229 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Le Destin d'Aurélie Lafrenière, tome 2 , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
229 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La conclusion d’une véritable série coup de cœur! La révolution gronde dans les Treize colonies et Québec, contrôlée par les Britanniques, ne sera pas épargnée…
Fuyant les troubles qui s’amplifient à Boston, à l’automne 1775, Aurélie rentre à Québec sans James, ce qui ne manque pas de lui briser le cœur. Pour apaiser sa douleur, la jeune femme prête main-forte au commerce familial, une tâche dans laquelle elle excelle. James, de son côté, hérite d’une mission périlleuse: suivre et intercepter les troupes rebelles qui s'élancent vers le nord afin de tenter une invasion sur Québec, là où l’attend sa belle...
La bataille de Québec éclate alors qu’un mystérieux inconnu, surgi du passé de James, fait planer une nouvelle menace sur le jeune couple. Déchirée, Aurélie choisira-t-elle de suivre ses ambitions en demeurant à Québec malgré le tumulte ou de se réfugier dans la quiétude de l’Angleterre?
Une histoire d’amour bouleversante qui nous plonge dans l’une des périodes les plus déterminantes de notre histoire.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 juin 2020
Nombre de lectures 4
EAN13 9782897588854
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0650€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Table des matières Couverture Page de demi-titre Page de copyright Page de titre Résumé du tome 1 Chapitre 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 Chapitre 5 Chapitre 6 Chapitre 7 Chapitre 8 Chapitre 9 Chapitre 10 Chapitre 11 Chapitre 12 Chapitre 13 Chapitre 14 Chapitre 15 Chapitre 16 Chapitre 17 Chapitre 18 Chapitre 19 Chapitre 20 Chapitre 21 Épilogue Quelques notes historiques De la même auteure
Points de repère Couverture Page de demi-titre Page de copyright Page de titre Résumé du tome 1 Chapitre 1 Epilogue Quelques notes historiques De la même auteure
Répertoire des pages Couverture 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519
Le destin d’ Aurélie Lafrenière
Guy Saint-Jean Éditeur
4490, rue Garand
Laval (Québec) Canada H7L 5Z6
450 663-1777
info@saint-jeanediteur.com
saint-jeanediteur.com
• • • • • • • • • • • • • • • • •
Données de catalogage avant publication disponibles à Bibliothèque et Archives nationales du Québec et à Bibliothèque et Archives Canada
• • • • • • • • • • • • • • • • •
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada ainsi que celle de la SODEC pour nos activités d’édition. Nous remercions le Conseil des arts de l’aide accordée à notre programme de publication.

Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC
© Guy Saint-Jean Éditeur inc., 2020
Édition : Isabelle Longpré
Révision : Isabelle Pauzé
Correction d’épreuves : Sara Marcoux
Illustration de la page couverture : Talisman Illustration design – Alain Fréchette
Mise en pages : Christiane Séguin
Dépôt légal – Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Bibliothèque et Archives Canada, 2020
ISBN : 978-2-89758-884-7
ISBN EPUB : 978-2-89758-885-4
ISBN PDF : 978-2-89758-886-1
Tous droits de traduction et d’adaptation réservés. Toute reproduction d’un extrait de ce livre, par quelque procédé que ce soit, est strictement interdite sans l’autorisation écrite de l’éditeur. Toute reproduction ou exploitation d’un extrait du fichier EPUB ou PDF de ce livre autre qu’un téléchargement légal constitue une infraction au droit d’auteur et est passible de poursuites légales ou civiles pouvant entraîner des pénalités ou le paiement de dommages et intérêts. Guy Saint-Jean Éditeur est membre de l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL).
Stéphanie Martin
Le destin d’ Aurélie Lafrenière
Tome 2
Les rebelles
Résumé du tome 1
Chers lecteurs,
Pour plusieurs d’entre vous, Aurélie est entrée dans votre vie au moment où le monde s’apprêtait à vivre une des pires crises de l’Histoire : une pandémie planétaire qui a complètement bouleversé notre quotidien. J’ai reçu, pendant cette période, d’innombrables commentaires de lecteurs et de lectrices qui m’ont témoigné du réconfort que la lecture de mon premier roman leur a apporté en ces temps troubles. C’est pour moi la plus belle des gratifications si, par mes mots, j’ai pu apporter de la douceur et permettre l’évasion. Un privilège puissant, dont je suis très reconnaissante.
Il a fallu être patients pour que cette suite parvienne enfin jusqu’à vous. La voici, finalement. Alors que L’officier anglais a pris une dizaine d’années à écrire, souvent à temps perdu, le tome 2, Les rebelles , a coulé de source. Les personnages, bien ancrés dans ma tête, n’attendaient que le coup de départ pour poursuivre leurs aventures. Comme vous, j’avais hâte de savoir ce qui allait leur arriver.
Replongeons-nous dans l’histoire. Aurélie Lafrenière, fille d’un commerçant aisé, jouissait d’une vie paisible à Québec en 1775. Elle vivait avec sa sœur, Flavie, son frère, Étienne, et ses parents, Évelyne et Édouard. Mais quand sont arrivés des soldats anglais, qui devaient sur ordre du gouverneur être hébergés sous son toit, son monde a basculé. Elle en avait toujours voulu à l’envahisseur anglais, qu’elle tenait responsable de la mort de son frère aîné.
Le capitaine James Walker, avec son air autoritaire et son apparente froideur, l’exaspérait. Mais elle a vite découvert qu’il avait lui aussi ses démons, qui le poursuivaient jusque dans son sommeil. James ne s’était jamais remis du décès tragique de son frère, Peter, tué sous ses yeux lors d’une bataille en Écosse.
Forcée d’épouser Rodolphe De Grandpré, un homme imbu de lui-même qu’elle détestait, Aurélie a choisi la fuite. Elle espérait trouver refuge à Boston. Mais elle s’est retrouvée au cœur du conflit qui faisait rage dans les colonies du Sud entre la Couronne britannique et les rebelles, qui réclamaient leur indépendance.
Sur sa route, elle a croisé James par hasard. Ils se sont retrouvés liés malgré eux par les événements. Le capitaine a été d’une aide précieuse, la confiant aux soins attentifs de ses amis de toujours, Harold et Dora Appleby. Et les sentiments d’Aurélie envers James, qu’elle tentait de maintenir en bride, n’ont pas tardé à éclore. Quand elle a découvert que ceux-ci étaient partagés, ce fut une révélation.
Au fil des promesses, des déceptions et des retrouvailles, James et Aurélie ont appris à s’apprivoiser. Et la réapparition inopportune de Rodolphe a précipité leur mariage. Mais le complot ourdi par une rivale jalouse a mis Aurélie dans une bien inconfortable position. Quand nous les avons quittés, James et Aurélie se voyaient forcés de se séparer : lui restait en poste à Boston, elle rentrait à Québec à contrecœur.
Reprenons là où nous les avions laissés. James est investi d’une importante mission. Aurélie, vaillante, reprend sa place à Québec. Les amoureux sont impatients d’être réunis. Mais en trame de fond, la révolte gronde.
Bonne lecture !
Stéphanie
1
James
Vallée de la Kennebec, province du Maine, 10 octobre 1775
L es Les hommes avançaient péniblement sur le sentier boueux. Sur leur gauche, les flots de la rivière Kennebec coulaient en bouillons déchaînés. La pluie n’avait pas cessé depuis plusieurs jours, rendant l’avancée difficile, parfois même périlleuse. Les semelles glissaient à l’occasion sur une pierre couverte de mousse ou s’enfonçaient dans une flaque visqueuse.
Les arbres avaient pris des couleurs flamboyantes. Mais le brouillard, qui s’accrochait à leurs branches aux feuilles détrempées, atténuait leurs couleurs, donnant au tableau une allure lugubre.
James Walker chassa pour la énième fois une mèche de cheveux noirs qui retombait sans cesse devant ses yeux, essuyant au passage les gouttes de pluie qui lui masquaient la vue. Ses pieds trempés le faisaient souffrir. Malgré sa cape, ses vêtements étaient imbibés d’eau et se plaquaient sur son corps, occasionnant des frottements inconfortables que chacun de ses mouvements lui rappelait désagréablement.
Impossible de faire sécher quoi que ce soit dans cette purée. Les quelques heures passées chaque nuit à dormir sous des abris de branches ne suffisaient pas à débarrasser les tissus de l’humidité tenace. Ainsi, chaque matin, malgré le froid qui transperçait le corps jusqu’aux os, il fallait se remettre en marche.
En dépit de tous les écueils de cette expédition automnale par temps pluvieux, James préférait nettement les jours aux nuits. Les intempéries, les saillies rocheuses qui abîment les pieds, la douleur, les chutes ; tout cela était beaucoup moins pénible pour lui que le manque aigu qui venait l’assaillir et qui emplissait ses heures de repos.
Car ses pensées, tenues en laisse le jour par la tâche immédiate à accomplir, vagabondaient à leur guise la nuit et le ramenaient toujours à Aurélie. Sa femme.
Leur mariage datait déjà de quatre mois, mais le fait de savoir qu’Aurélie était maintenant son épouse lui procurait encore un doux frisson, qu’il savourait comme au premier jour. Il repensait à la fougue de cette jeune femme qui avait surgi dans sa vie et ravi son cœur, et ce dernier se mettait à battre la chamade.
Leur séparation forcée en juillet lui pesait et il lui tardait de revoir sa bien-aimée. Dans la froideur et la solitude de ses nuits en forêt, la visite nocturne d’Aurélie lui apportait une brûlure presque physique tellement l’éloignement était insupportable.
— Hé Walker ! Vo

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text