162 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
162 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Andréa se sent dépaysée dans la petite municipalité au coeur des Laurentides où elle vient d’emménager avec sa famille. À peine installée, elle rencontre Max, un jeune homme du coin au charme troublant. Ces deux-là ont l’impression de se connaître depuis toujours.Rapidement, leur fréquentation fait des jaloux, car les amoureux semblent unis par des liens provenant tout droit d’une autre époque…
Or, exposée aux dédales des temps modernes, leur relation ne résiste pas plus de six mois.
Les années passent. Andréa, mariée et mère, devient propriétaire d’une boutique de vêtements; Max, quant à lui, est un célèbre comédien au mode de vie trépidant.
Malgré la distance qui semble les séparer, un phénomène inexplicable les rapprochera à nouveau, réveillant en eux des flammes loin d’être éteintes…

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 09 avril 2020
Nombre de lectures 7
EAN13 9782898180026
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0300€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Copyright © 2020 Marjorie D. Lafond et Caroline Ermel
Copyright © 2020 Éditions Monarque Inc.
Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire.
Éditeur : Simon Rousseau
Révision éditoriale : Gabriel Thériault
Révision linguistique : Mélanie Boily
Conception de la couverture : Mathieu C. Dandurand
Photo de la couverture : © Getty images
Mise en pages : Sébastien Michaud
ISBN papier : 978-2-89818-000-2
ISBN PDF numérique : 978-2-89818-001-9
ISBN ePub : 978-2-89818-002-6
Première impression : 2020
Dépôt légal : 2020
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Bibliothèque et Archives Canada
Éditions Monarque Inc.
1385, boul. Lionel-Boulet
Varennes (Québec) J3X 1P7, Canada
www.ada-inc.com
info@ada-inc.com

Participation de la SODEC.
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition.
Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC.
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Titre : Les flammes jumelles / Marjorie D. Lafond, Caroline Ermel.
Noms : Lafond, Marjorie D., 1983- auteur. | Ermel, Caroline, 1974- auteur.
Collections : Collection Monarque.
Description : Mention de collection : Monarque
Identifiants : Canadiana 20190037946 | ISBN 9782898180002
Classification : LCC PS8623.A35895 F53 2020 | CDD C843/.6—dc23
« Il n’est de grand amour qu’à l’ombre d’un grand rêve. » Edmond Rostand
Prologue
Il y a de ces rares instants dans une vie qui marquent à jamais. Ça arrive souvent quand on s’y attend le moins. Une incroyable révélation t’éclabousse l’esprit au point de se graver en permanence au creux de ta conscience et voilà qu’elle se métamorphose en certitude tout au fond de toi. Comme une vérité intouchable à laquelle tu adhéreras toute ta vie. Cela peut se produire dans le cadre d’un cours octroyé par un prof passionné, te racontant, par exemple, un récit empreint d’une vérité désarmante qui collera à ta pensée tout le long de ton existence. Il peut aussi s’agir de l’effet bienfaiteur des paroles que tu bois, prononcées par un proche ou une personnalité que tu admires. Ou encore, l’instant magique peut naitre des révélations d’un pur étranger.
C’est exactement ce qui m’est arrivé le jour où j’ai mis la main sur ce vieil ouvrage si précieux pour la suite des choses. Je m’en souviens comme si c’était hier : une journée pluvieuse au début de juillet ; la vieille section de la bibliothèque municipale de mon nouveau quartier rappelant les librairies d’autrefois ; l’odeur marquante des étagères de bois et surtout des encyclopédies anciens et… enfin ce livre, que j’ai sélectionné par pur hasard.
Je ne peux expliquer pourquoi, mais j’ai tout de suite su que la lettre que j’allais y découvrir à l’intérieur m’était indirectement destinée. Ceci explique sans doute la raison pour laquelle je l’ai lue si attentivement dès les premiers mots… Cette lettre manuscrite, rédigée en lettres attachées bien foncées, bien droites et serrées, comme il ne s’en fait plus de nos jours, était camouflée à la centième page d’une encyclopédie sur le sujet des rêves et de ses multiples interprétations.

« Ma chère petite fille,
J’espère que tu vas bien et que tu t’es remise de ta dernière visite à mon chevet. J’étais si peinée de te voir me quitter ainsi en larmes. Je sais, ce n’est jamais facile de côtoyer la mort de si près, elle et son voile blême, la sécheresse, la maigreur outrancière qu’elle installe sur ses victimes — ou plutôt sur ses élus — , car la mort est rarement négative, elle est, au contraire, le commencement de quelque chose de plus grand que soi… Or, d’un premier regard, son approche parait brutale. Je sais tout ça.
Voici donc la dernière lettre que je t’écris avant de quitter ce monde. Et la plus cruciale de toutes. Te voilà assez mature pour comprendre la complexité des vérités qu’elle recèle. Ta grand-mère t’aime et te fait un beau présent pendant qu’elle en est encore capable. Elle te lègue ses connaissances les plus chères. Celles qui guideront à présent ton destin. Parce que la vie sur Terre est trop courte et que tu devras demeurer alerte en tout temps.
Tu m’as souvent mentionné à quel point tu admirais l’amour que ton grand-père et moi nous portions, des sentiments solides comme le roc, un amour pour toi sorti tout droit d’une autre époque. Je suis heureuse que notre modèle d’union ait fait son chemin parmi vous tous, car telle était notre mission : éveiller vos consciences. En outre, j’ai été peinée de t’entendre. Selon toi, il était impossible de faire durer ce genre d’amour fusionnel et indestructible de nos jours, que cela était devenu un rêve inaccessible qu’on ne pouvait entrevoir que dans la fiction. Je comprends le sentiment de vide qui t’afflige trop souvent quand tu imagines ton futur ainsi que ton découragement face à tes relations amoureuses insatisfaisantes.
Or, écoute bien les enseignements que te prodigue ta vieille grand-mère, celle qui te chérit plus que tout :
Apprends dès maintenant. À voir, à sentir, au-delà de la matérialité. Sache que l’univers que nous voyons n’est qu’une infime partie de la réalité physique. Cette vision élargie que je te demande de t’approprier te sera primordiale pour le reste…
Comprends que notre planète engendre de fabuleux phénomènes magnétiques capables de nous transporter vers des points de jonctions appartenant à diverses réalités de notre monde. Oui, oui, ta vieille mamie est en train de t’expliquer qu’il existe bel et bien un infini d’univers parallèles exerçant une force imperceptible sur le nôtre. D’ailleurs, si tu souhaites en savoir davantage sur le sujet, je t’invite à jeter un œil du côté de la littérature scientifique traitant de la physique quantique.
Entrevois donc la vie au-delà de son enveloppe terrestre, à travers les millénaires. Les âmes passent, ma chérie, vont et viennent, partent et repartent. Elles errent, traversant plusieurs milliers de vie. Certaines sont même très liées entre elles, car elles proviennent de la même source, du même œuf primitif. Elles sont ce que l’on nomme les flammes jumelles , deux âmes séparées originellement et qui traversent nombre de vies humaines avant de revenir l’une vers l’autre, selon ce qui était prévu.
Sache que, comme moi avec ton grand-père, tu fais partie de celles qui possèdent sa flamme jumelle. J’ai su lire aisément en toi, ma petite. Ta vieille grand-mère a un don pour détecter ces choses-là. Je ne te raconte pas d’histoires, comme tu le sais…
Réjouis-toi de mes propos. N’en sois pas effrayée. Le jour où tu retrouveras ta flamme masculine, elle sera pour toi source d’énergie intarissable et vous brillerez ensemble toutes les deux. Une confiance absolue régnera entre vous. Et vous vous aimerez. De manière inconditionnelle. Et irrévocable. Ta place sur cette terre prendra alors tout son sens, tu verras. Vous deviendrez une source d’inspiration et un exemple à suivre pour tous.
Envisage , dès lors, la vie dans toutes ses nuances de splendeur. Souviens-toi qu’elle est belle, malgré l’immense douleur qu’elle puisse engendrer dans les épreuves à traverser.
Use de patience. Par découragement, ne te referme pas trop longtemps. Entretiens la beauté de ton âme, guéris-toi de tes blessures du passé. Fais-la paix, avec toi, avec les autres. Aime-toi, pour de vrai. Et tu seras prête.
Dernièrement, tu m’as souvent reproché de me laisser dépérir depuis la mort de ton grand-père. Tu as peut-être raison. Mais tu dois comprendre qu’à l’instant même où son âme nous a quittés, mon énergie a commencé à me déserter peu à peu, tout naturellement. Jusqu’à ce qu’il n’en reste plus rien. Mais cela me va. Car plus que tout, j’ai hâte et surtout je suis fin prête à me laisser voguer à nouveaux à travers ce fleuve coulant d’é

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text