sont probablement déjà présentes.
Ombre ou soleil ?
La mare doit être installée dans un endroit ensoleillé. Le soleil favorisera le développement de la végétation à l’intérieur et aux abords de la mare par la photosynthèse.
Si vous habitez dans une région aux étés chauds, voire caniculaires, un emplacement à l’ombre, de 12 h à 16 h, limitera l’évaporation de l’eau.
Pour réduire l’évaporation pendant les périodes de grosses chaleurs, placez des plantes hautes sur la rive sud (iris, jonc, etc.). Elles feront naturellement de l’ombre sur la mare aux heures les plus chaudes de la journée.
Sous les arbres ?
Cherchez un emplacement relativement éloigné des arbres. En effet, la chute des feuilles pourrait provoquer un envasement accéléré de la mare. De plus, les racines des arbres risqueraient d’endommager votre bâche en la perforant.

Attention
Si vous avez de jeunes enfants, il est impératif de sécuriser la mare avec une bordure ou une barrière pour éviter les accidents. Pensez à leur expliquer le fonctionnement de la mare et à leur montrer toute la biodiversité qu’elle permet, ils seront très intéressés.
C’est un très beau projet à réaliser en famille. Faites participer vos enfants dès les premières heures de la création. Ils suivront ainsi avec vous l’évolution de la mare et l’arrivée des premiers petits insectes.

Astuce
Nous avons installé la mare de notre jardin proche du toit d’un abri de jardin. Une partie des eaux de pluie est déviée par une gouttière vers la mare. Cela permet d’en renouveler régulièrement l’eau. Après des périodes de sécheresse pendant lesquelles le niveau d’eau va baisser, il suffira de quelques heures de pluie pour le compléter. Nous n’avons donc pas à utiliser de l’eau courante pour faire des apports en eau et le remplissage initial de la mare est beaucoup plus rapide.
Quel revêtement utiliser ?
Maintenant que vous avez choisi l’emplacement et la taille de votre mare, il est temps de se pencher sur la question de l’imperméabilisation. C’est indispensable pour maintenir l’eau dans la mare et dans le temps. Il existe différents types de revêtements possibles selon la taille du bassin, au coût et à la facilité de mise en œuvre variables.
Pour un petit bassin d’ornement
Pour les tout petits bassins, une vieille bassine en zinc ou une ancienne baignoire feront l’affaire. Dans les brocantes et les recycleries, vous trouverez certainement votre bonheur à moindre coût (entre 30 et 40 euros pour une petite bassine en zinc ou aluminium).
La surface étant très petite, ce bassin accueillera très peu d’insectes ou de batraciens ; le nombre d’espèces y sera limité.
Ce type de bassin convient mieux pour des plantes comme les prêles ou les lentilles d’eau.
Malgré sa taille, il apporte une note esthétique dans votre jardin. C’est aussi un bon moyen pour débuter et commencer à cultiver des plantes aquatiques.
Un autre atout : oiseaux et abeilles pourront venir boire en journée. Positionnez des pierres à l’intérieur, légèrement en surface pour qu’ils puissent venir se poser sans risque.

Pour un bassin préformé
Si vous optez pour un bassin préformé, il vous restera juste le terrassement à faire en fonction de la forme que vous choisirez. Comptez généralement une bonne journée pour l’installation d’un bassin de 3 à 4 m².
C’est une solution assez rapide et facile à mettre en œuvre. Une pelle et une brouette sont largement suffisantes pour la réalisation. Une fois la forme creusée, déposez le bassin dans le fond et couvrez le bord avec des pierres et/ou le surplus de terre.
Il existe des bassins de différentes tailles et de différentes formes, aux prix abordables. À cause de leur faible profondeur, cette solution se limite aux petites mares de quelques mètres carrés avec une biodiversité restreinte. Le prix est tout de même plus élevé que pour une mare avec un système de bâche. Comptez environ 150 euros pour un bassin de 3 m².

La solution naturelle
Le revêtement le plus naturel consiste à recouvrir le fond et les bords de votre mare avec une couche d’argile de 20 à 30 cm d’épaisseur. Une fois l’argile enduite sur les parois, ne tardez à remplir votre mare, car l’argile pourrait sécher et se fissurer. Cette solution, un peu plus difficile à mettre en œuvre que la pose d’une bâche, mais plus écologique et plus durable, est à privilégier sur des sols argileux. Cette technique a été utilisée pour créer de nombreux bassins et étangs car l’argile se trouve assez facilement. En revanche, si vous avez un sol sableux, il sera difficile d’avoir une bonne étanchéité dans la durée.

Une bâche
La solution la plus simple pour une mare de taille moyenne, voire de petite taille, consiste à installer une bâche EPDM.
Vous devez choisir un EPDM spécial pour bassin, car les EPDM pour toiture contiennent des traitements complémentaires. Un autre avantage de la bâche EPDM est qu’elle est entièrement recyclable.
Choisissez une épaisseur entre 1 et 1,2 mm pour votre mare. Les prix sont moins chers que pour un bassin préformé : environ 10 euros le mètre carré.
Lors de la commande, prévoyez toujours plus long et plus large pour éviter les mauvaises surprises au moment de la pose.
Vous trouverez des bâches EPDM dans les magasins de jardinage et dan

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text