104 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Les blessures de lame , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
104 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Lilith est la première femme à fouler le sol du jardin d’Éden. Elle y rencontre Adam, et devient sa compagne. Les premiers jours, idylliques, sont rapidement balayés par les désaccords des deux amants qui plongent la jeune femme dans un tourbillon d’aventures où elle aura à faire face au danger et à ses propres démons.

Lilith devra choisir entre abandonner ou se transcender pour trouver sa place dans un monde hostile et violent.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 19 février 2021
Nombre de lectures 0
EAN13 9791034816514
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0060€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

L’Écarlate

1 – Les blessures de lame
 
 
 
 
 
 
 
Georgina Gay
 
 
L’Écarlate
1 – Les blessures de lame
 
 
Couverture : Chloé S.
 
 
Publié dans la Collection Imaginaire
 
 

 
 
© Evidence Editions  2021

 
Note de l’éditeur
 
Evidence Editions a été créée dans le but de rendre accessible la lecture pour tous, à tout âge et partout. Nous accordons une grande importance à ce que chacun puisse accéder à la littérature actuelle sans barrière de handicap. C’est pourquoi nos ouvrages sont disponibles en format papier, numérique, dyslexique, braille et audio.
Tout notre professionnalisme est mis en œuvre pour que votre lecture soit des plus confortables.
 
En tant que lecteur, vous découvrirez dans nos différentes collections de la littérature jeunesse, de la littérature générale, des témoignages, des livres historiques, des livres sur la santé et le bien-être, du policier, du thriller, de la littérature de l’imaginaire, de la romance sous toutes ses formes et de la littérature érotique.
Nous proposons également des ouvrages de la vie pratique tels que : agendas, cahiers de dédicaces, Bullet journal, DIY (Do It Yourself).
 
Pour prolonger le plaisir de votre lecture, dans notre boutique vous trouverez des goodies à collectionner ainsi que des boxes livresques disponibles toute l’année.
 
Ouvrir un livre Evidence, c’est aller à la rencontre d’émotions exceptionnelles.
 
Vous désirez être informés de nos publications. Pour cela, il vous suffit de nous adresser un courrier électronique à l’adresse suivante :
 
Email : contact@evidence-editions.com
Site internet : www.evidence-boutique.com
 
 
 
 
À mon père.
 
Je gravirai la montagne sans craindre les obstacles qui obscurciront mon chemin. Les épreuves pareront mon âme de force et de fierté lorsque la plénitude, au sommet du monde, viendra me posséder.
 
 
 
 
1

Au commencement
 
 
 
Au commencement était un jardin qui surpassait tous les autres. Sa terre était fertile, baignée d’un soleil plein et brillant. Son atmosphère bienfaitrice nourrissait de sa force la végétation et les animaux qui s’y ébattaient.
Au commencement étaient un désir d’absolu, un espoir, puis un rêve d’offrir à ceux qui s’y épanouiraient la meilleure des chances de construire un avenir tout tracé. Les fondations de cette aspiration étaient solides, comme les racines des arbres puisant de la terre la puissance qui les faisait rivaliser de perfection.
Au commencement était un fantasme, grandissant plus vite que le produit des graines qui avaient été ensemencées.
 
Lilith et son compagnon furent les premiers êtres humains destinés à fouler ensemble les chemins d’un monde nouveau qui ne demandait qu’à être apprivoisé. Ils étaient deux créatures uniques, n’ayant pour compagnie que la singularité de l’autre. Ils ouvrirent les yeux sur un jardin luxuriant dont la splendeur ne souffrait aucune comparaison. Éden irradiait d’une beauté sans pareille. De vastes plaines fertiles et de larges plateaux entrecoupés de pans de forêts composaient ce paradis merveilleux. L’herbe et les fleurs se repaissaient de la douceur du soleil, les arbres dardaient leurs branches vers un ciel qui les embrassait de ses bienfaits. Les cours d’eau coulaient tranquillement à la mesure du temps serein, qui faisait s’enchaîner le jour et la nuit dans le calme et l’apaisement. Les arbustes tentaient de se mesurer aux vergers, les petites pousses gagnaient en vigueur chaque jour, et les fruits offerts par la terre étaient nombreux.
Adam fut le premier à découvrir Éden. Son corps ainsi que ses proportions avaient été pensés pour servir des buts précis. Ses épaules étaient larges, taillées pour le labeur, ses jambes musclées le rendaient véloce. Il erra un temps sur ce nouveau territoire sans autre présence humaine, la solitude le taraudant lentement au fur et à mesure que les jours s’écoulaient. Ses bras étaient armés pour le combat, mais cette stature dont il avait été doté ne pouvait prémunir son cœur de la peine causée par la solitude. Le créateur de ce jardin savait qu’il était nécessaire de lui offrir la compagnie d’un être qui lui ressemblerait et partagerait son quotidien, pour son salut, mais aussi pour garantir les attentes qui avaient été placées en lui. Adam devait se perpétuer afin d’assurer la grandeur de ce projet divin. Ainsi vint Lilith, pendant complémentaire de celui qui avait longtemps patienté avant de rencontrer celle qui rendrait son séjour en Éden paradisiaque.
Le corps de Lilith était différent de celui d’Adam et moins grand. Les traits de son visage se paraient de plus de délicatesse, tout comme ses membres, dessinés avec finesse. Ses hanches en revanche étaient plus larges, et sa poitrine affichait de discrètes courbes féminines. Ses cheveux longs et soyeux resplendissaient au soleil, lorsqu’il éclairait de ses rayons leur couleur rousse. Ses yeux étaient foncés, presque noirs, contrastant avec le bleu éclatant de ceux d’Adam.
Lilith était émerveillée par la beauté du jardin qui hébergeait sa nouvelle existence. Tous ses besoins étaient pourvus par cette terre qui offrait nourriture en abondance, ainsi que par le climat qui baignait son corps dans une atmosphère douce et généreuse. Adam avait accueilli avec bonheur celle dont la venue rimait avec libération. Les premiers instants furent pourtant hésitants. Tous deux s’observèrent avec timidité, osant difficilement croiser et soutenir le regard de l’autre. Adam était bel homme, ses traits plaisaient à Lilith. Il se dégageait de cet être une présence tendre et rassurante, une sensation de légèreté qui contrastait avec ses manières dures et malhabiles. Le jeune homme, quant à lui, se sentait déstabilisé par cette apparition dont le corps et les attitudes, si différents des siens, l’ensorcelaient lentement. Peu de mots avaient été échangés, de simples politesses habillaient encore leurs échanges débutants.
Lilith, la première, osa s’avancer vers Adam, tentant de briser le silence pesant qui régnait entre eux.
— Nous pourrions peut-être marcher ensemble pour explorer les environs ? lui demanda-t-elle.
Adam sembla ravi de la prise d’initiative de la jeune femme, et hocha la tête, acceptant avec entrain cette première forme de rapprochement. Ils firent quelques pas qui se transformèrent rapidement en une balade joviale, tous deux ayant à cœur de donner le meilleur de leur aptitude à converser.
— Je peine à croire que je me trouve dans un lieu si enchanteur, dit Lilith. Regarde les merveilles qui nous entourent. Je n’imaginais pas qu’une telle beauté puisse exister quelque part en ce monde.
— Attends de voir le verger, poursuivit Adam, cet endroit dépassera toutes tes attentes.
— J’ai hâte d’y être alors, enchaîna Lilith, sentant les premières notes de bonheur l’emporter dans une musique entêtante.
— Je suis heureux de pouvoir passer du temps avec toi, osa Adam, alors que leurs échanges se bornaient jusqu’alors à décrire les merveilles qui les entouraient. Le temps m’a semblé bien long lorsque j’étais seul ici.
— J’en suis ravie également, dit Lilith, dont la timidité lui ordonnait de garder un peu de réserve.
Ils partagèrent quelques regards, puis commencèrent à s’entrevoir comme deux individualités nourrissant le désir de s’accorder l’un à l’autre. L’approche était encore innocente, maladroite et simple. L’envie première se limitait à se défaire de la douleur de la solitude, de cette sensation de manque et d’inachevé. Mais les intentions se muèrent lentement, alors que leurs doigts se frôlèrent, et que leurs corps tendirent à s’effleurer imperceptiblement d’abord, puis sans qu’ils pussent l’éviter ensuite. La tentation de prendre la main de Lilith dans la sienne caressa les pensées d’Adam, mais il n’en fit rien, la prudence brimant ses velléités. Ils partagèrent ainsi un long moment, apprenant à se découvrir, discourant de leurs états d ’âme, ne se souciant que de l’instant présent, et de la complicité qui naissait peu à peu entre eux.
Le jeune homme était ravi de découvrir celle qui s’accordait parfaitement à son univers. Elle était agréable, son physique enjôleur, tous les espoirs décoraient les espaces qui les séparaient encore. Une onde récurrente soulevait le corps d’Adam. Il se surprenait à ressentir des désirs inédits. Il avait envie de se rapprocher d’elle, de serrer son corps tout contre le sien. La tentation était forte, mais il se retint pourtant, n’osant blesser de quelque façon la perfection de leur communion qui se révélait prometteuse.
Ils avaient longtemps marché. Lilith n’avait pu se retenir de s’émerveiller devant chaque tableau que la nature offrait à ses yeux. Éden était un endroit envoûtant, où tous les sens se maintenaient en éveil. Les couleurs et l’abondance n’y connaissaient aucune limite. La jeune femme espérait qu’il en serait de même pour eux deux. Les jours passèrent, et avec eux naissait en Lilith l’envie de se rapprocher d’Adam, mais aussi d’apprendre à mieux le connaître. Il mettait du cœur à l’ouvrage, ne montrant que le meilleur pour plaire à celle qui aiguisait tous les jours un peu plus sa curiosité. L’abri de fortune qu’il avait construit à son arrivée en Éden se muait peu à peu en un refuge agréable, qui pouvait habilement les héberger avec tout le confort nécessaire. Adam était fier d’afficher ses aptitudes à leur fournir la nourriture essentielle, et à couvrir leur tête d’un toit les protégeant des nuits fraîches. Lilith se laissa doucement conquérir par cet être dont les manières étaient pensées pour lui être agréables. Il avait préparé une couche pour sa compagne, qui soutenait à la perfection son corps lorsque le sommeil l’appelait. Elle appréciait les efforts qu’il faisait pour lui permettre de se sentir à son aise. Sa réserve s’atténuait lentement, mue par un besoin de plus en plus intense de se rapprocher de la seule personne capable de lui procurer ce que son co

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text