121 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
121 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le Coconut Pizza, autrefois Chez Ti-Phonse patates frites, est un joli petit restaurant situé sur la rue Sainte-Julie, à Saint-Jean-de-Matha. Un endroit convivial où se jouent de petits bonheurs et de grands drames, alors que le quotidien se teinte d’espoirs et de déceptions, de sourires et de chagrins.
Dans les années 1990, Germaine Bellavance, unique propriétaire du restaurant depuis la mort de son mari, dirige d’une main de maître son populaire commerce. Autour d’elle gravite bon nombre de personnes essentielles à son équilibre et à son bonheur: ses enfants et petits-enfants, ses amis, ses serveuses et son exotique cuisinier venu de Grèce. Les recettes de la délicieuse sauce à pizza et de la succulente tarte au coconut lui seront-elles confiées alors qu’elles sont tenues secrètes depuis des décennies?
C’est au Coconut Pizza que l’auteure nous convie à la rencontre de ces gens enracinés dans ce beau coin de pays. Avec son talent de conteuse inimitable, Lucy-France Dutremble nous offre un roman rempli de rebondissements et, bien sûr, plein d’amour!

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 09 juin 2021
Nombre de lectures 0
EAN13 9782898271205
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0250€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Guy Saint-Jean Éditeur
4490, rue Garand
Laval (Québec) Canada H7L 5Z6
450 663-1777
info@saint-jeanediteur.com
saint-jeanediteur.com

Données de catalogage avant publication disponibles à Bibliothèque et Archives nationales du Québec et à Bibliothèque et Archives Canada


Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada ainsi que celle de la SODEC pour nos activités d’édition. Nous remercions le Conseil des Arts de l’aide accordée à notre programme de publication.
Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC
© Guy Saint-Jean Éditeur inc., 2021
Publié initialement, en 2010, aux Éditions JKA. Nouvelle version revue et corrigée.
Révision : Johanne Hamel
Correction : Audrey Faille
Conception graphique de la couverture et mise en page : Olivier Lasser
Photo de la page couverture : PeopleImages / iStock
Dépôt légal – Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Bibliothèque et Archives Canada, 2021
ISBN : 978-2-89827-119-9
ISBN EPUB : 978-2-89827-120-5
ISBN PDF : 978-2-89827-121-2
Tous droits de traduction et d’adaptation réservés. Toute reproduction d’un extrait de ce livre, par quelque procédé que ce soit, est strictement interdite sans l’autorisation écrite de l’éditeur. Toute reproduction ou exploitation d’un extrait du fichier EPUB ou PDF de ce livre autre qu’un téléchargement légal constitue une infraction au droit d’auteur et est passible de poursuites légales ou civiles pouvant entraîner des pénalités ou le paiement de dommages et intérêts. Imprimé et relié au Canada


Guy Saint-Jean Éditeur est membre de l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL).
Table des matières Couverture Page de titre Copyright Dédicace Note de L’auteure Chapitre 1: À la douce mémoire de Gracien Chapitre 2: Pépère et mémère Bellavance Chapitre 3: La saison des couleurs Chapitre 4: L’avent Chapitre 5: Une blanche randonnée Chapitre 6: Kalamata Chapitre 7: Le doux printemps Chapitre 8: Desneiges Chapitre 9: Saint-Jean-Port-Joli Chapitre 10: Chère mémère Chapitre 11: La nouvelle année Chapitre 12: Jeanne Simard Chapitre 13: Les vacances de mémère Chapitre 14: Cupidon est de retour Chapitre 15: Un si beau couple ! Chapitre 16: La Décision de Germaine Chapitre 17: Linda Chapitre 18: Une bonne nouvelle pour mémère Chapitre 19: Les accordailles Chapitre 20: L’anniversaire de mémère Épilogue Remerciements
Le Coconut Pizza Cover 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269
À vous tous qui évoluez dans le merveilleux monde de la restauration et de l’hôtellerie
Un doux souvenir
J’ai d’abord vu
Ces grandes jambes
En talons hauts
Puis mon imaginaire
En a fait le plus
Beau rêve
Dans ce lieu
Ben ordinaire
J’en garderai
Un doux souvenir
Et puis tant pis,
Je retournerai au restaurant
Pour vivre ce rêve
Déjà brûlant d’être vécu.
J EAN -G UY A RPIN
Note de l’auteure
Mes chers lecteurs…
Si je vous présente mes récents personnages dans un salon funéraire, c’est que je profite de l’occasion qui m’est offerte pour vous les nommer un à un au lieu de partir à leur recherche, que ces gens se trouvent à Sainte-Aurélie, à Saint-Jean-Port-Joli, aux abords du lac Vert, au pied de la montagne Coupée ou aux Super Glissades de Saint-Jean-de-Matha. Saint-Jean-de-Matha s’avère un coin de pays magnifique où certains citoyens sont enracinés depuis leur tendre enfance.
Ce 13 mai 1991, au salon funéraire Thériault, sur la rue Principale, à Saint-Jean-de-Matha, parents et amis se sont rassemblés pour accompagner Gracien Bellavance, soixante et onze ans, à son dernier repos. Ce dernier était un homme respectable malgré l’absence de vaillance l’ayant habité tout au long de son existence sur Terre.
Auprès du cercueil capitonné de satin ivoire, Germaine Beaupré Bellavance, âgée de soixante-treize ans, une femme gracile aux cheveux argentés, recueille les encouragements et les sympathies de ses proches. Elle est fatiguée, vu les longues journées et les nuits passées au chevet de son mari dans les dernières semaines, celles-ci lui ayant volé toute sa vitalité. Je la perçois comme soulagée depuis que le ciel a bien voulu accepter d’effacer ses nuages pour que l’âme de son compagnon de vie prenne le chemin du paradis.
Côte à côte se trouvent leurs trois enfants, Marielle, Denis et Jean. Je ne peux détacher mon regard d’un jeune gamin de deux ans qui, selon moi, octroie des cheveux blancs à ses parents tous les jours.
Marielle est l’aînée, quarante-cinq ans. Elle est mariée à Ernest Ladouceur, un boulanger de cinquante-quatre ans. Ils ont mis au monde deux beaux enfants, Clovis, vingt-trois ans, et Patricia, vingt et un ans.
Denis est un ébéniste de quarante-trois ans. Il est l’époux de Claire Laviolette, âgée de quarante-trois ans. Ils sont les parents de François, dix-neuf ans, de Francis, dix-huit ans, et de Franklin, quinze ans.
Le jeune garçon est Sébastien, le fils de Clovis. Je viens d’entendre sa maman, Véronique, le ramener à l’ordre, mais celui-ci a déjà recommencé à courir dans tous les sens. Les frasques de cet enfant de deux ans ajoutent tous les jours quelques cheveux blancs à ses parents.
Il y a aussi le cadet, Jean, un célibataire endurci de trente-neuf ans surnommé Jeannot. Jean travaille dans l’hôtellerie au Domaine La Volière, ici même, à Saint-Jean-de-Matha.
À la droite du curé Duval, je vous présente les doyens, pépère et mémère Bellavance, de leurs patronymes respectifs Desneiges et Alphonse, ce dernier étant surnommé Ti-Phonse. Elle est une octogénaire de quatre-vingt-neuf ans, et lui un nonagénaire de quatre-vingt-onze ans, deux Beaucerons à part entière.
Gracien a trois sœurs : Évangélique, Flore et Graziella. Elles ont quitté le salon pour se rendre au sous-sol afin de fumer une cigarette et de siroter un café. Germaine, la veuve éplorée, a quatre frères : Arthur, Mathias, Clairmont et Louis Beaupré.
Bien sûr , il y a d’autres gens présents. Le salon funéraire est saturé. Si vous voulez bien patienter, je pourrai vous les présenter aussitôt que vous allez tourner les pages de mon roman. Par contre, je ne peux détourner mon regard d’un sexagénaire qui, en ce moment, se noie dans sa peine. Celui-ci est en train de visionner le diaporama que Clovis a préparé pour dérouler le chemin de vie de son grand-père Gracien. Je ne l’avais jamais aperçu auparavant. Je vous fais la promesse, comme on dit, de me rendre à la source et de vous en reparler au moment où vous allez parcourir cette belle histoire avec moi.
Bonne lecture !
L UCY -F RANCE
Chapitre 1
À la douce mémoire de Gracien
13 mai 1991
— Ça va, maman ? demande Marielle à sa mère, Germaine, en posant une main sur son épaule.
— Oui… je suis crevée, mais bien soulagée. Ne pleure pas, ton père est heureux là où il se trouve. Est-ce que tu peux imaginer s’il avait échelonné sa maladie encore des mois ? Occupe-toi du jeune de Clovis, Marielle, il est en train de déshabiller la couronne d’œillets que ta tante Graziella a offerte à ton père.
— Câlique ! Moi, si j’étais à la place de cette Véronique Gouin, je vous dis que le petit Sébastien passerait par là ! Il a deux ans, cet enfant-là, et il n’est pas encore élevé ! Comment Clovis fait-il pour demeurer avec cette niaiseuse-là ?
— Chut ! Tu te trouves au côté du cercueil. Ce n’est pas joli de t’entendre jurer et de te voir

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text