168 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Glossaire du pays de Sologne , livre ebook

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
168 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

En 1930, Huber-Fillay, poète et romancier solognot, proposait à ses lecteurs de la revue « Blois et le Loir-et-Cher », de contribuer à la création d’un glossaire du parler traditionnel de la Sologne. Rondement mené avec l’aide de L. Ruitton-Daget (auteur d’un Vocabulaire du Pays Berrichon), il est édité la même année puis réédité dans une version augmentée en 1933. C’est celle-ci que nous proposons dans une nouvelle édition entièrement recomposée.


« ...Ainsi que meurent nos vieux costumes : la casquette à rabat des pères bonhommiaux, la pèlerine à boucles d’argent et à capuchon des grand’mères solognotes et le couémiau de leurs contemporains ; ainsi que s’oublient les vieilles chansons de notre Terroir et les traditions amusantes qui marquaient les noces, la fin de la moisson ou les vendanges ; le parler de chez nous (qui est moins un patois qu’un vieux langage françois, — prononcez françouais —), tend à disparaître, lui aussi...


Pourtant ! comme il est expressif et comme il a du charme notre vieux langage des bords de la Loire, avec ses voyelles allongées, ses élisions paresseuses, ses « r » articulés avec un roulement très doux, presque enfantin...


Et quels mots imagés, quelle puissance d’évocation contenaient certaines expressions, intraduisibles en français académique !.. »

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 2
EAN13 9782824053820
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0060€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

isbn

Tous droits de traduction de reproduction et d’adaptation réservés pour tous les pays.
Conception, mise en page et maquette : © Eric Chaplain
Pour la présente édition : © edr/ EDITION S des régionalismes ™ — 2014/2020
Editions des Régionalismes : 48B, rue de Gâte-Grenier — 17160 cressé
ISBN 978.2.8240.0431.0 (papier)
ISBN 978.2.8240.5382.0 (numérique : pdf/epub)
Malgré le soin apporté à la correction de nos ouvrages, il peut arriver que nous laissions passer coquilles ou fautes — l’informatique, outil merveilleux, a parfois des ruses diaboliques... N’hésitez pas à nous en faire part : cela nous permettra d’améliorer les textes publiés lors de prochaines rééditions.

Dessin de C.-J. Rivet.






AUTEUR

HUBERT_FILLAY L. RUITTON-DAGET publié avec le concours du Dr A. DUBOIS et de nombreuses personnalités de la Sologne




TITRE

GLOSSAIRE du PAYS DE SOLOGNE LE PARLER SOLOGNOT





Dessin par Paul Besnard.
ONT COLLABORÉ A CET OUVRAGE :
M. le baron d’Aboville , à Mur-de-Sologne.
M e Léon Bellessort , notaire honoraire , à Neung-sur-Beuvron.
M. Georges Bernier , (La Ferté-Saint-Cyr) ,
M. Blondel , (Courmemin).
M. Fernand Bonnin , (Muides).
M. Pierre Chauvallon , (Romorantin).
M. André Chenal , (Fay-aux-Loges) , Loiret.
M. l’abbé Arthur Chevalier , à la Ferté-Saint-Cyr.
M. Victor Chevalier , instituteur honoraire , à Bracieux.
M. Maxime Corset , (Noyers-sur-Cher).
M. Albert Creiche , (Selles-sur-Cher).
M. Crozet , président du Syndicat d’initiative de Bomorantin.
M. Pierre de la Giraudière , (Villeny).
M e Delagrange , notaire à Blois.
MM. Bené et Pierre Duchalais , (Les Montils).
M. Pierre-Dufay.
M. Garapin , (Viglain) Loiret.
M. Maurice Genevoix , (Brinon , Val de Loire).
M. Charles- Germain , à Cour-Cheverny.
M. Bené Germain , de Chabris.
M. le docteur Girardeau , (Bégion de Contres).
M. J. Imbrecq , président de l’ Association Amicale du Loir-et-Cher à Pari s. m. Georges Morgot , de Bomorantin.
M. Aristide Riche , (Bracieux).
M. le docteur Thévard , (Selles-Saint-Denis).




« La Sologne , petit pays de France , entre Orléans , Blois et Bourges. Romorantin en est la capitale. Les autres ( sic ) sont Jargeau , Sully et Aubigny. »
D’après le Grand Dictionnaire historique de 1694 , cité par Charles Gabillaud : L’Encyclopédie berrichonne.
Pour sauver notre vieux langage
L e 1 er mars 1930 , je publiais dans la revue «  Blois et le Loir-et-Cher  » comme pour achever une de ces tâches que je me suis imposées , l’article que voici :
Ainsi que meurent nos vieux costumes : la casquette à rabat des pères bonhommiaux , la pèlerine à boucles d’argent et à capuchon des grand’mères solognotes et le couémiau de leurs contemporains ; ainsi que s’oublient les vieilles chansons de notre Terroir et les traditions amusantes qui marquaient les noces , la fin de la moisson ou les vendanges ; le parler de chez nous (qui est moins un patois qu’un vieux langage françois , — prononcez françouais —) , tend à disparaître , lui aussi...
Pourtant ! comme il est expressif et comme il a du charme notre vieux langage des bords de la Loire , avec ses voyelles allongées , ses élisions paresseuses , ses «  r  » articulés avec un roulement très doux , presque enfantin...
Et quels mots imagés , quelle puissance d’évocation contenaient certaines expressions , intraduisibles en français académique !..
Voici le temps où , chaque matin , la barbelée couvre le sol , encapuchonné les toits d’un léger manteau de frimas. Il ne fait pas bon être tout clac sur les routes... C’est le moment d’aller au bourrassier y qu’ri ç’ qui’ faut pour allumer de grandes flambées de javelles et de breumailles , (les sicots , les culées et les arrachis étant réservés pour les longues soirées)... Rien de si gai que la chanson des guernipis qui flambent dans la grande cheminée , tandis que le vent vesonne ou pousse des bahulées au dehors. Si l’oribus n’éclaire plus nos réunions de famille , on grâle encore des châtaignes , en lichant son verre de bernâche , et les bonnes histoires ne sont pas encore oubliées des anciens.
Il n’est plus guère question de birettes , de rabâteux , ou de loups-garous , mais on peut toujours se rattraper avec les aventures de chasse ou de pêche , avec les guérisons ou les farces des sorciers... Il y a toujours les bonnes femmes qui tiennent les segrets , qui savent dire les prières qu’i’ faut pour tel ou tel cas embarrassant... Il y a les rebouteux , les marcous , les hommes qu’ont un don et qui avec leu’ grous-t’ortou promené sur la partie malade , ren qu’en disant un Pater ou une Avé soulagent estantanément le patient.
Il y a les plantes qu’ont des vartus souveraines , les jours qu’i’ fait bon mettre ‘de l’iau d’ pleue dans eune petite bouteille pour guari les maux d’yeux ; les saints qui empêchent les enfants de faire pipi au lit , ceux qui guérissent les humeurs frédes , ceux qui enlèvent un tour de reins comme avec la main... Il y a les segrets qui rendent les vaches stériles , qui font que le cœur et la cervelle des veaux y eux i’ tournent en iau , le sort qui empêche l’herbe de pousser (1) , celui qui chasse le diable de ceux qui tombent du haut-mal ; celui qui sauve les dindons de la maladie et cet autre qui protège les enfants de la colique...
Pour exprimer ces choses vraies ou mystérieuses un vocabulaire spécial existe , que Paul Besnard , le regretté poète solognot , si sévère dans le choix de ses récits et de son glossaire , possédait à merveille.
Est-ce que ce vocabulaire va disparaître ?
On peut le craindre , car il est bien peu de paysans qui avouent les superstitions installées en eux depuis des siècles.
Mais à côté de ces aspects amusants du folklore régional , de cette science curieuse dans laquelle mon ami Jacques-Marie Bougé est passé maître , quelle moisson abondante pouvons-nous recueillir de mots couramment employés par nos compatriotes !
C’est , pour le costume , car nous avons connu en Sologne avec la vieille cape , la biaude , les guêtres de toile , et la limousine !..
«   Le mort s’en va dans le brouillard
Avec sa limousine en planches... »
comme l’écrivait Bollinat dans un de ses poèmes les plus troublants.
C’est pour la maison , son intérieur , son mobilier , sa maie , la liette , la bassie...
C’est pour la culture les ustensiles et les outils , les animaux domestiques ou sauvages , les végétaux , les termes usités à l’occasion des moissons et des vendanges ; c’est pour les réjouissances villageoises , les traditions et les fêtes , un lexique amusant qui mérite d’être sauvé de l’oubli.
La treue , la mère-gobette , le gouet , le dépertoir , la chieuve , l’ avéniau , les boisselles , l’ ajoudelle , le roi de Bézi ou roubzi , le varmenier , la persille , les Pâques-Bouis , les brandons , la coûamelle ; que sais-je encore , un millier (2) de vieux mots français sont dignes d’être notés.
Des bords de la Loire jusqu’au-delà du Cher , le langage solognot garde encore son caractère. Mais avec les facilités de communications il s’oublie chaque jour un peu plus... On le méprise davantage...
Est-il possible d’en conserver le souvenir ?
Comme l’écrit fort justement un de nos bons amis , qui a étudié plus spécialement le patois berrichon :
«   Il semble que le patois solognot n’ait jamais été étudié dans son ensemble ; la difficulté de cette étude provient de ce que l’ancien pays de Sologne se trouve actuellement réparti sur trois départements : le Loiret , le Cher , et le Loir-et-Cher. Cependant un fonds commun de patois a dû subsister sur toute l’ancienne Sologne , aussi bien dans les cantons de Vailly , Argent , Aubigny , etc. , dans le Cher , que dans ceux de Sully , La Ferté-Saint-Aubin , etc. , dans le Loiret , et dans les cantons solognots de Loir-et-Cher. Les variantes même qui peuvent exister , entre les différents terroirs n’en seront que plus intéressantes à noter.
La comparaison du patois solognot avec son voisin le patois berrichon (et ce dernier doit sans nul doute dominer dans la Sologne du Cher) ne pourra manquer non plus d’intérêt. Ainsi pour citer quelques exemples , le mot « caquésiau » (moustique) , usité dans le Romorantinais , ainsi qu’en fa

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text