161 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Philippe de Montauban , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
161 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description


Annick AMELINE - LE BOURLOT




PHILIPPE DE MONTAUBAN


À l’aube de la Renaissance, Philippe de Montauban, Chancelier de Bretagne, est un seigneur empreint de valeurs chevaleresques. Il vit au château du Bois de La Roche, au cœur de la mythique forêt de Brocéliande.


Épris de liberté pour la Bretagne, il s’engage aux côtés du Duc François II puis de sa fille Anne de Bretagne, dans une lutte forcenée contre la politique d’annexion du roi de France, Louis XI puis Charles VIII.


Philippe de Montauban accompagnera avec un indéfectible dévouement Anne de Bretagne, de sa naissance jusqu’à sa mort.


À partir de faits historiques avérés, l’auteur met en scène deux protagonistes aux existences liées, qui ont passionnément aimé et profondément souffert. À travers les sentiments et émotions de ces personnages historiques, l’auteur restitue le mode de pensée et de vie d’une période charnière de l’Histoire, allant de la fin de l’époque médiévale jusqu’au début de l’époque moderne.




Annick AMELINE - LE BOURLOT


Née à Hanoï, elle a adopté la Bretagne, et la Bretagne l’a adoptée. Agrégée de Lettres et Inspectrice d’Académie, elle est aujourd'hui Présidente du Jury pour le Prix du roman de l'Association des Écrivains de Bretagne.


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 6
EAN13 9782382110881
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0075€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Philippe de Montauban, fidèle chevalier d’Anne de Bretagne
Annick AMELINE-LE BOURLOT
Philippe de Montauban Fidèle chevalier d’Anne de Bretagne
Roman situé au cœur de la Forêt de Brocéliande
M+ ÉDITIONS 5, place Puvis de Chavannes 69006 Lyon mpluseditions.fr
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
© M+ éditions
Composition Marc DUTEIL
ISBN 978-2-38211-088-1
Les personnages historiques qui ont existé
Protagonistes
Philippe de Montauban (1445–1514)
– Fils de Guillaume de Montauban et Jeanne de Keradreux
– Épouse en premières noces Marguerite Le Borgne dont il a une fille : Marguerite de Montauban
– Épouse en secondes noces Anne du Chastellier dont il a une fille : Catherine de Montauban
 
Anne de Bretagne (1477 – 1514)
– Fille du Duc François II et de Marguerite de Foix
– Demi-sœur de François d’Avaugour, ainsi que de Françoise de Bretagne, sœur d’Isabeau de Bretagne
– Épouse en premières noces Charles VIII dont elle a un fils, Charles-Orland, mort à trois ans et demi
– Épouse en secondes noces Louis XII, Duc d’Orléans dont elle a deux filles : Claude et Renée de France
 
Personnages secondaires
– Aliénor, femme de chambre principale d’Anne de Bretagne
– Alain d’Albret, seigneur breton, prétendant acharné d’Anne de Bretagne
– Anne de Beaujeu, fille du roi Louis XI, régente, sœur de Charles VIII et Jeanne
– Antoinette de Maignelais, maîtresse du Duc François II, mère de François d’Avaugour et de Françoise de Bretagne
– François d’Angoulême de Valois, cousin de Louis d’Orléans, fiancé à Claude, futur François 1 er
– Françoise de Dinan-Laval, gouvernante d’Anne et d’Isabeau de Bretagne
– François d’Orléans, comte de Dunois, cousin de Charles VIII et de Louis d’Orléans
– François de Beaumanoir, petit-fils de Philippe de Montauban
– François du Chastellier, frère d’Anne du Chastellier
– Gilles de Rieux, premier mari d’Anne du Chastellier
– Guillaume Chauvin, chancelier de Bretagne
– Jacques de Beaumanoir, mari de Marguerite de Montauban, gendre de Philippe
– Jeanne de Rieux, première fille d’Anne du Chastellier
– Jean de Chalon, neveu du Duc François II
– Jean de Rieux, maréchal de Bretagne, tuteur d’Anne de Bretagne
– Jeanne de France, première épouse du Duc Louis d’Orléans, sœur d’Anne de Beaujeu et de Charles VIII
– Louise de Savoie, princesse, mère de François d’Angoulême de Valois
– Magdeleine du Chastellier, mère d’Anne et de François, gouvernante de Marguerite de Montauban, amie et belle-mère de Philippe
– Marguerite d’Autriche, fille de Maximilien roi des Romains, et fiancée de Charles VIII
– Maximilien d’Autriche, veuf de Marie de Bourgogne, mari d’Anne de Bretagne par procuration
– Odet d’Aydie, maréchal de France, parrain d’Anne de Bretagne
– Pierre Landais, trésorier général du Duc François II
– Vincent du Chastellier, père d’Anne et de François du Chastellier, ami et beau–père de Philippe de Montauban
 
 
 
Personnages de fiction
– Abbé de Kervignac, officiant à Néant–sur–Yvel
– Annaïg, jeune adolescente, premier amour de Philippe de Montauban
– Odilon, parrain d’Annaïg, bûcheron, mari de Prudence
– Prudence, femme d’Odilon
– Réjane–Marraine d’Annaïg, guérisseuse
Quelques dates marquantes
1445  : naissance de Philippe de Montauban en Forêt de Brocéliande
1466  : mariage de Philippe de Montauban avec Marguerite Le Borgne, dont il eut une fille, Marguerite de Montauban, née en 1475
1477 , 25 janvier : naissance d’Anne de Bretagne au château des Ducs à Nantes
1479  : naissance d’Isabeau de Bretagne, sœur d’Anne
1482  : mort de Marguerite Le Borgne, à l’âge de 37 ans
1483  : mort de Louis XI, roi de France, régence assumée par sa fille Anne de Beaujeu
1486 , 15 mai : mort de Marguerite de Foix, mère d’Anne et d’Isabeau, à l’âge de 28 ans
1487 , mai : occupation de la Bretagne par les troupes du roi Charles VIII
1487 , 23 septembre : Philippe de Montauban est nommé Chancelier de Bretagne, après des fonctions de chambellan du Duc, d e lieutenant général de Rennes, de capitaine des gardes à Nantes
1488, 28 juillet : défaite bretonne à Saint–Aubin–du Cormier
21 août ; signature du traité du Verger
9 septembre : mort du Duc François II à 53 ans
1488, décembre : reprise de la guerre en Bretagne, contre les Rohan combattant pour Charles VIII
1488, 10 février : couronnement d’Anne comme Duchesse à 11 ans, en la cathédrale de Rennes.
Deux gouvernements rivaux : à Rennes et à Nantes
1490 , 24 août : mort d’Isabeau de Bretagne, avant ses 12 ans
1490 , 19 décembre : mariage par procuration entre Maximilien d’Autriche, roi des Romains et la Duchesse Anne
1491 , 15 novembre : siège de Rennes par Charles VIII
17 novembre : fiançailles de Charles VIII et d’Anne de Bretagne à Rennes
6 décembre : mariage de Charles VIII et d’Anne de Bretagne au château de Langeais (7 ans de différence entre eux)
1492, 10 octobre : naissance du Dauphin Charles–Orland
1495 , décembre : mort du Dauphin Charles–Orland
1498 , 7 avril : mort de Charles VIII, à 28 ans
1499, 8 janvier : mariage de Louis XII et d’Anne de Bretagne (15 ans de différence)
1499, 15 octobre : naissance de leur fille Claude de France
1500  : mariage de Philippe de Montauban avec Anne du Chastellier, de 30 ans sa cadette. Ils eurent une fille, Catherine de Montauban
1505, de juin à octobre : Tro breiz d’Anne de Bretagne
1506, 21 mai : fiançailles de Claude, âgée de 6 ans et demi, avec François d’Angoulême de Valois futur François 1 er , âgé de 12 ans.
1510, 25 octobre : naissance de Renée, seconde fille d’Anne de Bretagne et de Louis XII
1514, 9 janvier : mort d’Anne de Bretagne à 37 ans, au château de Blois
1514, 1 er juillet : mort de Philippe de Montauban à 69 ans, en Forêt de Brocéliande
1
27 janvier 1477, Forêt de Brocéliande  : Château du Bois de La Roche
 
–   Que Dieu vous garde, m’amie   ! Prenez bien soin de vous et de notre Marguerite.
Après une dernière longue étreinte à son épouse et à leur fillette de sept ans, Philippe de Montauban enfourcha son destrier chaudement caparaçonné, contempla la large façade de son château du Bois de La Roche, où il était venu au monde trente-deux ans plus tôt, et qui avait retrouvé vie avec ses deux Marguerite, deux êtres chers à son cœur.
Dans le bois de Néant-sur-Yvel, il continua à faire trotter paisiblement son cheval, en cette heure de prime matin. Il retrouva son regard d’enfant émerveillé par les branches défeuillées scintillant d’un frimas argenté. En quelques décennies, la foisonnante forêt millénaire avait été décimée pour laisser place à des cahutes abritant des errants de toute l’Armorique. En son cœur d’homme des forêts, il se réjouissait que la Bretagne eût su garder une certaine neutralité lors des conflits franco-anglais, lui permettant de vivre en paix, et de prospérer grâce au travail de ses paysans, artisans et marins, même s’il déplorait l’engouement de plus en plus vif des Bretons pour le commerce, au détriment de l’agriculture. Le souci du Duc François II de développer les ports et les échanges maritimes avec l’Espagne, le Portugal, la Hollande et le Proche-Orient n’allait pas freiner cet intérêt pour le négoce. Nos indigents ne meurent plus de faim et notre Duché abonde en cathédrales et en mirifiques monuments. Grâce à Dieu   !
Le cavalier fut interrompu dans ses pensées et réflexions par la traversée impromptue d’une biche intrépide, flanquée de son faon quelque peu effarouché. Comme ma petite Marguerite serait tant heureuse de les voir   ! À la fin de cet hiver, elle apprendra à monter à cheval… Le cœur de ce père d’une unique enfant se serra d’une allègre tendresse.
Durant ces mois d’hiver, il aurait aimé demeurer auprès de ses deux Marguerite, à se réchauffer près de la haute cheminée aux flammes ardentes, à lire, à mirer sa compagne absorbée dans ses travaux de broderie, tandis que leur fillette jouait avec leur doux épagneul breton sur un douillet tapis. Sans cette rencontre avec le Duc de Bretagne, il aurait poursuivi une existence sereine, entouré de ses manants reconnaissants et dévoués. Attiré par les métiers d’art, il aimait aider les artisans à entretenir la propriété, le jardinier à tailler les haies et élaguer les arbres. Ces travaux à l’air sylvestre si revigorant lui procuraient énergie physique et mentale.
 
Treize ans plus tôt, son destin avait dévié de son cours serein en ce fameux jour de l’an 1464 où le Duc, venu chasser en Forêt de Brocéliande, avait pénétré dans le parc du château du Bois de La Roche, escorté d’une nombreuse troupe, en quête d’un maréchal-ferrant capable de curer les pieds trop malmenés du cheval ducal. Reconnu par les villageois, François II fut chaleureusement accueilli et fêté. Une grande tablée fut dressée dans le jardin d’agrément et tout l’équipage fut rassasié en force crêpes et galettes de sarrasin, en bolées de cidre fruité et pétillant. D’abord intimidés par l’élégance des vêtures, les manants furent séduits par la bonhomie et le comportement jovial de leur Duc, si estimable de renommée. La simplicité et la cordialité sans affectation des hôtes du lieu conquirent d’emblée François II, qui ne compta pas ses heures à faire le tour de la propriété, à cheminer autour de l’étang proliférant de truites puis jusqu’au tombeau des Druides, refuge de la « divinerez » Viviane.
Attendu à Rennes dans la soirée, le Duc dut quitter à regret le jeune Philippe de Montauban, qu’il perçut d’emblée intègre et enthousiaste, si disert sur les trésors cachés de la Forêt. Revenir en Bro

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text