132 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
132 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Eve, qui vit dans une communauté sectaire proche des Amish, doit se marier dans quelques semaines. Son avenir est déjà tout tracé, elle a été élevée pour qu'à sa majorité, elle devienne l'une des épouses du grand prophète. Mais ça, c'était avant qu'elle rencontre Gabriel.

Lui, il représente le mal, il vit à l'extérieur et ne connaît rien aux règles et coutumes qui régissent la vie d'Eve.



Entre mensonges, amour et trahison, suivra-t-elle les ordres de sa communauté ou saura-t-elle briser toutes les règles pour un garçon inconnu ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 février 2023
Nombre de lectures 2
EAN13 9791034818358
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0045€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

La Communauté de l’Est
1 – Libère-moi

 
 
 
 
Sarah West
 
 
La Communauté de l’Est
1 – Libère-moi
 
 
Couverture : Mathilde
 
 
Publié dans la Collection Enaé
 
 

 
 
© Evidence Editions  2022

 
Mot de l ’ éditeur
 
Evidence Editions a été créée dans le but de rendre accessible la lecture pour tous, à tout âge et partout. Nous accordons une grande importance à ce que chacun puisse accéder à la littérature actuelle sans barrière de handicap. C’est pourquoi nos ouvrages sont disponibles en format papier, numérique, dyslexique, braille et audio.
Tout notre professionnalisme est mis en œuvre pour que votre lecture soit des plus confortables.
 
En tant que lecteur, vous découvrirez dans nos différentes collections de la littérature jeunesse, de la littérature générale, des témoignages, des livres historiques, des livres sur la santé et le bien-être, du policier, du thriller, de la littérature de l’imaginaire, de la romance sous toutes ses formes et de la littérature érotique.
Nous proposons également des ouvrages de la vie pratique tels que : agendas, cahiers de dédicaces, Bullet journal, DIY (Do It Yourself).
 
Pour prolonger le plaisir de votre lecture, dans notre boutique vous trouverez des goodies à collectionner ainsi que des boxes livresques disponibles toute l’année.
 
Ouvrir un livre Evidence, c’est aller à la rencontre d’émotions exceptionnelles.
 
Vous désirez être informés de nos publications. Pour cela, il vous suffit de nous adresser un courrier électronique à l’adresse suivante :
 
Email : contact@evidence-editions.com
Site internet : www.evidence-boutique.com
 
Prologue

Gabriel
 
 
 
Je ne suis pas quelqu’un de bien. Je suis le genre d’homme auquel une femme ne devrait même pas porter son attention. Je suis le genre qui, quand il baise, ne connaît même pas le nom de sa partenaire, tellement il trouve l’information trop intime pour juste se vider les couilles. Je suis un homme qui accepte les coups de son père, encore à l’âge adulte, car il n’a même pas le courage de se défendre face à l’homme qui lui pourrit sa vie. Je suis le genre d’homme qui ne mérite que de mourir dans un caniveau, sûrement trop saoul pour s’en rendre compte, ou peut-être de maladie vénérienne. Ça ne serait que justice pour toutes ces femmes que j’ai pu bafouer pendant ces longues années, à donner des coups de reins, au hasard, parfois même dans les endroits plus lugubres et plus dégueulasses les uns que les autres. Je suis le genre d’homme qui finit par engrosser la première salope venue et qui finit sa vie à moitié défoncé dans une caravane merdique.
Et pourtant, rien de tout cela ne s’est passé. Ma vie a pris un tournant dont je ne me serais jamais douté. La vie m’a offert des cadeaux que je ne mérite pas. Mais qui suis-je pour les refuser ? Je ne suis rien et j’accepte tout, et surtout elle. Elle, c’est le cadeau de ma vie, ma destinée, ma lumière dans les ténèbres. Elle vous dirait que c’est grâce à Dieu, que c’est lui qui nous a mis tous les deux sur le même chemin pour que nos deux âmes ne fassent plus qu’une. Mais, moi, malgré nos nombreuses conversations, je suis toujours un athée pure souche, un non-croyant endurci. Mais pour elle, malgré toutes les épreuves que nous a données la vie, c’est son Dieu qui nous a rapprochés. Il nous a peut-être réunis, mais il nous aura aussi séparés, il nous aura blessés, fait du mal, il nous aura fait pleurer, crier, hurler. Il nous aura aussi permis de tout perdre, de détruire notre raison. Rien que ça, même si j’avais la foi, je l’aurais perdue, car il m’a repris un être cher, un être sans qui ma vie ne sera jamais plus pareille, car il fait partie de moi.
Le bonheur, c’est nous qui l’avons créé, à force de nous battre, à force d’y croire et rien ni personne n’y est pour quelque chose. Je ne suis pas amer, je suis juste moi.
Vous voulez que je vous raconte comment j’ai tout gagné et tout perdu ? Comment le bonheur peut se trouver et s’échapper en un instant ? Comment on peut être heureux et passer au plus malheureux du monde, en à peine deux minutes ?
Pour que vous compreniez notre histoire, il faut qu’on vous la raconte tous les deux depuis le début, depuis le moment où nos deux âmes étaient écartelées par la tristesse et la désolation, avant même que l’on se rencontre…
 
 
 
 
Chapitre 1

Ève
 
 
 
— Dieu vous surveille à chaque instant, ne l’oubliez jamais. Chaque péché, même minime, peut vous ouvrir les portes de l’enfer. Seule votre dévotion la plus totale vous ouvrira les portes du paradis.
— Ève, le Grand Sage souhaite te parler. Il t’attend chez lui, va le rejoindre, ma sœur.
— J’y vais, sœur Annabelle.
Je me dépêche d’aller directement chez le Grand Sage. Je me doute de ce qu’il va me dire, je vais bientôt avoir dix-huit ans et ça va être l’heure de mon mariage. Dans notre communauté, tous les trois ans, une Ève est choisie par notre Seigneur pour épouser notre grand prophète Adam, notre Grand Sage. Je serai sa onzième épouse. Dix autres Ève ont déjà épousé notre prophète avant moi. Notre Grand Sage va avoir cinquante ans le mois prochain, juste avant mon propre anniversaire. Quand l’État nous laissait en paix, nous nous mariions à treize ans, mais nous sommes surveillés maintenant. C’est ce que mon père nous a dit un soir, que les hommes voulaient gérer les droits de Dieu. Mais les hommes ne sont que des hommes et Dieu est Dieu. Ces hommes auront eux aussi leur jugement, le temps venu. J’ai entendu, un soir, mon père parler à une de mes mères, car, moi aussi, j’en ai plusieurs. Mon père a épousé dix-sept femmes et j’ai soixante-trois frères et sœurs, beaucoup sont mariés et d’autres sont encore des bébés. Mon père est le second du prophète. Cette fois-ci, c’est à mon tour de faire mon devoir envers Dieu.
—  Bonjour, Ève.
—  Bonjour, Grand Sage.
Je me mets à genoux pour me prosterner devant cet être divin choisi de Dieu.
— Relève-toi, ma future épouse ! Je t’ai fait venir pour te prévenir que le temps de notre mariage est enfin venu. Dieu m’a parlé, tu vas avoir dix-huit ans, il est donc temps que toi et moi fassions notre devoir, et que tu deviennes enfin ma femme.
—  Je sais, cher Maître.
Il me frôle la joue. J’essaie de me concentrer pour ne pas lui montrer mon dégoût. Que Dieu me pardonne, je sais que ce sont ses commandements, mais il me répugne vraiment, c’est plus fort que moi. Il descend sa main et la glisse presque au bord de ma poitrine, puis la remonte pour me caresser le bras. Je l’entends respirer plus vite.
—  Tu es d’une beauté époustouflante, c’est une chance que Dieu t’ait confiée à moi. Tu es une tentatrice. Tu serais considérée comme une Jézabel, plutôt qu’une élue, si tu ne t’appelais pas Ève.
Il continue son exploration, me caresse le cou et remonte sur ma joue. Je l’entends gémir tout doucement.
— Oui, Maître, je sais la chance que j’ai d’être élue.
— C’est bien, ma petite, j’ai hâte d’être ton mari.
Il continue à me caresser quelques secondes. Ça commence à me gêner et à me dégoûter encore plus, mais je suis obligée de faire bonne figure. Ça reste tout de même mon futur mari, il faudra bien que j’accepte, dans le futur, quand nous serons mariés, ses caresses plus intimes. Même si j’en ai la nausée, je n’aurais que d’autre choix.
— Va, Ève, tes mères doivent t’attendre pour tes tâches quotidiennes.
Avant de retourner chez moi, il faut que j’aille prier. Je sais que le physique tentateur est un péché, que plus l’homme est beau et plus il se disperse de Dieu, car il évoque le péché et surtout le péché de la chair. Dans notre communauté, on nous l’apprend tous les jours, et moi je viens de pécher. J’espère que Dieu ne me punira pas pour ces mauvaises pensées. Notre prophète Adam me répugne, je n’arrive pas à me faire une raison. Il est vieux, gras, il transpire et sent mauvais, c’est dégoûtant. Le mariage est une étape importante de la vie chez nous. Parfois, nous avons la chance de pouvoir choisir qui nous voulons épouser et, d’autres fois, comme moi, nous devons suivre les lois dictées. Les Ève, c’est un peu particulier, car nous sommes déjà promises à notre naissance, nous sommes élevées pour faire honneur à la communauté, plus durement. Je n’ai pas eu la même enfance que mes sœurs, je n’ai jamais eu aucune liberté. Mon enfance n’a été qu’apprentissage sur apprentissage pour être la parfaite épouse. Si je ne devais pas satisfaire le prophète, mes parents pourraient être punis pour ma mauvaise éducation, alors qu’ils ont toujours fait très attention. J’ai appris la cuisine, la couture, à m’occuper de mes frères et sœurs et plein d’autres choses qu’une femme doit savoir faire parfaitement. Quand j’ai grandi, si je ne voulais pas écouter, mon père prenait un bâton et me frappait jusqu’à ce que ça rentre dans ma tête. Depuis, j’ai mûri, j’ai compris où était ma place et je suis la plus docile et la plus obéissante de toutes mes sœurs. Mon père est satisfait de mes progrès et n’attend plus que ce grand jour pour que nous fassions enfin vraiment partie de la famille du plus parfait homme que nous avons ici.
Une fois arrivée dans notre église, je me mets à genoux et commence à prier dans mon esprit.
Dieu, pardonne-moi, pardonne-moi ces pensées pécheresses, pardonne-moi mes péchés de chair. Je sais que c’est ta volonté de me voir épouser ton disciple, je sais que l’enveloppe charnelle ne compte pas, que seul l’esprit a une importance, que, grâce au prophète Adam, je serai acceptée dans ton royaume, que, si je ne suis pas tes directives, je serai emmenée par le Démon. Dieu, donne-moi ta force, donne-moi le courage de suivre ta volonté. Je suis ton humble servante. Montre-moi la voie pour que je sois à la hauteur. Amen.
— Que fais-tu là, sœur Ève ?
— Je priais, sœur Émilie.
— C’est bien, il faut prier le Seigneur, seul lui pourra nous sauver.
J’espère vraiment qu’il le pourra, j’ai tellement de

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text