32 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Alexandre Dumas, le génie du récit : Vie d'un monstre sacré . Le monde à portée de plume , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
32 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Dumas n’est pas seulement l’un des plus grands écrivains du XIXe siècle. Comme Balzac, comme Dickens, comme Tolstoï, il est l’un des écrivains les plus variés, les plus universels et les plus intemporels que le XIXe siècle nous ait légués. A travers ses nombreux romans historiques et les multiples autres genres dans lesquels il s’est illustré, il a déployé avec talent un art narratif et du suspense à son comble.
Alexandre Dumas. Le génie du récit.
Dossier de 32 pages extrait du Magazine Littéraire n°494 et de Lire n°487.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 06 mai 2024
Nombre de lectures 0
EAN13 9782383430131
Langue Français
Poids de l'ouvrage 39 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0300€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

41
Alexandre Dumas, Le génie du récit
.Vie d’un monstre sacré .Le monde à portée de plume
alexàNdreDLeguéNIedmuacIts
DossiercoordonnéparFrançoisAubeletClaudeSchopp nmesuggèredemedemanderpourquoiCar,cequifrappeetimpressionnechezDumas,c’estsaDumasestundesplusgrandsécrivainsdiversité,samultiplicité.CesDumasdivers,aveclesquelse duxixsiècle.J’avouemaperplexité:ilonfaitconnaissanceauldesans,ontécrit,danstouscesestdifciled’analyserl’évidence,etpourgenresdifférents,desœuvresdepremierplan.LepremierquiadécouvertLesTroisMousquetairesDumasquel’ondécouvre,c’estengénéralle«romancierhis-encoreenfant,etn’ajamaiscessé,depuis,torique»,l’auteurdesTroisMousquetaires,deLaReineMargot,sedvomteaiàancngojoip»nsi,utésqèedcriuro,eeeseentqsanctu-le,tciousleorunqetinuevmtaeecvrpucoislnensieteslnà,tléape?p,ivrrSsaêiosltdiolpaeàrsonnsdscacroegedan.iedrtnEteedtoecmruuap,etnuudneisuatst,eud,hDtealuueerunurmitr«ôeadlcnseGeo,rnasncdideensÉtDocdnruiu-masaimuHango,nudeulqelgielanernjéttilsamaariéitréegéilauqéa(itfamêmlefsoirévZs,èeactodasnapl-deprendre,plusieursfoischaqueannée,duChevalierd’HarmentalparmivingttitresrepubliésdansdesbainsdeDumascommedesbainsdejouvence,lagran- lesannées1960àVerviers,enBelgique,parlamerveilleusedeurdecelui-cies collection«Marabout»,auxcouverturesquifontrêver,aupapierjauni,etaudosimmédiatementcassé.CeDumas-là,cavalcadantàtraversl’histoiredeFrancepourÀladifférencepeindredessentimentsuniversels,inventeuricienestun.ÀladifférencedesonamiHugo,quia,jamaisprétenduprocheparfoisparlepanacheetl’intelligencedeenquelquesorte,inventéenFrancelerôledudonnerdeleçonsl’analysepolitique,illuimanque,tropsouvent,leGrandÉcrivain(unrôledurépertoire:leGrandàpersonne.style),ceDumas-làpeutaccompagnertouteuneÉcrivainjettesagourmedanssajeunesse,puisvie.À10ans,ondécouvreLesTroisMousquetaires,Tropjouisseur,s’assagit,etdevientpartieintégrantedupatri- onlitVingtansaprèsdanslafoulée,etonpeinesurtropfrondeur,moinenational;sonnomestcélèbreetrévérébienLeVicomtedeBragelonne.Etpuisongrandit,etontrop«hussard»au-delàducercledeseslecteurs;quandilmeurt,s’aperçoitquelarencontrenocturnedesMous-pourprendreilentreauPanthéon),Dumasapeusouventpré- quetairessurlaplaceRoyale,dansVingtansaprès,letempsdetendudonnerdesleçons,etonl’imaginetroplorsdelaquelleAthosempêcheAramisetd’Ar-poserenpiedjouisseur,tropfrondeur,trop«hussard»,ausenstagnandesebattrel’uncontrel’autre,estmagni-pourlapostérité. pouvaitl’êtreJacquesLaurent(undesesgrandsque.Etpuisonvieillit,etonaleslarmesauxadmirateursdevantl’Éternel),pourprendreletempsdeyeux,dansBragelonne,quandAramisetPorthos,enfuite,poserenpiedpourlapostérité.Dumasn’ajamaisétéuns’arrêtentauchâteaudeLaFèrepourundernieradieuàGrandÉcrivainofciel.Cen’estd’ailleurspasunhasardsiAthos.IlsserrentAthosdansleursbras,sautentàcheval,sapanthéonisation,parailleurstrèsdiscutable,aeulieucentpartentdanslanuit,etlecœurdulecteur(surtoutceluidutrenteansaprèssamort.Ilest,toutsimplement,l’undesplusrelecteur,quiconnaîtledestinquilesattend)seserre. grandsécrivainsfrançais.Et,plusque«desonépoque»,ilEût-illaisséuniquementsatrilogielapluscélèbrequeestundesplusgrandsécrivainsfrançaistoutcourt.IlestDumasoccuperaituneplaceuniquedansl’histoiredelamême,àluiseul,plusieursgrandsécrivainsfrançais.littérature:ilaécritavecellel’équivalentàlafoisdeL L L l eM ag a z i n er a i r eL i t t é f é v r i e r2 0 10n °49 4 2 • A L E X A N D R E D U M A S •M A G A Z I N E L I R E É R A I R EL I T T C O L L E C T I O N S L E S 50
iNcàrNé ce mOIs-cI àu cINémà pàr DepàrdIeu, Il fut lONgtemps cONsIdéré àvec cONdesceNdàNce. il àppàràît désOrmàIs cOmme uN témOIN sàgàce de sON temps et uN éclàIreur de là mOderNIté, À là crOIsée de tOus les geNres.
Légende avec début en graset suite en maigre.
Alexandre Dumasvers 1851 par Alexis Gouin (musée d’Orsay, Paris). l e M ag a z i n e L i t t é r a i r e f é v r i e r 2 0 10 n °49 4 51
i wSK Do an
y/hERVÉLEw a RS D’o
RMn/MUSÉE
alexàNdre Dumas LegéNIedurécIt
Dossier coordonné parFrançois Aubel et Claude Schopp n me suggère de me demander pourquoifrappe – et impressionne – chez Dumas, c’est saCar, ce qui Dumas est un des plus grands écrivainsdiversité, sa multiplicité. Ces Dumas divers, avec lesquels e duxixsiècle. J’avoue ma perplexité : il on fait connaissance au l des ans, ont écrit, dans tous ces o est difcile d’analyser l’évidence, et pourgenres différents, des œuvres de premier plan. Le premier qui a découvertLes Trois Mousquetairesque l’on découvre, c’est en général le « romancier his- Dumas encoreenfant, etn’ajamaiscessé, depuis,torique », l’auteur desTrois Mousquetaires, deLa Reine Margot, de prendre, plusieurs fois chaque année,duChevalier d’Harmental– parmi vingt titres republiés dans des bains de Dumas comme des bains de jouvence, la gran- les années1960à Verviers, en Belgique, par la merveilleuse deur de celui-ci est une évidence. Et puis, un « Grand Écri- collection « Marabout », aux couvertures qui font rêver, au vain », qu’est-ce que c’est ? S’il s’agit d’un auteur conscient dupapier jauni, et au dos immédiatement cassé. Ce Dumas-là, magistère qu’il remplit, prêt à donner, du haut de cavalcadant à travers l’histoire de France pour son piédestal, son avis à propos de tout et de rien,À la différencepeindre des sentiments universels, inventeur ici et à jouer, en toute connaissance de cause, le rôlede son ami Hugo,d’un genre littéraire qui a fait florès, et dans de conscience universelle, alors rarement DumasDumas n’an’a jamais été égalé (même si Zévaco l’ap-lequel il en est un. À la différence de son ami Hugo, qui a,jamais prétendule panache et l’intelligence deproche parfois par en quelque sorte, inventé en France le rôle dudonner de leçonsl’analyse politique, il lui manque, trop souvent, le Grand Écrivain (un rôle du répertoire : le Grandà personne.style), ce Dumas-là peut accompagner toute une Écrivain jette sa gourme dans sa jeunesse, puis vie. À10ans, on découvreLes Trois Mousquetaires, Trop jouisseur, s’assagit, et devient partie intégrante du patri- on litVingt ans aprèsla foulée, et on peine surdans trop frondeur, moine national; son nom est célèbre et révéré bienLe Vicomte de Bragelonne.Et puis on grandit, et on trop « hussard » au-delà du cercle de ses lecteurs ; quand il meurt, s’aperçoit que la rencontre nocturne des Mous-pour prendre il entre au Panthéon), Dumas a peu souvent pré- quetaires sur la place Royale, dansVingt ans après, le temps de tendu donner des leçons, et on l’imagine trop lors de laquelle Athos empêche Aramis et d’Ar-poser en pied jouisseur, trop frondeur, trop « hussard », au senstagnan de se battre l’un contre l’autre, est magni-pour la postérité. où pouvait l’être Jacques Laurent (un de ses grandsvieillit, et on a les larmes auxque. Et puis on admirateurs devant l’Éternel), pour prendre le temps de yeux, dansBragelonne, quand Aramis et Porthos, en fuite, poser en pied pour la postérité. Dumas n’a jamais été un s’arrêtent au château de La Fère pour un dernier adieu à Grand Écrivain ofciel. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Athos. Ils serrent Athos dans leurs bras, sautent à cheval, sa panthéonisation, par ailleurs très discutable, a eu lieu centla nuit, et le cœur du lecteur (surtout celui dupartent dans trente ans après sa mort. Il est, tout simplement, l’un des plusrelecteur, qui connaît le destin qui les attend) se serre. grands écrivains français. Et, plus que « de son époque », il Eût-il laissé uniquement sa trilogie la plus célèbre que est un des plus grands écrivains français tout court. Il est Dumas occuperait une place unique dans l’histoire de la même, à lui seul,plusieursgrands écrivains français. littérature : il a écrit avec elle l’équivalent à la fois deL L L l e M ag a z i n e L i t t é r a i r e f é v r i e r 2 0 10 n °49 4 50
iNcàrNécemOIs-cIàucINémàpàrDepàrdIeu,IlfutlONgtempscONsIdéréàveccONdesceNdàNce.ilàppàràîtdésOrmàIscOmmeuNtémOINsàgàcedesONtempsetuNéclàIreurdemOderNIté,ÀcrOIséedetOuslesgeNres.
Légende avec début en graset suite en maigre.
Alexandre Dumasvers 1851 par Alexis Gouin (musée d’Orsay, Paris). l eM ag a z i n eL i t t é r a i r ef é v r i e r2 0 10n °49 4 L E S C O L L E C T I O N S L I R E M A G A Z I N E L I T T É R A I R EA L E X A N D R E D U M A S• 3 51
i wSK Do an
y/hERVÉLEw a RS D’o
RMn/MUSÉE
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text