145 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

UN TEMPS NOUVEAU , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
145 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Alors que le Québec vient d’amorcer sa Révolution tranquille, la jeune Nathalie entreprend sa propre petite insurrection lors de conflits générationels avec ses parents. Sa rencontre et son amitié avec une femme audacieuse prônant l’avènement d’un temps nouveau l’influenceront pour le reste de son existence. Crise identitaire, montée du séparatisme, libération des mœurs, féminisme, scission de l’Église et de l’État, jalonneront son parcours et sa recherche d’une vie stable et sereine.
Nathalie avait décidé que le moment de l’émancipation avait sonné précisément ce soir-là. On était en 1966, quand même ! À l’âge de seize ans, très bientôt dix-sept, elle estimait avoir le droit de mener maintenant sa vie comme elle l’entendait. L’ère de la petite fille sage et docile venait définitivement de se terminer. Avant de partir, quand elle s’était regardée dans le miroir, affichant un air frondeur avec l’ombre à paupières avivant le bleu de ses yeux et le rouge carmin qui lui barbouillait généreusement les lèvres, elle avait aperçu une femme et non plus une adolescente. Quant à ses longs cheveux blonds, ils retombaient savamment sur l’échancrure de sa robe, une antiquité de sa cousine qu’elle avait largement déboutonnée et sur laquelle pendaient des boucles d’oreilles peu discrètes et un lourd collier serti de verroterie. Une femme voluptueuse. Une femme fatale. Elle l’était en effet devenue, ce soir-là, faisant fi des conséquences. Elle referma la portière de la voiture avec précaution afin d’éviter, dans le cul-de-sac de l’avenue de Chateaubriand, un claquement susceptible de réveiller tout le voisinage. Du bruit, il y en aurait bien suffisamment avec sa mère, une fois rentrée dans la maison !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 juillet 2017
Nombre de lectures 2
EAN13 9782764434628
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0000€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

De la même auteure
Romans
Le Passé simplifié, Tome 2 , Éditions Québec Amérique, coll. Tous Continents, 2016.
Le Passé recomposé, Tome 1 , Éditions Québec Amérique, coll. Tous Continents, 2016.
SÉRIE COUP SUR COUP
Coup sur coup, Tome 3 – Coup de maître , Éditions Québec Amérique, coll. Tous Continents, 2015.
Coup sur coup, Tome 2 – Coup d’envoi , Éditions Québec Amérique, coll. Tous Continents, 2014.
Coup sur coup, Tome 1 – Coup de foudre , Éditions Québec Amérique, coll. Tous Continents, 2014.
SÉRIE POUR LES SANS-VOIX
Pour les sans-voix, Volet 3 – Une place au soleil , Éditions Québec Amérique, coll. Tous Continents, 2013.
Pour les sans-voix, Volet 2 – Paysages éclatés , Éditions Québec Amérique, coll. Tous Continents, 2012.
Pour les sans-voix, Volet 1 – La Jeunesse en feu , Éditions Québec Amérique, coll. Tous Continents, 2011.
SÉRIE AU BOUT DE L’EXIL
Au bout de l’exil, Tome 3 – L’Insoutenable vérité , Éditions Québec Amérique, coll. Tous Continents, 2010. Nouvelle édition en format de poche, coll. Nomades, 2016.
Au bout de l’exil, Tome 2 – Les Méandres du destin , Éditions Québec Amérique, coll. Tous Continents, 2010. Nouvelle édition en format de poche, coll. Nomades, 2016.
Au bout de l’exil, Tome 1 – La Grande Illusion , Éditions Québec Amérique, coll. Tous Continents, 2009. Nouvelle édition en format de poche, coll. Nomades, 2016.
Mon cri pour toi , Éditions Québec Amérique, coll. Tous Continents, 2008.
SÉRIE D’UN SILENCE À L’AUTRE
D’un silence à l’autre, Tome III – Les promesses de l’aube , Éditions JCL, 2007.
D’un silence à l’autre, Tome II – La lumière des mots , Éditions JCL, 2007.
D’un silence à l’autre, Tome I – Le temps des orages , Éditions JCL, 2006.
Jardins interdits , Éditions JCL, 2005.
Les Lendemains de novembre , Éditions JCL, 2004.
Plume et pinceaux , Éditions JCL, 2002.
Clé de cœur , Éditions JCL, 2000.
Contes
Contes de Noël pour les petits et les grands , Éditions Québec Amérique, album, 2012.
Récit
Mon grand , Éditions JCL, 2003.





Projet dirigé par Marie-Noëlle Gagnon, éditrice
Conception graphique : Claudia Mc Arthur
Mise en pages : Andréa Joseph [pagexpress@videotron.ca]
Révision linguistique : Eve Patenaude, Chantale Landry et Julie Therrien
En couverture : montage à partir d’une image de Ysbrand Cosijn /
shutterstock.com
Conversion en ePub : Nicolas Ménard
Québec Amérique 7240, rue Saint-Hubert
Montréal (Québec) H2R 2N1
Téléphone : 514 499-3000, télécopieur : 514 499-3010
Nous reconnaissons l'aide financière du gouvernement du Canada par l'entremise du Fonds du livre du Canada pour nos activités d'édition.
Nous remercions le Conseil des arts du Canada de son soutien. L'an dernier, le Conseil a investi 157 millions de dollars pour mettre de l'art dans la vie des Canadiennes et des Canadiens de tout le pays.
Nous tenons également à remercier la SODEC pour son appui financier. Gouvernement du Québec – Programme de crédit d'impôt pour l'édition de livres – Gestion SODEC.



Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Duff, Micheline Un temps nouveau (Tous continents)
ISBN 978-2-7644-3479-6 (Version imprimée)
ISBN 978-2-7644-3461-1 (PDF)
ISBN 978-2-7644-3462-8 (ePub)
I. Titre. II. Collection : Tous continents.
PS8557.U283T45 2017 C843’.6 C2017-940814-3 PS9557.U283T45 2017
Dépôt légal, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2017
Dépôt légal, Bibliothèque et Archives du Canada, 2017
Tous droits de traduction, de reproduction et d'adaptation réservés
© Éditions Québec Amérique inc., 2017.
quebec-amerique.com



À toutes les femmes de l’humanité qui doivent se battre pour obtenir leur place au soleil.


Les personnages et les situations de ce roman étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ne saurait être que fortuite.


Quand les hommes vivront d’amour Il n’y aura plus de misère Et commenceront les beaux jours Mais nous, nous serons morts, mon frère
Raymond Lévesque


Chapitre 1
En sortant de la voiture, Nathalie remarqua une faible lueur et un léger mouvement des rideaux derrière la fenêtre du salon. À quatre heures du matin, elle ne voyait qu’une explication : sa mère l’attendait, folle de rage.
— Merde ! s’exclama-t-elle à haute voix, y a pas moyen d’avoir la paix, des fois ?
Il faut dire qu’Emma ne donnait pas sa place pour la surveillance de sa fille aînée. Elle cherchait invariablement à savoir où elle allait et qui l’accompagnait, et elle lui imposait sempiternellement une heure précise de retour, comme si la confiance n’existait pas… ou n’existait plus ! L’adolescente se montrait pourtant fiable, en général, accordant la priorité à ses études et obéissant aux consignes. Une bonne fille, quoi ! Même si, dernièrement, son comportement laissait de plus en plus à désirer…
Cette fois, ou plutôt cette nuit, Nathalie avait largement outrepassé la limite et le temps permis pour cette sortie exceptionnelle, organisée en semaine. Contrairement à sa promesse, elle n’était pas demeurée toute la soirée avec sa copine à la boîte à chansons préalablement désignée à ses parents pour célébrer l’anniversaire d’une amie. Elle n’était pas, non plus, rentrée à l’heure en taxi avec l’argent que sa mère lui avait remis « au cas où… ». Non, ces vingt dollars, elle les avait convertis en alcool et en fumée de pot…
À bien y songer, Nathalie avait décidé que le moment de l’émancipation avait sonné précisément ce soir-là. On était en 1966, quand même ! À l’âge de seize ans, très bientôt dix-sept, elle estimait avoir le droit de mener maintenant sa vie comme elle l’entendait. L’ère de la petite fille sage et docile venait définitivement de se terminer. Avant de partir, quand elle s’était regardée dans le miroir, affichant un air frondeur avec l’ombre à paupières avivant le bleu de ses yeux et le rouge carmin qui lui barbouillait généreusement les lèvres, elle avait aperçu une femme et non plus une adolescente. Quant à ses longs cheveux blonds, ils retombaient savamment sur l’échancrure de sa robe, une antiquité de sa cousine qu’elle avait largement déboutonnée et sur laquelle pendaient des boucles d’oreilles peu discrètes et un lourd collier serti de verroterie. Une femme voluptueuse. Une femme fatale. Elle l’était en effet devenue, ce soir-là, faisant fi des conséquences. Elle referma la portière de la voiture avec précaution afin d’éviter, dans le cul-de-sac de l’avenue de Chateaubriand, un claquement susceptible de réveiller tout le voisinage. Du bruit, il y en aurait bien suffisamment avec sa mère, une fois rentrée dans la maison !
Nathalie salua d’un simple signe de main le garçon, ou plutôt l’homme, au volant. À son âge, il ne s’agissait plus d’un garçon mais bien d’un homme, un homme mûr, un vrai. Et quel homme ! Gentil, charmeur et… beau comme un cœur ! Pour son baptême du sexe, elle n’aurait pu tomber mieux. Quand ils avaient dansé des plains au Nightlife Bar, il avait su la presser tout contre lui et déposer dans son cou des baisers mouillés qui lui avaient donné des frissons. Ouf ! il l’avait rendue folle ! Elle n’avait alors conçu qu’une seule idée : que ce beau mâle continue et, même, qu’il devienne encore plus audacieux.
C’était donc ça, les gestes des relations sexuelles trop souvent évoquées à mots couverts dans les livres et par des images suggestives dans les films ? Elle ne pensait pas les apprécier autant. Cela n’avait rien à voir avec les comportements de ses premiers amoureux, des copains raides et maladroits quand ils la frôlaient, et qu’elle repoussait avec ennui. Lui, au moins… Love me tender, love me sweet … Cette fois, elle n’avait pas hésité à se laisser aller, à se donner sans retenue pour qu’il s’empare d’elle et la possède entièrement, totalement. Ah ! quel plaisir ! Quelle sensualité ! Celui-là, elle l’aimerait durant toute sa vie.
Lorsque, malgré la présence de nombreux clients dans le petit corridor menant aux toilettes de la discothèque, il l’avait lascivement enlacée, elle avait complètement perdu la tête et s’était sentie prête à casser la glace, là, maintenant, tout de suite.
— Aurais-tu le goût de me suivre pour quelques heures, ma chérie ?
Elle avait répondu oui d’un signe silencieux, sans réfléchir, même si elle ne connaissait pas le nom de l’homme en question. Il faut dire que la tête lui tournait, car elle avait ingurgité pas mal de gin-tonics et fumé en plus quelques joints. Finalement, il l’avait informée s’appeler Gabriel, un nom d’archange, le nom le plus doux de la terre.
Après avoir repéré sa copine au fond du bar en compagnie d’un groupe de jeunes de son âge, Nathalie l’avait avisée de son départ imminent avec sa nouvelle conquête. Les vives protestations de Ghyslaine ne l’avaient aucunement ébranlée. La bonne fortune venait de se manifester, rien au monde ne l’empêcherait de suivre cet homme. Tant pis pour sa camarade, elle saurait bien se débrouiller pour terminer la soirée dans une heure ou deux et retourner sagement chez elle avec les moyens du bord.
En cours de route, Nathalie ne s’était même pas inquiétée de l’endroit vers lequel le séduisant Gabriel dirigeait sa voiture à une vitesse folle. Elle n’avait vu que son profil parfait et ses yeux fixés sur le chemin, ses longs cheveux légèrement bouclés flottant sur le col entrouvert de sa chemise et ses mains pétrissant le volant à leur manière, des mains si douces qu’elle les avait considérées comme des objets de culte, les icônes du désir.
Puis, une fois dans la chambre d’un petit hôtel situé non loin de là, elle ne s’était nullement sentie intimidée quand il l’avait déshabillée si tendrement et avec tellement de lenteur

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text