218 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Gustave Dron, une statue vivante , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
218 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les Tourquennois connaissent bien le nom « Gustave Dron ». Une avenue, un centre hospitalier, une station du métro de la métropole lilloise portent ce patronyme. Une statue monumentale honore le personnage à l’entrée de la grande ville.
L’homme public a été célébré : le médecin hygiéniste de la fin du dix-neuvième siècle sut en effet se doter des moyens politiques d’agir concrètement en faveur des plus démunis. Député dès 1889, maire en 1899 puis sénateur jusqu’à son décès en 1930, les traces de ses œuvres sociales ne manquent pas sur sa ville.
Mais de l’homme privé, de sa personnalité complexe, de ses relations avec ses proches, à commencer par Maria son épouse, ou les géants de l’Histoire régionale et nationale (Jaurès, l’abbé Lemire) de la « Belle Epoque » aux années d’après-guerre, il ne demeure que des traces ténues.
Le pari de ce récit historique consiste à donner chair humaine à ce que le temps a statufié et figé dans la pierre. Retrouver les sensations, l’air du temps, les paysages, les dialogues avec des personnes, célèbres ou anonymes. Ne rien sacrifier à la vérité, imaginer le reste… à Tourcoing, dans le Nord, en France.

Informations

Publié par
Date de parution 29 octobre 2020
Nombre de lectures 0
EAN13 9782312078458
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0017€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Gustave Dron , une statue vivante
Jean - François Roussel
Gustave Dron , une statue vivante
Roman biographique
Préface de Jean - Pierre Balduyck
LES ÉDITIONS DU NET
126, rue du Landy 93400 St Ouen
© Les Éditions du Net, 2020
ISBN : 978-2-312-07845-8
Les livres sont faits pour unir les hommes par-delà la mort et nous défendre contre l’ennemi le plus implacable de toute vie, l’oubli.
Stefan Zweig, Le bouquiniste Mendel
Préface
D IALOGUE AVEC LA STATUE
Préfacer un livre donne le privilège de le lire avant son impression. Cet honneur peut se refuser. Je l’accepte volontiers, avec la responsabilité de convaincre les lecteurs de découvrir un ouvrage exceptionnel qui sort des sentiers battus.
Jean-François Roussel ose éclairer la personnalité, l’ampleur humaine méconnue, du plus illustre des Tourquennois. L’auteur respecte les faits établis sans craindre de les illustrer par des dialogues et des lieux qui renforcent l’authenticité du récit.
Dès les premières lignes parcourues, je me suis rendu devant la statue de Gustave Dron érigée à l’entrée de Tourcoing. Ce genre de sculpture de qualité, nous indique une allure, une taille mais ne parle pas. Cependant, je dois reconnaître que l’artiste illustre bien l’homme droit, laïc et volontaire qu’il fut.
Comme beaucoup de Tourquennois, je qualifie Gustave Dron de plus grand maire de Tourcoing. Il mérite que son nom soit attribué à une avenue, un hôpital, une station de métro. N’oublions pas que sa politique a fait que Tourcoing fut une ville à la pointe de la lutte contre la mortalité infantile, de la prophylaxie sanitaire, de l’accueil des anciens dans un hospice municipal qui deviendra par la suite un lieu emblématique de la ville par sa beauté architecturale et son histoire. Son action fut exceptionnelle pour l’époque, ne serait-ce que l’implantation d’une ferme pour produire un lait de qualité pour les nourrissons, d’un sanatorium pour tous. Ce fut un maire impliqué dans l’écoute et le dialogue social.
La plume de Jean-François Roussel scanne ce que l’oubli ne doit pas emporter : les tempêtes, les drames, les luttes que Gustave Dron a dû subir. La mort prématurée de Maria, son épouse militante qui incarnera le visage de la République et son combat pour la promotion des femmes. Cette blessure ne guérira jamais et la citatrice restera visible jusqu’à la fin de sa vie.
Les incidents provoqués lors des élections législatives de 1898 sont décrits dans une procédure parlementaire détaillant les échauffourées avec des Linsellois, alors manipulés, qui lancent des pierres lors de la venue du candidat Dron ; l’ami qui s’interpose, sérieusement blessé, les tracts diffamatoires dont les écrits résistent hélas, à l’usure du temps. Parfois aussi, les défaites électorales dues aux trahisons des membres de sa formation politique.
Gagnées , les élections ne provoquent pas chez Gustave Dron une joie naïve mais une volonté de se remettre sans délai au travail, car pour lui l’action concrétise le projet. À contrario, ses adversaires, jamais brisés, s’accommodent de la mortalité des enfants et profitent de la misère du peuple embrigadé dans la soumission.
Le récit de Jean-François Roussel n’évite pas les risques, car la méthode s’apparente au toupet ! L’imaginaire dans la réalité des faits, le résultat se nomme justice.
Comment comprendre que ce maire hors du commun, malade, isolé à la fin de sa vie, médecin reconnu, puisse mourir seul, dans la lucidité de son agonie, sur le sol froid du 18 rue des Piats ?
Lors de ses funérailles, une foule immense accompagnera pourtant sa dépouille jusqu’au cimetière du Pont de Neuville. Les Tourquennois témoigneront ainsi du respect porté à leur maire. Et, pourrions-nous nous dire : pourquoi pas plus tôt ?
Ce livre permet de décrypter la statue de Gustave Dron, les souffrances, les peurs, les combats de l’homme mais aussi la force de son idéal, sa conception de la République.
Je suis fier de lire qu’un député-maire de Tourcoing ait choisi de soutenir Jean Jaurès , de voter la réhabilitation du capitaine Dreyfus et de cheminer avec l’abbé Lemire , député progressiste d’Hazebrouck .
On comprend que le bilan de Gustave Dron ait façonné le personnage. L’action de Gustave Dron peut se juger par son bilan incontestable.
Nous pouvons désormais l’aimer pour ce qu’il fut.
Jean - Pierre Balduyck
Maire honoraire de Tourcoing
Avant de commencer
Amie lectrice,
Ami lecteur,
L’histoire qui va commencer est celle d’un homme – Gustave Dron – dont la vie a traversé la naissance du vingtième siècle, la « Grande Guerre » et la montée des menaces vers la « Seconde Guerre Mondiale ». Les contemporains de Dron sont, pour nous, des aïeux, des grands-parents, des mères et des pères. Les femmes et les hommes animant ce récit ont réellement existé ou sont le fruit de l’imagination de l’auteur. Les événements majeurs – à Tourcoing comme en France – sont historiques. Certaines situations, certains dialogues relèvent du plausible et du vraisemblable. Le pari de ce livre consiste à donner vie aux faits historiques sans les trahir.
Bonne lecture.
Depuis combien de temps est-il ainsi allongé, la joue droite posée sur le carrelage frais, tordu de douleurs au point de ne pouvoir esquisser le moindre geste, vomissant à intervalles réguliers un infâme mélange de sang et de bile après que son estomac ait expulsé tout son contenu ?
Il n’a ni souvenir, ni projet. Ni passé, ni avenir. Seulement ce supplice atroce engloutissant la totalité de sa conscience. Sa vue : rouge. Son audition : les coups affolés de son cœur. Le goût dans sa bouche est celui d’un fer en fusion. Il ne perçoit plus rien au bout de ses doigts tordus et engourdis. L’odeur environnante est celle du sang, du vomi, de l’urine et de tout ce que son corps a brusquement lâché, toutes ses forces étant mobilisées par la lutte désespérée contre la torture infligée à sa poitrine, sa gorge, ses mâchoires, son épaule gauche, ses bras, ses poignets. S’il y croyait, il se sentirait comme le Christ sur la croix.
Cela dure depuis… Il ne sait pas… Il ne sait plus…
Peu à peu, cependant l’étau lui broyant le torse se relâche. Il parvient à remuer les doigts de sa main droite reposant sous son corps. L’autre bras, il ne le sent pas, il ne le sent plus. Avec ce répit, ses facultés lui reviennent tout doucement. Il était dans sa chambre. Oui . Et il s’est dirigé vers la salle de bain attenante. Oui . Et là… Le foudroiement de la douleur. L’écroulement. La chute. Le choc du crâne contre le rebord de la baignoire.
Il est médecin, cela lui revient à l’esprit. Il sait ce qui lui arrive. C’est une nouvelle crise. Mais là, il est seul dans la grande maison. Personne ne pourra lui porter secours à temps. L’autre fois, c’était dans le métro. On l’avait immédiatement pris en charge. Il s’en était sorti. Maintenant , il ne peut même pas appeler, encore moins crier. Sa mâchoire est inerte. Il va mourir. Seul . Et on trouvera son corps demain matin. Il le sait à présent. Il va mourir.
Un petit vent léger soulève les rideaux de la salle de bain et caresse sa joue inerte. Il voit, maintenant que la douleur s’est assagie, la lumière jaune des lampadaires de la rue éclairer la base du feuillage des arbres. Et la lune. La lune à travers les branches. Les ramures se balançant doucement.
Cela lui revient peu à peu : il est médecin, sénateur-maire de Tourcoing . C’est l’été de l’année 1930. Le mois d’août. La nuit. Il s’appelle Dron . Gustave Dron .
P REMIÈRE PARTIE
Belle Époque
1880-1912
Chapitre 1
Tourcoing le 20 novembre 1880
Mon Cher Henri ,
Voilà déjà trois mois que je suis installé à Tourcoing et je n’ai pas eu une heure à moi, raison pour laquelle je ne te donne de mes nouvelles qu’au terme de ce long délai. Tu voudras bien m’en excuser.
Après l’internat, j’ai quitté Paris pour rejoindre mon cher bourg natal de Marcoing , non loin de Cambrai . J’y ai séjourné quelques semaines auprès de ma famille. Mon père est toujours aussi absorbé par son mandat de maire et ma mère se consacre à la maison. Mes sœurs, Marie , Bellonne et Zélie sont, chaque année, plus belles et ne manquent pas de prétendants dont un certain Achille , par ailleurs conseiller municipal, lequel se montre très entrepren

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text