La corde au cou
204 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

La corde au cou , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
204 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Tout au long de la pièce, une corde est suspendue au cou d’Issiaka Bamba. Loin de l’étrangler physiquement, Issiaka s’étouffe de par sa promesse de donner en mariage sa fille depuis qu’elle était enfant à Lamine, fils de son intime ami qui n’est plus de ce monde. Son épouse, poussée par la cupidité, s’oppose à cette union et propose pour leur fille, un autre homme qui est riche et aisée. Là, commence entre époux et épouse une opposition où tous les coups sont permis. Les questions qui méritent d’être posées sont : qu’en pense réellement leur fille et qu’en est-il des deux hommes proposés par époux et épouse ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2022
Nombre de lectures 319
EAN13 9789995294441
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0750€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

LA CORDE AU COU
©Les Editions Gafé, tous droîts réservés. Sîège socîa : Quînzambougou Rue : 542 Porte 248, Bamako Maî Emaî : edîtîons.gae@gmaî.com Té. : +223 75 71 72 38 / 71 88 48 51
Dépôt éga : Bîbîotèque natîonae du Maî, Octobre 2022 Mîse en page et couverture : Edîtîons Gaé ïSBN : 978-99952-944-4-1
2
Sîbîrînan Zana COUïBAY
LA CORDE AU COU
Pièce de théâtre
À
À ma très chère mère Tantie Yorobo Yorobo Sitan Koné Digne archétype des vieilles femmes, mères du Mali Dépositaires de la sagesse et de l’altruisme ancestraux En reconnaissance de sa bienfaisance En reconnaissance de son assistance Passées aussi bien qu’à venir Qui n’est pas reconnaissant du bienfait d’hier Ne peut mériter celui d’aujourd’hui Qui n’est pas reconnaissant envers les hommes Ne l’est guère envers Allah L’ingrat sera blâmé pour son ingratitude Le reconnaissant sera récompensé pour sa gratitude.
À
Youssouf Zié Namon Coulibaly, ce grand homme, mon oncle, mon premier lecteur, pour toute l’attention qu’il me témoigne et sa foi en mon travail.
Mme Coulibaly Tata Haïdara, cette femme vaillanteest l’épouse dont Allah m’a nanti.
LA CORDE AU COU
PERSONNAGES
LA FAMILLE BERTHE
NOUHOUM, cînquante ans, ce de amîe, rîce commerçant. ADJARA, quarante ans, épouse de Nououm, ménagère. LAMINE,ans, rère cadet de Nououm, trente commerçant. ADAMA alias Prince,vîngt ans, Is de Nououm et d’Adjara.
LA FAMILLE BAMBA
ISSIAKA, soîxante-dîx pauvreans, ce de amîe, commerçant. SANATA,ans, épouse d’ïssîaka, quarante-cînq ménagère. AÏCHATA, dîx-uît ans, Ie unîque d’ïssîaka et Sanata, éève en Termînae . MARIAM BAKAYOKO, amîe et camarade de casse d’Acata. YOUSSOUF COULIBALY, trente ans, proesseur d’angaîs d’Acata et amî de Prînce. DJELI YAYA,cînquante ans, grîot. MADJID CISSE,quarante-cînq ans, marabout.
7
LA CORDE AU COU
ACTE I
SCENE 1
ïssîaka Bamba Assîs sur une chaîse, une bouîoîre à ses pîeds, î monoogue.)
’amîtîé, c’est bîen pus que rîre, danser, boîre, manger, se coucer et se ever ensembe. ï aut égaement peurer ensembe. C’est a oyauté, c’est se tendre a maîn dans e besoîn et non se tourner e dos. C’est aîre ace à ’adversîté ’un au côté de ’autre, c’est être un espoîr ’un pour ’autre. C’est aer dans a tombe avec es secrets de ’autre sans jamaîs es dîvuguer même pour tout ’or du monde. ïs connaîssent mutueement eurs orces et aîbesses. Pour cea, es bons amîs sont sacrés ’un pour ’autre car un omme quî étae es secrets de son întîme amî sur a pace pubîque s’expose aussî. ïs sont donc astreînts à rester oyaux ’un envers ’autre et à tenîr es promesses qu’îs se ont même quand ’un vîent à quîtter ce monde. e pus redoutabe des ennemîs d’un omme est son ex-amî. À quoî peut bîen servîr un amî s’î ne peut veîer sur a progénîture
9
LA CORDE AU COU
de son ater égo en sa présence comme en son absence ? Maeureusement, es amîs d’aujourd’uî n’ont que e remède des maux d’yeux maîs pas ceuî des maux de dos. e constat est amer. Même s’î n’y a jamaîs d’ex-rère, orce est d’admettre a véracîté de cet adage quî dît qu’un bon amî vaut mîe oîs mîeux qu’un aux rère. Adama Berté a été pour moî un bon amî, e meîeur de tous. ’amîtîé de deux amîs, es bons amîs, bîen entendu, doît s’étendre à eurs amîes respectîves et doît pouvoîr survîvre au trépas. Ee doît pouvoîr s’étendre aux génératîons utures, brîser toutes es barrîères socîaes, cuturees et économîques. Ee résîste à tout. es descendants des bons amîs sont rères et sœurs. Cette bonne amîtîé est, dans a pupart des cas, à ’orîgîne des aîances es pus sacrées et es pus soîdes de ce monde. Des aîances quî ’éèvent au nîveau sacré de a consanguînîté. Je tîendraî ma promesse, paîse à Dîeu. Adama, tu es aujourd’uî à où règne a vérîté. Sî tu peux m’entendre, je te demande de pacer ta conIance en moî comme toujours. Moî, ton amî, je te suîs oya mort ou vîvant. ï est pus que temps que je tîenne cette promesse aîte.
10
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents