252 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

L'ANGE TOURMENTÉ , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
252 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L’ange tourmenté raconte les mésaventures d’un jeune curé, Isidore Bilodeau, dont la foi est mise à rude épreuve par l’Archevêque de Québec, un homme aux intentions et au désir de vengeance pas très « catholiques ». En raison d’une faute grave et d’une trop grande tolérance, Isidore est relevé de sa cure de la petite paroisse de Saint-Ludger, en Beauce. Dans ses nouveaux choix de carrière, le jeune homme se découvre de nombreux talents issus de son désir sincère de venir en aide à ceux qu’il croise sur son chemin.
Une histoire humaine, touchante et fantaisiste, bourrée de rebondissements à la fois croustillants et dramatiques qui font tantôt sourire, tantôt pleurer. Dans un style des plus originaux et quelquefois même…loufoque, l’auteur manie les mots avec un plaisir qui nous fait embarquer de plain-pied dès le début du récit.
« Tirez-vous une bonne chaise, on va veiller tard ! »

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 16 mars 2011
Nombre de lectures 0
EAN13 9782894553930
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0850€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Version ePub réalisée par :
CHEZ LE MÊME ÉDITEUR :
Annamarie Beckel : Les voix de l'île
Christine Benoit : L'histoire de Léa : Une vie en miettes
Andrée Casgrain, Claudette Frenette, Dominic Garneau, Claudine Paquet : Fragile équilibre, nouvelles
Alessandro Cassa : Le chant des fées, tome 1 : La diva Le chant des fées, tome 2 : Un dernier opéra
Luc Desilets : Les quatre saisons : Maëva Les quatre saisons : Laurent Les quatre saisons : Didier
Sergine Desjardins : Marie Major
François Godue : Ras le bol
Nadia Gosselin : La gueule du Loup
Danielle Goyette : Caramel mou
Georges Lafontaine : Des cendres sur la glace Des cendres et du feu L'Orpheline
Claude Lamarche : Le coeur oublié Je ne me tuerai plus jamais
François Lavallée : Dieu, c'est par où ?, nouvelles
Michel Legault : Amour.com Hochelaga, mon amour
Marais Miller : Je le jure, nouvelles
Marc-André Moutquin : No code
Sophie-Julie Painchaud : Racines de faubourg, tome 1 : L'envol Racines de faubourg, tome 2 : Le désordre
Claudine Paquet : Le temps d'après Éclats de voix, nouvelles Une toute petite vague, nouvelles Entends-tu ce que je tais ?, nouvelles
Éloi Paré : Sonate en fou mineur
Geneviève Porter : Les sens dessus dessous, nouvelles
Patrick Straehl : Ambiance full wabi sabi, chroniques
Anne Tremblay : Le château à Noé, tome 1 : La colère du lac Le château à Noé, tome 2 : La chapelle du Diable Le château à Noé, tome 3 : Les porteuses d'espoir Le château à Noé, tome 4 : Au pied de l'oubli
Louise Tremblay-D'Essiambre : Les années du silence, tome 1 : La Tourmente Les années du silence, tome 2 : La Délivrance Les années du silence, tome 3 : La Sérénité Les années du silence, tome 4 : La Destinée Les années du silence, tome 5 : Les Bourrasques Les années du silence, tome 6 : L'Oasis Entre l'eau douce et la mer La fille de Joseph L'infiltrateur « Queen Size » Boomerang Au-delà des mots De l'autre côté du mur Les demoiselles du quartier, nouvelles Les soeurs Deblois, tome 1 : Charlotte Les soeurs Deblois, tome 2 : Émilie Les soeurs Deblois, tome 3 : Anne Les soeurs Deblois, tome 4 : Le demi-frère La dernière saison, tome 1 : Jeanne La dernière saison, tome 2 : Thomas Mémoires d'un quartier, tome 1 : Laura Mémoires d'un quartier, tome 2 : Antoine Mémoires d'un quartier, tome 3 : Évangéline Mémoires d'un quartier, tome 4 : Bernadette Mémoires d'un quartier, tome 5 : Adrien Mémoires d'un quartier, tome 6 : Francine Mémoires d'un quartier, tome 7 : Marcel
Visitez notre site : www.saint-jeanediteur.com
Normand Cliche



Conte villageois


G u y S a i n t - J e a n É D I T E U R
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Cliche, Normand, 1946- L'ange tourmenté ISBN 978-2-89455-394-7 I. Titre. PS8605.L556A83 2011 C843'.6 C2011-940307-2 PS9605.L556A83 2011
Nous reconnaissons l'aide financière du gouvernement du Canada par l'entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) ainsi que celle de la SODEC pour nos activités d'édition. Nous remercions le Conseil des Arts du Canada de l'aide accordée à notre programme de publication.

Gouvernement du Québec — Programme de crédit d'impôt pour l'édition de livres — Gestion SODEC
© Guy Saint-Jean Éditeur inc. 2011 Conception graphique : Christiane Séguin
Révision : Lysanne Audy Dépôt légal — Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Bibliothèque et Archives Canada, 2011 ISBN : 978-2-89455-394-7 ISBN ePub : 978-2-89455-393-0 ISBN PDF : 978-2-89455-435-7
Distribution et diffusion Amérique : Prologue France : Volumen Belgique : La Caravelle S.A. Suisse : Transat S.A.
Tous droits de traduction et d'adaptation réservés. Toute reproduction d'un extrait quelconque de ce livre par quelque procédé que ce soit, et notamment par photocopie ou microfilm, est strictement interdite sans l'autorisation écrite de l'éditeur.
Guy Saint-Jean Éditeur inc. 3440, boul. Industriel, Laval (Québec) Canada. H7L 4R9. 450 663-1777. Courriel : info@saint-jeanediteur.com • Web: www.saint-jeanediteur.com
Guy Saint-Jean Éditeur France 48, rue des Ponts, 78290 Croissy-sur-Seine, France. (1) 39.76.99.43. Courriel : gsj.editeur@free.fr
Imprimé et relié au Canada
« Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage : Polissez-le sans cesse et le repolissez; Ajoutez quelquefois, et souvent effacez. »
Nicolas Boileau, L'Art poétique (1674)

Ce qui était vrai dans le temps l'est encore aujourd'hui. Cette version de L'ange tourmenté, puis-je vous dire, n'est pas arrivée sans l'apport merveilleux et soutenu de Guy Saint-Jean Éditeur, de même que sa dynamique et chaleureuse équipe deproduction.
Grand merci à l'une de ses éditrices, Marie-Ève Laroche, cette complice, cette passionnée d'écriture, qui a su mettre de l'ordre dans le texte et dans la ponctuation. Je l'adore !
Je n'ai pas fini. Je dis un énorme merci à mon indéfectible critique et compagne littéraire, Germaine Lemire. Difficile à épater, la madame. Elle aussi, je l'adore !
Chères lectrices, chers lecteurs, nous vous avons concocté ce deuxième conte villageois.
Voyez de quel bois se chauffe un Beauceron et surtout… amusez-vous bien !

La nature forge les humains sur l'enclume de ses vents.
CHAPITRE 1

Nous sommes le 10 mai 1943.
Pour la troisième fois, Césaire Leclaire, archevêque de Québec, parcourait, indigné, les lignes d'une lettre qu'il venait de recevoir. Ses verres de broche n'en croyaient pas leur foyer.
Je tiens enfin ce petit bout de bâtard, se dit le vieil évêque, grimaçant de plaisir.
Césaire attendait un moment comme celui-là, une bévue de taille, qui lui permettrait enfin de tasser, du revers de son pouvoir, ce petit malotru de curé qui, treize années plus tôt, alors qu'il n'était que vicaire, s'était permis de se payer sa tête. On se rappellera que lors d'une visite du noble Césaire en la paroisse de Saint-Ludger de Beauce, plusieurs incidents bizarres, pour ne pas dire burlesques, s'étaient produits. Et chaque fois, Césaire, le principal concerné, en avait rejeté la faute sur Isidore Bilodeau. Mais il y avait sûrement plus. On ne pouvait que s'interroger, après toutes ces années, sur le motif, le vrai, qui avait pu entretenir cette haine viscérale que le vieil évêque éprouvait à l'égard d'Isidore Bilodeau.
Était-ce pour mieux le coincer dans un détour qu'il l'avait alors chargé de la cure de cette petite paroisse ? Espérait-il le voir trébucher au bout de quelques mois ? En nommant le curé de l'époque, Hector Bellavance, « conseiller désigné » à l'archevêché de Québec et en laissant le jeune gérer seul sa paroisse, Césaire espérait-il ainsi jeter une pelure de banane sous les semelles du nouveau curé ?
Dès le début de son apostolat à Saint-Ludger, Isidore sut se faire apprécier de ses ouailles. Pas plus achalant qu'une lueur de lampion, le p'tit curé (il mesurait à peine cinq pieds et six pouces), visitait ceux et celles qui requéraient sa présence et fichait la paix aux autres. Isidore n'imposait pas sa foi. Il la semait sur son passage. Dans le village, il connaissait l'histoire de tout le monde. Même celle de ses non-pratiquants. Dès que se produisait un événement digne d'intervention, il arrivait toujours au bon moment. Pour l' Ainsi soit-il, dirait-on. Malgré ses épaisses lunettes et sa vue défaillante, le p'tit curé, comme on l'appelait, avait l'œil juste.
« Une brise apaisante », disait de lui, dans le temps, sœur Saint-Jean.
Un peu trop naïf, il en était bien conscient, mais tout de même en plein contrôle de ses moyens, Isidore se disait que ça lui conférait un air d'innocence qui plaisait à ceux qui croyaient pouvoir lui passer leurs petites vites. Et il s'en faisait passer…
Il avait relevé le bedeau du sonnage de la cloche parce qu'il s'était laissé convaincre par celui-ci que cette tâche, en un an, lui étirerait le squelette d'au moins un pouce. Comme Isidore visait ses cinq pieds et six pouces francs, les premiers six mois, il se mesura chaque semaine puis abandonna peu à peu, déçu du résultat. Il garda tout de même la corvée de la cloche. Au cas où…
Je fais vibrer le village d'une seule main, se disait, amusé, le petit branleur, lors

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text