66 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

La Divorcee retrouve sa liberte , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
66 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Que tu sois celle qui a quitté ou celle qui est quittée, tu éprouves peut-être de la difficulté à te détacher de lui et à tourner définitivement la page.
Amour ou dépendance affective ?
Ce petit guide pratique d’autocoaching est pour toi…
• Si tu n’arrives pas à décrocher de ton Ex…
• Si tu attires toujours le même genre de partenaires et que l’histoire
se répète…
• Si tu as peur de ne jamais revivre l’amour…
• Si tu souhaites te bâtir une nouvelle vie épanouissante…
• Si tu souhaites mieux choisir le prochain.
Alors, dis-moi, qui veux-tu ? Le meilleur, le moins pire ou le pire des hommes pour toi ?
Et si la prochaine personne que tu allais d’abord rencontrer, c’était toi !
Petits guides pratiques d’autocoaching pour comprendre, s’inspirer, réfléchir et agir.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 17 juin 2021
Nombre de lectures 3
EAN13 9782897931513
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0424€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Conception de la couverture : Jean-François Szakacs
Illustration de la couverture : Manuella Côté
Mise en pages : Marquis Interscript
Tous droits réservés
© 2021, BÉLIVEAU Éditeur
Dépôt légal : 2 e trimestre 2021
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Bibliothèque et Archives Canada
ISBN 978-2-89793-150-6
ISBN Epub : 978-2-89793-151-3

567, rue de Bienville Boucherville (Québec) J4B 2Z5 Téléphone : 450-679-1933

www.beliveauediteur.com admin@beliveauediteur.com
Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC – www.sodec.gouv.qc.ca .
Nous reconnaissons l’appui financier du Canada.
Reproduire une partie quelconque de ce livre sans l’autorisation de la maison d’édition est illégal. Toute reproduction, utilisation d’un extrait du Epub ou du PDF, par quelque procédé que ce soit autre qu’autorisé par l’éditeur sera considérée illégale et une violation du copyright passible de poursuites pénales ou civiles. Tous droits de traduction et d’adaptation réservés.
À toi, chère complice, qui rêves d’aimer librement.
M oi, Marilyne (alias la Divorcée), permets-moi d’abord de me présenter…
Tout a commencé par… mon divorce. Eh oui, après 16 années de mariage, « kapout » la belle famille parfaite. Pour le meilleur et pour le pire, on repassera. Tristesse. Colère. Déception. Découragement. Solitude. Sentiment d’abandon. La garde partagée de mes trois fils… et même de mon chien Flocon.
La pension alimentaire : pas trop le choix, parce que j’avais laissé le marché du travail pour m’occuper de ma progéniture, dont un fils malade qui a vécu plusieurs chirurgies cardiaques (en pleine période de divorce), passé beaucoup de temps aux soins intensifs, fait de la réadaptation… et qui vit encore plusieurs défis au quotidien.
Et que dire des premières fois ?
Les premiers weekends sans mes enfants.
Les premières fêtes, les premières vacances sans lui.
L’arrivée de la nouvelle blonde de l’Ex.
Ma remise en marché sur les sites de rencontres et les premières rencontres.
J’ai tout vécu ça et pas toujours avec zénitude. Mais je ne me suis jamais laissée abattre, par exemple. Je suis allée chercher les ressources pour reconstruire ma vie. Et c’est ainsi que moi, Marilyne Petit, divorcée et maintenant heureuse, j’ai créé La Divorcée.
Le blogue et la conférence La Divorcée… ma nouvelle vie…
Le party de la Saint-Valentin…
Les activités complices (virtuelles et présentielles)…
Le groupe Facebook La Divorcée et ses complices…
Le livre La Divorcée – Petit guide de survie d’un cœur blessé…
La collection Les petits guides de la Divorcée…
Les complices, le membership pour femmes séparées ou divorcées…
Les groupes de coaching.
Je suis la complice des complices


A u fil des ans, je me suis entourée de complices expertes (de magnifiques femmes de cœur) afin d’aider d’autres femmes dans toutes les sphères de leur nouvelle vie.
Les petits guides de la Divorcée sont créés en collaboration avec les complices-expertes et ils font partie des outils qui sont proposés aux femmes.
Complices pour et avec elles, voilà l’objectif.
Mes complices pour ce petit guide


MA COMPLICE AUTEURE POUR CE PETIT GUIDE EST PASCALE PIQUET
Spécialiste de la dépendance affective pour l’avoir traversée et terrassée, Pascale Piquet guide ses clientes et ses clients vers leur propre liberté depuis 2005. Coach certifiée, formatrice, conférencière et auteure, elle se régale de communiquer sur ce sujet à sa façon, avec humour et sur tous les tons !


MA COMPLICE ILLUSTRATRICE EST MANUELLA CÔTÉ
Connue aussi sous le pseudonyme de Manue, Manuella Côté crayonne avec passion depuis la petite enfance. Il y a plus de dix ans maintenant que son rêve de travailler dans le monde de l’illustration est devenu réalité. Depuis 2014, elle travaille à son compte et se consacre à son art, pour son propre plaisir et celui des jeunes et des moins jeunes.
Avertissement
L es pratiques, techniques et exercices proposés dans Les petits guides de la Divorcée ne devraient pas être utilisés en remplacement d’un traitement médical professionnel ou d’un suivi avec un psychologue.
Cet ouvrage ne vise pas à fournir des diagnostics, des traitements, des prescriptions ou des suggestions de techniques et d’exercices pour soigner quelque maladie que ce soit.
Cet ouvrage, nous l’avons écrit en nous adressant d’abord aux femmes qui ont vécu une relation difficile avec leur Ex (au masculin), mais il peut aussi rejoindre d’autres types de relations de tous genres. À vous alors d’adapter notre écrit à votre guise !
Et si ta rupture était un cadeau ?

La rupture, c’est la remise en liberté de deux personnes qui n’ont plus rien à faire ensemble.
PASCALE PIQUET


La Divorcée : Pascale, tu m’as dit que la rupture était peut-être un grand cadeau pour moi. Bien honnêtement je ne vois pas en quoi cette rupture qui me brise le cœur est un cadeau. Explique-moi ça.


Pascale Piquet : Avoue que tu n’étais plus heureuse (l’as-tu jamais été ?). Que tu aies décidé la rupture ou qu’elle t’ait été imposée, elle était la seule issue et, au fond de toi, tu le savais. Ou peut-être ne l’avais-tu pas vue venir ? Dans ce cas, il faut bien reconnaître que tu portais cette relation sur ton dos, car ton partenaire avait déjà démissionné. Aucun signe avant-coureur, vraiment ? Peut-être avais-tu fait le choix d’ignorer les signaux…
Tu sais il n’y a pas pire menteur que soi-même à soi-même, quand on ne veut rien voir.
Aimer = Être heureuse.
Quand la souffrance se glisse dans votre couple, à votre table et dans votre lit, elle est un signal d’alarme qui vous dit que votre relation est à l’agonie. Le premier qui vous dit « qu’aimer, c’est souffrir », riez-lui donc au nez ! C’est faux et vous le savez : vous avez peut-être ou probablement beaucoup souffert et j’ai une bonne nouvelle pour vous : vous n’avez jamais aimé… si l’amour était vraiment ce que vous avez vécu jusque-là, souhaiteriez-vous réellement y retourner ? ! L’amour, c’est l’opposé de ce que vous connaissez : c’est le meilleur excluant totalement le pire.
Le plus courageux des deux ou encore celui qui aura trouvé un autre « buffet pour se nourrir » a mis un terme à cette lente ou violente agonie : ça ne pouvait plus fonctionner ainsi. Et tu n’y aurais probablement pas mis un terme toi-même, dépendante que tu es, si c’est toi qui as été quittée.
Il t’a donc rendu un grand service : te voilà libre et célibataire et c’est le moment de te poser des questions sur tes relations, faire l’autopsie de cette dernière aussi pour savoir de quoi elles sont toutes mortes : de dépendance affective !
Un échec de plus à ton actif ou, plutôt, une souffrance de plus pour te démontrer que tu as personnellement quelque chose à régler. C’est le moment ! D’autant que tu t’es diluée d’une relation à l’autre, ayant perdu tes couleurs et ton identité. Tu vas les retrouver ! Comment ? Suis les exercices du petit guide !
Marilyne et moi-même sommes tes bonnes fées et nous allons nous pencher sur ta dernière rupture pour t’aider à te retrouver et en sortir beaucoup plus forte et bien plus avisée. L’objectif étant de te reconstruire dans un célibat heureux, car c’est le diplôme qui te permettra d’intégrer l’université des couples heureux.
Et pour commencer, sache que la prochaine personne que tu vas rencontrer, c’est… TOI !


La Divorcée : Il m’a quittée… ça fait mal !
Je l’ai quitté… ça fait mal aussi !


Pascale : Tu as été quittée !
Il m’a quittée : les blessures de rejet et d’abandon sont remontées à la surface et te jettent violemment dans un gouffre profond. La trahison et l’humiliation saupoudrées d’injustice y sont peut-être aussi reliées, si l’Ex est parti découvrir de nouveaux horizons avec une nouvelle relation. Bref, ça fait mal !
Une rupture est toujours un deuil : le deuil du fantasme que tu avais « tricoté » autour de la personne et qui n’a finalement jamais été ce que tu souhaitais. Elle te l’a fait croire au début, pendant la période de séduction, ou alors tu as inventé un personnage que l’autre n’a jamais été.
Ne me dis pas que tu veux le récupérer ! Déjà, le mot « récupération » sonne comme « recyclage de déchets ». Au lieu de récupérer l’Ex, que dirais-tu de plutôt récupérer ta dignité ? Sinon, tu risques bien de t’humilier en te traînant à ses pieds et en utilisant toutes sortes de subterfuges pitoyables pour l’attirer à nouveau dans ton lit, invitation qu’il est capable d’accepter, sans pour autant que cela modifie la situation. Tu te sentiras juste « utilisée » et ce sera le cas.
Une relation sexuelle « en souvenir du bon vieux temps » ne le fera pas revenir, mais enfoncera plus profondément le couteau dans la plaie…
Tu l’as quitté : c’est très courageux et je t’en félicite ! Ce n’est pas pour autant que tu ne souffres pas, contrairement à ce que croit la personne quittée. Le sentiment de culpabilité devra être remplacé par la fierté de t’être respectée tout en respectant celui qui ne comblait pas/plus tes attentes.
Tu n’étais pas la bonne personne pour lui, il fallait donc lui rendre sa liberté pour lui offrir l’opportunité de la rencontrer, au lieu de lui servir de béquille. Et en tant que béquille, la charge devenant trop lourde pour toi, elle a fini par se casser. Toi aussi, tu mérites de rencontrer la personne qui te correspond à la perfection, sans sacrifices, compromis ou autres concessions ! Nous allons y travailler ensemble.


La Divorcée : Mais Pascale, moi, je ne crois pas être une dépendante affective.


Pascale : Non ! ! ! ! ! Ah, tu crois… ? ! Et si on faisait une intrusion dans tes dernières relations de couple pour s’en assurer ?
La dépendance affective se joue par équipe de deux.
Laisse-moi tout d’abord te présenter les joueurs.
Desperado * : lui, c’est celui qui donne tout. On pourrait l’appeler le dominé.


Le Trou noir affectif* : celui qui prend tout, le dominateur.
Et toi, quel joueur es-tu ?
En couple, quelle attitude as-tu

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text