186 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Immortal , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
186 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Partagerais-tu mon éternité ? À jamais à mes côtés, à jamais maudite.


Bienvenue au manoir Blurwolf, ce lieu où la féérie s’oppose aux ténèbres.


Je me nomme Siaolanh Yang. Je suis une nana ordinaire, un peu décalée, fan de lamas et geek passionnée. Quand j’ai reçu cette invitation étrange, je me suis doutée que cela n’avait rien de normal. Mais je n’imaginais pas une seconde que mon destin allait s’en voir chamboulé.


Comment concevoir l’inconcevable ?



Je me nomme Monsegur, l’un des nombreux patronymes que j’ai portés au fil des siècles. Dans mon domaine perdu au cœur du Danemark, je m’apprête à accueillir mes élus, ceux qui nourriront mon démon de leurs afflictions. Mais je n’étais pas préparé à elle. Entre la tuer ou la posséder, mon âme hésite, s’enflamme, se noie dans un tourbillon périlleux.


Qui remportera la partie ? Périra-t-elle sous mes griffes acérées ou m’accompagnera-t-elle dans ma danse éternelle ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 19 septembre 2022
Nombre de lectures 8
EAN13 9782493381101
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0037€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

IMMORTAL
Le dernier des loups
Par Anna Wendell


Couverture : ©3Dreams Design - Anna Wendell
Maquette intérieure : ©3Dreams Design - Anna Wendell
Correction : Laurence Colin
ISBN : 978-2-493381-10-1
Copyright ©2022 Anna Wendell
Dépot légal : novembre ٢٠٢٢
www.anna-wendell.com
Le code de la propriété intellectuelle n’autorisant, aux termes de l’article L. 122-5 (2° et 3° alinéas), d’une part, que les « copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et, d’autre part, sous réserve du nom de l’auteur et de la source, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite » (art. L. ١٢٢-٤).
Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du code de la propriété intellectuelle.


BIOGRAPHIE ANNA WENDELL
Anna se veut une auteure tous terrains. De la romance contemporaine au fantastique en passant par la dystopie ou la comédie romantique, sa plume navigue entre divers genres avec aisance.
Née en août 1982, elle passe un diplôme de chimie avant de partir sur différents chemins.
Livreuse, conductrice de car, propriétaire d’une écurie de chevaux, metteuse en scène, Anna connaît un parcours hétéroclite qui enrichit son imagination.
En novembre 2015, l’idée de son premier roman lui tombe dessus sans prévenir. Dès lors, elle ne cesse plus d’écrire et fait de sa passion, son métier.
Amoureuse de l’amour,
Infatigable romantique,
Dévoreuse d’espoir…


OEUVRE DE LA MEME AUTEURE
Aux éditions Cyplog
Le Monde d’Elianor (2017-2021)
Golden Daemon (2022)
Aux éditions Addictives
Arrogant bad boy (2018)
Apprends-moi le désir (2019)
Insolent, arrogant… indomptable/Mercenaire (2019)
Break your chains (2020)
Colosse – Le maître du jeu (2020)
L’âme sombre (2021)
Faux frère vrai connard (2022)
Vrai beau gosse parfait bad boy (2022)
Parfait rockeur vrai sauvage (2022)
Aux éditions Harlequin
From hell to love (2020)
Aux éditions Elixyria
Myrmécia - La cité aux 10 000 lumières (2022)
Autoédition
Noël, amour, et autres tracas (2019)
Et un jour ue étoile (2020)
Infernale addiction (2021)
Love 2.0 (2021)
Noël en Laponie - Cap ou pas cap (2021)
Un miracle pour Noël (2021)


AVERTISSEMENT
Cet ouvrage contient des passages ainsi que des illustrations à caractère érotique.
Il est déconseillé aux personnes de moins de 18 ans.
Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existés serait purement fortuite.
Ce livre est une romance fantastique.
Maintenant que vous êtes avertis, je vous souhaite la bienvenue au manoir Blurwolf.
Le comte de Monsegur vous attend...


PROLOGUE

Monsegur
Odense, Danemark
A vec un chuintement discret, les six enveloppes glissent dans la boîte de métal. Comme toujours, une excitation ténue accélère les battements de mon cœur à l’idée que le processus se lance une nouvelle fois. De l’extérieur, rien ne transparaît  : je maîtrise mon attitude, mes traits, mes gestes, mon regard. Le contrôle de soi s’avère la plus fiable de mes qualités, ainsi, le monde me perçoit comme un homme assuré, parfois avenant, parfois mystérieux. Toujours inaccessible.
Je tente de faire table rase du passé, me dévouant à mon œuvre jour et nuit, apportant du bonheur, réparant les âmes en secret, changeant des destins funestes. Et cela me suffit, je respire par le biais des êtres que j’autorise à entrer dans mon cercle.
Mes prunelles sombres s’élèvent sur le ciel chargé de lourds nuages avant de balayer la rue pavée. Les traditionnels stands de hot-dogs dispersés sur les trottoirs — une institution dans mon pays — laissent échapper des odeurs alléchantes de viande grillée, tandis que la porte ouverte d’une boulangerie de quartier libère un fumet sucré. En ce mois d’août, de nombreux touristes flânent encore entre les bâtisses colorées d’Odense, troisième ville du Danemark. L’ambiance se veut joyeuse, chantante, légère. La menace orageuse ne les effraye pas, et je ne peux réprimer un frisson d’angoisse. Je m’oblige à quitter les épais murs de mon manoir une fois par semaine pour maintenir mon image. Cependant, il me faut à présent retrouver au plus vite la tranquillité de Blurwolf sous peine de voir ma part la plus sombre s’agiter face à ces potentielles proies.
Une silhouette menue me sort de ma contemplation.
— Monsieur le comte, me hèle une dame âgée à la mine radieuse. C’est toujours un ravissement de vous croiser. Vous allez bien ?
Mon corps réagit d’instinct. Mon sourire s’élargit, mes yeux se font francs et intenses quand je les plante dans ceux délavés de mademoiselle Jensen, une figure locale aussi commère qu’attachante, veuve de son troisième époux.
— Et vous, miss ? réponds-je en m’inclinant avec respect, sa main dans la mienne.
Elle glousse, acquiesce, rougit sous son épaisse couche de poudre puis entame alors le récit de ses éternelles anecdotes. Je l’écoute d’une oreille distraite, l’esprit tourné vers d’autres horizons. Ma politesse m’incite à ne pas fuir cette conversation.
— Vous remettrez cela ? s’enquiert mon interlocutrice d’une voix plus forte.
— Pardon ?
— Je disais que votre dévouement pour les plus démunis est un exemple. Et je me demandais si cette année, pour Noël, vous alliez rouvrir votre domaine gracieusement ?
Je m’oblige à sourire.
— Pourquoi ne le ferais-je pas ? Qui ne souhaiterait pas rendre les enfants heureux ?
— Vous êtes si généreux, monsieur le comte, minaude-t-elle. Vous êtes un don du ciel.
Si elle savait… Le ciel doit s’épouvanter à l’entente de ces compliments sincères. Mon expression devient taquine et séductrice.
— N’est-ce pas normal ?
— Oh non, vous êtes un exemplaire unique.
Mes yeux s’étrécissent pour mieux s’ancrer aux siens. Elle bat des cils, troublée, puis émet un nouveau gloussement. Mon charme agit sur la plupart du commun des mortels, j’ai travaillé en ce sens pour cerner mes élus, comme je les nomme, mais aussi m’attirer les faveurs des plus puissants tout autant que des simples représentants de la classe moyenne.
Deux jeunes filles blondes m’observent en pouffant, un couple chuchote sans me quitter du regard, les prunelles brunes curieuses d’une femme seule avec son chien s’attardent sur ma silhouette solide, des promeneurs ralentissent en me jetant une œillade avant de reprendre une marche pressée. Il me suffit d’une seconde pour lire en eux. A contrario, aucun ne décèle le véritable moi.
Quelque peu désuet, comme sorti tout droit d’un temps révolu ou d’un conte d’Andersen, je suis pleinement conscient de l’aura que je dégage. Et pour cause, je n’appartiens à aucune époque. Ma taille supérieure à la norme, mes cheveux ébène en bataille, mon teint clair, mes iris ténébreux, mon look sombre, mélange de gothique et de victorien, tout cet ensemble me permet de gérer mon image. Et surtout, les réactions d’autrui. Je cultive cet aspect hors du temps afin de perturber, repousser les gens ou au contraire, les envoûter. On me pense solitaire, décalé, ou même mystique. Ça ne me dérange pas, ils sont dans le juste.
Je suis admiré, respecté, mais surtout, craint.
Les comportements humains me fascinent. J’ai étudié avec passion la psychologie et son évolution, l’impact sur les interactions sociales, les différents profils de comportements. Mon doctorat et mes nombreuses thèses en attestent. Je sais m’adapter à chacun, devine les cicatrices et réussis toujours à atteindre mes objectifs : que les âmes s’ouvrent et se livrent, me permettent de m’immerger dans ces drames, ces lourds passés, ces secrets plus ou moins honteux, et ce, dans le seul but d’explorer les cœurs meurtris. D’absorber la noirceur, de m’en nourrir pour mieux étouffer la mienne, de rallumer leur flamme, raviver l’étincelle, l’espoir.
Est-ce de l’altruisme comme l’imaginent la plupart des gens ? Non. J’ai besoin de ces ténèbres, besoin de les dompter, besoin de me confronter sans cesse à elles. Accueillir au domaine ces enfants et familles pauvres durant la période de fêtes n’est qu’un voile d’apparat. L’unique événement que j’attends fébrilement vient après : l’arrivée de mes élus de l’année.
Tout en prenant congé de la vieille dame, je ne pense qu’à ces treize courriers libérés de ma main. Bientôt, mes élus s’offriront à moi. Je réparerai alors leurs ailes brisées, me nourrirai de leurs démons pour mieux apaiser le mien.


1
PASSION LAMALPAGA

Shiro
France, près de Troyes
— Pas de lama ? Pas même un petit alpaga ?
— Non, madame.
Je suis à deux doigts de m’étouffer quand il prononce ces trois syllabes bien détachées. Ma. Da. Me. Est-ce que j’ai une tronche de madame, moi ? La madame, c’est ma mère ou ma grand-mère ! Éventuellement ma peste de sœur. Mais pas moi !
Je brandis un index accusateur droit vers ce vendeur de pacotille.
— Ce n’est pas poli, ça !
— De ne pas avoir de peluches à votre goût ?
Je toussote, hésite puis me rattrape aux branches, dévorée par l’envie furieuse de tirer sur la foutue moustache qu’il arbore avec fierté :
— Tout à fait ! C’est très sectaire, limite intolérant ! On ne parle pas assez de la cause lama en France. C’est honteux.
Ses yeux se font dubitatifs avant de glisser sur mon corps. Ou plutôt mes vêtements. Oui, les hommes me matent rarement pour mes atouts féminins, mais plutôt en raison de mes tenues… originales. Mes couleurs de prédilection ? Le rose, l

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text