199 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Trahisons, Tome 1 La Brochure , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
199 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La trahison, dans toutes ses déclinaisons. Jusqu’à la dépossession. C’est ce qui est au cœur de La Brochure, où alternent constamment les époques et où foisonnent les revirements de situation. Dans cette épopée, cupidité et lâcheté côtoient générosité et courage alors que s’entremêlent les destins bouleversants d’immigrants ukrainiens, mais aussi d’Autochtones et de Métis.
1902. La famille Pylypow quitte l’empire austro-hongrois et s’embarque à destination de… la famine au Manitoba. S’ensuit une enfilade de trahisons, liées à une série de scandales politiques et financiers, qui amène le lecteur dans une traversée des pages les plus sombres, les plus tragiques de la construction du Canada.
2014. La vie d’Anna Pylypow, radiologiste montréalaise incarnant la réussite, est à quelques jours de basculer. D’abord, elle découvre l’ampleur des manœuvres affreuses du gouvernement canadien envers ses ancêtres ukrainiens. Loin d’être au bout de ses peines, elle apprendra bientôt que son grand-père adoré l’a lui-même cruellement trahie. Anna saura-t-elle pardonner la perfidie d’un homme dont l’enfance a été forgée par une suite de trahisons?
«Durant sa visite le mois précédent, il l’a sentie si mature avec en poche ses seize ans tout neufs. Que d’heures ont-ils passées sur la galerie à éteindre de leur salive les incendies allumés autour du globe! Elle à coups de pourquoi, lui de parce que. Mais l’angoisse lui tord tout de même les entrailles. Captivera-t-il suffisamment l’attention de Léna pour qu’elle accepte d’entendre jusqu’au bout les quatre trahisons du Canada envers sa famille? Il le faut. Car c’est uniquement alors qu’elle pourra comprendre que sa traîtrise n’est pas de sa faute, que ce n’est pas lui le vrai coupable.»

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 29 septembre 2020
Nombre de lectures 0
EAN13 9782764440179
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0750€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

De la même auteure
ROMAN ET RÉCIT
La force du nombre , Lanctôt Éditeur, 2003.
Le sexe sale , Les Intouchables, 2001.
EN COLLABORATION
Espace Temps , Histoire et éducation à la citoyenneté, 1 re secondaire, ERPI, 2011.
Espace Temps , Histoire et éducation à la citoyenneté, 2 e secondaire, ERPI, 2011.
Enjeux , Monde contemporain, ERPI, 2010.



Projet dirigé par Danielle Laurin, éditrice

Conception graphique : Nathalie Caron et Nicolas Ménard
Mise en pages : Nicolas Ménard
Révision linguistique : Catherine Lemay et Chantale Landry
En couverture : Immigrants on arrival, Saint John, NB, 1905 (Source : Bibliothèque et Archives Canada /  Fonds du ministère de l’Emploi et de l’Immigration / c075992)
Conversion en ePub : Fedoua El Koudri

Québec Amérique
7240, rue Saint-Hubert
Montréal (Québec) Canada H2R 2N1
Téléphone : 514 499-3000, télécopieur : 514 499-3010

Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada.
Nous remercions le Conseil des arts du Canada de son soutien. We acknowledge the support of the Canada Council for the Arts.
Nous tenons également à remercier la SODEC pour son appui financier. Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC.


Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada

Titre : La brochure / Pauline Gélinas.
Noms : Gélinas, Pauline, auteur. | Gélinas, Pauline, Trahisons.
Collections : Tous continents.
Description : Mention de collection : Tous continents | L’ouvrage complet comprendra 2 volumes. | Sommaire incomplet : tome 1. Trahisons.
Identifiants : Canadiana (livre numérique) 20200074148 | Canadiana (livre imprimé) 20190039043 | ISBN 9782764440162 (PDF : vol. 1) | ISBN 9782764440179 (EPUB : vol. 1) | ISBN 9782764440155 (vol. 1)
Classification : LCC PS8563.E477 B76 2020 | CDD C843/.6—dc23

Dépôt légal, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2020
Dépôt légal, Bibliothèque et Archives du Canada, 2020

Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés

© Pauline Gélinas, 2020.
© Éditions Québec Amérique inc., 2020.
quebec-amerique.com



À Dan


À la Foire aux mensonges, l’histoire est encore le magasin le mieux approvisionné.
Talleyrand (1754-1838)

La voie de contournement
— Vous auriez pu lui déballer votre sac de poignards l’autre jour au lieu de la faire revenir pour l’achever.
Deux solides coups de couteau dans les fanes de carottes appuient l’indignation de Nancy.
Mikhaïlo s’agrippe au comptoir de la cuisine tant la réplique le désarçonne. Son aide-ménagère connaîtrait donc ce qu’il tait depuis un quart de siècle ? Et comment diable aurait-elle pu flairer son dessein ? Il s’est borné à lui demander si elle viendrait cuisiner les repas du midi en plus des soupers quand Léna serait là et si elle téléphonerait à la compagnie d’Internet. Non ! Elle ne peut pas savoir. Il a dû mal entendre. En silence, il maudit son grand âge. Si ce n’était de son corps qui lui fait des misères, il n’aurait pas à subir l’invasion de cette enquiquineuse chaque fin d’après-midi. Habiter la campagne le prive du luxe de faire le difficile sur la main-d’œuvre.
— Faites pas une tête d’égaré, Monsieur Pylypow ! Votre trahison, je la connais, relance Nancy.
Son couteau glisse par coups secs sur la queue-de-rat. Elle dit qu’avant de mourir, sa mère lui a tout raconté. Aussi claire qu’un plus un égale deux, l’annonce de la venue de Léna révèle à ses yeux une manigance diabolique. La bombe qu’il n’a pas eu le courage de lâcher à sa petite-fille, Anna, face à face, il la confiera à son arrière-petite-fille, une gamine de seize ans.
Atterré de savoir son secret éventé, Mikhaïlo blêmit. Malgré la contenance méprisante qu’il affecte, il a l’air fragile à côté de cette grande femme rondelette et vigoureuse. D’un ton dur, il lui rappelle qu’il la paie pour la cuisine et le ménage, non pour qu’elle se mêle de ses affaires et qu’elle vienne lui faire la morale dans sa propre maison.
Toujours le couteau à la main, Nancy se signe en l’accusant d’être le Mal incarné.
— Quel monstre êtes-vous donc ? Comment avez-vous pu priver Anna de sa mère ?
— Penses-tu que je n’ai pas essayé de tout lui dire ? J’essaie depuis vingt-quatre ans, bon sang !
Loin de s’émouvoir de la détresse dans la voix de Mikhaïlo, Nancy en remet. Il ne faut pas être une lumière pour deviner ce qu’était son premier plan démoniaque, crache-t-elle : il voulait faire parler un magnétophone à sa place. Se défendant d’avoir fouiné, elle souligne que la boîte de cassettes qui traîne sur la commode, il a bien fallu l’épousseter. Elle le savait trouillard, elle le découvre cruel.
— Et dire que ma mère vous plaignait !
La face crispée, Mikhaïlo cherche son air. Les accusations de Nancy l’ébranlent. Il est le premier à se savoir lâche, mais ne supporte pas ce procès. Dans un grand effort pour mater son tremblement intérieur, il lance avec fermeté :
— Je t’ai posé une question tantôt. Vas-tu appeler les Internets pour leur demander d’arranger leur équipement ? Le mois passé, Léna se plaignait sans arrêt que ça marchait mal.
Nancy prédit que le nouveau plan de Satan de Mikhaïlo n’est pas gagné d’avance, car sainte Rita des causes désespérées veille au grain. Il n’est pas écrit que Léna acceptera de revenir une deuxième fois cet été s’ennuyer dans les Prairies manitobaines.
— Vous allez devoir lui faire miroiter de l’or pour la ramener à Sifton.
L’air accablé, Mikhaïlo file vers sa chambre d’un pas mal assuré.
— Votre canne, sainte Prune ! C’est pas une décoration ! Si vous tombez, c’est moi qui va s’esquinter à vous remettre d’aplomb.
Par-delà la cloison, Mikhaïlo entend le ronchonnement de Nancy au-dessus des casseroles :
— Ça se pense brave, mais c’est pas capable de dégainer en regardant sa victime dans le blanc des yeux. Ça préfère aller à confesse dans un magnétophone. Comme si ce plan-là était pas assez tordu, il vient de s’en forger un pire : il va vider son sac devant la pauvre Léna. Ça va mal tourner, je le sens.

Mikhaïlo écume. Il dépose sur le lit une boîte de bois bellement ouvragée. Plus de doute, la fouineuse y a mis le nez. Il soulève le couvercle et contemple avec répugnance l’arme de son crime. Rien ne manque. Le magnétophone est là, et les cassettes sont bien empilées suivant l’ordre de leur numérotation, chacune dans son boîtier de plastique. Il en ouvre un. Pendant les trois semaines qu’il vient de passer à faire ces enregistrements, il a cru qu’exposer ainsi sa faute et le préambule des événements qui l’y avaient poussé constituerait une voie de contournement aisée. Son projet initial était qu’Anna reçoive ces « poignards » à l’ouverture de son testament. La veille, il a même eu la témérité d’en aviser le notaire. Aussitôt après, il s’est mis à paniquer, sûr qu’Anna s’effondrerait et ne se relèverait pas si elle apprenait par le haut-parleur d’un magnétophone qu’il lui avait volé sa mère. Il a vite rappelé le notaire pour se dédire.
Tandis qu’il fixe la mince bande magnétique, il se sent contraint de soupeser une dernière fois l’idée de confesser son forfait de vive voix à sa petite-fille. Le dos voûté, les mains plaquées dans la figure, il imagine comment réagirait Anna s’il passait aux aveux. Il voit ses yeux se gorger d’un dégoût qui n’en finit pas de s’enfler. Son beau visage défiguré par la douleur crie la répulsion qu’il lui inspire. Elle le chasserait de sa vie. Il les perdrait toutes les deux, elle et sa fille, sa seule famille, les seules personnes qui lui rendent visite sans qu’une paye soit en jeu. Non ! S’il lui reste assez de cran pour se mettre à table, il n’a plus assez d’énergie pour se défendre contre la furie qu’il provoquerait chez Anna. Se voir ignoble

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text