148 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Brésilien - Guide de conversation , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
148 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Description du livre



Rio de Janeiro, Recife ou S
ão Paulo ? Le créateur de la célèbre méthode Assimil a conçu pour vous le compagnon moderne et indispensable de votre voyage au Brésil.

°Initiation à la langue : 21 leçons de brésilien

°Les phrases et les mots indispensables

°Toute la prononciation

°Toutes les situations du voyage


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 06 mai 2014
Nombre de lectures 52
EAN13 9782700561111
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0030€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Assimil 2014
EAN numérique : 9782700561111
ISBN papier : 978-2-7005-0621-1
Création graphique : Atwazart

Réalisation de l'ePub : Prismallia
Contrôle de l'ePub : Céladon éditions
Brésilien


Naiana Bueno




B.P. 25
94431 Chennevières-sur-Marne cedex
France
Avertissement


Cet ouvrage ne prétend pas remplacer un cours de langue, mais si vous investissez un peu de temps dans sa lecture et apprenez quelques phrases, vous pourrez très vite communiquer. Tout sera alors différent, vous vivrez une expérience nouvelle.

Un conseil  : ne cherchez pas la perfection ! Vos interlocuteurs vous pardonneront volontiers les petites fautes que vous pourriez commettre au début. Le plus important, c’est d’abandonner vos complexes et d’oser parler.
Introduction Comment utiliser ce guide Le Brésil, faits et chiffres Données historiques La langue brésilienne L’ alphabet
Comment utiliser ce guide

La partie “Initiation”
Vous disposez d’une petite demi-heure quotidienne ? Vous avez trois semaines devant vous ? Alors commencez par la partie “Initiation”, 21 mini-leçons qui vous donnent sans complications inutiles les bases du brésilien, celui dont vous aurez besoin pour comprendre vos interlocuteurs et vous adresser à eux :
– découvrez la leçon du jour en vous aidant de la transcription phonétique fournie sous chaque phrase. Parfois, une traduction mot à mot vous est donnée entre guillemets lorsqu’elle éclaire la structure de la langue ;
– lisez ensuite les brèves explications grammaticales : elles vous exposent quelques mécanismes linguistiques que vous pourrez réutiliser avec facilité ;
– faites le petit exercice final, vérifiez que vous avez tout juste… et dès le lendemain, passez à la leçon suivante ! La régularité de votre apprentissage conditionne l’efficacité de notre méthodologie.

La partie “Conversation”
Pour être à l’aise dans toutes les situations courantes auxquelles vous serez confronté durant votre voyage, la partie “Conversation” de ce guide vous propose une batterie complète d’outils : du vocabulaire, bien sûr, mais aussi des structures de phrases variées que vous pourrez réutiliser en contexte. Vous le verrez, tous les mots sont accompagnés de leur traduction et d’une transcription figurée simple qui vous aidera à bien les prononcer. Même si vous n’avez aucune connaissance préalable du brésilien, ce “kit de survie” prêt à l’emploi fera de vous un voyageur autonome.
Le Brésil, faits et chiffres

Superficie 8 500 000 km 2 Population 192 000 000 habitants Capitale Brasília Frontière maritime Océan Atlantique Frontières terrestres Argentine, Colombie, Bolivie, Guyane française, Guyana, Paraguay, Pérou, Suriname, Uruguay, Venezuela Langue officielle Portugais Monnaie Réal brésilien Régime politique République fédérale présidentielle divisée en 27 Unités de Fédération : 26 États plus la capitale fédérale Fêtes nationales Les trois fêtes les plus importantes sont la Fête de l’Indépendance, le 7 septembre, la Proclamation de la République, le 15 novembre, et le Carnaval (47 jours avant Pâques). Religions Les catholiques sont très majoritaires : 79 %. Protestants : 15%, spirites : 1% ; afro-brésiliens : 1%
Données historiques

Avec 192 millions d’habitants, le Brésil est le cinquième pays le plus peuplé au monde. À l’origine, sa population était composée de différentes tribus d’Indiens totalisant environ 5 millions de personnes réparties sur le territoire. Elles vivaient de la chasse, de la pèche et de l’agriculture (maïs, haricots et manioc principalement). Chaque tribu avait ses propres mœurs et codes sociaux. Elles se rencontraient lors de mariages, de guerres ou à l’occasion de certaines cérémonies. Les deux personnages les plus influents étaient le “Pajé”, un chaman, et le “Cacique”, le chef chargé de l’organisation et de la prise de décision. Le XVI e siècle, avec la colonisation, voit arriver deux autres groupes ethniques : Européens et populations d’Afrique noire. En a résulté un métissage si profond qu’il a marqué le pays dans ses caractéristiques démographiques et culturelles.

1500 et la colonisation
Les premiers Portugais, guidés par Pedro Álvares Cabral, arrivent en 1500 dans le sud de l’actuel État de Bahia. Ils nomment cette nouvelle terre Terra de Vera Cruz , puis, en 1503, ils la rebaptisent Brasil , du fait de la quantité d’arbres nommés Pau Brasil qui s’y épanouissent. Le contact avec les autochtones crée non seulement un choc culturel, mais il entraîne également une forte diminution de la population indienne qui succombe aux maladies véhiculées par les colons.
À la présence portugaise, s’ajoute pour la population native celle des Espagnols et des Français qui se servent des Indiens comme main d’œuvre. Les populations indiennes fournissent ainsi la première ressource de travail esclave, ce qui provoque des conflits entre tribus et une perte d’identité à plusieurs niveaux. Quelques années plus tard, voyant que les Indiens supportent mal la charge de travail exigée, les colons acheminent au Brésil des esclaves venus d’Afrique. Entre 1781 et 1855, environ 2 millions d’esclaves africains arrivent ainsi au Brésil.

XIX e et XX e siècles
Au cours de ces deux siècles, Allemands, Italiens, Arabes, Espagnols et Japonais arrivent au Brésil pour échapper aux problèmes économiques, aux guerres et aux persécutions ethniques et politiques dans leur pays. Entre 1880 et 1890, plus d’un million d’étrangers débarquent au Brésil. Au XX e siècle, c’est entre 1920 et 1929, puis entre 1950 et 1959 qu’ont lieu les grandes vagues migratoires.
Avant 1822, le Brésil vit sous le régime de la monarchie constitutionnelle, à la tête de laquelle se trouve le roi du Portugal. Cette année-là, il devient indépendant politiquement du Portugal et en 1889, la République est instaurée.
Mais c’est seulement en 1985 que le Brésil devient un pays démocratique avec la fin de la dictature militaire, la mise en place d’élections directes et l’écriture d’une nouvelle constitution, en 1988.

Le Brésil aujourd’hui
Les traits de la colonisation et de la migration sont facilement perceptibles dans les différentes régions du pays : la plus grande concentration de Noirs se trouve dans le Nord et le Nord-Est du Brésil, plus spécialement dans l’État de Bahia, connu pour sa musique, la capoeira, et sa religion, issues des cultures populaires africaines. C’est en Amazonie que l’on rencontre le plus d’Indiens et, dans le Sud et le Sud-Est du Brésil cohabitent plusieurs groupes d’origine allemande, polonaise, ukrainienne, italienne, japonaise et portugaise. Cet ensemble hétérogène marque le paysage linguistique et culturel actuel du Brésil qui, malgré son histoire vieille d’à peine plus de 500 ans, possède une identité propre, riche et diverse.
La langue brésilienne

Le portugais est la huitième langue la plus parlée au monde. Elle compte environ 240 millions de locuteurs et elle est adoptée officiellement dans huit pays. Au XVI e siècle, époque où elle a été introduite au Brésil, le pays comptait alors 1 300 langues différentes. L’établissement du portugais comme langue officielle a été un long processus qui a duré plus de deux siècles. Cela a impliqué un échange regulier entre les Européens et les Indiens : d’un côté, les Portugais qui ont enseigné la langue portugaise aux Indiens, et de l’autre, les Indiens qui ont enseigné aux Européens la langue tupi-guarani (en particulier le tupinambá, un dialecte tupi). Ainsi, un grand nombre de villes et rivières portent un nom issu des dialectes tupi, comme par exemple Piracicaba ( pira signifie poisson ), Apiaí , rivière des hommes , et Ituberaba ( Itu signifie chute d’eau et beraba , transparent ).
Le portugais parlé au Brésil varie selon la région et la localité, comme en témoignent les différents accents dus à l’influence des langues des peuples qui y ont immigré (néerlandais, français, espagnol, arabe, italien, etc.). Dans ce guide nous donnons la priorité à l’accent et au vocabulaire de São Paulo, qui sont assez répandus.
Bien que la langue officielle soit le portugais, elle n’est

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text